Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

IMPÉRIALISME & ANTI-IMPÉRIALISME

Articles

  • ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

    • Écrit par Michel EUDE, Alfred GROSSER
    • 26 883 mots
    • 39 médias
    Il est une doctrine – ou une attitude mentale – qu'on ne manque jamais de nommer, lorsqu'on parle de l'Allemagne wilhelminienne : l'« impérialisme », le «  pangermanisme ». Ce point de vue fait l'objet d'une controverse de la part des historiens allemands ; il est possible qu'on ait, en France, exagéré...
  • AMSTERDAM-PLEYEL MOUVEMENT

    • Écrit par François BROUSSE
    • 539 mots

    Le 27 mai 1932, Henri Barbusse et Romain Rolland, deux écrivains français qui avaient déjà manifesté leur opposition à la guerre de 1914-1918, lancent un appel pour un Congrès mondial contre la guerre. Cette initiative, dont la paternité historique revient à Barbusse, était encouragée, sinon...

  • ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

    • Écrit par Philippe PELLETIER
    • 23 142 mots
    • 4 médias
    ...paix pour l'Asie. La décolonisation est crainte par les uns, espérée par les autres, mais considérée par tous, sauf les plus obtus, comme inéluctable. Le colonialisme des États européens s'efface devant l'interventionnisme de l'État américain qui, à la domination politique directe et formelle, préfère des...
  • BOLCHEVISME

    • Écrit par Georges HAUPT
    • 7 595 mots
    • 6 médias
    LaPremière Guerre mondiale, considérée comme impérialiste et combattue sans équivoque par les bolcheviks, leur permit d'élargir leur champ d'action et de réflexion. L'action se situa dans le domaine des réalités politiques : il fallait remplacer la IIe Internationale, qu'ils...
  • BRUNSCHWIG HENRI (1904-1989)

    • Écrit par Jean-Louis TRIAUD
    • 1 089 mots

    « L'un des plus grands historiens de l'Afrique noire », ainsi le qualifiait Léopold Sédar Senghor en tête des Mélanges offerts en son honneur. « Un très grand historien, mais discret, ennemi des déclarations tapageuses ou des professions de foi claironnantes », écrivait de lui ...

  • COLONISATION

    • Écrit par Jean BRUHAT
    • 7 700 mots
    • 7 médias
    Lagrande phase de l'expansion impérialiste commence entre 1870 et 1880. On peut, pour prendre ses dimensions, en revenir à Jules Ferry. En 1890, il met en lumière le caractère fondamentalement nouveau de la période : « Un mouvement irrésistible, écrit-il, emporte les grandes nations européennes...
  • COLONIALISME & ANTICOLONIALISME

    • Écrit par Jean BRUHAT
    • 6 503 mots
    • 2 médias
    ...il a des causes plus profondes, car il correspond à une transformation dans la nature des échanges internationaux et dans la structure du capitalisme. Un nouveau colonialisme apparaît, plus systématique, qui met en avant la notion d'Empire. À la fin du xixe siècle et au début du xxe siècle...
  • COLONISATION, notion de

    • Écrit par Myriam COTTIAS
    • 1 618 mots
    Le courant marxiste a caractérisé les phénomènes d'expansionnisme européen comme « impérialisme » à partir du moment où il y avait systématisation de la colonisation et recours à des doctrines de suprématie culturelle et raciale. Lénine, dans son ouvrage L'Impérialisme, stade suprême...
  • COMMUNISME - Histoire

    • Écrit par Annie KRIEGEL
    • 13 863 mots
    • 10 médias
    ...pays industrialisés entraînent dans le circuit mondial le développement inégal et combiné de certaines économies retardataires, comme l'économie russe. Le partage colonial s'achève, contribuant à la fois au formidable envol des pays colonisateurs et à l'aggravation de la discorde entre les grandes puissances....
  • COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

    • Écrit par Roland LOMME
    • 21 116 mots
    • 6 médias
    Dès sa création, en septembre 1919, et jusqu'en 1935, la IIIe Internationale s'efforce de porter la lutte contre les démocraties libérales dans leurs possessions coloniales. En 1920, face à l'échec du mouvement révolutionnaire sur le continent européen, elle se tourne vers les peuples d'Orient et...
  • CONFLITS SOCIAUX

    • Écrit par Alain TOURAINE
    • 15 439 mots
    • 8 médias
    Beaucoup d'auteurs, de T. Veblen et J. Schumpeter à R. Aron, ont justement insisté sur l'impossibilité de confondre sous le nom d'impérialisme l'expression économique et la dénomination politique. Il faut donc, au-delà d'une interprétation purement économique qui n'est pas justifiée par les faits,...
  • ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marxisme

    • Écrit par Michel ROSIER
    • 6 816 mots
    • 2 médias
    ... Elle explique les crises et le caractère transitoire du capitalisme à partir de la dialectique des forces productives et des rapports de production. Elle rend compte du fait historique que le capitalisme a continûment détruit les formations sociales non capitalistes, et qu'il a donc toujours été ...
  • EXPLORATIONS

    • Écrit par Jean-Louis MIÈGE
    • 13 773 mots
    • 1 média
    ...d'un long courant de pensée, celui de l'« orientalisme islamisant » en France, et d'une conjoncture politico-militaire, de l'union d'une volonté d'action « impérialiste », aux objectifs concrets, et d'une immense curiosité scientifique, en grande partie désintéressée et ouverte sur tous les aspects d'une...
  • EXTRÊME-ORIENT QUESTION D'

    • Écrit par Jean BRUHAT
    • 4 266 mots
    • 5 médias

    L'expression « question d'Extrême-Orient » appartient au vocabulaire d'une historiographie traditionnelle et « européocentrique ». Elle recouvre cependant des problèmes réels, nés de la domination directe ou indirecte des grandes puissances de l'Europe occidentale et des États-Unis sur cette partie...

  • FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

    • Écrit par Jean BRUHAT
    • 16 688 mots
    • 19 médias
    L'existence d'un premier empire colonial, bien que sa création ait obéi à des motifs différents, marque de son empreinte l'empire colonial français au temps de l'impérialisme. L'ancienneté du fait colonial est un élément d'explication de certains traits particuliers de l'expansion coloniale française...
  • GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La cité grecque

    • Écrit par François CHÂTELET, Pierre VIDAL-NAQUET
    • 7 734 mots
    • 3 médias
    ...individuellement ou collectivement, à un principe unique : l'impérialisme. Tous recherchent l'autarkéia : la « liberté », la non-dépendance. Au début, ils s'arment pour se prémunir contre une oppression éventuelle ; mais, bientôt, ils se rendent compte de leur puissance et comprennent que le...
  • GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

    • Écrit par Marc FERRO
    • 12 473 mots
    • 51 médias
    La composition des alliances rend compte de la nature impérialiste de la guerre, de ses causes essentielles, celles que les pacifistes mettaient en avant, et que l'analyse « marxiste » révélait. Toutefois, celles-ci n'étaient pas absolument déterminantes puisque, selon Rosa Luxemburg...
  • GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Le rôle des colonies

    • Écrit par Laurent DORNEL
    • 5 247 mots
    • 3 médias

    Depuis la fin des années 1990, dans le sillage de l’essor des études postcoloniales et de l’histoire globale, l’histoire de la Grande Guerre connaît un tournant impérial (imperialturn) qui met en exergue la place et le rôle des colonies dans celle-ci et insiste sur les circulations impériales....

  • HOBSON JOHN ATKINSON (1858-1940)

    • Écrit par Guy CAIRE
    • 478 mots
    • 1 média

    Se décrivant lui-même comme le produit moyen de la couche moyenne de la moyenne bourgeoisie d'une ville des Midlands de taille moyenne, Hobson fut un économiste hérétique pour son temps, mais dont nombre d'idées furent reprises par les économistes ultérieurs. Influencé par Ruskin et par Veblen, le...

  • INÉGALITÉS - Les inégalités économiques

    • Écrit par Charlotte GUÉNARD, Éric MAURIN
    • 5 370 mots
    Certains grands pays, comme la Chine, l'Inde ou l'Égypte, ont été déstabilisés par l'impérialisme occidental, et c'est sans doute aussi en partie ce qui explique le retard pris à cette époque. En Afrique, l'économie de traite mise en place par les colonisateurs occidentaux a également été une source...