GALAXIES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'observation à l'œil nu d'un ciel constellé d'étoiles montre que celles-ci ne sont pas réparties au hasard : elles tendent à se regrouper en une longue écharpe laiteuse qui parcourt la voûte céleste d'un bord à l'autre de l'horizon, et que nos ancêtres ont appelée la Voie lactée. Les philosophes grecs déjà déclaraient « qu'elle est formée d'astres tout petits et groupés si étroitement qu'ils nous apparaissent ne faire qu'un, en raison de l'intervalle qui sépare la Terre du ciel, comme si on avait répandu une poudre de grains de sel fins et nombreux ». On sait que depuis la fin du xixe siècle que cette trace blanchâtre de faible luminosité, formée de milliards d'étoiles que notre œil ne peut séparer les unes des autres, constitue un système que l'on nomme la Galaxie. Le Soleil, étoile centrale de notre système planétaire, n'est autre que l'une des cent milliards d'étoiles qui composent ce système (cf. la galaxie).

Grâce aux récits des grands voyageurs, on connaissait l'existence dans le ciel austral de deux nébulosités, comme des fragments échappés de la Voie lactée, les Nuages de Magellan (il s'agit de deux petites galaxies compagnes de notre Galaxie). De même, la nébuleuse d'Andromède (M31) était déjà connue des savants arabes dès le xe siècle. L'utilisation de lunettes et de petits télescopes avait permis de détecter dans le ciel la présence d'objets dits nébuleux, par opposition aux étoiles, qui apparaissent comme des points brillants. Le catalogue établi par Charles Messier et d'après lequel sont nommées, entre autres, les galaxies les plus proches telles M31, M51, M81... date, dans sa forme finale, de 1784 ; les catalogues établis par William Herschel datent eux aussi des années 1780. Dès le milieu du xixe siècle, William Parsons découvre une structure spirale dans les galaxies proches M31, M33 et M101. Certaines nébuleuses sont déjà résolues e [...]


Médias de l’article

Galaxie M104

Galaxie M104
Crédits : NASA/ JPL & The Hubble Heritage Team/ STScI/ AURA)

photographie

Séquence de Hubble

Séquence de Hubble
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Galaxie spirale M81

Galaxie spirale M81
Crédits : NASA/ JPL/ K. Gordon, Univ. of Arizona & S. Willner, Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics

photographie

Galaxie spirale

Galaxie spirale
Crédits : NASA

photographie

Tous les médias



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GALAXIES  » est également traité dans :

A.L.M.A. (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array)

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 2 104 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les champs de recherche d'A.L.M.A.  »  : […] Les questions qu'A.L.M.A. permet d'aborder sont nombreuses, et les résultats de sa première année d'observations, présentés lors d'une conférence à la fin de 2012, couvrent l'astrochimie, la formation des étoiles et leur évolution, la formation des exoplanètes, la formation des galaxies et l'observation, parmi celles-ci, des plus lointaines (décalage spectral z  ≈ 7) [le décalage spectral permet d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atacama-large-millimeter-submillimeter-array/#i_20602

ANDROMÈDE GALAXIE D'

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 135 mots
  •  • 1 média

La galaxie d’Andromède, dont le nom scientifique est M31 (M désigne le catalogue établi en 1764 par l’astronome français Charles Messier), est la galaxie la plus proche de notre propre galaxie, la Voie lactée. Avec la Voie lactée, la galaxie du Triangle (M33) et une trentaine de galaxies naines, elle constitue le Groupe local, dont le diamètre est d’environ dix millions d’années-lumière (soit 3 m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxie-d-andromede/#i_20602

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « 1950-1970 : nouveaux domaines, nouveaux objets »  : […] La Seconde Guerre mondiale est pour l'astronomie une période de stagnation ; cependant, les développements techniques réalisés dans des buts militaires, surtout en électronique, vont changer peu après la face de l'astronomie. Ce sont eux qui ont permis le rapide développement de la radioastronomie vers 1950. Certes, la découverte de l'émission d’ondes radio par la Voie lactée par l'Américain Karl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astronomie/#i_20602

ASTROPARTICULES

  • Écrit par 
  • Pierre BAREYRE
  •  • 2 132 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'astronomie des rayons gamma et des neutrinos de haute énergie »  : […] Au cours des années 1990, des résultats considérables ont été obtenus en astronomie des rayons gamma de haute énergie, grâce aux nombreuses recherches de sources de rayons cosmiques. Parmi les particules de charge électrique nulle qui permettent de remonter à leur source en examinant leur direction d'incidence, les rayons gamma constituent le meilleur traceur, malgré leur faible flux (environ 1 ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astroparticules/#i_20602

BAADE WILHELM HEINRICH WALTER (1893-1960)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 290 mots

Né le 24 mars 1893 à Schröttinghausen, en Westphalie, l'Allemand Wilhelm Heinrich Walter Baade est un des astronomes les plus importants du xx e  siècle. Il a accompli l'essentiel de ses recherches aux États-Unis. Son premier article mémorable, Supernovae and Cosmic Rays (1934), est cosigné avec Fritz Zwicky ; tous deux y prédisent l'existence d'étoiles à neutrons, restes de l'explosion de super […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-heinrich-walter-baade/#i_20602

CATALOGUES ASTRONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Carlos JASCHEK
  •  • 1 553 mots

Dans le chapitre « Catalogues de galaxies »  : […] Le plus ancien catalogue de galaxies est celui de Messier (Paris, 1784), qui donne la liste de 103 « nébuleuses » galactiques et extragalactiques. Le Third Reference Catalogue of Bright Galaxies de De Vaucouleuvs et al. (1991) fournit des données pour 23 000 objets. Le Catalogue of Galaxies and Clusters of Galaxies de Zwicky et al. (1961-1968) fournit des données pour 30 000 objets. Des catalogu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catalogues-astronomiques/#i_20602

COSMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 9 326 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les cordes cosmiques »  : […] Selon d'autres versions, la brisure de symétrie de grande unification pourrait avoir engendré des hétérogénéités particulières : soit ponctuelles, des monopôles magnétiques (mais cette version semble incompatible avec le reste de la cosmologie), soit des êtres longilignes représentant des densités énormes d'énergie, les cordes cosmiques. Certains croient y trouver une origine à l'apparition, quel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cosmologie/#i_20602

DÉCOUVERTE DE L'EXPANSION DE L'UNIVERS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 282 mots

En 1916 et 1917, Vesto Melvin Slipher et Francis G. Pease mesurent les composantes radiales des vitesses d'un certain nombre de « nébuleuses » grâce à l'effet Doppler-Fizeau qui affecte leurs raies spectrales. En 1919, Harlow Shapley remarque que la plupart de ces objets s'éloignent de nous, mais ne fournit pas d'interprétation satisfaisante à ce phénomène, car il est convaincu qu'ils appartiennen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decouverte-de-l-expansion-de-l-univers/#i_20602

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Cosmologie et astrométrie »  : […] Le reste de l'Univers a aussi fait l'objet de toutes les attentions. Il a été observé dans toutes les longueurs d'ondes. En 1989, le satellite américain Cobe (Cosmic Background Explorer) a renforcé la théorie du big bang, en parvenant à mesurer le rayonnement fossile de l'Univers . Le satellite Wilkinson Microwave Anisotropy Probe (W.M.A.P.) de la N.A.S.A. qui lui succède est lancé en 2001. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-pionniers-a-la-fin-de-la-guerre-froide/#i_20602

ÉTOILES

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • Jean-Pierre CHIÈZE
  •  • 13 466 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La formation des étoiles dans les galaxies »  : […] Dans le schéma esquissé précédemment, l'évolution des nuages compacts joue un rôle déterminant dans le processus d'évolution stellaire. Une approche fructueuse consiste à examiner les propriétés globales des systèmes où se forment ces étoiles : les galaxies. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etoiles/#i_20602

GALAXIE LA ou VOIE LACTÉE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 029 mots
  •  • 6 médias

Les étoiles ne sont pas réparties au hasard dans l'Univers. Elles se groupent en ensembles que l'on nomme galaxies. On distingue la Galaxie, ou Voie lactée, à laquelle appartient le Soleil, des autres galaxies, autrefois appelées nébuleuses extragalactiques. Soupçonnée par Emmanuel Kant et William Herschel, la véritable nature de ces « nébuleuses extragalactiques » ne fut établie définitivement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxie-voie-lactee/#i_20602

GRAVITATION ET ASTROPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Brandon CARTER
  •  • 8 941 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Théorie newtonienne de la gravitation et cosmologie »  : […] Il est remarquable qu'en dépit des nombreux efforts pour obtenir une preuve expérimentale en faveur de modèles théoriques beaucoup plus compliqués, on puisse toujours donner une représentation satisfaisante de ce que nous savons des propriétés de l'Univers à l'aide d'un modèle cosmologique de la plus grande simplicité concevable, à savoir celui d'une explosion isotrope et homogène. Autrement dit, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravitation-et-astrophysique/#i_20602

HERSCHEL MISSION

  • Écrit par 
  • Laurent PAGANI
  •  • 2 917 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Résultats scientifiques »  : […] Le maître mot ici est milieu interstellaire, aussi bien « local », où des études détaillées peuvent avoir lieu, que dans les galaxies lointaines, prises dans leur ensemble, où toute la matière interstellaire chauffée par divers processus rayonne dans l'infrarouge lointain. En étudiant le milieu interstellaire, c'est la formation stellaire que l'on cherche à comprendre, ainsi que l'évolution de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mission-herschel/#i_20602

HERSCHEL sir WILLIAM (1738-1822)

  • Écrit par 
  • Dominique PROUST
  •  • 2 114 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Herschel et la « Construction des Cieux » »  : […] Dans l'Antiquité, et jusqu'au xvii e  siècle, le système solaire marque les limites de la connaissance astronomique ; la cosmologie reste totalement en marge du monde stellaire, les étoiles ne servant que de toile de fond aux phénomènes réellement intéressants. Le mot même de cosmologie n'apparaît qu'en 1731, dans la Cosmologia generalis de l'Allemand Christian Wolff (1679-1754) ; celui-ci s'eff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herschel-sir-william/#i_20602

HUBBLE EDWIN POWELL (1889-1953)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 283 mots
  •  • 1 média

Edwin Powell Hubble, né le 20 novembre 1889 à Marshfield, dans le Missouri, est sans conteste un des astronomes les plus importants de son époque. Il travaillera toute sa vie à l'Observatoire du mont Wilson (Californie), où se trouvait le plus grand télescope alors disponible, le Hooker de 2,5 m d'ouverture . Entre 1922 et 1936, Hubble résolut quatre questions centrales pour la cosmologie, dont c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edwin-powell-hubble/#i_20602

HUBBLE, télescope spatial

  • Écrit par 
  • Hakim ATEK
  •  • 2 247 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des instruments performants »  : […] Au fil des missions de maintenance, plusieurs instruments scientifiques ont donc été remplacés à bord de Hubble. Tous sont situés sur le plan focal du télescope et la lumière du ciel observé est dirigée vers ces appareils par un système de miroirs. Chaque instrument observe ainsi une partie différente du ciel et certains fonctionnent simultanément. L’instrument NICMOS (Near Infrared Camera and Mul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hubble-telescope-spatial/#i_20602

PLATEAU DE BURE INTERFÉROMÈTRE DU

  • Écrit par 
  • Alain OMONT
  •  • 1 330 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La radioastronomie millimétrique et les objectifs de Noema »  : […] La radioastronomie millimétrique étudie les ondes radio émises par les objets célestes à des longueurs d’onde millimétriques. Elle se focalise donc sur l’étude des molécules se trouvant dans les différents milieux astrophysiques et principalement dans une grande partie du gaz interstellaire suffisamment dense et froid pour que les molécules dominent ce milieu. Le rayonnement millimétrique qu’ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interferometre-du-plateau-de-bure/#i_20602

INTERSTELLAIRE MILIEU

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 3 689 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Évolution du milieu interstellaire »  : […] Le milieu interstellaire est en perpétuelle évolution. De nombreux détails de cette évolution sont encore ignorés, mais la description qui suit donnera une idée de ce qu'on pense actuellement de la question. Les nuages diffus qui se rencontrent fusionnent partiellement pour donner des nuages plus gros. Bien que la zone extérieure de ces nuages s'évapore continuellement au contact du milieu très ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interstellaire/#i_20602

LANIAKEA, superamas de galaxies

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 645 mots
  •  • 1 média

Galaxies, groupes ou amas, superamas sont les structures qui hiérarchisent l’Univers. L’observation du ciel nocturne nous apprend que les étoiles et leurs cortèges planétaires forment des galaxies dont la Voie lactée est l’exemple le plus visible puisque le système solaire en fait partie. La Voie lactée et la galaxie d’Andromède sont les deux principales représentantes du Groupe local, qui ras […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laniakea-superamas-de-galaxies/#i_20602

LENTILLE GRAVITATIONNELLE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX, 
  • Bernard PIRE
  •  • 736 mots
  •  • 1 média

La relativité générale prévoit que l'espace-temps est déformé au voisinage d'une concentration importante de masse. Par conséquent, la lumière ne se propage plus en ligne droite, ce qui produit par exemple un petit déplacement de l'image des étoiles lorsque le Soleil passe à proximité de la ligne de visée. Cet effet est observé pour la première fois le 29 mai 1919, par Arthur Stanley Eddington, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lentille-gravitationnelle/#i_20602

MARÉES

  • Écrit par 
  • Françoise COMBES, 
  • André GOUGENHEIM, 
  • Christian LE PROVOST, 
  • Jean-Paul ZAHN
  •  • 9 694 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Fusions de galaxies »  : […] Lors d'une rencontre de galaxies, l'interaction de marée met en mouvement d'énormes masses de gaz et d'étoiles ; d'où provient l'énergie cinétique et potentielle nécessaire à ces déformations ? En fait, dans toute rencontre, les marées sont équivalentes à une friction dynamique. Les galaxies sont freinées dans leurs orbites l'une par rapport à l'autre : l'énergie des déformations est fournie aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees/#i_20602

MASSE CACHÉE ou MASSE MANQUANTE ou MATIÈRE NOIRE

  • Écrit par 
  • Marc LACHIÈZE-REY
  •  • 3 642 mots

Dans le chapitre « La masse cachée dans les amas de galaxies »  : […] C'est en fait à propos des amas de galaxies que naquit l'idée de masse invisible. Ces systèmes immenses (de tailles voisines de la dizaine de millions d'années-lumière) rassemblent des centaines ou des milliers de galaxies qui s'y déplacent avec des vitesses élevées. On peut effectuer à leur propos une analyse dynamique semblable à la précédente car les galaxies orbitent dans un amas à l'instar d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masse-cachee-masse-manquante-matiere-noire/#i_20602

PHYSIQUE - Physique et informatique

  • Écrit par 
  • Claude ROIESNEL
  •  • 6 728 mots

Dans le chapitre « Structure de l'Univers  »  : […] L'informatique est aussi indispensable en astrophysique pour comprendre l'Univers primordial, les quasars, les explosions de supernovae, la formation des galaxies, des étoiles et des planètes ainsi que leur évolution. Par exemple, les galaxies présentent une grande variété de tailles et de formes, même si la plupart peuvent être classées comme spirales ou elliptiques. Ces formes hautement symétri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-physique-et-informatique/#i_20602

PREMIÈRE OBSERVATION D'UNE LENTILLE GRAVITATIONNELLE À L'ÉCHELLE D'UNE GALAXIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 474 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Observation de l’effet de lentille gravitationnelle »  : […] Enfin, en 1979, Dennis Walsh, radioastronome britannique, publie avec Robert Carswell et Ray Weymann l’observation d’un quasar (dénommé 0957+561) dont l’image apparaît double. Les deux images, séparées seulement de six secondes d’arc (6’’), ont des brillances voisines, des spectres quasi identiques, possèdent le même décalage spectral ( z   = 1,39) et sont donc émises à la même distance de la Terr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-observation-d-une-lentille-gravitationnelle-a-l-echelle-d-une-galaxie/#i_20602

PREMIER TEST DE LA RELATIVITÉ GÉNÉRALE AUTOUR D'UN TROU NOIR SUPERMASSIF

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 2 340 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un trou noir supermassif au centre de notre galaxie »  : […] Le cœur de nombreuses galaxies contient un trou noir supermassif. C’est également le cas pour notre galaxie, la Voie lactée. L’existence d’un trou noir situé exactement au centre de celle-ci et s’observant dans la direction de la constellation du Sagittaire fut envisagée dès les années 1980, après la découverte d’une radiosource appelée Sagittarius A* (SgrA*). Cette hypothèse est reprise en 1996 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-test-de-la-relativite-generale-autour-d-un-trou-noir-supermassif/#i_20602

PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2019

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA, 
  • Alain RIAZUELO
  •  • 2 382 mots

Dans le chapitre « L’Univers sculpté par les galaxies »  : […] La moitié du prix Nobel de physique 2019 vient récompenser la carrière de James Peebles , cosmologiste canado-américain qui est l’architecte de la représentation que nous nous faisons désormais de l’Univers. Né le 25 avril 1935 à Saint-Boniface (Manitoba) au Canada, Phillip James Edwin Peebles fait ses études dans son pays d’origine jusqu’à la préparation de son doctorat qu’il effectue à l’univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physique-2019/#i_20602

QUASARS

  • Écrit par 
  • Philippe VÉRON
  •  • 5 606 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'évolution cosmique des quasars »  : […] Lorsqu'on eut constaté que les quasars non radioémissifs sont beaucoup plus nombreux que ceux qui sont associés à une radiosource intense, et réalisé qu'il était relativement aisé de les découvrir, on entreprit de faire des recherches systématiques de ces objets dans des aires limitées du ciel en s'efforçant d'atteindre des magnitudes de plus en plus élevées, c'est-à-dire des objets d'éclat appare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quasars/#i_20602

RADIOASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • James LEQUEUX
  •  • 9 771 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Radioastronomie et astronomie optique »  : […] L' étude des ondes radio a apporté de nombreux résultats nouveaux à l'astronomie. Ces ondes, intéressantes en elles-mêmes, permettent d'observer des phénomènes invisibles par ailleurs, notamment certaines régions de l'Univers qui ont un rayonnement négligeable dans les autres domaines. L'interprétation du rayonnement radio permet aussi d'aborder le problème des rayons cosmiques et des mouvements d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioastronomie/#i_20602

RADIOSOURCES

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 3 084 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les galaxies spirales »  : […] La plupart des galaxies spirales peu lointaines sont de faibles émetteurs radio, et on a pu reconnaître, dans les plus proches, l'émission générale et les différentes classes de radiosources observées dans notre Galaxie. La plus grande partie du rayonnement est synchrotron et provient du disque de la galaxie : on a même constaté dans certains objets une structure spirale radio semblable à celle q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radiosources/#i_20602

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons cosmiques

  • Écrit par 
  • Lydie KOCH-MIRAMOND, 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 237 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Les sources extragalactiques de rayons cosmiques »  : […] Naturellement, les galaxies semblables à la nôtre doivent être des sources de rayons cosmiques ; mais des sources extraordinairement plus puissantes existent en grand nombre : ce sont les galaxies contenant un noyau actif (galaxies de Seyfert, quasars, BL Lacertae). Ces galaxies sont caractérisées par une source centrale très compacte (rayon largement inférieur à 1 parsec) émettant un continuum t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-cosmiques/#i_20602

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons X cosmiques

  • Écrit par 
  • Monique ARNAUD, 
  • Robert ROCCHIA, 
  • Robert ROTHENFLUG
  •  • 6 545 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les galaxies « normales » »  : […] Avec l'avènement de véritables observatoires spatiaux d'astronomie X, la cartographie en rayons X des galaxies est devenue possible. On possède maintenant une connaissance extrêmement détaillée du Grand Nuage de Magellan, galaxie irrégulière satellite de notre propre Galaxie. Une forte concentration de sources X est observée près de la région active 30 Doradus. Le même type d'observation a permis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-x-cosmiques/#i_20602

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons gamma cosmiques

  • Écrit par 
  • François LEBRUN, 
  • Robert MOCHKOVITCH, 
  • Jacques PAUL
  •  • 8 031 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La découverte des contreparties optiques »  : […] La mauvaise résolution des observations constitue un des problèmes principaux de l'astronomie gamma : quand un sursaut est détecté, sa position sur le ciel ne peut être déterminée au mieux qu'à quelques degrés près, ce qui représente un très grand domaine à explorer pour un télescope optique. Dans une « boîte » de plusieurs degrés, le nombre de sources est si important que l'éventuelle contrepart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-gamma-cosmiques/#i_20602

SHAPLEY HARLOW (1885-1972)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 257 mots

Né le 2 novembre 1885 à Nashville (Missouri), mort le 20 octobre 1972 à Boulder (Colorado), l'astronome américain Harlow Shapley est un pionnier de l'astronomie galactique et extragalactique. Avant lui, on ne savait pas grand-chose sur les dimensions de la Voie lactée. Il affirme en 1916-1917 que cette dernière est un disque plat de 60 000 années-lumière de diamètre et que le Soleil est situé ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harlow-shapley/#i_20602

SUNYAEV-ZEL'DOVICH EFFET

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 348 mots

Observer le mouvement d'objets situés à quelques milliards d'années-lumière n'est certainement pas une entreprise facile. En 1972, les physiciens russes Rashid Alievitch Sunyaev et Yakov Borisovich Zel'dovich ont proposé une méthode originale fondée sur l'hypothèse que le mouvement de galaxies ou d'amas de galaxies doit perturber le fond de rayonnement micro-onde cosmique lors du passage de ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-sunyaev-zel-dovich/#i_20602

SURSAUT RADIO RAPIDE

  • Écrit par 
  • Fabrice MOTTEZ
  •  • 1 773 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'origine cosmique des FRB »  : […] Les premiers FRB furent observés uniquement à Parkes. Existait-il une source spécifique de parasites à proximité de ce site (en dehors des fours à micro-ondes) ? Pour lever ce doute, on chercha ce type d’ondes ailleurs, sur d’autres sites. Après quelques mois, du fait de la préparation des instruments, on en détecta à Arecibo (Porto Rico), puis aux États-Unis, en Inde, etc. Ces mystérieux signaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sursauts-radio-rapides/#i_20602

TCHERENKOV EFFET

  • Écrit par 
  • Paul BAILLON, 
  • Robert MEUNIER
  •  • 2 794 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Lumière Tcherenkov et astrophysique »  : […] Avec l'avènement des satellites et des nouveaux moyens de détection au sol, les astronomes ont accru considérablement leur possibilité d'observation en détectant des photons d'énergie de plus en plus haute. On est passé grâce aux satellites de la lumière ultraviolette (10 eV) aux rayons X (10 3  eV) puis aux rayons γ de l'ordre du gigaélectronvolt. Plusieurs sources ponctuelles de rayons γ ont ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-tcherenkov/#i_20602

TROU NOIR DE MESSIER 87

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 362 mots
  •  • 1 média

Deux cents ans après que Pierre-Simon de Laplace a imaginé l'existence d'étoiles si denses que la lumière ne peut s'en échapper, les astronomes de la N.A.S.A. présentent en 1994 des indices significatifs en faveur de la découverte d'un trou noir. Les observations de la galaxie elliptique géante Messier 87 (M87) montrent en effet qu'au cœur de celle-ci un disque de gaz chaud, en forme de spirale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trou-noir-de-messier-87/#i_20602

TROU NOIR DE NGC 1365

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 361 mots
  •  • 1 média

Grâce au télescope spatial NuSTAR (Nuclear Spectroscopic Telescope Array), une équipe internationale d'astronomes, conduite par Guido Risaliti, professeur à Florence (Italie), a observé la rotation extrêmement rapide du trou noir situé au centre de la galaxie NGC 1365 . Ce trou noir, dont la masse est de l'ordre de deux millions de fois la masse solaire se trouve à une distance de 56 millions d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trou-noir-de-ngc-1365/#i_20602

TROUS NOIRS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre LUMINET
  •  • 12 631 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Différents types de trous noirs et processus de formation »  : […] En théorie, il peut exister des trous noirs de toutes tailles et de toutes masses, allant de microtrous noirs aussi petits qu’un proton (de l’ordre de 10 -15  m), mais ayant la masse d’une montagne (un milliard de tonnes), jusqu’à des trous noirs supermassifs aussi grands que le système solaire (quelques dizaines de milliards de kilomètres) et rassemblant l’équivalent de plusieurs milliards de Sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trous-noirs/#i_20602

TURBULENCE

  • Écrit par 
  • Fabien ANSELMET, 
  • Michel COANTIC, 
  • Gérard TAVERA
  •  • 24 115 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « L'univers primordial, la formation des galaxies, des étoiles et des planètes »  : […] D'après le modèle cosmologique standard, matière et rayonnement se découplent dans l'Univers environ un million d'années après le big-bang initial, la température étant tombée à moins de 10 4  K : les premières galaxies et les premières étoiles peuvent alors à se former. Les radiotélescopes embarqués en ondes millimétriques ou submillimétriques permettent de remonter à cette époque, la températur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turbulence/#i_20602

UNIVERS

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE, 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 635 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  Les galaxies et les quasars »  : […] L'Univers comporte des milliards de galaxies. Certaines sont des galaxies spirales comme la nôtre, d'autres, généralement moins lumineuses, sont de forme irrégulière. D'autres galaxies, dites elliptiques, sont de structure beaucoup plus simple, en forme d'ellipsoïde, et ne contiennent que peu ou pas de matière interstellaire : elles ont donc terminé leur évolution. Les galaxies lenticulaires, sys […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers/#i_20602

UNIVERS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 767 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les galaxies »  : […] Une galaxie est une sorte de ville dont les centaines de milliards d’habitants seraient les étoiles. Ainsi, à l’instar d’une ville, il existe des quartiers très peuplés, appelés amas globulaires, riches de dizaines de milliers d’étoiles, très proches entre elles et généralement vieilles, et d’autres presque déserts, ainsi que des « maternités », où de vastes nuages de gaz denses apportent la mati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers-notions-de-base/#i_20602

Voir aussi

Pour citer l’article

Danielle ALLOIN, André BOISCHOT, François HAMMER, « GALAXIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxies/