ARBALÈTE ou BÂTON DE JACOB, astronomie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Apparue au xive siècle, l'arbalète (arbaleistrille, bâton de Jacob) est une règle portant, sur trois faces, des graduations relatives à trois marteaux (curseurs) de tailles différentes. Pour prendre la hauteur d'une étoile, on vise l'astre (observation directe) à la limite supérieure du marteau, celui-ci étant placé de telle sorte que son extrémité inférieure et l'œil de l'observateur soient sur une même ligne horizontale. La hauteur du Soleil se mesure avec l'arbalète retournée, le Soleil se trouvant derrière l'observateur : le marteau coulisse jusqu'au moment où l'ombre portée de sa branche supérieure atteint l'extrémité de la règle. Entre celle-ci et l'œil de l'observateur, une ligne horizontale passe par le bord inférieur du marteau. L'angle donné par l'instrument indique la hauteur de l'astre.

—  Jacques MÉRAND

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ARBALÈTE ou BÂTON DE JACOB, astronomie  » est également traité dans :

NAVIGATION MARITIME

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 611 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Navires de la Renaissance et navigation hauturière »  : […] fin xve s.), l'arbalestrille et surtout l'arbalète (xvie s.). Il devenait possible de porter sur les cartes les latitudes approximatives des lieux, mais, bien que le quadrillage en méridiens et parallèles fût connu depuis longtemps, aucune projection ne permettait encore de représenter une route […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/navigation-maritime/#i_32096

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « ARBALÈTE ou BÂTON DE JACOB, astronomie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arbalete-baton-de-jacob/