ASTRONOMIE HISTOIRE DE L'

TERRE ÂGE DE LA

  • Écrit par 
  • Pascal RICHET
  •  • 5 139 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La chronologie : une préoccupation chrétienne »  : […] Accepté au Moyen Âge aussi bien à Byzance que dans le monde musulman et en Occident, le petit univers d’Aristote centré sur la Terre ne fut pas remis en cause pendant près de deux millénaires. L’éternité du monde fut en revanche vite contestée par les chrétiens parce qu’elle contredisait clairement le tableau biblique de la Création minutieusement brossé par la Genèse. Pour les tout premiers chrét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/age-de-la-terre/#i_87019

AIRY sir GEORGE BIDDELL (1801-1892)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 217 mots

Fils aîné de William Airy, il entre, à l'âge de dix ans, au Byatt Walker's School (Colchester), où il se fait remarquer pour son habileté manuelle. Entré au Trinity College (Cambridge, G.-B.) en 1819, il en sort en tant que senior wrangler en 1823 et, l'année suivante, il devient fellow de ce même collège. En 1823, G. B. Airy est nommé professeur lucas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/airy-sir-george-biddell/#i_87019

ALEMBERT JEAN LE ROND D' (1717-1783)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 2 878 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le physicien et le mathématicien »  : […] En physique, d'Alembert s'est essentiellement consacré à l'étude de la mécanique et de l'astronomie, dans la suite de l'œuvre de Newton. S'il a consacré quelques mémoires à des problèmes d'optique et un essai tardif, en collaboration avec Bossut et Condorcet, à des Nouvelles Expériences sur la résistance des fluides , parues en 1777, ses recherches, de nature théorique, ont p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alembert-jean-le-rond-d/#i_87019

ALFVÉN HANNES (1908-1995)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 345 mots

Astrophysicien suédois né le 30 mai 1908 à Norrköping, Hannes Alfvén fit ses études à l'université d'Uppsala où il obtint son doctorat en 1934. Attaché à l'Institut royal de technologie de Stockholm à partir de la fin des années 1930, Alfvén reçoit un poste à l'université de Californie (San Diego) en 1967, à la suite de désaccords avec le gouvernement suédois. En 1970, il obtient le prix Nobel de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hannes-alfven/#i_87019

ALIDADE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 163 mots

Les Arabes désignaient ainsi le dioptre des Grecs. Cet instrument de visée, sans lentilles de verre, alors inconnues, est employé pour les mesures à distance (arpentage, astronomie). Inventé par Archimède (~ iii e  s.), le dioptre se compose d'une règle, armée de deux pinnules, qui pivote dans le plan d'un cercle gradué. Sur l'armille, l'astrolabe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alidade/#i_87019

ALPHONSINES TABLES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 246 mots

Dans l'Antiquité et au Moyen Âge, l'astronomie a pour but de prédire les positions du Soleil, de la Lune et des planètes. À cet effet, les astronomes élaborent des éphémérides, ou tables, fondées sur le système géocentrique de Ptolémée. Vers 900, par exemple, l'astronome arabe al-Battāni, établi en Mésopotamie, construit des tables relativement précises mais d'utilisation difficile. Le centre de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tables-alphonsines/#i_87019

AMBARTZOUMIAN VIKTOR AMAZASPOVITCH (1908-1996)

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 1 032 mots

Affirmer que la Terre et les êtres vivants sont « poussières d'étoiles », c’est faire référence aux théories sur la naissance et l'évolution des étoiles et sur leur interaction avec le milieu interstellaire dont elles sont issues et auquel elles restituent une partie de la matière qu'elles ont transformée. Ces théories ont un père : l’astrophysicien arménien Viktor Ambartzoumian, mort le 12 août […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viktor-amazaspovitch-ambartzoumian/#i_87019

ANDROMÈDE GALAXIE D'

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 135 mots
  •  • 1 média

La galaxie d’Andromède, dont le nom scientifique est M31 (M désigne le catalogue établi en 1764 par l’astronome français Charles Messier), est la galaxie la plus proche de notre propre galaxie, la Voie lactée. Avec la Voie lactée, la galaxie du Triangle (M33) et une trentaine de galaxies naines, elle constitue le Groupe local, dont le diamètre est d’environ dix millions d’années-lumière (soit 3 m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxie-d-andromede/#i_87019

ARAGO FRANÇOIS

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 636 mots

Après des études secondaires à Perpignan, Arago prépare le concours d'entrée à l'École polytechnique (Paris), où il entre en 1803. En 1805, il est nommé secrétaire du Bureau des longitudes et participe avec Biot à une expédition géodésique en Espagne, où il est fait prisonnier ; il ne revient en France qu'en 1809. Membre de la célèbre Société d'Arcueil, il succède à Monge en tant que professeur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-arago/#i_87019

ARBALÈTE ou BÂTON DE JACOB, astronomie

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 149 mots

Apparue au xiv e  siècle, l'arbalète ( arbaleistrille , bâton de Jacob) est une règle portant, sur trois faces, des graduations relatives à trois marteaux (curseurs) de tailles différentes. Pour prendre la hauteur d'une étoile, on vise l'astre (observation directe) à la limite supérieure du marteau, celui-ci étant placé de te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arbalete-baton-de-jacob/#i_87019

ARMILLE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 342 mots

Attestée d'abord en Grèce (~ ii e  s.) puis en Chine (~ i er  s.) et en Inde ( iv e  s.), l'armille la plus simple se compose de deux anneaux concentriques, assemblés dans le même plan (armille solsticiale de Proclus, par exemple) ou perpendiculai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armille/#i_87019

ARYABHATIYA (Aryabhata)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 210 mots

Né à Kusumapura (proche de l'actuelle Patna) en Inde, Aryabhata (476-550) avait vingt-trois ans lorsqu'il termina son chef-d'œuvre : l' Aryabhatiya . Ce court traité d'astronomie, publié en 499, contient un résumé des mathématiques indiennes et en particulier 66 théorèmes d'arithmétique, d'algèbre, de trigonométrie plane et sphérique. Des résultats sur les fractions continues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aryabhatiya/#i_87019

ASTÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Christiane FROESCHLÉ, 
  • Claude FROESCHLÉ, 
  • Patrick MICHEL
  •  • 10 660 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre «  Historique »  : […] Le premier astéroïde, (1) Cérès, est découvert à l'observatoire de Palerme, par le directeur de ce dernier, Giuseppe Piazzi, le 1 er  janvier 1801. Son orbite est reconnue elliptique et son demi-grand axe estimé à 2,8 ua, distance à laquelle la loi de Titius-Bode suggère l'existence d'une planète. Le 28 mars 1802, Heinrich Wilhelm Olbers découvre (2) Pallas, dont la dime […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asteroides/#i_87019

ASTROLABE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 369 mots
  •  • 1 média

Le « preneur d'étoiles » ( astrolabos ), en forme de disque, est la combinaison d'un instrument de mesure et d'un système de projection stéréographique. L'astrolabe-planisphère de Ptolémée ( ii e  s.) présente une face graduée qui porte une alidade : suspendu verticalement, il permet de prendre la hauteur d'un astre. L'autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrolabe/#i_87019

ASTROLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques HALBRONN
  •  • 13 309 mots

Dans le chapitre « Les effets du progrès »  : […] Si l'astrologie a pu séduire divers interlocuteurs au cours de son histoire par la perspective d'une caution scientifique, elle a elle-même été tentée par quelques améliorations de ses outils, faisant ainsi cohabiter modernité et archaïsme. C'est ainsi que certaines recherches concernant le calcul des maisons – système de repérage qui, au départ, intéresse autant les astronomes que les astrologue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrologie/#i_87019

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

De tout temps, l'homme a été attiré par la voûte céleste. Il y a des milliers d'années, l'observation des astres lui servait seulement à marquer des étapes dans le déroulement du temps. L'alternance des jours et des nuits, les phases de la Lune et les changements dans la position des planètes retinrent immédiatement son attention. Mais il eut tôt fait de remarquer également que le mouvement du So […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astronomie/#i_87019

AUZOUT ADRIEN (1622-1691)

  • Écrit par 
  • Robert M. MCKEON
  •  • 1 456 mots

Astronome, physicien et mathématicien, Adrien Auzout apparaît comme un homme de transition. Par sa compétence scientifique, par sa connaissance approfondie des langues orientales et par son amour de l'Antiquité, il représente l'homme de la Renaissance, tandis que par son œuvre scientifique et par sa méthode de recherche il illustre vraiment l'homme moderne. Sa démarche consiste à étudier la nature […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrien-auzout/#i_87019

BAADE WILHELM HEINRICH WALTER (1893-1960)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 290 mots

Né le 24 mars 1893 à Schröttinghausen, en Westphalie, l'Allemand Wilhelm Heinrich Walter Baade est un des astronomes les plus importants du xx e  siècle. Il a accompli l'essentiel de ses recherches aux États-Unis. Son premier article mémorable, Supernovae and Cosmic Rays (1934), est cosigné avec Fritz Zwicky ; tous deux y p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-heinrich-walter-baade/#i_87019

BAHCALL JOHN NORRIS (1934-2005)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 855 mots

Astrophysicien américain né le 30 décembre 1934 à Shreveport en Louisiane et décédé le 17 août 2005 à New York. De ses travaux, on retient principalement ceux que John Norris Bahcall consacra au Soleil et aux rayonnements cosmiques, notamment les neutrinos, que cette étoile émet. Petit-fils d'immigrés russes issu d'une famille juive modeste, Bahcall entre à l'université de Louisiane pour étudier l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-norris-bahcall/#i_87019

BAILLY JEAN SYLVAIN (1736-1793)

  • Écrit par 
  • Roger DUFRAISSE
  •  • 526 mots

Un des plus grands astronomes du xviii e  siècle, Bailly découvre les satellites de Jupiter et écrit une monumentale Histoire de l'astronomie . Membre de l'Académie des sciences en 1763, de l'Académie française en 1783, de l'Académie des inscriptions en 1784, il est choyé dans les salons de l'aristocratie et à la Cour ; il ha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-sylvain-bailly/#i_87019

BANNEKER BENJAMIN (1731-1806)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 267 mots

Né le 9 novembre 1731 à Ellicott's Mills, dans le Maryland (États-Unis), Benjamin Banneker fut mathématicien, astronome, auteur d'almanachs, inventeur et écrivain. C'est l'un des premiers intellectuels Noirs américains notables. Benjamin Banneker est né libre d'un père esclave et d'une mère libre. Propriétaire d'une plantation de tabac près de Baltimore, Banneker apprit par lui-même l'astronomie e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-banneker/#i_87019

BEHAIM DE NUREMBERG MARTIN (1459?-1507)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 150 mots

Fils de grands marchands flamands, Behaim, né à Nuremberg en 1459 (ou en 1436, selon certains auteurs), fut l'un des disciples de Regiomontanus. En 1480, il est, à Lisbonne, un des conseillers de Jean II en matière de navigation. Il perfectionne l'astrolabe, introduisant dans sa fabrication le cuivre, plus solide et plus précis que le bois utilisé jusqu'alors. Il participe à l'expédition de Diogo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-behaim-de-nuremberg/#i_87019

BESSEL FRIEDRICH (1784-1846)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 502 mots

En 1817, Bessel introduit les fonctions qui porteront son nom et qui s’avéreront indispensables à la description de la propagation des ondes. Né le 22 juillet 1784 à Minden en Westphalie, fils d’un petit fonctionnaire, Friedrich Wilhelm Bessel accomplit un début de scolarité si médiocre au lycée de Minden qu’il quitte l’école à quatorze ans pour travailler comme commis dans une entreprise d’impor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-bessel/#i_87019

BETHE HANS (1906-2005)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 781 mots

Le physicien nucléaire américain Hans Bethe, né le 2 juillet 1906 à Strasbourg, dans une Alsace alors allemande, est décédé le 6 mars 2005 dans sa maison d'Ithaca (État de New York), près de l'université Cornell où il mena la plus grande part de ses recherches. Avec lui disparaît un des derniers acteurs de la révolution quantique qui transforma profondément la physique fondamentale pendant les pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-bethe/#i_87019

BIOT JEAN-BAPTISTE (1774-1862)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 667 mots

Né le 21 avril 1774 à Paris, fils d'un paysan lorrain qui le destinait au commerce, Biot fait ses études au collège Louis-le-Grand (Paris). En conflit avec son père, il s'engage comme artilleur (1792). En 1794, il entre à l'École des ponts et chaussées, puis à l'École polytechnique où il est remarqué par Monge : en 1797, il est nommé professeur à l'École centrale de Beauvais et, en 1799, examinate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-biot/#i_87019

BIOT DÉMONTRE L'ORIGINE EXTRATERRESTRE DES MÉTÉORITES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 303 mots

Il peut aujourd'hui paraître curieux que les météorites n'aient pas attiré l'attention des savants avant la fin du xviii e  siècle. Mais la plupart d'entre eux partageaient alors l'opinion de Newton selon laquelle il ne pouvait exister de petits objets dans l'espace interplanétaire. L'Allemand Ernst Florenz Friedrich Chladni avait cependant suggér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biot-demontre-l-origine-extraterrestre-des-meteorites/#i_87019

BĪRŪNĪ (973-1050)

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 2 151 mots

Dans le chapitre « Un homme mêlé aux débats de son époque »  : […] C'est sous le règne d'Abū'l-‘Abbās (1010-1017) que Bīrūnī devait jouer un rôle important. Nous connaissons ce que fut son activité politique et diplomatique à cette époque par les extraits de son Histoire du Khwārizm conservés par Bayḥaqī. Son but était avant tout l'indépendance de son pays, menacée par une aristocratie militaire, soucieuse de ses seuls intérêts. Bīrūnī écri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biruni/#i_87019

BORELLI GIOVANNI ALFONSO (1608-1679)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 410 mots

Ayant rencontré Campanella à Rome vers 1628 et étudiant avec Benedetto Castelli, bénédictin disciple de Galilée, Borelli assiste à l'effervescence provoquée par la publication du Dialogo de Galilée, qu'il a probablement connu. Il enseigne les mathématiques à Messine à partir de 1635 et, en 1642, le sénat de cette ville l'envoie recruter d'éminents professeurs de droit et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-alfonso-borelli/#i_87019

BRADLEY JAMES (1693-1762)

  • Écrit par 
  • Gerald S. HAWKINS
  • , Universalis
  •  • 772 mots

Astronome anglais né en mars 1693 à Sherborne (Gloucestershire), mort le 13 juillet 1762, à Chalford (Gloucestershire). James Bradley est l'un des pionniers de l'astronomie de précision. James Bradley fréquente le Balliol College d'Oxford, où il obtient sa licence en 1714 et sa maîtrise en 1717. Son oncle, le révérend James Pound, amateur éclairé vivant à Wanstead (Essex), lui fait découvrir l'ast […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-bradley/#i_87019

BRAHE TYCHO (1546-1601)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 1 739 mots
  •  • 2 médias

C'est par son prénom que le célèbre astronome danois Tycho Brahe a été universellement cité au xvii e  siècle, et très souvent par la suite. Le système auquel il a laissé son nom et dans lequel le Soleil tourne autour de la Terre immobile tandis que les autres planètes tournent autour du Soleil a dans l'histoire figure de compromis qui place son a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tycho-brahe/#i_87019

BRAHIC ANDRÉ (1942-2016)

  • Écrit par 
  • Isabelle GRENIER
  •  • 884 mots
  •  • 1 média

Un des pionniers de la planétologie française, l’astronome André Brahic est connu pour avoir codécouvert les anneaux de la planète Neptune et pour son enthousiasme à transmettre les connaissances sur l’Univers et les valeurs de la science dans la société . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-brahic/#i_87019

BRAHMAGUPTA (598-apr. 665)

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 1 167 mots
  •  • 1 média

L’astronome et mathématicien du sous-continent indien Brahmagupta nous est connu pour deux traités : le Brāhmasphu asiddhānta (« Traité théorique de la vraie école de Brahma », 628, abrégé BSS ) et un manuel plus pratique le Kha ṇḍ akādyaka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmagupta/#i_87019

BURBIDGE E. MARGARET (1919- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 780 mots

Astrophysicienne américaine d'origine britannique, Margaret Burbidge est la première femme à avoir été nommée directrice de l'Observatoire royal de Greenwich. Elle a apporté des contributions fondamentales à la théorie des quasars, déterminé les paramètres de rotation, les masses et la composition chimique de nombreuses galaxies. Elle a par ailleurs aidé à comprendre la nucléosynthèse, c'est-à-di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/e-margaret-burbidge/#i_87019

BURBIDGE GEOFFREY R. (1925-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 346 mots

Astrophysicien et astronome américain d'origine britannique, Geoffrey R. Burbidge joua un rôle clé dans plusieurs avancées majeures en matière d'astrophysique et de cosmologie. Né le 24 septembre 1925, à Chipping Norton, dans l'Oxfordshire, Geoffrey Ronald Burbidge obtient une licence à l'université de Bristol en 1946, puis un doctorat en physique théorique au University College de Londres en 1951 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geoffrey-r-burbidge/#i_87019

BUREAU DES LONGITUDES

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 947 mots

Organisme regroupant des astronomes, des géophysiciens, des navigateurs, des spécialistes des sciences de la Terre (climatologie, météorologie, etc.), le Bureau des longitudes est, dans les années 1990, un des cinq bureaux dans le monde qui publient des éphémérides de haute précision. L'une des tâches principales du Bureau des longitudes est de publier annuellement des éphémérides astronomiques et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bureau-des-longitudes/#i_87019

CANNON ANNIE JUMP (1863-1941)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 590 mots

L' astronome américaine Annie Cannon apporta une contribution fondamentale à la classification des spectres stellaires. Née le 11 décembre 1863 à Dover, dans le Delaware, Annie Jump Cannon est la fille aînée du sénateur Wilson Cannon et de Mary Jump. Elle étudie la physique et l'astronomie au Wellesley College, réservé au jeunes filles, et en sort diplômée en 1884. Elle voyage ensuite pendant plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annie-cannon/#i_87019

CASSEGRAIN NICOLAS (mort en 1712)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 208 mots

Physicien français, inventeur en 1672 du télescope qui porte son nom. On connaît très peu de chose sur Nicolas Cassegrain, qui a été vraisemblablement professeur au collège de Chartres. La combinaison optique qu'il a mise au point est très souvent employée dans les télescopes modernes : il s'agit de la conjonction d'un miroir parabolique concave principal et d'un miroir hyperbolique convexe second […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-cassegrain/#i_87019

CASSINI LES

  • Écrit par 
  • Guy POURSIN
  •  • 513 mots

Famille française représentée pendant quatre générations par des astronomes et des géodésiens. Jean-Dominique Cassini est né à Perinaldo, dans le comté de Nice, en 1625 et mort à Paris en 1712. Enseignant en Italie, il vient en France à la demande de Colbert, s'y installe et se fait naturaliser. En 1669, il est reçu à l'Académie des sciences et Louis XIV, peu après (1672), le nomme directeur de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cassini/#i_87019

CASSINI-HUYGENS (MISSION)

  • Écrit par 
  • Athéna COUSTENIS
  •  • 4 170 mots
  •  • 8 médias

Dédiée à l’exploration de la planète Saturne, de ses anneaux et de ses satellites naturels, la mission Cassini-Huygens est le fruit d’une étroite collaboration des agences spatiales américaine (NASA, National Aeronautics and Space Administration), européenne (ESA, European Space Agency) et italienne (ASI, Agenzia Spaziale Italiana). Lancé en 1997, le vaisseau spatial Cassini, avec à son bord la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cassini-huygens-mission/#i_87019

CAUSALITÉ

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Marie GAUTIER, 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 12 999 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le principe de causalité dans la physique classique »  : […] Schématiquement, c'est la forme de la trajectoire des astres (planètes, Soleil, étoiles) qui est le premier objet de la physique mathématique. Cette description du déplacement des planètes culmine dans l'œuvre de Ptolémée et, quatorze siècles plus tard, de Copernic. L'astronomie ne formule pas d'hypothèse sur la nature des astres ni sur les causes de leur mouvement : elle en étudie la forme et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/causalite/#i_87019

CELSIUS ANDERS (1701-1744)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 734 mots

Anders Celsius est un astronome et physicien suédois qui a donné son nom à une unité de température. Né à Uppsala le 27 novembre 1701, il est le petit-fils des mathématiciens et astronomes Magnus Celsius (1621-1679) et Anders Spole (1630-1699). Comme ses deux grands-pères et son père Nils Celsius l’avaient été avant lui, il est nommé professeur d’astronomie à l’université d’Uppsala en 1730 après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anders-celsius/#i_87019

CHANDRASEKHAR SUBRAHMANYAN (1910-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 018 mots

Américain d'origine indienne, Subrahmanyan Chandrasekhar est l'un des plus grands astrophysiciens du xx e  siècle. On lui doit notamment une découverte qui entraînera un profond bouleversement dans l'évolution des idées concernant le destin ultime des étoiles : dans un célèbre article publié en 1931, il démontra l'existence d'une masse maximale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/subrahmanyan-chandrasekhar/#i_87019

CHINOISE (CIVILISATION) - Sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARTZLOFF
  •  • 6 597 mots

Dans le chapitre « Astronomie »  : […] L'astronomie ( tianwen ) constitue un ensemble de spéculations et de pratiques tournées vers l'utilisation des phénomènes célestes à des fins politiques. Les astronomes-astrologues-calendéristes ( chouren ) étaient des fonctionnaires affectés au bureau d'Astronomie (significativement, la nomenclature chinoise des étoiles et constellations s'inspire bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-sciences-et-techniques/#i_87019

CIEL SYMBOLISME DU

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 2 865 mots

Dans le chapitre « La régularité des rythmes »  : […] Il n'y a qu'un pas, vite franchi, entre ce symbolisme déjà fort élaboré et celui du ciel comme gnomon , modèle de la « régularité » et de la règle profonde de l'univers ou de la création, car ces astres qui entrent en « conflit », ces luminaires et ces planètes qui dramatisent leur course en des phases, ces « planètes errantes », tout ce monde céleste est en mouvement absolum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-du-ciel/#i_87019

COMÈTES

  • Écrit par 
  • Myriam DÉTRUY
  •  • 4 336 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire et dénomination »  : […] Sur les quelque 5 400 comètes détectées jusqu'à aujourd'hui, celle de Halley restera sans doute la plus marquante de l'histoire. Recensée pour la première fois dans des chroniques chinoises en l'an 239 avant J.-C., elle apparut de nouveau en 1066, ce qui fut interprété par Guillaume le Conquérant comme un bon présage pour envahir l'Angleterre. Elle est d'ailleurs représentée sur la tapisserie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cometes/#i_87019

CONSTELLATIONS

  • Écrit par 
  • Owen GINGERICH, 
  • Warren Melvin YOUNG
  •  • 3 543 mots
  •  • 2 médias

La représentation des constellations remonte aux toutes premières civilisations. Ainsi, les plus anciens textes cunéiformes consacrés à l'astronomie – seconde moitié du II e  millénaire avant J.-C. – mentionnent les noms sumériens des constellations encore appelées aujourd'hui Lion, Taureau et Scorpion. Des bornes babyloniennes de la même époque sont ornées de dessins re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constellations/#i_87019

COPERNIC NICOLAS (1473-1543)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VERDET
  • , Universalis
  •  • 5 383 mots
  •  • 4 médias

L'astronome polonais Nicolas Copernic doit être considéré comme l'un des plus grands génies de son époque. Il a conquis une gloire universelle grâce à sa théorie du mouvement de la Terre et des planètes. Dans son système héliocentrique (connu, depuis lors, sous le nom de système de Copernic), toutes les planètes tournent autour du Soleil, et la Terre n'est plus qu'une planète comme les autres, do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-copernic/#i_87019

CYRANO DE BERGERAC SAVINIEN (1619-1655)

  • Écrit par 
  • Jeannine ETIEMBLE
  •  • 1 674 mots

Dans le chapitre « Cyrano entre Descartes et Gassendi »  : […] Il travaillait cependant à son Autre Monde , son grand œuvre. À l' Histoire comique des États et Empires de la Lune , qui en composait la première partie, il adjoignit celle des États et Empires du Soleil , à quoi devait succéder L'Étincelle . Il avait lu Thomas Morus, la Civitas Solis de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/savinien-cyrano-de-bergerac/#i_87019

DANJON ANDRÉ (1890-1967)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 371 mots

Né à Caen le 6 avril 1890, André Danjon est une des grandes figures de l'astronomie française du xx e  siècle. Reçu à l'École normale en 1910, agrégé de physique en 1914, il travaille dès 1919 à l'Observatoire de Strasbourg, redevenu français et dont il a établi un projet de reconstruction qui a abouti. Directeur de cet observatoire en 1930, doye […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-danjon/#i_87019

DAVIS RAYMOND Jr. (1914-2006)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 396 mots

Physicien américain des particules élémentaires, prix Nobel de physique 2002 pour ses travaux pionniers dans la détection des neutrinos d'origine solaire. Né le 14 octobre 1914 à Washington (États-Unis), Raymond Davis Jr. a fait ses études supérieures à l'université du Maryland avant d'obtenir sa thèse en chimie physique à l'université Yale à New Haven (Connecticut) en 1942. Après quatre années de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-davis/#i_87019

DÉCOUVERTE DE L'EXPANSION DE L'UNIVERS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 282 mots

En 1916 et 1917, Vesto Melvin Slipher et Francis G. Pease mesurent les composantes radiales des vitesses d'un certain nombre de « nébuleuses » grâce à l'effet Doppler-Fizeau qui affecte leurs raies spectrales. En 1919, Harlow Shapley remarque que la plupart de ces objets s'éloignent de nous, mais ne fournit pas d'interprétation satisfaisante à ce phénomène, car il est convaincu qu'ils appartiennen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-expansion-de-l-univers/#i_87019

DÉCOUVERTE DE NEPTUNE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 273 mots

Alexis Bouvard, astronome à l'Observatoire de Paris, remarque au début du xix e  siècle des irrégularités dans le mouvement d'Uranus, découvert en 1781 par William Herschel. Grâce en particulier à François Arago, l'idée que ce mouvement peut être perturbé par une autre planète inconnue se fait jour. Indépendamment l'un de l'autre, le Britannique J […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-neptune/#i_87019

DÉCOUVERTE DES IMAGES GRAVITATIONNELLES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 280 mots

La théorie de la relativité générale prévoit que la lumière est défléchie lors de son passage près d'une importante concentration de masse. Cet effet a été observé pour la première fois le 29 mai 1919, par Arthur Stanley Eddington, au cours d'une éclipse totale de Soleil. En 1937, l'astronome suisse Fritz Zwicky prédit que l'on pourrait observer des images gravitationnelles déformées d'objets loi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-images-gravitationnelles/#i_87019

DÉCOUVERTE DES QUASARS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 295 mots

Les premières cartes radio du ciel, élaborées dans les années 1950 et 1960, montrent que, en dehors des sources radio appartenant à notre Galaxie et d'objets identifiés à d'autres galaxies, il existe des sources de petit diamètre apparent qui coïncident avec des objets d'apparence stellaire. Les spectres de deux de ces objets – 3C 48 et 3C 273 (48 e et 273 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-quasars/#i_87019

DÉCOUVERTE DU PREMIER ASTÉROÏDE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 427 mots

Dans son Mysterium cosmographicum , publié en 1596, Kepler remarque déjà, entre les orbites de Mars et de Jupiter, l'existence d'un « vide » dans le système solaire schématisé par un emboîtement de sphères et de polyèdres réguliers. D'après la loi empirique, dite de Titius-Bode, proposée par Johann Daniel Titius en 1766, popularisée par Johann Elert Bode en 1772 et « confirm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-premier-asteroide/#i_87019

DÉCOUVERTE D'URANUS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 298 mots
  •  • 1 média

Musicien professionnel – il est violoniste, organiste et compositeur – et astronome amateur, William Herschel est d'origine allemande : il naît Friedrich Wilhelm Herschel le 15 novembre 1738 à Hanovre mais s'établit en Angleterre en 1756 (il sera naturalisé anglais le 30 avril 1793). Herschel construit de nombreux télescopes dérivés de celui de Newton, et réalise de multiples observations astronom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-d-uranus/#i_87019

DÉCOUVERTE DU RAYONNEMENT COSMOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 289 mots

Comme Karl Guthe Jansky, le fondateur de la radioastronomie, Arno A. Penzias et Robert W. Wilson sont ingénieurs radio aux Bell Telephone Laboratories. En mettant au point à la station de Holmdel (New Jersey) une antenne particulièrement sensible destinée aux télécommunications par satellite à 7 centimètres de longueur d'onde, ils constatent que cette antenne capte un signal continu inexplicable, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-du-rayonnement-cosmologique/#i_87019

DELAUNAY CHARLES EUGÈNE (1816-1872)

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 593 mots

Né à Lusigny (Aube), l'astronome français Charles Eugène Delaunay meurt accidentellement à Cherbourg, noyé au cours d'une promenade en barque. Son père, géomètre, et sa mère, fille de cultivateur, s'établirent à Ramerupt en 1818. Charles Delaunay fit ses études au collège de Troyes et entra à l'École polytechnique en 1834. Il en sortit major en 1836 et opta pour l'École des mines. Ayant reçu, à ti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-eugene-delaunay/#i_87019

DE SITTER WILLEM (1872-1934)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 657 mots

Le Néerlandais Willem De Sitter est connu pour ses importants travaux en physique mathématique, et en particulier pour avoir le premier établi en 1917 la possibilité mathématique d’un Univers en expansion dans le cadre de la théorie de la relativité générale dont Albert Einstein venait de proposer le formalisme. Issu d’une lignée de juristes, fils d’un juge, de Sitter est né le 6 mai 1872 à Sneek […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-de-sitter/#i_87019

DICKE ROBERT H. (1916-1997)

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 786 mots

Parmi les astrophysiciens, Dicke occupe une place exceptionnelle : alors que la plupart d'entre eux se spécialisent dans l'observation du ciel et l'interprétation des données ainsi accumulées, il a fait progresser la science la plus fondamentale, en particulier les théories de la gravitation, en élaborant des expériences de physique d'une précision extrême. Robert Henry Dicke naît le 6 mai 1916 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-h-dicke/#i_87019

DOLLFUS AUDOUIN (1924-2010)

  • Écrit par 
  • Jean Claude FALQUE
  •  • 1 219 mots
  •  • 1 média

Astronome –  un des plus grands de son temps – et aéronaute – un des plus audacieux du xx e  siècle –, le Français Audouin Dollfus naît le 12 novembre 1924, à Paris. Son père, Charles Dollfus, passionné par les choses de l'air, aéronaute titulaire des brevets de pilote de ballon et de dirigeable, sera le premier conservateur du musée aéronautique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audouin-dollfus/#i_87019

ÉCLIPSE SOLAIRE DU 29 MAI 1919

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 334 mots
  •  • 2 médias

L’éclipse solaire totale du 29 mai 1919 est restée célèbre, en astronomie comme en physique, car elle a permis de montrer, par l’observation et pour la première fois, que les rayons lumineux sont déviés lorsqu’en se propageant dans l’Univers ils passent à proximité d’astres de masse importante – ici le Soleil. L’angle de déviation mesuré alors est en accord avec la valeur que prédisait la théorie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclipse-solaire-du-29-mai-1919/#i_87019

EDDINGTON ARTHUR STANLEY (1882-1944)

  • Écrit par 
  • Jacques MERLEAU-PONTY
  •  • 2 816 mots

Dans le chapitre « L'étude des étoiles »  : […] Dès la fin de ses études, Eddington s'engage dans la recherche astrophysique ; ses premiers travaux le montrent attiré par les horizons lointains ; ses recherches portent en effet sur la structure des systèmes stellaires, la distribution statistique des étoiles suivant leurs types spectraux, leurs mouvements propres et leurs vitesses radiales. Dès ce moment, il rencontre l'opposition de James Jea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-stanley-eddington/#i_87019

ELLIOT JAMES (1943-2011)

  • Écrit par 
  • Erik GREGERSEN
  • , Universalis
  •  • 529 mots

L' astronome américain James Elliot est un des découvreurs des anneaux d'Uranus ainsi que de l'atmosphère ténue de la planète naine Pluton, deux découvertes effectuées grâce à la méthode des occultations stellaires, dont il est l'un des pionniers ; cette méthode consiste à détecter la modulation du signal lumineux provenant d'une étoile lorsqu'un corps céleste s'interpose entre celle-ci et la Ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-elliot/#i_87019

ÉMISSION RADIO DE LA GALAXIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 271 mots

Grâce aux antennes très sensibles qu'il a construites, l'Américain Karl Guthe Jansky, ingénieur aux Bell Telephone Laboratories, étudie dès la fin des années 1920 l'effet de l'atmosphère sur la transmission des ondes radio. Il constate en 1931 qu'un bruit radio (c'est-à-dire une émission non structurée) provient de la constellation du Sagittaire, où se trouve le centre de la Galaxie. Il publie plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emission-radio-de-la-galaxie/#i_87019

ÉQUANT

  • Écrit par 
  • Bertrand DREYFUS
  •  • 179 mots

Concept astronomique de l'ère précopernicienne, introduit vers 130 par Claude Ptolémée pour expliquer les variations périodiques d'éclat des planètes Mars et Jupiter. Déjà, pour rendre compte de l'inégalité des saisons, Ptolémée avait été amené à imaginer la théorie des excentriques, selon laquelle la Terre n'était pas exactement au centre des orbites circulaires concentriques parcourues par le S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equant/#i_87019

ÉTOILES

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • Jean-Pierre CHIÈZE
  •  • 13 466 mots
  •  • 8 médias

La majorité des astres visibles dans le ciel sont des étoiles. Elles sont souvent groupées en associations et amas de quelques centaines de milliers d'étoiles, ceux-ci se groupant à leur tour en unités beaucoup plus grandes, les galaxies. Une galaxie typique contient de 10 milliards à 100 milliards d'étoiles, et l'on dénombre des millions de galaxies sur les images acquises par les grands instrum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etoiles/#i_87019

EUDOXE DE CNIDE (env. 400-355 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean ITARD
  •  • 1 184 mots

Dans le chapitre « À l'origine de l'astronomie scientifique »  : […] Eudoxe s'est aussi rendu célèbre comme astronome. L'école qu'il avait fondée à Cyzique prospéra longtemps et ses écrits servirent de prototype à la collection de la Petite Astronomie qui présente, sous forme géométrique, l'ensemble des théorèmes relatifs à la sphère et au mouvement diurne. Il a, le premier, essayé la méthode suivie par Aristarque de Samos pour estimer les dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eudoxe-de-cnide/#i_87019

EXOPLANÈTES ou PLANÈTES EXTRASOLAIRES

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE, 
  • Pierre LÉNA
  •  • 6 340 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « D’autres systèmes planétaires dans l’Univers : une idée très ancienne »  : […] La spéculation sur l’existence, dans l’Univers, d’autres mondes semblables à la Terre est ancienne. Les philosophes antiques (Démocrite, Épicure, Lucrèce) la concevaient, comme également le théologien Albert le Grand ( xiii e  siècle) et les penseurs Nicolas de Cues ( xv e   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes-ou-planetes-extrasolaires/#i_87019

DÉCOUVERTE DES PLANÈTES EXTRASOLAIRES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 515 mots

La première planète extrasolaire, c’est-à-dire gravitant autour d'une étoile autre que le Soleil, est découverte en 1995 par Michel Mayor et Didier Queloz, de l'Observatoire de Genève, qui présentent les résultats de leurs observations le 6 octobre 1995, lors d'un congrès scientifique à Florence, et publient dans le numéro du 23 novembre 1995 de la revue Nature l'article « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-des-planetes-extrasolaires/#i_87019

EXOPLANÈTES - Méthodes de détection

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE
  •  • 2 907 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les méthodes indirectes »  : […] Comme les planètes, les exoplanètes tournent périodiquement autour de leur étoile, selon un mouvement décrit par les lois de Kepler au xvii e  siècle et expliqué à la fin de ce même siècle par la loi de gravitation énoncée par Newton. Plus précisément, étoile et exoplanète(s) tournent chacune autour du centre de gravité du système qu’elles forment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes/#i_87019

EXPLORATION DES PLANÈTES GÉANTES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 867 mots

Janvier 1610 Galilée découvre les quatre plus gros satellites de Jupiter, qu'il nomme « astres médicéens », et que nous appelons aujourd'hui satellites galiléens : il s'agit de Io, Europe, Ganymède et Callisto. 1656 Christiaan Huygens présente sa découverte du plus gros des satellites de Saturne, Titan, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exploration-des-planetes-geantes-reperes-chronologiques/#i_87019

EXPLORATION DU SYSTÈME SOLAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 511 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les moyens d’exploration du système solaire »  : […] L’étude des caractéristiques des astres n’a véritablement débuté qu’au début du xvii e  siècle, avec les premières observations de Galilée. Plusieurs étapes décisives ont marqué l’exploration des planètes. Les progrès scientifiques, en particulier la théorie de la gravitation universelle, ont donné un cadre conceptuel, alors que le développement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exploration-du-systeme-solaire/#i_87019

FLAMSTEED JOHN (1646-1719)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 387 mots

L'astronome anglais John Flamsteed naît le 19 août 1646 à Denby, dans le Derbyshire. D'une santé fragile, il est contraint de quitter l'école en 1662. Il étudie l'astronomie en autodidacte avant de poursuivre son instruction à l'université de Cambridge, de 1670 à 1674. En 1677, il devient membre de la Royal Society. Ordonné prêtre en 1675, Flamsteed obtient en 1684 la cure de Burstow, dans le Sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-flamsteed/#i_87019

FLEMING WILLIAMINA (1857-1911)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 371 mots

L'astronome américaine Williamina Fleming fut une pionnière de la classification des spectres stellaires. Williamina Paton Stevens naît le 15 mai 1857, à Dundee, en Écosse. La jeune Mina fréquente une public school et, dès l'âge de quatorze ans, endosse tour à tour les rôles d'élève et d'enseignante. Le 26 mai 1877, elle épouse James O. Fleming, avec lequel elle émigre aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/williamina-fleming/#i_87019

FONDATION DE L'OBSERVATOIRE DE PARIS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 342 mots

Résolus à s'organiser sur le modèle des académies européennes, des savants français élaborent en 1665 le projet d'une Compagnie des sciences et des arts. L'un d'entre eux, Adrien Auzout, expose dans une épître à Louis XIV la nécessité d'un observatoire astronomique : « Il y va SIRE, de la Gloire de Vostre Majesté, & de la réputation de la France, & c'est ce qui nous fait espérer qu'elle ordonner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-de-l-observatoire-de-paris/#i_87019

FOWLER WILLIAM (1911-1995)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 719 mots

Comprendre comment les différents éléments chimiques ont pu se former dans l'Univers, telle fut la quête à laquelle William Fowler voua sa vie, au laboratoire Kellogg de physique nucléaire de l'Institut de technologie de Californie (Caltech) à Pasadena. Il est considéré comme un des fondateurs de l'astrophysique nucléaire. Né à Pittsburgh, il rejoignit à vingt-deux ans le laboratoire de physique n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-fowler/#i_87019

FRAUNHOFER JOSEPH VON (1787-1826)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 158 mots
  •  • 1 média

Opticien et astronome allemand, né à Straubing, en Bavière, et mort à Munich. Directeur de l'Institut d'optique de Munich (1818), Fraunhofer fut un des fondateurs de la spectroscopie . Après avoir étudié la diffraction à l'infini, il fabrique le premier un réseau constitué de fils de fer tendus sur deux vis. Il se sert de ces réseaux pour étudier le spectre solaire, et découvre la présence de raie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-von-fraunhofer/#i_87019

GALAXIE LA ou VOIE LACTÉE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 029 mots
  •  • 6 médias

Les étoiles ne sont pas réparties au hasard dans l'Univers. Elles se groupent en ensembles que l'on nomme galaxies. On distingue la Galaxie, ou Voie lactée, à laquelle appartient le Soleil, des autres galaxies, autrefois appelées nébuleuses extragalactiques. Soupçonnée par Emmanuel Kant et William Herschel, la véritable nature de ces « nébuleuses extragalactiques » ne fut établie définitivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxie-voie-lactee/#i_87019

GALAXIES

  • Écrit par 
  • Danielle ALLOIN, 
  • André BOISCHOT, 
  • François HAMMER
  •  • 10 079 mots
  •  • 13 médias

L'observation à l'œil nu d'un ciel constellé d' étoiles montre que celles-ci ne sont pas réparties au hasard : elles tendent à se regrouper en une longue écharpe laiteuse qui parcourt la voûte céleste d'un bord à l'autre de l'horizon, et que nos ancêtres ont appelée la Voie lactée. Les philosophes grecs déjà déclaraient « qu'elle est formée d'astres tout petits et groupés si étroitement qu'ils no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxies/#i_87019

GALILÉE (G. GALILEI)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 4 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « « Le Messager céleste » »  : […] Informé, en juin 1609, par le Français Jacques Baudouère, des propriétés d'un instrument d'optique récemment apparu aux Pays-Bas, Galilée s'appliqua aussitôt à le construire à partir des données sommaires qui lui étaient communiquées : association de deux lentilles, l'une convergente, l'autre divergente. Il ne tarda pas à obtenir un résultat supérieur à celui des artisans hollandais, avec un gros […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galilee-1564-1642/#i_87019

GALILÉE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 645 mots

15 février 1564 Galilée (Galileo Galilei) naît à Pise ; il est le premier des six ou sept enfants du musicien Vincenzo Galilei, qui avait épousé en 1562 Giulia degli Ammannati. 1583 Selon son premier biographe, Vincenzo Viviani, Galilée formule la loi d'isochronisme du pendule, après avoir observé le balancement d'un lustre dans la cathédrale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galilee-reperes-chronologiques/#i_87019

GANS DAVID (1541-1613)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 857 mots

Historien, cosmographe et astronome juif de l'époque de la Renaissance, David Gans fut le premier auteur hébraïque à mentionner Copernic, d'une manière très élogieuse d'ailleurs, le premier aussi à donner une description correcte des continents à la suite de la découverte de l'Amérique. Né à Lippstadt, en Westphalie, David Gans entreprend des études rabbiniques qui le mènent d'abord dans les école […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-gans/#i_87019

GAUSS CARL FRIEDRICH (1777-1855)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL, 
  • Jean DIEUDONNÉ
  •  • 4 922 mots

Dans le chapitre « Les planètes nouvelles et les astéroïdes »  : […] Cette nuance du jugement est bien manifeste dès le début. C'est par une coïncidence heureuse que Gauss se trouva être en possession d'une méthode mathématique adéquate au moment même où les astronomes allemands étaient affrontés à un problème difficile, à savoir comment retrouver dans le ciel un astre de huitième grandeur qui avait été observé par Piazzi à Palerme en janvier 1801, et qui semblait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-friedrich-gauss/#i_87019

GÉOCENTRISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VERDET
  •  • 3 225 mots
  •  • 6 médias

On désigne par géocentrisme le système cosmologique hérité du monde grec – et qui dominera jusqu'à Copernic, au xvi e  siècle – où la Terre non seulement est au centre du monde, mais s'y tient rigoureusement immobile. Mais de quel cosmos s'agit-il ? Le cosmos antique est peu peuplé : on y trouve la Terre, les deux luminaires (c'est-à-dire la Lun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geocentrisme/#i_87019

GERSONIDE LÉVI BEN GERSHOM dit (1288-1344)

  • Écrit par 
  • Charles TOUATI
  •  • 2 388 mots

Dans le chapitre « L'écriture, imitation de Dieu »  : […] Toute l'œuvre de Dieu tend à octroyer à l'homme la plus grande perfection possible ; quiconque a reçu une part de perfection doit, pour imiter Dieu, en faire profiter son prochain en écrivant des livres. Ainsi pense Gersonide. Son histoire est celle de ses œuvres ; aussi bien croit-il, d'ailleurs, que la pensée d'un individu est infiniment plus importante que les « accidents » d'une existence éphé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gersonide-levi-ben-gershom-dit-1288-1344/#i_87019

GIACCONI RICCARDO (1931-2018)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 378 mots

Astrophysicien italien, Prix Nobel de physique 2002. Né le 6 octobre 1931 à Gènes (Italie), Riccardo Giacconi a obtenu son doctorat en physique des particules élémentaires en 1954 à l'université de Milan. Après quelques années de recherche et d'enseignement à l'université de Milan, à l'université de l'Indiana (États-Unis), puis à Princeton, il est recruté en 1959 par une société privée de recher […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/riccardo-giacconi/#i_87019

GOLDHABER GERSON (1924-2010)

  • Écrit par 
  • Nora Sørena CASEY
  •  • 330 mots

Physicien américain d'origine allemande, Gerson Goldhaber a contribué à plusieurs découvertes fondamentales, concernant en particulier l'antiproton, la particule J/ψ et l'énergie noire. Gerson Goldhaber naît le 20 février 1924, à Chemnitz, en Allemagne, dans une famille juive. Quittant le pays avec cette dernière en 1933, il étudie ensuite la physique à l'Université hébraïque de Jérusalem, où il p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerson-goldhaber/#i_87019

GREISEN KENNETH I. (1918-2007)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 856 mots

L'astrophysicien américain Kenneth I. Greisen, décédé le 17 mars 2007 à Ithaca dans l'État de New York, a eu un rôle de pionnier dans les études des rayons cosmiques de très haute énergie. Né à Perth Amboy, dans le New-Jersey, le 24 janvier 1918, Greisen commence ses études universitaires au Franklin and Marshall College à Lancaster en Pennsylvanie. Il y est distingué comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenneth-i-greisen/#i_87019

GRIMALDI FRANCESCO MARIA (1618-1663)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 374 mots

Né le 2 avril 1618 à Bologne (Italie) et mort le 28 décembre 1663 dans cette même ville, Francesco Maria Grimaldi fut un prêtre jésuite italien qui, après avoir terminé des études de philosophie et de théologie, enseigne la philosophie puis les mathématiques au collège jésuite de Bologne. Encore étudiant, il entreprend des expériences précises de mécanique, sous la direction de Giovanni Riccioli, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francesco-maria-grimaldi/#i_87019

HALLEY EDMUND (1656-1742)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BRISSAUD
  •  • 244 mots
  •  • 1 média

Fils d'un riche marchand de savon londonien, Halley est très tôt attiré par l'astronomie. À vingt ans, il rencontre John Flamsteed, astronome royal, qui travaille à établir un catalogue des étoiles de l'hémisphère boréal. Halley décide d'en faire autant pour l'hémisphère austral et part à Sainte-Hélène, où il restera deux ans. À son retour, il publie le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmund-halley/#i_87019

HALLEY ÉTABLIT LA PÉRIODICITÉ DES COMÈTES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 337 mots
  •  • 1 média

Jusqu'à la fin du xvii e  siècle, on ne sait pratiquement rien des comètes, bien que Tycho Brahe ait démontré que ces objets n'appartiennent pas à l'atmosphère terrestre. On soupçonne cependant qu'elles peuvent venir de très loin, sur des orbites paraboliques. Newton, interprétant ces orbites dans le cadre de sa théorie de la gravitation, montre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/halley-etablit-la-periodicite-des-cometes/#i_87019

HARMONICES MUNDI (J. Kepler)

  • Écrit par 
  • Claire BOUYRE
  •  • 677 mots
  •  • 1 média

Dans la prestigieuse université de Tübingen, dans le Wurtemberg, les cours de Michael Maestlin, mathématicien réputé, ont permis au jeune Johannes Kepler (1571-1630) de découvrir l’astronomie et de se familiariser avec le système héliocentrique de Nicolas Copernic (1473-1543) dans lequel l’ensemble des planètes tourne autour d’un Soleil fixe au centre du monde. Kepler renonce progressivement au pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harmonices-mundi/#i_87019

HAWKING STEPHEN WILLIAM (1942-2018)

  • Écrit par 
  • Simon MITTON
  • , Universalis
  •  • 2 502 mots
  •  • 1 média

Le physicien théoricien et cosmologiste britannique Stephen Hawking a acquis une renommée mondiale dans le monde scientifique pour ses travaux sur la nature de l'espace et du temps, et dans le grand public comme auteur d' Une brève histoire du temps (1988), un ouvrage scientifique qui prit rang de best-seller. L'œuvre théorique de Hawking prend un relief d'autant plus remarq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-william-hawking/#i_87019

HEIDMANN JEAN (1923-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 187 mots

Astronome français. Ingénieur de l'École centrale, il est engagé en 1946 par Louis Leprince-Ringuet dans son laboratoire de physique de l'École polytechnique, pour un programme de recherche sur le rayonnement cosmique ; il y obtient un doctorat en physique des particules. Conscient des possibilités que recèle la radioastronomie naissante, il rejoint l'Observatoire de Paris-Meudon. On lui doit la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-heidmann/#i_87019

HÉLIOCENTRISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VERDET
  •  • 3 226 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Du géocentrisme à Copernic »  : […] De l'Antiquité à la Renaissance, le système géocentrique a dominé sans partage l'astronomie occidentale. Certes, quelques philosophes présocratiques s'écarteront de ce schéma traditionnel. Ainsi, pour le pythagoricien Philolaos (fin du vi e -début du v e  siècle av. J.-C.), c'est, sinon le Soleil, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heliocentrisme/#i_87019

HENRY LES

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BRISSAUD
  •  • 164 mots

Les frères Henry, Paul (1848-1905) et Prosper (1849-1903), furent tous deux astronomes à l'Observatoire de Paris. Opticiens remarquables, ils étaient d'une habileté prodigieuse à tailler et à polir les instruments d'optique. Ils ont porté la photographie astronomique à une perfection jamais atteinte avant eux. En collaboration avec dix-sept autres observatoires mondiaux, ils entreprirent l'exécuti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-henry/#i_87019

HÉRACLIDE DU PONT (388-315 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 250 mots

L'un des philosophes éminents de l'Académie, né à Héraclée, dans le royaume du Pont. Platon confia à Héraclide la direction de l'École lors de son dernier voyage en Sicile, et il faillit succéder à son maître Speusippe comme scholarque. De la profusion de ses œuvres il ne reste que les titres, qui témoignent de la diversité des sujets traités (géométrie, astronomie, musique, poétique, rhétorique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heraclide-du-pont/#i_87019

HERMANN VON REICHENAU (1013-1054)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 392 mots

Hermann von Reichenau naît le 18 juillet 1013 à Saulgau, en Souabe, dans une famille noble : son père est le comte Wolfrad II von Altshausen Voringen. Paralysé des deux jambes dès l'enfance (d'où ses surnoms d'Hermannus Contractus ou d'Hermann der Lahme : « le Paralytique »), il étudie dès l'âge de sept ans dans la célèbre abbaye bénédictine de Reichenau (située dans une île du lac de Constance), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-von-reichenau/#i_87019

HERSCHEL CAROLINE LUCRETIA (1750-1848)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 411 mots

Astronome britannique d'origine allemande, Caroline Herschel à largement contribué aux recherches astronomiques de son frère, William Herschel. Elle réalisa nombre des calculs nécessaires aux études de ce dernier et détecta pour sa part trois nouvelles « nébuleuses » en 1783 ainsi que huit comètes de 1786 à 1797. Née le 16 mars 1750 à Hanovre, en Basse-Saxe, Caroline Lucretia Herschel aide sa mè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caroline-lucretia-herschel/#i_87019

HERSCHEL sir WILLIAM (1738-1822)

  • Écrit par 
  • Dominique PROUST
  •  • 2 114 mots
  •  • 1 média

Britannique d'origine allemande, William Herschel est un des astronomes les plus importants du xviii e  siècle. Ses travaux touchent à tous les domaines de cette discipline : Soleil, Lune, planètes, systèmes stellaires et extragalactiques. Ses observations joueront un rôle déterminant dans le courant cosmologique du siècle des Lumières. Grâce à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herschel-sir-william/#i_87019

HEWISH ANTONY (1924- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 390 mots

Né le 11 mai 1924 à Fowey, en Cornouailles (Grande-Bretagne), Antony Hewish est le fils d'un banquier. Ses études à l'université de Cambridge sont interrompues par la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle il participe à l'effort de développement des radars. En 1948, il rejoint l'équipe de Martin Ryle au laboratoire Cavendish de Cambridge et y soutient sa thèse de doctorat en 1952. Ses première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antony-hewish/#i_87019

HIPPARQUE DÉCOUVRE LA PRÉCESSION DES ÉQUINOXES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 239 mots

Hipparque de Nicée (ou Hipparque de Rhodes, premier quart du ii e  siècle-après 127 avant J.-C.) est sans conteste le plus grand astronome de l'Antiquité. Parmi ses nombreuses découvertes, la plus importante est celle de la précession des équinoxes (déjà entrevue par les Chaldéens), c'est-à-dire de la dérive lente – d'est en ouest par rapport aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hipparque-decouvre-la-precession-des-equinoxes/#i_87019

HISTOIRE DES SCIENCES ARABES (dir. R. Rashed, collab. R. Morelon)

  • Écrit par 
  • Karine CHEMLA
  •  • 1 393 mots

Les traditions scientifiques qui se sont développées hors d'Occident ont été mal traitées, des décennies durant, par la grande majorité des historiens. Cet état de fait fut sans doute induit par une représentation globale de l'histoire des sciences qui a longtemps dominé : les activités scientifiques « à proprement parler » n'auraient débuté qu'avec l'Antiquité grecque et seraient entrées dans un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-sciences-arabes/#i_87019

HOYLE FRED (1915-2001)

  • Écrit par 
  • Marek A. ABRAMOWICZ
  •  • 2 830 mots

C'est avant tout pour ses contributions au développement de la cosmologie moderne – en particulier, le modèle de l'état stationnaire et la théorie de la nucléosynthèse – que le Britannique Fred Hoyle s'est rendu célèbre. Il a également effectué de nombreux travaux sur les étoiles supermassives, la structure des étoiles, la théorie de l'accrétion, le décalage vers le rouge des quasars. En 1939, Fr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fred-hoyle/#i_87019

HUBBLE EDWIN POWELL (1889-1953)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 283 mots
  •  • 1 média

Edwin Powell Hubble, né le 20 novembre 1889 à Marshfield, dans le Missouri, est sans conteste un des astronomes les plus importants de son époque. Il travaillera toute sa vie à l'Observatoire du mont Wilson (Californie), où se trouvait le plus grand télescope alors disponible, le Hooker de 2,5 m d'ouverture . Entre 1922 et 1936, Hubble résolut quatre questions centrales pour la cosmologie, dont c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-powell-hubble/#i_87019

HULSE RUSSELL ALAN (1950- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 315 mots

Né le 28 novembre 1950 à New York (États-Unis), Russell Alan Hulse était encore étudiant à l'université du Massachusetts à Amherst lorsqu'il fit la découverte qui lui valut de partager avec son directeur de thèse, Joseph Hooton Taylor, le prix Nobel de physique en 1993. En 1974, il détecta avec le radiotélescope d'Arecibo (Porto Rico) de nouveaux pulsars dont un, dénommé 1913+16, se révéla posséd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russell-alan-hulse/#i_87019

HUYGENS ÉTABLIT LA NATURE DES ANNEAUX DE SATURNE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 361 mots

En juillet 1610, Galilée observe avec une de ses lunettes de mystérieux appendices de part et d'autre de Saturne, appendices dont l'aspect change au cours du temps. Bénéficiant d'une meilleure lunette que Galilée, le Hollandais Christiaan Huygens va établir qu'il s'agit en fait d'un anneau. En 1656, ces ansae (« anses »), comme on les appelait communément à l'époque, disparu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huygens-etablit-la-nature-des-anneaux-de-saturne/#i_87019

IBN ṬUFAYL ABŪ BAKR MUḤAMMAD (déb. XIIe s.-1185/86)

  • Écrit par 
  • Abdelkader BEN CHEHIDA
  •  • 1 378 mots

Né à Wādi Ash (Guadix) et mort à Marrakech, Abū Bakr Muḥammad Ibn Ṭufayl, contemporain et disciple indirect d'Ibn Bādjdja (Avempace), appartient, selon les historiens, à la génération qui précède celle d'Ibn Rushd (Averroès). Descendant de la célèbre famille arabe de Kays, il s'est illustré par ses talents d'homme politique, de savant et de philosophe. Il exerça auprès du souverain almohade Abū Ya […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-tufayl-abu-bakr-muhammad/#i_87019

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Astronomie »  : […] L'astronomie en Inde naquit pour répondre aux besoins du rituel. Cette première mission des astronomes est formulée dans le Jyotiṣavedāṅga ( Ṛk , 36) : « Les Veda ont été promulgués pour les besoins du sacrifice et les sacrifices suivent un ordre fixe dans le temps ; qui donc possède ce jyautiṣa , la science […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/#i_87019

INDE (Arts et culture) - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 5 558 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une discipline à part entière à l’époque médiévale : algorithmes et sujets spécialisés »  : […] C’est avec l’ Āryabha īya , ce traité d’astronomie théorique de la fin du v e  siècle qui se présente comme la synthèse d’un savoir enseigné à Kusumpura (identifiée à la Patna moderne, au nord-est de l’Inde actuelle, dans l’État du Bihar) et qui possède un chapitre dévolu aux math […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde/#i_87019

ISLAM (La civilisation islamique) - Les mathématiques et les autres sciences

  • Écrit par 
  • Georges C. ANAWATI, 
  • Roshdi RASHED
  • , Universalis
  •  • 22 470 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'astronomie »  : […] Les auteurs musulmans, qui rangent l'astronomie parmi les sciences mathématiques, l'appellent « science de l'aspect de l'univers » (‘ ilm al-hay'a ) ou « science des sphères célestes » (‘ ilm al-aflāk ). Pour eux comme pour les Grecs, cette discipline a comme unique objet d'étudier les mouvements apparents des astres et d'en donner une représentation géo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-les-mathematiques-et-les-autres-sciences/#i_87019

JANSKY KARL GUTHE (1905-1950)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 184 mots

Né le 22 octobre 1905 à Norman (Oklahoma), l'ingénieur américain Karl Guthe Jansky rejoint en 1928 les Bell Telephone Laboratories, où il est affecté à la station de Cliffwood (New Jersey). Chargé d'étudier l'effet des parasites atmosphériques sur les télécommunications, il construit à cet effet une antenne orientable. Il remarque alors qu'un bruit radio continu provient de la Voie lactée et const […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-guthe-jansky/#i_87019

JANSSEN PIERRE JULES CÉSAR (1824-1907)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 351 mots

Physicien et astronome français, Pierre Jules César Janssen est né à Paris le 22 février 1824 et mort à Meudon le 23 décembre 1907. Après des études de mathématiques et de physique à l'université de Paris, il devient professeur à l'école d'architecture où il enseigne un cours de sciences générales. Voyageur infatigable, il participe à de nombreuses expéditions d'observation à travers le monde : en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-jules-cesar-janssen/#i_87019

JASTROW ROBERT (1925-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 462 mots

L' astrophysicien américain Robert Jastrow fut un ardent vulgarisateur de la recherche astronomique et de la conquête de l'espace ; il commenta notamment plusieurs dizaines d'émissions télévisées destinées au public américain et il a signé de nombreux ouvrages, parmi lesquels le best-seller Red Giants and White Dwarfs : the Evolution of Stars, Planets, and Life (1967, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-jastrow/#i_87019

JEANS JAMES HOPWOOD (1877-1946)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 379 mots

L'astronome, physicien et mathématicien britannique James Hopwood Jeans naît le 11 septembre 1877 à Londres. Il enseigne à Cambridge de 1904 à 1905, à Princeton de 1905 à 1909, puis de nouveau à Cambridge de 1910 à 1912. En 1923, il obtient un poste de chercheur associé à l'observatoire du mont Wilson à Pasadena (Californie), où il exercera jusqu'en 1944. C'est en 1928, année où il est anobli, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-hopwood-jeans/#i_87019

JUDAÏSME - Histoire du peuple juif

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 236 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les centres de l'Europe occidentale »  : […] Les communautés françaises remontent à l'exil à Vienne d'Archelaüs, fils d'Hérode (6 apr. J.-C.) ; elles sont nombreuses sous les Mérovingiens. Les Juifs vivent dans les campagnes et les villes (Bordeaux, Tours, Poitiers), mais surtout en Champagne et en Normandie. Des lieux-dits multiples rappellent un hameau ou un quartier juif, « Juiverie », « Villejuif », « rue des Juifs ». Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-du-peuple-juif/#i_87019

KĀSHĪ ou KACHI GHIYĀTH AL-DĪN JAMSHĪD MAS‘ŪD AL- (mort en 1429)

  • Écrit par 
  • Yvonne DOLD-SAMPLONIUS, 
  • Universalis
  •  • 776 mots

Mathématicien et astronome persan, né vers 1380 à Kāshān (Perse, auj. Iran), mort le 22 juin 1429 à Samarcande (Ouzbékistan). Le premier événement connu de la vie de Ghiyāth al-Dīn Jamshīd Masūd al-Kāshī est l'observation d'une éclipse de lune le 2 juin 1406 à Kāshān. Son plus ancien ouvrage qui nous soit parvenu est Sullam al-samâ’ (1407, « la Voie du Paradis »), traité d'as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kashi-kachi/#i_87019

KEPLER JOHANNES

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 3 455 mots
  •  • 3 médias

Les sillons de l'espace où l'on navigue sans effort sont elliptiques. Qui ne le sait aujourd'hui ? Mais combien celui qui les découvrit est méconnu ! Il ne faut pas accuser trop vite l'ingratitude de l'histoire. Kepler écrivit la pièce maîtresse de son œuvre comme aucun créateur ne le fit jamais : il confia au livre imprimé les méandres de ses démarches. Il fut presque illisible. Le fruit qu'il d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-kepler/#i_87019

KEPLER JOHANNES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 138 mots

27 décembre 1571 Johannes Kepler naît à Weil der Stadt, dans le Wurtemberg. 1596 Publication du Mysterium cosmographicum . 1609 Publication de l'Astronomia nova . 1619 Publication de Harmonice mundi , dans lequel Kepler én […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kepler-reperes-chronologiques/#i_87019

KHUWĀRIZMĪ ou KHWĀRIZMĪ AL- (IXe s.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 414 mots

Mathématicien arabe, al-Khuwārizmī fut l'un des membres les plus importants du Bayt al-ḥikma, sorte d'institut où le calife ‘abbāside al-Ma'mūn avait regroupé hommes et moyens en vue du développement des sciences. Le Bayt al-ḥikma, renommé pour divers travaux, notamment des observations astronomiques et la mesure d'un degré du méridien terrestre, reste néanmoins avant tout, aux yeux de la postérit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khuwarizmi-khwarizmi/#i_87019

KIRCHER ATHANASIUS (1602-1680)

  • Écrit par 
  • Sylvain MATTON
  •  • 3 543 mots

Dans le chapitre « Une œuvre monumentale »  : […] Si Kircher (dont les traités étaient impatiemment attendus et les lettres humblement sollicitées, entre autres par le jeune Leibniz) fut considéré par ses contemporains comme un des plus brillants esprits de son siècle, une tradition instaurée par A. Erman (cf. Allgemeine Deutsche Biographie , 1882, s.v.) ne voulut plus, au contraire, voir en lui qu'un compilateur sans génie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athanasius-kircher/#i_87019

KOSHIBA MASATOSHI (1926- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 375 mots

Physicien des particules élémentaires, prix Nobel de physique 2002 (co-lauréat avec Riccardo Giacconi et Raymond Davis) pour sa contribution essentielle à la compréhension des neutrinos d'origine cosmique. Né le 19 septembre 1926 à Toyohashi, près de Nagoya, au Japon, Masatoshi Koshiba commence ses études supérieures à l'université de Tōkyō et les poursuit de 1951 à 1955 à l'université de Rochest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/koshiba/#i_87019

LACAILLE NICOLAS-LOUIS DE (1713-1762)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 372 mots
  •  • 1 média

Né le 15 mars 1713, à Rumigny, près de Charleville-Mézières (auj. dans les Ardennes), l'abbé Nicolas-Louis de Lacaille (La Caille) est un astronome typique de la France du xviii e  siècle, puisqu'il accomplit aussi bien des observations astronomiques que des observations géodésiques . Élève de l'astronome Jacques Cassini (Cassini II), il participe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-louis-de-lacaille/#i_87019

LAMBERT JOHANN HEINRICH (1728-1777)

  • Écrit par 
  • Jeanne PEIFFER
  •  • 934 mots

Mathématicien, astronome, physicien et philosophe suisse et allemand d'ascendance française. Né à Mulhouse, qui faisait alors partie de la Suisse, Johann Heinrich Lambert, dès l'âge de douze ans, quitte l'école pour aider son père qui était tailleur tout en continuant seul ses études, donnant ainsi l'exemple, rare dans la science, d'un autodidacte complet. Il est alors employé aux écritures, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-heinrich-lambert/#i_87019

LANGE ANDREW E. (1957-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 346 mots

L' astrophysicien américain Andrew E. Lange est l'un des protagonistes des recherches sur l'origine, l'évolution et la géométrie de l'Univers. Né le 23 juillet 1957, à Urbana (Illinois), Andrew E. Lange obtient une licence à l'université de Princeton en 1980, puis un doctorat (PhD) à l'université de Californie à Berkeley sept ans plus tard. Enseignant à partir de 1993 au California Institute of Te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrew-e-lange/#i_87019

LANGLEY SAMUEL PIERPONT (1834-1906)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 488 mots

Pionnier de l'aviation, astronome et physicien américain. Bien que n'ayant pas suivi d'études supérieures, Samuel Pierpont Langley, né le 22 août 1834 à Roxbury (Massachusetts) dans une famille prospère de grands commerçants, débute sa carrière d'astronome comme assistant à l'observatoire de Harvard. En 1867, il accepte de prendre la direction de l'observatoire d'Alleghany et devient professeur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-pierpont-langley/#i_87019

LAPLACE PIERRE SIMON DE (1749-1827)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 3 282 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Théorie du mouvement et de la figure elliptique des planètes » »  : […] Le premier grand ouvrage de Laplace, intitulé Théorie du mouvement et de la figure elliptique des planètes (1784), utilise le fruit de recherches antérieures sur l'intégration des systèmes d'équations différentielles et la théorie des séries. Ces recherches préparaient bien leur auteur à s'intéresser au problème des trois corps reconnu par Leonhard Euler, Alexis Clairaut et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-simon-de-laplace/#i_87019

LEAVITT HENRIETTA (1868-1921)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 528 mots

L'astronome américaine Henrietta Swan Leavitt naît le 4 juillet 1868 à Lancaster (Massachusetts). Elle étudie au Oberlin College de 1886 à 1888, puis à la Society for the Collegiate Instruction of Women (le futur Radcliffe College), dont elle sort diplômée en 1892. Assistante bénévole à l'observatoire de l'université Harvard à partir 1895, elle y obtient un poste permanent en 1902 et restera dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henrietta-leavitt/#i_87019

LEMAÎTRE GEORGES (1894-1966)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 272 mots

Astronome et cosmologiste belge, né le 17 juillet 1894 à Charleroi, mort le 20 juin 1966 à Louvain. Ingénieur civil, Georges Henri Lemaître est officier d'artillerie dans l'armée belge pendant la Première Guerre mondiale. Après l'armistice, il entre au séminaire et, en 1923, est ordonné prêtre. Il étudie alors au laboratoire de physique solaire de l'université de Cambridge de 1923 à 1924, puis au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lemaitre/#i_87019

LÉNA PIERRE (1937- )

  • Écrit par 
  • Yves QUÉRÉ
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

Né à Paris en 1937, Pierre Léna débute, à la sortie de l'École normale supérieure, au centre universitaire d'Orsay. Il y reste jusqu'en 1971, année où il est nommé maître de conférences. En 1973, il devient professeur à l'université de Paris-VII, université qui est la sienne depuis lors. Parallèlement, sa carrière de chercheur se déroule à l'Observatoire de Paris, ponctuée de nombreux séjours dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lena/#i_87019

LENTILLE GRAVITATIONNELLE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX, 
  • Bernard PIRE
  •  • 736 mots
  •  • 1 média

La relativité générale prévoit que l'espace-temps est déformé au voisinage d'une concentration importante de masse. Par conséquent, la lumière ne se propage plus en ligne droite, ce qui produit par exemple un petit déplacement de l'image des étoiles lorsque le Soleil passe à proximité de la ligne de visée. Cet effet est observé pour la première fois le 29 mai 1919, par Arthur Stanley Eddington, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lentille-gravitationnelle/#i_87019

LE VERRIER URBAIN JEAN JOSEPH (1811-1877)

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 1 690 mots

Le Verrier est une des plus importantes figures de la mécanique céleste au xix e  siècle. La brillante découverte qu'il fit, par le calcul, de la planète Neptune a frappé l'imagination du grand public en montrant la puissance de la science. L'entreprise colossale que fut la construction de théories complètes des mouvements des planètes contribua à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbain-jean-joseph-le-verrier/#i_87019

KEPLER LOIS DE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

Avec Galilée, Johannes Kepler peut être considéré comme le premier chercheur moderne : ils n'accordent de confiance qu'à l'observation ou à l'expérience, quitte à rejeter les dogmes établis. La confrontation des observations très précises de la position de Mars faites par son maître Tycho Brahe avec les prédictions des Tables pruténiques convainc Kepler que l'orbite de la pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lois-de-kepler/#i_87019

LOVELL ALFRED CHARLES BERNARD (1913-2012)

  • Écrit par 
  • Michael Anthony HOSKIN
  • , Universalis
  •  • 839 mots

Radioastronome britannique né le 31 août 1913 à Oldland Common, dans le Gloucestershire, mort le 6 août 2012. Alfred Charles Bernard Lovell soutient une thèse de doctorat (Ph.D.) à l'université de Bristol en 1936. Après avoir donné des cours de physique à l'université de Manchester pendant un an, il y devient membre d'une équipe de recherche sur les rayons cosmiques jusqu'en 1939, date à laquelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-charles-bernard-lovell/#i_87019

LOWELL PERCIVAL (1855-1916)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 331 mots

L'astronome américain Percival Lawrence Lowell naît le 13 mars 1855 à Boston. Membre d'une célèbre famille du Massachusetts (il est le frère de la femme de lettres Amy Lowell), il fait parallèlement carrière dans les littérature et la diplomatie de 1883 à 1893. Il décrit ses nombreux voyages en Extrême-Orient dans Chosön (1886), The Soul of the Far East […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percival-lowell/#i_87019

LUNE

  • Écrit par 
  • Pierre THOMAS
  •  • 8 406 mots
  •  • 18 médias

La Lune est le seul satellite naturel de la Terre . Les caractéristiques de ses mouvements apparents sont connus depuis la plus haute antiquité, les valeurs approximatives de ses paramètres physiques et orbitaux depuis le xviii e  siècle . La précision de ces valeurs a ensuite considérablement augmenté avec les progrès de l'astronomie et avec l'ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lune/#i_87019

LUNETTES ASTRONOMIQUES DE GALILÉE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 288 mots
  •  • 1 média

Les longues-vues constituées de deux lentilles – objectif et oculaire – ont, selon toute probabilité, été inventées avant 1604 ; elles se répandent en Europe vers 1608. Galilée va en construire plusieurs à partir de 1609 et utiliser ces premières lunettes astronomiques pour observer le ciel : d'abord la Lune, puis les étoiles, enfin les planètes. Il s'ensuit une moisson de découvertes qu'il commun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lunettes-astronomiques-de-galilee/#i_87019

LUNETTES ET TÉLESCOPES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 635 mots

1609-1610 Galilée réalise les premières observations du ciel à travers une lunette. 1653 Christiaan Huygens invente un oculaire perfectionné pour les lunettes, qu'il décrit dans un manuscrit, Tractatus de refractione et telescopiis . 1668 Isaac Newton invente le télescope. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lunettes-et-telescopes-reperes-chronologiques/#i_87019

LYOT BERNARD (1897-1952)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 259 mots

Né à Paris le 27 février 1897, mort au Caire le 2 avril 1952, Bernard Lyot est sans conteste le plus célèbre astronome français de la première moitié du xx e  siècle. Observateur hors pair, inventeur génial, il a fortement marqué de son empreinte plusieurs générations de chercheurs. Ses travaux les plus marquants concernent la mesure de la polaris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-lyot/#i_87019

MARSDEN BRIAN G. (1937-2010)

  • Écrit par 
  • Erik GREGERSEN
  •  • 388 mots

L'astronome britannique Brian Marsden a dirigé de 1968 à 2000 le Bureau central des télégrammes astronomiques de l'Union astronomique internationale (International Astronomical Union, I.A.U.), qui transmet à la communauté scientifique les informations concernant les objets et phénomènes nouvellement découverts : comètes, planètes mineures, novae et supernovae, étoiles variables... Né le 5 août 193 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brian-g-marsden/#i_87019

MATHER JOHN CROMWELL (1946- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 436 mots

Astrophysicien américain, Prix Nobel de physique en 2006, John C. Mather est né le 7 août 1946 à Roanoke dans l'État de Virginie. Fils d'une institutrice et d'un biologiste travaillant dans un centre de recherche et d'amélioration des vaches laitières attaché à l'université Rutgers, il passe son enfance dans la campagne du New Jersey et se passionne dès son plus jeune âge pour l'astronomie. Lecte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-cromwell-mather/#i_87019

MAUPERTUIS PIERRE LOUIS MOREAU DE (1698-1759)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 421 mots

Mathématicien français. Né à Saint-Malo, d'origine bourgeoise, Maupertuis suit à Paris les cours de mathématiques de Le Blond et de Guisnée ; très vite, il fait partie du cercle de La Motte-Houdard, ce qui lui permet d'être reçu, à vingt-cinq ans, adjoint géomètre à l'Académie des sciences. Ses voyages en Angleterre et à Bâle lui font connaître les grands mathématiciens du temps (les Bernoulli, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maupertuis-pierre-louis-moreau-de/#i_87019

MAYER TOBIAS (1723-1762)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 349 mots

Né le 17 février 1723, à Marbach, près de Stuttgart, l'astronome allemand Johann Tobias Mayer étudie les mathématiques en autodidacte puis entre en 1746 dans l'atelier d'un célèbre cartographe de Nuremberg, Johann Baptist Homann. Il y améliore considérablement la réalisation des cartes géographiques. Sa réputation s'établit, et il est nommé en 1751 professeur d'économie et de mathématiques à l'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tobias-mayer/#i_87019

MÉSOPOTAMIE - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Christine PROUST
  •  • 3 604 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les époques achéménide et hellénistique »  : […] Alors que l’histoire intellectuelle du II e  millénaire est inséparable de celle des écoles de scribes, celle du I er  millénaire est inséparable de celle des bibliothèques. Les politiques royales de constitution des grandes bibliothèques ont sans doute commencé à la fin du II e  millénaire, puis ont continué à grande échel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-les-mathematiques/#i_87019

MESSIER CHARLES (1730-1817)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 247 mots

L’astronome français Charles Messier fut le premier à compiler un catalogue systématique des nébuleuses et des amas d’étoiles. À l’époque de Messier, le terme « nébuleuse » était utilisé pour désigner n’importe quelle source lumineuse céleste d’aspect diffus. Né le 26 juin 1730 à Badonviller (aujourd’hui dans le département de Meurthe-et-Moselle), Messier entre, en 1751, au service de l’astronome […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-messier/#i_87019

MESURE DE LA DISTANCE TERRE-SOLEIL

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 731 mots
  •  • 1 média

La distance entre la Terre et le Soleil est une quantité tellement fondamentale qu’on la nomme « unité astronomique » (UA) et que nombre de mesures sont exprimées par rapport à cette distance. L’UA est précisément définie comme le demi grand-axe de l’ellipse que décrit la Terre autour du Soleil et est aujourd’hui estimée à 149 598 600 kilomètres. Sa mesure a longtemps été un défi à l’ingéniosité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesure-de-la-distance-terre-soleil/#i_87019

MICHELL JOHN (1724-1793)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 495 mots

Géologue et astronome britannique né en 1724 dans le Nottinghamshire (Angleterre), mort le 21 avril 1793 à Thornhill, dans le Yorkshire. Considéré comme l'un des pères de la sismologie, John Michell est élu membre de la Royal Society de Londres en 1760. La même année, il termine de rédiger Conjectures Concerning the Cause, and Observations upon the Phænomena of Earthquakes , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-michell/#i_87019

MILANKOVIĆ MILUTIN (1879-1958)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 371 mots

L' astronome et mathématicien serbe Milutin Milanković, né à Dajl (auj. en Croatie) en 1879, est mort à Belgrade en 1958. Milanković est surtout connu pour sa Théorie astronomique du climat , qu'il publia en 1941, selon laquelle les fluctuations à terme du climat sont liées à des variations cycliques de trois paramètres orbitaux de la Terre. Il s'agit d'abord de l'inclinais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milutin-milankovic/#i_87019

MISSIONS MARTIENNES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier de GOURSAC
  •  • 837 mots
  •  • 2 médias

1965 Lancée le 28 novembre 1964, la sonde américaine Mariner-4 passe le 15 juillet 1965 à 9 780 kilomètres de la surface de Mars ; elle transmet 21 images, qui révèlent pour la première fois des détails de cette surface. 1969 Lancée le 25 février 1969, la sonde américaine Mariner-6 passe le 31 juillet 1969 à 3 330 kilomètres de la surface de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missions-martiennes-reperes-chronologiques/#i_87019

MISSION VIKING

  • Écrit par 
  • Olivier de GOURSAC
  •  • 296 mots
  •  • 1 média

Pour l'histoire des vols spatiaux habités, il y a l'avant et l'après-Apollo ; pour l'exploration des planètes géantes, l'avant et l'après Voyager. Pour la conquête de Mars, il y a l'avant et l'après-Viking, cette mission américaine demeurant un sommet dans l'exploration de la planète rouge. On a pu comparer l'atterrisseur Viking accouplé à sa sonde orbitale à un module lunaire accroché à sa capsul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mission-viking/#i_87019

MITCHELL MARIA (1818-1889)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 557 mots

Maria Mitchell est la première femme astronome professionnelle des États-Unis. Née le 1 er  août 1818 à Nantucket, dans le Massachusetts, Maria Mitchell suit principalement l'enseignement de son père, homme de grande culture qui lui insuffle sa passion pour l'astronomie, en lui permettant notamment d'utiliser seule le télescope qu'il possède ; encore enfant, elle l'aide à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maria-mitchell/#i_87019

MÖBIUS AUGUST FERDINAND (1790-1868)

  • Écrit par 
  • Jacques MEYER
  •  • 238 mots

Mathématicien et astronome allemand né à Schulpforta et mort à Leipzig. August Ferdinand Möbius fit ses études à Leipzig, à Göttingen (sous la direction de K. F. Gauss) et à Halle. En 1815, il devint professeur d'astronomie à Leipzig, puis directeur de l'observatoire de cette ville, après en avoir dirigé la construction. On lui doit plusieurs ouvrages d'astronomie théorique, notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/august-ferdinand-mobius/#i_87019

NEPTUNE, planète

  • Écrit par 
  • André BRAHIC
  •  • 4 830 mots
  •  • 23 médias

Gravitant à environ 4,5 milliards de kilomètres du Soleil sur une orbite quasi circulaire, Neptune met cent soixante-cinq ans pour accomplir une révolution . Son plan équatorial est incliné de près de 30 degrés par rapport au plan de son orbite. Bien que trois fois plus petit que Jupiter, Neptune est une planète géante qui est composée à 99 p. 100 d'hydrogène et d'hélium. Avec un diamètre de 49 52 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neptune-planete/#i_87019

NEWTON ISAAC (1642-1727)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 4 663 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La gravitation universelle et les « Principia » »  : […] Si Newton conçut l'idée d'une gravitation universelle et la loi de l'inverse carré des distances pour sa force dès ses « années merveilleuses », quand il s'intéressait déjà aux mouvements curvilignes et au problème de la Lune, il ne donna cependant tout leur développement à ses conceptions que dans la période décisive qui va de 1679 à 1684, sous la stimulation de Hooke, de Flamsteed, de Halley . I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-newton/#i_87019

OBSERVATION ASTRONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 1 839 mots
  •  • 6 médias

L 'astronome est celui qui observe les astres. Autrefois à l'œil nu, aujourd'hui en s'aidant d'instruments de plus en plus élaborés ; à tel point que, bien souvent, l'observation est devenue un processus automatisé où l'intervention humaine se réduit à la préparation de l'observation et à l'extraction de l'information pertinente à partir de résultats fournis automatiquement. Le ciel n'est pas vide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/observation-astronomique/#i_87019

OBSERVATOIRE DE PARIS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 1 395 mots
  •  • 3 médias

L’Observatoire de Paris est le plus ancien observatoire astronomique qui ait fonctionné sans interruption depuis sa création. Il fut fondé le 21 juin 1667, jour où les membres de l’ Académie des sciences – institution née l’année précédente – posèrent la première pierre, sur laquelle ils tracèrent le méridien de Paris qui servit de référence pendant deux siècles. Il devait également être un lieu d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/observatoire-de-paris/#i_87019

OGYVIE ÎLE D'

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 724 mots

Déjà mentionnée dans Homère ( L'Odyssée , XV), l'île d'Ogyvie est le lieu où Plutarque (46 env.-120) place sa société idéale. Son traité De la face qui paraît sur la Lune , que l'on situe entre 75 et 83 à cause de la mention qu'il fait d'une éclipse solaire, est un dialogue entre savants, notamment sur les chances qu'a la Lune d'être habitée. Au cours du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-d-ogyvie/#i_87019

OORT JAN HENDRIK (1900-1992)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 858 mots

Sans conteste un des astronomes les plus importants du xx e  siècle, Jan Oort est né à Franeker, aux Pays-Bas, le 28 avril 1900. Il eut une carrière scientifique extrêmement longue et féconde, puisqu'il était encore en pleine activité quelques années avant sa mort, survenue le 5 novembre 1992. Il fait ses études à l'université de Groningue, où il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-hendrik-oort/#i_87019

OSTERBROCK DONALD EDWARD (1924-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 230 mots

Né le 13 juillet 1924 à Cincinnati (Ohio) et mort le 11 janvier 2007 à Santa Cruz (Californie), l'astrophysicien américain Donald Edward Osterbrock était encore étudiant lorsqu'il découvrit en 1951, avec William W. Morgan et Stewart Sharpless, la structure spirale de la Voie lactée. Il s'intéressera par la suite à la physique des gaz ionisés, aux étoiles naines rouges, aux nébuleuses planétaires, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donald-edward-osterbrock/#i_87019

PACZYNSKI BOHDAN (1940-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 360 mots

Astrophysicien américain d'origine polonaise, Bohdan Paczynski est l'inventeur d'une nouvelle méthode pour observer les objets célestes distants et intrinsèquement peu lumineux. Cette technique repose sur l'effet de microlentille gravitationnelle, phénomène par lequel la lumière émise par un objet éloigné est focalisée lors de sa traversée du champ gravitationnel d'un objet plus proche situé sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bohdan-paczynski/#i_87019

PEIRCE CHARLES SANDERS

  • Écrit par 
  • Gérard DELEDALLE
  •  • 3 101 mots

Dans le chapitre « Le savant et le logicien »  : […] Photometric Researches , l'ouvrage d'astronomie que Peirce publia en 1878, est toujours utilisé par les spécialistes. Ses travaux au Service géodésique furent considérés comme suffisamment importants pour que Peirce pût entrer à l'American Academy of Arts and Sciences à l'âge de vingt-huit ans et, dix ans plus tard, à la National Academy of Sciences. Le point de départ de tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-sanders-peirce/#i_87019

PERLMUTTER SAUL (1959- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 351 mots

Astrophysicien américain, prix Nobel de physique 2011. Petit-fils d’émigrants de l’Europe de l’Est, fils d’enseignants, Saul Perlmutter est né à Champaign-Urbana dans l’Illinois (États-Unis) le 22 septembre 1959. Il fait ses études universitaires à Harvard, puis à l’université de Californie à Berkeley où il prépare son doctorat sous la direction de l’astrophysicien Richard Muller. Dans sa thèse, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saul-perlmutter/#i_87019

PHILOLAOS (fin VIe-déb. Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 537 mots

D'après Diogène Laërce, Philolaos serait originaire de la ville de Crotone (Italie du Sud) ; dans le catalogue de Jamblique ( La Vie pythagorique ), il est classé parmi les élèves directs de Pythagore. Après l'incendie de leur école par les Cyloliens, Philolaos se rendit à Thèbes, où il eut Platon parmi ses auditeurs ; il semble même que ce dernier ait entendu Philolaos et Eu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philolaos/#i_87019

PHILOSOPHIAE NATURALIS PRINCIPIA MATHEMATICA (I. Newton)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 136 mots
  •  • 1 média

Isaac Newton (1642-1727) expose dans ses Philosophiae naturalis principia mathematica (1687) la mécanique sous une forme logique parfaite. À partir de quelques lois décrivant les forces qui s'exercent sur les astres, il explique un grand nombre de phénomènes célestes. Il justifie les lois de Kepler en postulant une force centrale d'attraction inversement proportionnelle au ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophiae-naturalis-principia-mathematica/#i_87019

PIONEER-10

  • Écrit par 
  • Véronique ANSAN
  •  • 318 mots

Le 2 mars 1972, une fusée Atlas Centaur SLV-3C décolle de la base de Cape Canaveral. Elle emporte les 260 kilogrammes de Pioneer-10, une sonde interplanétaire dotée de onze instruments scientifiques (magnétomètre, analyseur de plasma, détecteurs de particules chargées et de radiations, détecteurs d'astéroïdes et de météorites, télescopes à rayonnements cosmiques et à tube Geiger, photomètre ultrav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pioneer-10/#i_87019

PLANÈTES

  • Écrit par 
  • Thérèse ENCRENAZ
  •  • 3 739 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les planètes et l’histoire »  : […] L’observation des planètes remonte au début de l’histoire de l’humanité. Les Grecs, ayant observé leur mouvement dans le ciel par rapport aux étoiles fixes, ont baptisé planêtês , ou « astres errants » les cinq d’entre elles visibles à l’œil nu : Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne. Selon la conception d’Aristote (385 env.-322 av. J.-C.), pour qui le monde doit être rég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/planetes/#i_87019

PLANÉTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Thérèse ENCRENAZ
  •  • 1 516 mots

Dans le chapitre « Histoire de la planétologie »  : […] Jusqu’aux travaux de Nicolas Copernic (1473-1543), qui révolutionneront notre vision du monde, l’étude des planètes s’est limitée à celle de leur orbite, le débat portant alors sur la place de la Terre dans l’Univers, entre géocentrisme (Terre au centre de l’Univers et immobile) et héliocentrisme (Soleil au centre de l’Univers et autour duquel les planètes sont en mouvement). Les planètes ne sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/planetologie/#i_87019

PLUTON (astronomie)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 2 245 mots
  •  • 4 médias

Lorsqu’en août 2006 l’Union astronomique internationale (U.A.I.) décida, en justifiant sa décision, de retirer à Pluton son statut de neuvième planète du système solaire, les protestations furent telles que l’U.A.I. dut confirmer sa position. Cette même année, la N.A.S.A. lançait la sonde New Horizons, pour atteindre le voisinage de Pluton neuf années plus tard. L’éloignement de Pluton est tel qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pluton-planete/#i_87019

POINCARÉ HENRI (1854-1912)

  • Écrit par 
  • Gérard BESSON, 
  • Christian HOUZEL, 
  • Michel PATY
  •  • 6 143 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mécanique céleste et systèmes dynamiques »  : […] Étudiant, en 1885, le comportement d'une masse fluide en rotation dans un champ de forces, Poincaré analysa de manière systématique les conditions d'équilibre, en utilisant le développement en séries des périodes d'une fonction elliptique. Il put mettre en évidence que, dans une même série, ces figures dépendent d'un paramètre variable, qui détermine le type de la figure d'équilibre. À chaque fig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-poincare/#i_87019

PREMIÈRE DÉTERMINATION DE LA DISTANCE D'UNE ÉTOILE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 338 mots

Bien que l'on soit depuis longtemps convaincu que les étoiles sont très éloignées, toutes les tentatives pour évaluer leur distance vont demeurer vaines jusqu'au début du xix e  siècle. Le principe de cette mesure est pourtant simple : si l'on parvient à observer, au cours d'une année, le déplacement apparent d'une étoile proche par rapport à de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-determination-de-la-distance-d-une-etoile/#i_87019

PREMIÈRE OBSERVATION D'UNE LENTILLE GRAVITATIONNELLE À L'ÉCHELLE D'UNE GALAXIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 474 mots
  •  • 1 média

Généralement, dans l’espace, trois coordonnées suffisent à définir la position géométrique d’un point, et l’on raisonne comme si le temps, unique et identique en tout point, était donné par une sorte d’horloge universelle. La relativité restreinte, formulée par Albert Einstein (1879-1955) en 1905, est venue rompre cette vision et a introduit une quatrième coordonnée, celle de temps, qui n’est plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-observation-d-une-lentille-gravitationnelle-a-l-echelle-d-une-galaxie/#i_87019

PROCÈS DE GALILÉE

  • Écrit par 
  • Jean-Urbain COMBY
  •  • 293 mots
  •  • 1 média

La parution du De revolutionibus de Copernic, en 1543, avait bouleversé la cosmologie traditionnelle en substituant l'héliocentrisme au géocentrisme traditionnel. Les théologiens catholiques, mais aussi protestants, rejetèrent la doctrine copernicienne au nom des affirmations bibliques sur le Soleil qui se lève et se couche. La reprise des arguments de Copernic est l'un des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proces-de-galilee/#i_87019

PTOLÉMÉE CLAUDE (90 env.-env. 168)

  • Écrit par 
  • Pierre COSTABEL
  •  • 1 729 mots
  •  • 3 médias

Le nom de Ptolémée n'est guère connu aujourd'hui qu'en tant qu'il désigne un système : le système astronomique qui plaçait la Terre immobile au centre du monde et dont la mise en question, de Copernic à Newton, a commandé la révolution scientifique. Ce fut pourtant le nom d'une œuvre considérable, dont l' Almageste et ses élaborations astronomiques ne sont qu'une part. Œuvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-ptolemee/#i_87019

PYRAMIDE

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe LAUER
  •  • 8 778 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Construction, orientation et géométrie »  : […] En ce qui concerne la construction des pyramides, deux thèses s'affrontèrent dès l'Antiquité. Selon l'une, rapportée par Hérodote (II, cxxv ) , on se serait servi de « machines faites de morceaux de bois courts », par lesquelles les blocs auraient été élevés de gradin en gradin. D'après une autre hypothèse exprimée par Diodore de Sicile (I,  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyramide/#i_87019

QUASARS

  • Écrit par 
  • Philippe VÉRON
  •  • 5 606 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La découverte des quasars »  : […] L'établissement des premières cartes radio du ciel, dans les années 1950, a montré qu'il existait deux classes principales de radiosources. La première classe était constituée de sources concentrées dans le plan galactique ; cette distribution particulière montrait qu'il ne pouvait s'agir que d'objets situés dans notre Galaxie, ce qui a été très rapidement confirmé lorsqu'on a pu prouver que le r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quasars/#i_87019

RADIOASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • James LEQUEUX
  •  • 9 771 mots
  •  • 5 médias

L'observation astronomique a été longtemps limitée à l'utilisation des ondes auxquelles l'œil humain est sensible, c'est-à-dire à celles dont la longueur est comprise entre 0,4 et 0,8 μm. Dans la seconde moitié du xx e  siècle, son domaine s'est étendu à la totalité du spectre des ondes électromagnétiques, grâce aux développements de la radioélect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioastronomie/#i_87019

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons X cosmiques

  • Écrit par 
  • Monique ARNAUD, 
  • Robert ROCCHIA, 
  • Robert ROTHENFLUG
  •  • 6 545 mots
  •  • 10 médias

Opaque aux rayons X, l'atmosphère terrestre empêche l'observation des photons X extraterrestres depuis le sol. La date de naissance de l'astronomie des rayons X peut être située le 18 juin 1962, lorsqu'un détecteur sensible à ce type de rayonnement, placé à bord d'une fusée-sonde de la N.A.S.A., découvrait l'existence d'une source X située hors du système solaire. Cette source devait être, par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-x-cosmiques/#i_87019

RIESS ADAM GUY (1969- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 346 mots
  •  • 1 média

Astrophysicien américain, prix Nobel de physique 2011. Né à Washington D.C. (États-Unis) le 16 décembre 1969, Adam Guy Riess mène ses études universitaires à l’Institut de technologie du Massachusetts (M.I.T.), puis à l’université Harvard où il prépare son doctorat en astrophysique à partir de 1992, sous la direction de Robert Kirshner et de William Press, en même temps et dans la même équipe que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-guy-riess/#i_87019

RÖMER OLE (1644-1710)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 469 mots

L' astronome danois Ole Römer démontra en 1676 que la vitesse de la lumière n'était pas infinie. Ole Christensen Römer (ou Rømer, ou Roemer) naît le 25 septembre 1644 à Århus, dans le Jutland. En 1672, il s'établit à Paris, où il va passer neuf ans à l'Observatoire royal. Le directeur de cette institution, l'astronome franco-italien Jean-Dominique Cassini, cherche à cette époque à utiliser les éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ole-romer/#i_87019

RÖMER DÉMONTRE QUE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE N'EST PAS INFINIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 215 mots

Invité en 1671 par Jean-Dominique Cassini à séjourner à l'Observatoire de Paris, l'astronome danois Ole Christensen Römer (1644-1710) y étudie notamment le mouvement des satellites galiléens de Jupiter, découverts en 1610 par Galilée. Il constate que les occultations de ces satellites par la planète sont en retard par rapport aux prédictions des éphémérides lorsque la Terre est loin de Jupiter, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romer-demontre-que-la-vitesse-de-la-lumiere-n-est-pas-infinie/#i_87019

RUSSELL HENRY NORRIS (1877-1957)

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BRISSAUD
  •  • 184 mots

Astronome américain. Après des études à l'université de Princeton, Russel part pour l'Angleterre en 1903 afin d'étudier à Cambridge une méthode photographique de détermination de la parallaxe des étoiles. Professeur d'astronomie à Princeton en 1905, il devient directeur de l'observatoire de cette université en 1911. Il est célèbre pour sa théorie de la classification des étoiles d'après leur spect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-norris-russell/#i_87019

RYLE MARTIN (1918-1984)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 1 231 mots
  •  • 2 médias

Astronome de nationalité britannique, Martin Ryle a accompli presque toute sa carrière scientifique au prestigieux Cavendish Laboratory de l’université de Cambridge . Il a reçu en 1974 le prix Nobel de physique, qu'il a partagé avec Anthony Hewish, du même laboratoire. Rien ne destinait Martin Ryle à devenir un des plus célèbres astronomesdu xx e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-ryle/#i_87019

SAGAN CARL (1934-1996)

  • Écrit par 
  • Jean Claude FALQUE
  •  • 889 mots
  •  • 2 médias

Le conteur charismatique qui révéla au grand public les splendeurs et les mystères de l'Univers à travers livres et séries d'émissions télévisées ne doit pas éclipser l'homme de science, dont la contribution à la toute jeune planétologie demeure fondamentale. Carl Edward Sagan naît le 9 novembre 1934 à Brooklyn (New York) ; son père est un immigré ukrainien, sa mère est d'origine austro-hongroise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-sagan/#i_87019

SALPETER EDWIN ERNEST (1924-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 240 mots

Astrophysicien américain d'origine autrichienne, né à Vienne le 3 décembre 1924 et mort à Ithaca (État de New York) le 26 novembre 2008. Ses parents, tous deux physiciens, ayant émigré en Australie en 1939, il étudie à l'université de Sydney. En 1948, il soutient sa thèse de physique à l'université de Birmingham (Royaume-Uni) et entre à l'université Cornell (États-Unis), où il fera toute sa carri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-ernest-salpeter/#i_87019

SANDAGE ALLAN REX (1926-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 574 mots

L'astrophysicien américain Allan R. Sandage s'est particulièrement attaché à la détermination de la constante de Hubble, dont la valeur conditionne le taux de l'expansion de l'Univers. Il est également à l'origine de la découverte des premiers quasars ( quasi-stellar radio source  : sources radio quasi stellaires). Né le 18 juin 1926 à Iowa City (Iowa), Allan Rex Sandage obt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allan-rex-sandage/#i_87019

SATURNE, planète

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • André BRAHIC, 
  • Daniel GAUTIER, 
  • Guy ISRAËL, 
  • Pierre THOMAS
  • , Universalis
  •  • 12 516 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre «  Les anneaux »  : […] Observés pour la première fois par Galilée en 1610, les anneaux de Saturne sont probablement l'un des plus beaux spectacles qu'on puisse voir dans le ciel avec une simple paire de jumelles. Leurs survols par les sondes Voyager en novembre 1980 et août 1981 nous ont révélé un magnifique système composé d'un nombre incalculable de milliards de « cailloux » en orbite autour de Saturne et formant des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saturne-planete/#i_87019

SCHATZMAN ÉVRY (1920-2010)

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 1 206 mots

Évry Schatzman est indéniablement l'une des personnalités les plus marquantes de la science française de la seconde moitié du xx e  siècle. Il fut en effet un immense découvreur, un enseignant particulièrement inspirant et un grand humaniste. Il a véritablement créé l'école d'astrophysique théorique française : ses travaux personnels sont d'une q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evry-schatzman/#i_87019

SCHIAPARELLI GIOVANNI (1835-1910)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 297 mots

Astronome et sénateur du royaume d'Italie, attaché, de 1857 à 1860, aux observatoires de Berlin et de Pulkovo (Russie), Schiaparelli succède, en 1862, à Francesco Carlini comme directeur de l'observatoire milanais de Brera. Il découvre en 1861 l'astéroïde Hespérie. En 1866, il montre la relation qui existe entre les essaims météoriques et les orbites des comètes, identifiant l'orbite des Perséides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-schiaparelli/#i_87019

SCHLESINGER FRANCK (1871-1943)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 283 mots

L’ astronome américain Frank Schlesinger naît le 11 mai 1871 à New York. De 1899 à 1903, il dirige l’International Latitude Observatory à Ukiah (Californie). Nommé astronome au Yerkes Observatory, près de Chicago, il est l’un des premiers à utiliser la photographie pour mesurer les parallaxes stellaires, qui permettent de déduire la distance à laquelle se trouvent les astres observés. Éliminant o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franck-schlesinger/#i_87019

SCHMIDT BRIAN P. (1967- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 371 mots

Astrophysicien américain et australien, prix Nobel de physique 2011. Né à Missoula dans le Montana (États-Unis) le 24 février 1967, Brian P Schmidt effectue ses études universitaires à l’université de l’Arizona puis à Harvard où il soutient sa thèse de doctorat en 1993 sous la direction de l’astronome Robert Kirchner. Sa thèse est consacrée à l’observation des supernovae de type II et à la déterm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brian-p-schmidt/#i_87019

SCHMIDT BERNHARD VOLDEMAR (1879-1935)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 276 mots

Opticien allemand, né le 30 mars 1879 à Naissaar (Estonie), qui a laissé son nom à un des télescopes les plus utilisés dans les observatoires. Étudiant, puis enseignant et ingénieur à l'école technique de Mittweida (Allemagne) de 1901 à 1926, Bernhard Voldemar Schmidt rejoint ensuite l'Observatoire de Hambourg à Bergedorf. En 1930, il conçoit et met au point un nouveau système optique en adjoignan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernhard-voldemar-schmidt/#i_87019

SCHRAMM DAVID (1945-1997)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 434 mots
  •  • 1 média

L'astrophysicien et cosmologue américain David N. Schramm s'est tué le 19 décembre 1997 aux commandes de son avion personnel dans la région de Denver (Colorado). Né le 25 octobre 1945 à Saint Louis (Missouri), il avait commencé ses études supérieures au M.I.T. (Massachusetts Institute of Technology), puis avait soutenu sa thèse en 1971 à l'Institut californien de technologie (Caltech) de Pasadena. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-schramm/#i_87019

SCHWARZSCHILD KARL (1873-1916)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 320 mots

Astronome allemand, né à Francfort-sur-le-Main, K. Schwarzschild se distingue, à l'âge de seize ans, par un article sur la théorie des orbes célestes et il fait ses études à Munich auprès de Hugo von Seeliger. En 1901, il est professeur et directeur de l'observatoire de Göttingen, poste qu'il quitte en 1909 pour prendre la direction de l'observatoire d'astrophysique de Potsdam. Schwarzschild est l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-schwarzschild/#i_87019

SCIENCES - Science et christianisme

  • Écrit par 
  • Jacques ROGER
  •  • 4 110 mots

Dans le chapitre « De Copernic à Newton »  : […] À partir du xv e  siècle, l'humanisme puis la Renaissance bouleversèrent le paysage intellectuel européen. Il y eut, certes, un néopaganisme et une philosophie panthéiste très éloignés de la pensée chrétienne. Mais la rupture avec la scolastique médiévale se fit surtout au nom d'une nouvelle sensibilité religieuse et de la philosophie platonici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-science-et-christianisme/#i_87019

SERRA GUY (1947-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 210 mots

Astrophysicien français, pionnier de l'astronomie spatiale infrarouge. Directeur adjoint, de 1996 à 1999, du Centre d'études spatiales des rayonnements (C.E.S.R.), unité propre du C.N.R.S. associée à l'université Paul-Sabatier de Toulouse et consacrée à l'étude des rayonnements dans l'Univers, il fonde en son sein le département scientifique et technique « Univers froid », se consacrant principal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-serra/#i_87019

SHAPLEY HARLOW (1885-1972)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 257 mots

Né le 2 novembre 1885 à Nashville (Missouri), mort le 20 octobre 1972 à Boulder (Colorado), l'astronome américain Harlow Shapley est un pionnier de l'astronomie galactique et extragalactique. Avant lui, on ne savait pas grand-chose sur les dimensions de la Voie lactée. Il affirme en 1916-1917 que cette dernière est un disque plat de 60 000 années-lumière de diamètre et que le Soleil est situé ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harlow-shapley/#i_87019

SHKLOVSKY JOSEF SAMUELOVITCH (1916-1985)

  • Écrit par 
  • François BIRAUD
  •  • 819 mots

Né en Ukraine en 1916, Josef Shklovsky meurt à Moscou en mars 1985. Shklovsky n'était pas homme à construire une œuvre monumentale en consacrant toute sa vie scientifique à un sujet particulier. En revanche, il n'y a guère de domaines de l'astrophysique théorique auxquels il n'ait apporté sa contribution. Il excellait à faire le rapprochement entre des observations en apparence sans relation, à p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josef-samuelovitch-shklovsky/#i_87019

SHOEMAKER EUGENE (1928-1997)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 652 mots
  •  • 1 média

L'astrophysicien et géologue Eugene Merle Shoemaker est décédé le 18 juillet 1997 des suites d'un accident de voiture lors d'un voyage consacré à la recherche d'impacts d'astéroïdes en Australie. Né le 28 avril 1928 à Los Angeles, il avait effectué ses études universitaires à l'institut de technologie de Californie (le Caltech) à Pasadena, puis à l'université de Princeton, où il soutint sa thèse d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-shoemaker/#i_87019

SMOOT GEORGE FITZGERALD (1945- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 477 mots

Astrophysicien américain, prix Nobel de physique en 2006, George Fitzgerald Smoot III, est né le 20 février 1945 à Yukon en Floride. Fils aîné d’un employé fédéral spécialiste d’hydrologie et d’une enseignante, il passe sa jeunesse dans différents États avant d’entrer au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) où il commence des études de médecine mais se réoriente rapidement vers les math […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-fitzgerald-smoot/#i_87019

SPIRIT ET OPPORTUNITY SUR MARS

  • Écrit par 
  • Olivier de GOURSAC
  •  • 197 mots

Six ans et demi après l'atterrissage de Mars Pathfinder sur la planète rouge, le 4 juillet 1997, deux minivéhicules robotisés ont pris la relève : il s'agit des « rovers » Spirit et Opportunity , lancés par la N.A.S.A. le 10 juin et le 7 juillet 2003, respectivement, et qui constituent la mission Mars Exploration Rover (M.E.R.). Les deux rovers se sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spirit-et-opportunity-sur-mars/#i_87019

STEINBERG JEAN-LOUIS (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Michel COMBES, 
  • James LEQUEUX
  •  • 974 mots
  •  • 1 média

Astronome français, Jean-Louis Steinberg a été un des pionniers de la radioastronomie en France, branche scientifique qui étudie les ondes radio émises par les corps célestes, et le cofondateur de la station de radioastronomie de Nançay (Cher). Il a également été l’initiateur de la recherche spatiale à l’Observatoire de Paris . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-steinberg/#i_87019

STRUVE FRIEDRICH GEORG WILHELM (1793-1864)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 333 mots

L'astronome Friedrich Georg Wilhelm Struve naît le 15 avril 1793, à Altona, dans le Holstein (alors au Danemark, aujourd'hui en Allemagne). Pour éviter d'être enrôlé dans les armées napoléoniennes, il quitte le Holstein en 1808 et gagne la Russie. En 1813, il devient professeur d'astronomie et de mathématiques à l'université de Dorpat, en Russie (auj. Tartu, en Estonie) ; quatre ans plus tard, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-georg-wilhelm-struve/#i_87019

STRUVE OTTO (1897-1963)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 467 mots

L'astronome américain d'origine russe Otto Struve naît le 12 août 1897, à Kharkov, dans l'Empire russe (auj. Kharkiv, en Ukraine). Arrière-petit-fils de Friedrich Georg Wilhelm von Struve, Otto Struve est le dernier représentant d'une longue lignée d'astronomes. Il doit interrompre ses études à l'université de Kharkov pour servir dans l'armée impériale russe de 1916 à 1918 et, après la révolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-struve/#i_87019

SUR UNE ÉTOILE NOUVELLE (T. Brahe)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 306 mots
  •  • 1 média

Dans la soirée du 11 novembre 1572, l'astronome danois Tycho Brahe observe dans la constellation de Cassiopée une étoile qu'il n'avait jamais vue auparavant. Aussi brillante que Vénus, celle-ci est visible même en plein jour. Ce phénomène est une source d'interrogations. L'astre annonce-t-il quelque calamité ? S'agit-il vraiment d'une étoile ? Mais Aristote affirme que tout est immuable dans le mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sur-une-etoile-nouvelle/#i_87019

SURVOL DE JUPITER PAR LES SONDES VOYAGER

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Lancées en 1977, les deux sondes spatiales Voyager de la N.A.S.A. survolent Jupiter en 1979 : Voyager-1 le 5 mars, Voyager-2 le 9 juillet, à des distances minimales de 206 700 kilomètres et 570 000 kilomètres du sommet des nuages, respectivement. Mettant à profit le champ gravitationnel de la planète géante, les sondes se dirigeront ensuite vers Saturne. Elles transmettent de magnifiques images e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/survol-de-jupiter-par-les-sondes-voyager/#i_87019

SYSTÈME GÉOCENTRIQUE DE PTOLÉMÉE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 211 mots
  •  • 2 médias

Dans sa Syntaxe mathématique , plus connue sous le titre d' Almageste , et dans laquelle la dernière observation consignée date de 141, Claude Ptolémée ( ii e  siècle) expose l'ensemble des connaissances astronomiques de son époque. Il décrit en particulier le mouvement du Soleil, de la Lune et des planè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-geocentrique-de-ptolemee/#i_87019

SYSTÈMES DU MONDE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 426 mots

Fin du vi e  siècle - début du v e  siècle avant J.-C. Philolaos propose que la Terre, la Lune, le Soleil et les cinq planètes connues dans l'Antiquité – Vénus, Mercure, Mars, Jupiter et Saturne – tournent autour d'un Feu central. iv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-du-monde-reperes-chronologiques/#i_87019

TABLES PRUTÉNIQUES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 239 mots

Claude Ptolémée ( ii e  siècle après J.-C.) fut le premier à décrire avec précision le mouvement du Soleil, de la Lune et des planètes autour de la Terre – considérée comme le centre du monde – par une combinaison de mouvements circulaires uniformes. Cette description est à la base de plusieurs tables (éphémérides) calculées dans le monde arabe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tables-pruteniques/#i_87019

TABLES RUDOLPHINES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 128 mots

En latin Tabulae Rudolphinae , tables planétaires et catalogue d'étoiles publiés en 1627 par Johannes Kepler, basés principalement sur les observations de Tycho Brahe. Meilleur catalogue réalisé avant l'invention du télescope, cet ouvrage a une précision de quelques minutes d'arc et contient la position de 1 005 étoiles (Kepler ayant intégré les 777 étoiles observées par Ty […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tables-rudolphines/#i_87019

TAYLOR JOSEPH HOOTON (1941- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 312 mots

Né le 29 mars 1941 à Philadelphie (Pennsylvanie), Joseph Hooton Taylor est le fils de fermiers quakers. Après des études à Harvard, où il soutint sa thèse en astronomie en 1968, il enseigna à l'université du Massachusetts à Amherst de 1969 à 1980, puis fut professeur à l'université de Princeton de 1980 à 2006. En 1974, l'étudiant qu'il encadrait pour son travail de doctorat, Russell Alan Hulse, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-hooton-taylor/#i_87019

NEWTON TÉLESCOPE DE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 247 mots
  •  • 1 média

Les lunettes – formées uniquement de lentilles – que Galilée commence à utiliser en 1609 à des fins astronomiques étaient des instruments médiocres, entachés d'aberration chromatique. Les lunettes plus importantes construites ensuite au cours du xvii e  siècle présentaient le même défaut, et étaient de plus extrêmement encombrantes. Isaac Newton r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescope-de-newton/#i_87019

TÉLESCOPES

  • Écrit par 
  • Olivier LE FÈVRE, 
  • Jean RÖSCH
  • , Universalis
  •  • 14 003 mots
  •  • 14 médias

L'observation astronomique menée depuis la Terre dans le domaine du visible et du proche infrarouge repose désormais sur les télescopes. Mais, sous l'appellation un peu désuète de « lunettes astronomiques » se rangent une série d'instruments d'importance historique considérable : c'est grâce, en effet, à la lunette de Galilée (fig. 1) que la conception du monde a évolué du géocentrisme ancien ve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescopes/#i_87019

THÉORIE HÉLIOCENTRIQUE D'ARISTARQUE DE SAMOS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 220 mots

L'observation du ciel conduit tout naturellement à penser que c'est le Soleil qui tourne autour de la Terre : c'était l'opinion d'Aristote (385 env.-322 avant J.-C.) et de ses contemporains. Un siècle après Aristote, Aristarque de Samos (310 env.-env. 230 avant J.-C.) émet l'hypothèse que c'est en fait la Terre qui tourne autour du Soleil. En étudiant les phases lunaires et les éclipses, il avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-heliocentrique-d-aristarque-de-samos/#i_87019

THÉORIE HÉLIOCENTRIQUE DE COPERNIC

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 299 mots
  •  • 2 médias

Dans un manuscrit –  De hypothesibus motuum caelestium a se constitutis commentariolus , plus connu sous le titre abrégé de Commentariolus  – distribué discrètement à des amis sûrs en 1512 ou 1513 (en tout cas avant le 1 er  mai 1514), Nicolas Copernic formule les principes de sa théorie héliocentrique du monde, mais celle-ci ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-heliocentrique-de-copernic/#i_87019

TITIUS-BODE LOI DE

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 176 mots

Loi empirique due à Johann Daniel Titius (1766) et reprise en 1772 par Johann Elert Bode. La loi de Bode établit une relation entre la distance des planètes au Soleil et leur rang, compté à partir du Soleil. Elle s'écrit : a  = 0,4 + 0,3 × 2 n –1 , où a est la distance moyenne planè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-de-titius-bode/#i_87019

TRAPPIST-1, système planétaire

  • Écrit par 
  • Franck SELSIS
  •  • 1 773 mots
  •  • 3 médias

En orbite autour de la petite étoile rouge Trappist-1, sept exoplanètes (planètes gravitant autour d’une étoile autre que le Soleil) d’une taille similaire à celle de notre planète ont été détectées entre 2015 et 2017. Situé dans notre proche environnement galactique, à 39 années-lumière de la Terre (soit quelque 370 000 milliards de kilomètres), ce système planétaire offre une opportunité d’étud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trappist-1-systeme-planetaire/#i_87019

TROU NOIR DE MESSIER 87

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 362 mots
  •  • 1 média

Deux cents ans après que Pierre-Simon de Laplace a imaginé l'existence d'étoiles si denses que la lumière ne peut s'en échapper, les astronomes de la N.A.S.A. présentent en 1994 des indices significatifs en faveur de la découverte d'un trou noir. Les observations de la galaxie elliptique géante Messier 87 (M87) montrent en effet qu'au cœur de celle-ci un disque de gaz chaud, en forme de spirale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trou-noir-de-messier-87/#i_87019

ṬŪSĪ MUḤAMMAD IBN MUḤAMMAD NAṢĪR AL-DĪN AL- (1201-1274)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 791 mots

Philosophe, scientifique et mathématicien persan, né le 18 février 1201 à Ṭūs (Khūrāsān), mort le 26 juin 1274 à Bagdad. Naṣīr al-Dīn al-Ṭūsī, de son vrai nom Muḥammad ibn Muḥammad ibn al-Ḥasan al-Ṭūsī, commence son apprentissage à Ṭūs, où son père est juriste à l'école du douzième Imām, principale secte shī‘ite. Il termine cependant son éducation à Nīshāpūr, environ 80 kilomètres à l'est de la vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muhammad-ibn-muhammad-nasir-al-din-al-tusi/#i_87019

UN ATOME D'UNIVERS. LA VIE ET L'ŒUVRE DE GEORGES LEMAÎTRE (D. Lambert)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 136 mots

Parfois surnommé le « père du big bang », Georges Lemaître est un scientifique d'exception tant par ses travaux en cosmologie que par son état de prêtre catholique et ses prises de position originales au sujet des rapports entre la science et la religion. La biographie très documentée Un atome d'Univers (éd. Lessius, Bruxelles, 2011) que lui consacre Dominique Lambert, docte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/un-atome-d-univers-la-vie-et-l-oeuvre-de-georges-lemaitre-d-lambert/#i_87019

UNIVERS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 767 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Cosmogonies de l’Antiquité grecque et du Moyen Âge »  : […] En Grèce, au vi siècle av. J.-C., les penseurs précédant Socrate et les sophistes, appelés physiciens, substituent aux récits mythiques traditionnels un premier discours spéculatif, fondé sur la nature (physis) du principe élémentaire à l’origine du monde : l’eau (Thalès), l’air (Anaximène), le feu (Héraclite) et l’illimité (Anaximandre). Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers-notions-de-base/#i_87019

URANOMETRIA (J. Bayer)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 480 mots

Jusqu'à la fin du xvi e  siècle, les étoiles sont désignées par la partie de la constellation où elles sont situées – ce qui n'est pas dénué d'ambiguïté – ou, pour les principales, par leur nom arabe. Grâce aux instruments perfectionnés de son observatoire d'Uraniborg, l'astronome danois Tycho Brahe parvient à mesurer la position d'un millier d'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uranometria/#i_87019

URANUS, planète

  • Écrit par 
  • André BRAHIC
  •  • 4 679 mots
  •  • 17 médias

Près de deux fois et demie plus petite et située deux fois plus loin du Soleil que Saturne, la planète Uranus a une magnitude de l'ordre de 6, ce qui est à la limite de la détection à l'œil nu. Un observateur expérimenté peut cependant l'apercevoir par une nuit claire ; elle apparaît alors comme une étoile très faible. Inconnue des Anciens, pour lesquels Saturne marquait la limite du système sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uranus-planete/#i_87019

VAN ALLEN JAMES ALFRED (1914-2006)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 884 mots
  •  • 1 média

Le nom du physicien américain James Van Allen, est avant tout lié aux ceintures de particules chargées de haute énergie présentes dans l'environnement terrestre. Né le 7 septembre 1914 à Mount Pleasant, une petite ville de l'Iowa, James Alfred Van Allen est pétri de la culture des pionniers américains. Son enfance se passe dans un environnement citadin encore imprégné de ruralité et où frugalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-alfred-van-allen/#i_87019

VÉNUS, planète

  • Écrit par 
  • Véronique ANSAN, 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 12 644 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Halley et les transits de Vénus »  : […] Le 7 novembre 1677, l'astronome britannique Edmund Halley, âgé seulement de vingt et un ans, observe depuis l'île Sainte-Hélène le passage de Mercure devant le Soleil. Cette observation, qui est possible tous les trois à dix ans, n'était donc pas exceptionnelle, mais Halley eut le talent d'en extraire toute la substance scientifique. Ce n'est pourtant que quatre décennies plus tard, en 1716, qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-planete/#i_87019

V.L.T. (Very Large Telescope)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 731 mots
  •  • 1 média

Situé au nord du Chili, dans le désert d’Atacama, le VLT (Very Large Telescope) est un ensemble de télescopes construit par l’Observatoire européen austral (ESO pour European Southern Observatory), une organisation européenne créée en 1962 pour fournir aux astronomes européens de puissants télescopes optiques dans l’hémisphère Sud. Conçu au cours de la décennie 1980, le VLT a été progressivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/very-large-telescope/#i_87019

WHIPPLE FRED LAWRENCE (1906-2004)

  • Écrit par 
  • Jacques CROVISIER
  •  • 839 mots
  •  • 1 média

L'astronome américain Fred Lawrence Whipple, spécialiste du système solaire et des comètes, est à l'origine du modèle de la « boule de neige sale » , qui est à la base de notre conception moderne des noyaux cométaires. Né le 5 novembre 1906 à Red Oak (Iowa), Fred Whipple est mort le 30 août 2004 à Cambridge (Massachusetts). Il commence sa longue carrière par une thèse sur les étoiles variables pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fred-lawrence-whipple/#i_87019

WILSON ROBERT (1927-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 123 mots

Astrophysicien britannique. Docteur en astrophysique de l'université d'Édimbourg, Robert Wilson commence sa carrière à l'Observatoire royal, puis, à la fin des années 1950, prend la direction du groupe de spectroscopie des plasmas au centre de recherches de Harwell. Pour confirmer expérimentalement ses recherches, il conçoit un satellite astronomique spécialisé dans l'analyse du rayonnement ult […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilson-robert-1927-2002/#i_87019

ZODIACALE LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • René DUMONT
  •  • 3 658 mots
  •  • 3 médias

En l'absence de lumière parasite – crépusculaire, lunaire et artificielle –, un fuseau lumineux approximativement axé sur l'écliptique est visible au début ou à la fin de la nuit, surtout quand la latitude et la saison sont telles que l'angle écliptique-horizon est grand. On trouve peu de traces d'observations assidues de cette lueur avant celles qui furent effectuées entre 1683 et 1693 par Jean- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumiere-zodiacale/#i_87019

ZWICKY FRITZ (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 612 mots

Astrophysicien suisse né le 14 février 1898 à Varna (Bulgarie) et mort à Pasadena (Californie) le 8 février 1974, Fritz Zwicky est élève de l'École polytechnique fédérale (Eidgenössische Technische Hochschule) de Zurich, où il sera assistant de recherche (1920-1925). C'est dans cet établissement qu'il connaît le théoricien de la physique Wolfang Pauli et le mathématicien Hermann Weyl, avec lesquel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fritz-zwicky/#i_87019


Affichage 

Alan Hodgkin et Martin Ryle

photographie

Les Britanniques Alan Hodgkin, président de la Royal Society, à gauche, et Martin Ryle (1918-1984), astrophysicien, Prix Nobel de physique en 1974, inaugurent le nouveau radiotélescope de Cambridge, en 1972 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Astrolabe du XVIe siècle

photographie

Astrolabe italien de 1573 Très utilisé dans le monde arabe à partir du VIIee siècle avant de parvenir en Europe, l'astrolabe fut le principal instrument de navigation jusqu'à l'apparition du sextant au XVIIIe siècle 

Crédits : De Agostini

Afficher

Carl Sagan

photographie

Homme de science , l'Américain Carl Sagan (1934-1996) révéla au grand public les beautés de l'Univers par ses livres et ses émissions télévisées Durant vingt-cinq ans, il fut professeur d'astronomie et de sciences spatiales à l'université Cornell d'Ithaca 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Construction d'un radiotélescope

photographie

La construction d'un radiotélescope obtenu par l'astrophysicien Martin Ryle (1918-1984) pour le laboratoire Cavendish de l'université de Cambridge, en 1963 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Edmund Halley

photographie

L'astronome anglais Edmund (ou Edmond) Halley (1656-1742) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Edwin Powell Hubble

photographie

Edwin Powell Hubble en 1923 à l'oculaire du foyer newtonien du télescope Hooker de 2,5 mètres d'ouverture du mont Wilson 

Crédits : The Observatories of the Carnegie Institution of Washington

Afficher

Épicycles de Ptolémée

dessin

Les épicycles de Ptolémée 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Excentriques et équants, déférents et épicycles

dessin

Excentriques et équants, déférents et épicycles 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Formation du système solaire selon James Jeans

dessin

La formation du système solaire selon James Jeans Les planètes sont supposées être nées d' un filament gazeux en forme de cigare Au cours des étapes 1 à 6, le « cigare » se scinde par instabilité gravitationnelle en planètes et en leurs satellites 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Galilée, J.Sustermans

photographie

Galilée (1564-1642), par Joost Sustermans Offices, Florence 

Crédits : J. Sustermans/  Bridgeman Images

Afficher

Harmonie du monde, Johannes Kepler

photographie

Illustration extraite de L'Harmonie du monde (1619), de Johannes Kepler Les orbites des planètes occupent chacune une sphère circonscrite à un des cinq polyèdres réguliers (cube, tétraèdre, dodécaèdre, icosaèdre et octaèdre) 

Crédits : AKG

Afficher

Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences

tableau

Repères chronologiques pour une histoire des sciences dans l'Inde 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La révolution copernicienne

vidéo

Au début du XVIe siècle, Copernic, le premier, conçoit l'hypothèse héliocentrique pour remplacer le système géocentrique hérité d'Aristote et de Ptolémée Le Soleil est substitué à la Terre au centre du cosmos, sans que le mouvement parfaitement circulaire des planètes et des étoiles... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le système de Copernic

photographie

L'astronome polonais Nicolas Copernic (1473-1543) est universellement connu pour son système héliocentrique dans lequel la Terre et toutes les autres planètes tournent autour du Soleil 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Le système de Tycho Brahe

photographie

Par son étude du système solaire, le Danois Tycho Brahe (1546-1601) ouvrit la voie aux découvertes de Copernic 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Monde : système basé sur des sphères solides homocentriques

dessin

Système du monde basé sur des sphères solides homocentriques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Pierre Léna

photographie

L'astrophysicien français Pierre Léna est notamment à l'origine du développement de l'astronomie infrarouge en France, de l'essor de l'optique adaptative et de celui de l'interférométrie optique 

Crédits : Violaine Paquereau

Afficher

Planisphère par Nicolas-Louis Lacaille

photographie

Planisphère contenant les constellations célestes comprises entre le Pole Austral et le Tropique du Capricorne, par Nicolas-Louis de Lacaille (in Histoire de l'Académie royale des sciences, Année 1752, publiée en 1756) Lacaille a nommé de nombreuses constellations nouvelles « d'après les... 

Crédits : D.R.

Afficher

Radioastronomie

photographie

Le Britannique Alan Lloyd Hodgkin, président de la Royal Society, en compagnie, en 1972, de l'astronome britannique Martin Ryle (1918-1984), à droite, Prix Nobel de physique en 1974 et considéré comme l'inventeur de la radioastronomie 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Spectroscope

photographie

Le spectroscope à prismes construit par l'opticien et astronome allemand Joseph von Fraunhofer (1787-1826), l'un des fondateurs de la spectroscopie 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Système de Copernic

dessin

Système de Copernic Basé sur l'hypothèse de mouvements circulaires, il nécessite aussi des rouages intermédiaires et n'évite pas une grande complication 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système de Ptolémée

dessin

Système de Ptolémée Mouvements circulaires avec épicycles et déférents Les centres des déférents sont eux-mêmes mobiles 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Trajectoires képlériennes

dessin

Trajectoires képlériennes Sous l'action d'une force centrale, les planètes décrivent des ellipses dont le Soleil est l'un des foyers 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tycho Brahe

photographie

L'astronome danois Tycho Brahe (1546-1601) est représenté dans son observatoire d'Uraniborg, qu'il fit construire sur l'île de Hven, près de Copenhague 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

William Herschel

photographie

Le musicien et astronome britannique d'origine allemande William Herschel, découvreur, en 1781, de la planète Uranus 

Crédits : Science Photo Library/ AKG

Afficher

Alan Hodgkin et Martin Ryle
Crédits : Hulton Getty

photographie

Astrolabe du XVIe siècle
Crédits : De Agostini

photographie

Carl Sagan
Crédits : Hulton Getty

photographie

Construction d'un radiotélescope
Crédits : Hulton Getty

photographie

Edmund Halley
Crédits : Hulton Getty

photographie

Edwin Powell Hubble
Crédits : The Observatories of the Carnegie Institution of Washington

photographie

Épicycles de Ptolémée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Excentriques et équants, déférents et épicycles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Formation du système solaire selon James Jeans
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Galilée, J.Sustermans
Crédits : J. Sustermans/  Bridgeman Images

photographie

Harmonie du monde, Johannes Kepler
Crédits : AKG

photographie

Inde : repères chronologiques pour une histoire des sciences
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

La révolution copernicienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Le système de Copernic
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Le système de Tycho Brahe
Crédits : Hulton Getty

photographie

Monde : système basé sur des sphères solides homocentriques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Pierre Léna
Crédits : Violaine Paquereau

photographie

Planisphère par Nicolas-Louis Lacaille
Crédits : D.R.

photographie

Radioastronomie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Spectroscope
Crédits : Hulton Getty

photographie

Système de Copernic
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Système de Ptolémée
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Trajectoires képlériennes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tycho Brahe
Crédits : Hulton Getty

photographie

William Herschel
Crédits : Science Photo Library/ AKG

photographie