e siècle"/ >

ROYAUME-UNIHistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Royaume-Uni : drapeau

Royaume-Uni : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Grande-Bretagne romaine

Grande-Bretagne romaine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Grande-Bretagne, 1000-1066

Grande-Bretagne, 1000-1066
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Beowulf

Beowulf
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Tous les médias


Nom officielRoyaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (GB)
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (depuis le 6 février 1952)
Chef du gouvernementTheresa May (depuis le 13 juillet 2016)
CapitaleLondres
Langues officiellesanglais ; gaélique et gallois (langues officielles localement)

L'époque victorienne

L'époque victorienne couvre la plus grande partie du xixe siècle. La reine dont elle tient son nom est montée sur le trône en 1837, à l'âge de dix-huit ans, elle est morte en janvier 1901. Mariée en 1840 à Albert de Saxe-Cobourg, qui fournit ainsi à sa dynastie une nouvelle dénomination, elle ne se consola jamais d'un veuvage précoce, en 1861. Parmi ses neuf enfants, plusieurs épousèrent des princes ou princesses allemands et russes : elle devint la « grand-mère de l'Europe » et, plus précisément, celle de l'empereur Guillaume II après avoir été la belle-mère de l'empereur Frédéric III.

Cette vie familiale crée un modèle de vertu proposé à son époque aux Britanniques et qui contribua à sauver l'institution monarchique de l'opprobre moral suscité par des souverains précédents : en particulier George IV (1820-1830), l'ancien régent, connu depuis sa jeunesse pour sa vie dissolue et ses relations suspectes avec des favoris comme, vers 1817, « le beau Brummell ». Affrontée à un fort courant républicain en 1837, Victoria meurt dans l'affliction générale et fait bénéficier ses successeurs d'un loyalisme monarchique presque sans faille.

La démocratisation

Aimant son métier de reine et l'accomplissant avec une rare conscience et aussi une jalousie certaine, après la mort de son époux, à l'encontre de tout membre de sa famille, Victoria a su s'adapter aux exigences de son époque. À partir de 1841 et de la chute de Melbourne, ses Premiers ministres, à commencer par sir Robert Peel, sont choisis en fonction de la majorité au Parlement. Affirmé peu à peu, en fonction de la discipline croissante des partis au Parlement, et de la clarté des scrutins, le système parlementaire de la responsabilité ministérielle s'impose. La reine n'a pas non plus essayé de se mettre en travers de l'évolution vers la démocratie : en 1867, le droit de vote est accordé à des locataires de logement et non plus aux seuls propriétaires, ce qui donne à un million d'ouvriers une arme électorale : en 1884-1885, la majorité des hommes de vingt et un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 64 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle
  • : agrégé de l'Université, docteur en histoire, professeur de chaire supérieure au lycée Louis-le-Grand, Paris

Classification


Autres références

«  ROYAUME-UNI  » est également traité dans :

ROYAUME-UNI - Géologie des îles Britanniques

  • Écrit par 
  • Frederick Wiar DUNNING
  •  • 4 171 mots
  •  • 1 média

Les îles Britanniques sont constituées de roches dont l'âge s'échelonne du Précambrien ancien (le plus ancien identifié à ce jour en Europe occidentale) jusqu'au Néogène récent et au Quaternaire. Cette succession comporte peu de lacunes : les sédiments de l'époque miocène, bien que largement développés dans les fonds sous-marins adjacents, manquent sur la terre ferme ; dans le Précambrien moyen d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-geologie-des-iles-britanniques/

ROYAUME-UNI - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Frédéric RICHARD
  •  • 14 997 mots
  •  • 16 médias

La Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord constituent le Royaume-Uni, qui s'étend sur 244 030 km2 et abrite, selon les estimations de 2011, 62,6 millions d'habitants. La Grande-Bretagne est elle-même formée de l'Angleterre, du pays de Galles et de l'Écosse, tandis que l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-geographie/

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Du xvie siècle des Tudors aux années 1960, l'Angleterre s'identifie avec le « grand large ». « Rocher » à la pointe du continent européen, elle a étendu sa domination sur des territoires de plus en plus vastes, au point que son empire a représenté, au début du xxe siècle, le quart des terres émergées et u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/

ROYAUME-UNI - Le système politique

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 10 912 mots
  •  • 5 médias

Beaucoup de bons esprits, en France, estimaient autrefois que le Royaume-Uni « n'avait pas de Constitution ». Ce n'était pas faux en ce sens qu'il n'y a pas de texte fondamental unique décrivant en détail les institutions politiques et la façon dont elles fonctionnent. Il existe néanmoins un cadre constitutionnel général qu'on appelle le « modèle de Wes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-le-systeme-politique/

ROYAUME-UNI - La société britannique contemporaine

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 7 540 mots
  •  • 5 médias

Depuis 1945 et les grandes réformes socio-économiques d'après-guerre, la société britannique n'a cessé d'évoluer à vive allure. On peut distinguer dans cette époque contemporaine deux grandes périodes à peu près égales mais contrastées. La première, avec l'épanouissement de l'État-providence (Welfare State), correspond à une évolution vers plus d'égalité et à un gommage des dif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-la-societe-britannique-contemporaine/

ROYAUME-UNI - Économie

  • Écrit par 
  • Emmanuel HACHE
  •  • 7 959 mots
  •  • 2 médias

Le Royaume-Uni est l'un des rares pays de l'O.C.D.E., avec les États-Unis et le Canada, à bénéficier de ressources énergétiques importantes, ressources sur lesquelles il a pu fonder son développement et sa puissance industrielle. Le charbon au xixe siècle, l'énergie nucléaire dans les années 1950, le pétrole et le gaz dès 1975 lui ont longtemps donné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-economie/

Voir aussi

Pour citer l’article

Roland MARX, Bertrand LEMONNIER, « ROYAUME-UNI - Histoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/