SOLEIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Soleil

Soleil
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Protubérance solaire

Protubérance solaire
Crédits : E. Gibson/ MPI/ Getty Images

photographie

Observation de la turbulence solaire

Observation de la turbulence solaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cycle proton-proton

Cycle proton-proton
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Le Soleil est l'une des innombrables étoiles de notre Galaxie ; à cet égard, ni sa position ni ses propriétés intrinsèques ne sont exceptionnelles. Situé aux deux tiers du rayon galactique (à 8,5 kpc du centre galactique), il appartient à un bras spiral semblable à ceux que l'on observe dans certaines galaxies. Le spectre optique du Soleil permet par ailleurs de le classer parmi les étoiles naines, qui sont les plus communes des étoiles de la Galaxie. C'est la proximité du Soleil qui fait tout l'intérêt de son étude. Son atmosphère, c'est-à-dire la partie extérieure de l'étoile, est observable dans ses détails. Les taches solaires, répertoriées dès le IVe millénaire avant notre ère par les astronomes chinois, mettent en évidence l'existence d'une activité due à la concentration de champs magnétiques intenses et donnent lieu à des éruptions. Très localisée, cette activité ne perturbe pas (du moins dans les couches les plus profondes de l'atmosphère) la plus grande partie de la surface du Soleil, que l'on qualifie de normale. Grâce aux éclipses, on connaît depuis longtemps l'existence, au-dessus de la photosphère, partie visible du Soleil, de la chromosphère et de la couronne. Cette dernière région, très chaude, s'étend jusqu'au vent solaire qui balaye le milieu interplanétaire.

Soleil

Soleil

Vidéo

Structure et caractéristiques du Soleil.Le Soleil est l'une des 200 milliards d'étoiles qui forment notre Galaxie, la Voie lactée.Son cœur, très chaud, libère une énorme quantité d'énergie sous forme de rayonnements qui se propagent tout d'abord dans la zone radiative.À un cinquième de... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Protubérance solaire

Protubérance solaire

Photographie

Une protubérance solaire photographiée depuis le laboratoire spatial Skylab, le 19 décembre 1973. 

Crédits : E. Gibson/ MPI/ Getty Images

Afficher

Des structures de l'ordre de la seconde d'angle (env. 700 km, ce qui correspond au millième du rayon solaire) peuvent être étudiées dans chacune des grandes régions mentionnées plus haut. Les observations spatiales, affranchies des perturbations dues à l'atmosphère terrestre, permettront progressivement de réduire cette dimension d'un facteur 10. Par ailleurs, toujours en raison de sa proximité, nous recevons du Soleil un rayonnement assez intense pour qu'une analyse spectrale précise puisse être envisagée à toutes les longueurs d'onde, des rayons gamma au domaine radio, et pour qu'une bonne résolution temporelle des p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., astrophysicien à l'Observatoire de Paris-Meudon

Classification


Autres références

«  SOLEIL  » est également traité dans :

AÉRONOMIE

  • Écrit par 
  • Gaston KOCKARTS
  •  • 4 141 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Effets de l'activité solaire »  : […] L' activité solaire est caractérisée par un cycle de onze ans. Les mesures du spectre solaire montrent que cette activité se manifeste surtout aux longueurs d'onde inférieures à 175 nm. Plusieurs indices représentent de manière indirecte, et plus ou moins correctement, les variations du flux solaire ultraviolet. Dans les modèles atmosphériques, l'indice le plus utilisé est le flux radioélectrique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aeronomie/#i_20715

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Du triomphe de la mécanique céleste à l'astrophysique »  : […] L'œuvre de Newton, d’abord incomprise en dehors de l’Angleterre où les efforts d’Edmond Halley (1656-1742) ont conduit à l’adopter, va passionner les cercles intellectuels du xviii e  siècle. En témoigne, par exemple, l'intérêt actif de Voltaire (1694-1778) et de la marquise Émilie du Châtelet (1706-1749), cette dernière ayant traduit les travaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astronomie/#i_20715

ASTROPARTICULES

  • Écrit par 
  • Pierre BAREYRE
  •  • 2 132 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'astronomie des neutrinos »  : […] Les neutrinos (ν), produits en grande abondance par des processus divers à des énergies qui s'étendent de 10 —5 à 10 15 électronvolts, peuplent l'Univers à raison d'environ 300 par centimètre cube. Sont-ils massifs ? Les mesures directes de leur masse, très difficiles, donnent des limites supérieures, mais plusieurs expériences ont fourni des in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astroparticules/#i_20715

ATMOSPHÈRE SOLAIRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 915 mots
  •  • 2 médias

Le profil de température de l’atmosphère solaire a longtemps défié l’entendement ; des travaux théoriques récents donnent pour la première fois une explication plausible de son étrange comportement. Le Soleil, étoile banale du type naine jaune, est constitué de trois couches internes entourées d’une atmosphère. Le cœur, où ont lieu les réactions de fusion nucléaire, s’étend jusqu’à un rayon de 140 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atmosphere-solaire/#i_20715

BAHCALL JOHN NORRIS (1934-2005)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 855 mots

Astrophysicien américain né le 30 décembre 1934 à Shreveport en Louisiane et décédé le 17 août 2005 à New York. De ses travaux, on retient principalement ceux que John Norris Bahcall consacra au Soleil et aux rayonnements cosmiques, notamment les neutrinos, que cette étoile émet. Petit-fils d'immigrés russes issu d'une famille juive modeste, Bahcall entre à l'université de Louisiane pour étudier l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-norris-bahcall/#i_20715

CALENDRIERS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul PARISOT
  •  • 9 872 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Calendriers lunaires et calendriers solaires »  : […] La mesure du temps étant essentiellement astronomique, ce sont la Lune et le Soleil qui sont à la base de la constitution des calendriers. L'intervalle de temps qui sépare le passage de la Lune dans la même zone du ciel étoilé – ce que l'on appelle période sidérale  – vaut 27,3217 jours = 27 jours 7 heures 43 minutes 11,42 secondes. La période qui est associée aux phases ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calendriers/#i_20715

COMÈTES

  • Écrit par 
  • Myriam DÉTRUY
  •  • 4 336 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Destin »  : […] À chacun de ses passages près du Soleil, une comète peut perdre des couches de plusieurs dizaines de centimètres à plusieurs mètres d'épaisseur. Une fois que la comète a épuisé ses éléments volatils, plus aucune activité n'est observable, et le noyau désormais éteint continue sa trajectoire dans le système solaire, semblable à un astéroïde. Le passage au périhélie peut également être fatal à certa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cometes/#i_20715

CONJONCTION, astronomie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BRISSAUD
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Position de deux astres dont les longitudes célestes géocentriques ou héliocentriques sont égales. La conjonction est dite conjonction vraie lorsque les deux astres ont également même latitude et se trouvent donc sur un même rayon visuel. L'astre médian provoque alors, le plus souvent, une éclipse . À chaque nouvelle Lune, l'astre est en conjonction avec le Soleil. La Lune invisible nous présente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conjonction-astronomie/#i_20715

COPERNIC NICOLAS (1473-1543)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VERDET
  • , Universalis
  •  • 5 383 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sens et limite d'une révolution »  : […] Parmi les grandes œuvres qui jalonnent la route de l'astronomie, celle de Copernic est peut-être la plus contestée. Ainsi ce dernier apparaît-il comme ayant été par deux fois fauteur de troubles. Fauteur de troubles en son temps, parmi les astronomes, les philosophes et les théologiens. Fauteur de troubles aujourd'hui, parmi les historiens des sciences, les uns le considérant, non seulement comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-copernic/#i_20715

CORONAL MODÈLE

  • Écrit par 
  • Pierre BELLAND
  •  • 330 mots

Modèle simple dérivé de l'étude de la couronne solaire et applicable à certains plasmas stationnaires de densité faible et de température électronique élevée. Dans les plasmas peu denses à haute température, l'équilibre thermodynamique est loin d'être réalisé, et les phénomènes d'ionisation et d'excitation ne peuvent plus être décrits par les lois simples de Saha et de Boltzmann. Il est alors néce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modele-coronal/#i_20715

EAU TERRESTRE (ORIGINE DE L')

  • Écrit par 
  • Francis ALBARÈDE, 
  • Marie-Laure PONS
  •  • 2 117 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le Soleil a « soufflé » les volatils au-delà de la ligne de neige »  : […] Lors de l'effondrement gravitaire du cœur d'un disque nébulaire, la température du gaz destiné à former une étoile comme le Soleil augmente régulièrement, entraînant l'émission de radiations électromagnétiques dont l'énergie augmente avec la température (visible, ultraviolet, puis rayons X et gamma). Des particules chargées, notamment des noyaux d'hydrogène et d'hélium, sont également émises ; el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eau-terrestre-origine-de-l/#i_20715

ÉCLIPSES

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 2 365 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Éclipses de Soleil »  : […] Supposons que le cône d'ombre proprement dit, c'est-à-dire en en excluant la partie au-delà de son sommet, rencontre la surface de la Terre. Il y découpe un petit ovale d'environ 200 kilomètres de diamètre à l'intérieur duquel l'éclipse est totale. Du fait du mouvement de la Lune par rapport à la Terre et de la rotation de la Terre autour de son axe, cet ovale balaye la surface de la Terre en enge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclipses/#i_20715

ÉCLIPSE SOLAIRE DU 11 AOÛT 1999

  • Écrit par 
  • Jean Claude FALQUE
  •  • 347 mots

L'étude du halo de gaz ionisé – la couronne – qui entoure notre étoile n'a longtemps été possible que durant une occultation totale de l'astre du jour par la Lune, phénomène qui est improprement qualifié d'éclipse totale de Soleil. Mais, depuis l'invention du coronographe par le Français Bernard Lyot, en 1930, cette couronne est régulièrement observée en dehors des « éclipses », en particulier gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclipse-solaire-du-11-aout-1999/#i_20715

ÉCLIPSE SOLAIRE DU 29 MAI 1919

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 334 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mesure directe de l’effet de la masse du Soleil sur la lumière »  : […] Aussi, alors que la Première Guerre mondiale n’est pas encore terminée, l’astronome royal de Greenwich, Sir F. W. Dyson, décide de préparer deux expéditions pour observer l’éclipse solaire du 29 mai 1919, dans l’étroite bande géographique où celle-ci sera totale : l’une à Sobral, au nord du Brésil, menée par Andrew Crommelin ; l’autre sur l’île de Príncipe (appartenant au Portugal), au large des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclipse-solaire-du-29-mai-1919/#i_20715

ENVIRONNEMENT GLOBAL

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 097 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le climat et sa variabilité »  : […] Enveloppe gazeuse entourant notre planète, médiatrice entre la biosphère et le cosmos, l'atmosphère rend possible la vie tout en étant son produit. Sans régénération par la photosynthèse, l'oxygène de l'atmosphère disparaîtrait en quelques millions d'années. Son abondance actuelle (21 p. 100 de l'air atmosphérique) résulte d'un léger déséquilibre — s'étendant sur des centaines de millions d'année […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-global/#i_20715

ÉRUPTION SOLAIRE DE MARS 2012

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 278 mots
  •  • 1 média

Au début de mars 2012, d'importantes éruptions solaires ont généré des tempêtes géomagnétiques qui ont affecté l'environnement terrestre ; elles annonçaient l'imminence d'un pic d'activité solaire prévu pour le printemps suivant. Le 2 mars 2012, l'observatoire spatial euro-américain d'étude du Soleil et de l'héliosphère Soho (Solar and Heliospheric Observatory) a détecté une nouvelle région part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruption-solaire-de-mars-2012/#i_20715

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 024 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre «  L'espace pour connaître l'Univers »  : […] L'espace a indéniablement permis d'accomplir dans la connaissance de l'Univers un bond de géant qui aurait été impossible avec les seuls instruments terrestres. Les progrès qui ont été accomplis durant le premier demi-siècle de l'ère spatiale sont plus importants que ceux qui avaient été réalisés dans tous les siècles précédents. Près de 200 sondes ont été lancées vers la plupart des objets du s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-l-espace-et-l-homme/#i_20715

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Le Soleil »  : […] L'étude du Soleil par des engins spatiaux a commencé dès les années 1960, aux États-Unis, en Union soviétique et en Europe. Il s'agissait notamment de comprendre les effets de l'activité solaire sur la Terre. L'une des missions parmi les plus fructueuses est celle de la sonde européenne Ulysses, qui a quitté la Terre en 1990 à bord de la navette américaine pour survoler deux fois les pôles du Sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-pionniers-a-la-fin-de-la-guerre-froide/#i_20715

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 876 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « L'espace au service de la connaissance de l'Univers »  : […] Les activités spatiales ont permis de faire dans la connaissance de l'Univers un bond de géant que n'auraient pas permis les seuls télescopes terrestres : cette connaissance a en effet accompli plus de progrès au cours des cinquante premières années de l'ère spatiale qu'au cours des siècles précédents. Près de 200 sondes sont parties en direction de toutes les planètes du système solaire. Certain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-succes-et-desillusions/#i_20715

EXOPLANÈTES ou PLANÈTES EXTRASOLAIRES

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE, 
  • Pierre LÉNA
  •  • 6 340 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Formation et évolution des exoplanètes »  : […] Le scénario accepté de formation des planètes du système solaire considère que celles-ci se sont constituées dans un disque de gaz et de grains microscopiques de poussières, tournant autour d’un Soleil n’ayant pas encore atteint son état d’équilibre. Au sein de ce disque se seraient développés des grains de plus en plus gros, puis des corps solides appelés planétésimaux, d’une dimension atteignan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes-ou-planetes-extrasolaires/#i_20715

EXOPLANÈTES - Méthodes de détection

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LAGRANGE
  •  • 2 907 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Photométrie des transits  »  : […] Si, au cours de sa révolution autour de son étoile, une exoplanète vient à passer exactement entre l’étoile et un observateur situé sur la Terre, celle-ci occulte une partie de la surface de l’étoile, provoquant une diminution du flux lumineux en provenance de cette étoile. On parle d’éclipse partielle ou de transit. La diminution de ce rayonnement lumineux est proportionnelle à la fraction du dis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exoplanetes/#i_20715

EXPLORATION DU SYSTÈME SOLAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 511 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Une découverte clé »  : […] En 1687, dans les Philosophiae naturalis principia mathematica, Newton expose la théorie de la gravitation universelle, théorie qui eut un impact scientifique considérable, tout particulièrement en astronomie. Elle mit fin à la recherche du modèle du Monde qui animait l’astronomie depuis l’Antiquité, la force de gravitation permettant de décrire et d’expliquer le mouvement des planètes autour du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exploration-du-systeme-solaire/#i_20715

GALAXIE LA ou VOIE LACTÉE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 029 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Rotation différentielle et constantes de Oort »  : […] Les étoiles et le gaz interstellaire tournent autour du centre de la Galaxie suivant des orbites quasi circulaires, avec des vitesses angulaires qui dépendent de leur distance à ce centre. Ce mouvement est représenté sur la figure 1 , qui montre également quelle est la vitesse apparente, par rapport au Soleil, d'une étoile du plan, de longitude  l et de distance ρ. On peut m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galaxie-voie-lactee/#i_20715

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 585 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La distribution des températures dans l'intérieur du globe »  : […] De ce qui précède, il résulte qu'on ne sait pas quelle est la valeur du flux à la base de l'écorce, lequel correspond à une fraction seulement de sa valeur à la surface, compte tenu de la chaleur produite par les éléments radioactifs contenus dans celle-ci. Il n'est pas non plus possible d'affirmer que ce flux est constant, car ses variations éventuelles, à cause de l'inertie thermique de l'écorc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_20715

GRAVITATION ET ASTROPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Brandon CARTER
  •  • 8 942 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Équilibre gravitationnel et relaxation de l'énergie dans les étoiles »  : […] Après la percée décisive que constituait la mesure de G, l'interprétation physique des phénomènes gravitationnels progressa peu durant près d'un siècle, si l'on excepte quelques spéculations audacieuses qui préfiguraient la théorie moderne des trous noirs : John Michell lui-même, dès 1784, puis Pierre Simon de Laplace, en 1796, montrèrent qu'un corps suffisamment massif et compact pourrait avoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravitation-et-astrophysique/#i_20715

HÉLIOCENTRISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VERDET
  •  • 3 226 mots
  •  • 7 médias

On désigne par héliocentrisme le système cosmologique qui place le Soleil au centre du monde, la Terre prenant sa place entre Vénus et Mars, tournant sur elle-même et faisant une révolution autour du Soleil comme les autres planètes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heliocentrisme/#i_20715

HIPPARCOS, mission

  • Écrit par 
  • Catherine TURON
  •  • 1 376 mots
  •  • 1 média

Lancé par Ariane IV le 8 août 1989, le satellite européen Hipparcos (High Precision Parallax Collecting Satellite) a observé le ciel durant quatre ans. Cette mission spatiale, la première à être dédiée à l’astrométrie – branche de l’astronomie qui détermine la position et les mouvements des astres sur la sphère céleste par des mesures d’angles –, a révolutionné notre connaissance des étoiles situ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hipparcos-mission/#i_20715

INTERPLANÉTAIRE MILIEU

  • Écrit par 
  • Pierre COUTURIER, 
  • Jean-Louis STEINBERG
  •  • 4 644 mots
  •  • 5 médias

L' espace interplanétaire où se meuvent tous les corps du système solaire ( Soleil, planètes, astéroïdes, comètes...) est balayé par le vent solaire. Ce vent est l'écoulement fluide d'un mélange d'électrons et d'ions (essentiellement des protons) qui s'échappe en permanence de l'atmosphère solaire à une vitesse de plusieurs centaines de kilomètres par seconde. On appelle plasma un tel mélange de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interplanetaire/#i_20715

JANSSEN PIERRE JULES CÉSAR (1824-1907)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 351 mots

Physicien et astronome français, Pierre Jules César Janssen est né à Paris le 22 février 1824 et mort à Meudon le 23 décembre 1907. Après des études de mathématiques et de physique à l'université de Paris, il devient professeur à l'école d'architecture où il enseigne un cours de sciences générales. Voyageur infatigable, il participe à de nombreuses expéditions d'observation à travers le monde : en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-jules-cesar-janssen/#i_20715

LYOT BERNARD (1897-1952)

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 259 mots

Né à Paris le 27 février 1897, mort au Caire le 2 avril 1952, Bernard Lyot est sans conteste le plus célèbre astronome français de la première moitié du xx e  siècle. Observateur hors pair, inventeur génial, il a fortement marqué de son empreinte plusieurs générations de chercheurs. Ses travaux les plus marquants concernent la mesure de la polaris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-lyot/#i_20715

MARÉES

  • Écrit par 
  • Françoise COMBES, 
  • André GOUGENHEIM, 
  • Christian LE PROVOST, 
  • Jean-Paul ZAHN
  •  • 9 694 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les cycles de la marée »  : […] Les mouvements de la Lune autour de la Terre sont journaliers : on s'attendrait donc à ce que les marées aient un rythme diurne. C'est cette forme en « ballon de rugby » qui permet de comprendre pourquoi on observe généralement deux marées par jour (rythme semi-diurne). La Terre tourne sur elle-même en vingt-quatre heures : chacun de ses points passe ainsi successivement dans la direction de l'as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marees/#i_20715

MÉCANIQUE CÉLESTE

  • Écrit par 
  • Bruno MORANDO
  •  • 6 163 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le mouvement de la Lune »  : […] Le corps central est ici la Terre de masse M  ; m est la masse de la Lune et m ′ celle du Soleil. Les équations s'écrivent toujours sous la forme : et de façon analogue en y et z . Ici, x , y , z sont les coordonnées de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-celeste/#i_20715

MÉCANIQUE SPATIALE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CARROU
  •  • 6 668 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les perturbations »  : […] On s'intéressera ici au mouvement elliptique, qui est celui de la quasi-totalité des satellites d'application. Le mouvement d'un satellite artificiel autour d'un astre homogène et sphérique obéit aux trois lois de Kepler ; pour cette raison, il est qualifié de képlérien. En réalité, l'accélération du satellite subit des perturbations d'origines diverses mais de faibles amplitudes devant l'accélér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-spatiale/#i_20715

MESURE DE LA DISTANCE TERRE-SOLEIL

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 731 mots
  •  • 1 média

La distance entre la Terre et le Soleil est une quantité tellement fondamentale qu’on la nomme « unité astronomique » (UA) et que nombre de mesures sont exprimées par rapport à cette distance. L’UA est précisément définie comme le demi grand-axe de l’ellipse que décrit la Terre autour du Soleil et est aujourd’hui estimée à 149 598 600 kilomètres. Sa mesure a longtemps été un défi à l’ingéniosité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesure-de-la-distance-terre-soleil/#i_20715

MÉTÉORES

  • Écrit par 
  • André VIAUT
  •  • 3 338 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Photométéores »  : […] Les photométéores ont pour origine la lumière émise par le Soleil ou par la Lune. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteores/#i_20715

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Les principes physiques

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 108 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Application astrophysique »  : […] L'évolution des étoiles peut être comprise à la lumière de la physique nucléaire. Les étoiles jeunes, le Soleil par exemple, sont essentiellement constituées d'hydrogène et leur cœur est le siège de réactions de fusion associant deux protons en un noyau de deutérium (avec dégagement d'un positon et d'un neutrino). Cette réaction très lente, qui assure au Soleil une vie de 10 milliards d'années, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-physique-les-principes-physiques/#i_20715

OPPOSITION, astronomie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BRISSAUD
  •  • 135 mots

Deux astres sont dits en opposition lorsque, soit leurs longitudes géocentriques, soit leur ascensions droites diffèrent de 180 0 . À la pleine lune, la Lune et le Soleil sont en opposition par rapport à la Terre. La Lune passe au méridien à minuit environ. Une planète est en opposition quand sa longitude diffère de 180 0 de celle du Soleil. S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opposition-astronomie/#i_20715

ORIENTATION ANIMALE

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 610 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mécanismes de guidage »  : […] Plusieurs hypothèses ont été émises pour tenter d'expliquer l'orientation des animaux migrateurs. G. Ising (1945) et V. C. Wynne-Edwards (1949) furent les premiers à faire remarquer que le seul repère universel de la navigation était le soleil et qu'au cours de leurs déplacements les migrateurs pouvaient, en principe, estimer leurs changements de position en longitude en se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orientation-animale/#i_20715

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Fermions

  • Écrit par 
  • Jean-Eudes AUGUSTIN, 
  • Michel PATY, 
  • Bernard PIRE
  •  • 16 242 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Nucléosynthèse et neutrinos solaires »  : […] Les réactions de nucléosynthèse se produisant dans les étoiles s'accompagnent de l'émission de neutrinos d'énergies caractéristiques résultant de la désintégration β des radionuclides produits. Les processus les plus significatifs sont associés à la synthèse du deutérium et de l'hélium par la chaîne proton-proton : réactions suivies de : soit  Le tableau présente une estimation théorique des tau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-fermions/#i_20715

PHASES, astronomie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc BRISSAUD
  •  • 312 mots

Apparences lumineuses diverses sous lesquelles se présentent successivement les corps célestes éclairés par un astre (le Soleil dans le cas du système solaire). Les phases de la Lune sont les plus remarquables. Si L et l sont les longitudes géocentriques de la Lune et du Soleil, les phases de la Lune sont définies par des relations précises. À la nouvelle lune (conjonctio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phases-astronomie/#i_20715

PLANÉTAIRES SYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Dominique PROUST
  •  • 5 144 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Accrétion par décélération rotatoire du Soleil »  : […] Aucun astrophysicien ne peut prétendre disposer d'un modèle évolutif couvrant 4,5 milliards d'années (l'âge estimé du système solaire), capable de rendre compte de toutes les propriétés mécaniques et physico-chimiques des planètes, de leurs satellites, des astéroïdes et des comètes, telles qu'elles sont connues aujourd'hui. Faute d'une approche globale, les astronomes sont contraints d'identifier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-planetaires/#i_20715

PLANÈTES

  • Écrit par 
  • Thérèse ENCRENAZ
  •  • 3 739 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Comment définir une planète ? »  : […] Finalement, qu’est-ce qu’une planète ? La réponse à cette question pourrait sembler aller de soi. Pourtant, la définition d’une planète n’a cessé d’évoluer avec le temps.  Il en est de même de leur nombre. De cinq dans l’Antiquité, leur nombre passe à six pour inclure la Terre, avec l’avènement de l’héliocentrisme, puis à sept avec la découverte d’Uranus. Les « petites planètes » que sont les plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/planetes/#i_20715

PREMIÈRE OBSERVATION D'UNE LENTILLE GRAVITATIONNELLE À L'ÉCHELLE D'UNE GALAXIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉNA
  •  • 1 474 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prédiction de l’effet de lentille gravitationnelle »  : […] Albert Einstein a formulé la théorie de la relativité générale – encore dite théorie de la gravitation – en 1915. Elle relie la structure de l’espace-temps, définie par la relativité restreinte (1905), à la présence des masses qu’il contient. La représentation de cette relativité générale, donnée par John Wheeler (1911-2008), est explicite : « La matière dit à l’espace-temps comment se courber et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-observation-d-une-lentille-gravitationnelle-a-l-echelle-d-une-galaxie/#i_20715

PRIX NOBEL DE PHYSIQUE 2015

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 1 080 mots
  •  • 2 médias

Le physicien japonais Takaaki Kajita (né en 1959) et le physicien canadien Arthur B. McDonald (né en 1943) se partagent le prix Nobel de physique 2015 pour leurs contributions essentielles à la compréhension des propriétés des neutrinos, par deux expériences qui ont établi le phénomène appelé « oscillation des neutrinos ». Les neutrinos sont les plus discrètes des particules élémentaires car le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-physique-2015/#i_20715

RADIOASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • André BOISCHOT, 
  • James LEQUEUX
  •  • 9 771 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Rotation et caractéristiques physiques des planètes »  : […] La radarastronomie est l'unique technique qui ait permis de déterminer la période de rotation de Vénus, qui est extrêmement lente (243 jours). En effet, seule la couche nuageuse entourant la planète est visible en optique (et il n'y avait aucune raison d'admettre qu'elle tourne avec la même vitesse que la surface ; cf.  vénus ). Même dans le cas de Mercure, les mesures r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radioastronomie/#i_20715

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons cosmiques

  • Écrit par 
  • Lydie KOCH-MIRAMOND, 
  • Bernard PIRE
  •  • 6 237 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Origine et composition des rayons cosmiques »  : […] L'idée la plus séduisante concernant l'origine des rayons cosmiques fut émise par Fritz Zwicky en 1938 : les supernovae produiraient les rayons cosmiques en accélérant, grâce à l'expansion très rapide de leur enveloppe, la matière qu'elles ont synthétisée. Cette théorie, très satisfaisante sur le plan énergétique, a été généralement acceptée jusqu'en 1985. On sait maintenant que l'abondance relat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-cosmiques/#i_20715

RAYONNEMENT COSMIQUE - Rayons gamma cosmiques

  • Écrit par 
  • François LEBRUN, 
  • Robert MOCHKOVITCH, 
  • Jacques PAUL
  •  • 8 031 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les sources de rayons gamma cosmiques associées aux étoiles »  : […] Le Soleil rayonne en période d'éruption une composante continue (parfois observée jusqu'à 100 MeV et plus) due à l'interaction des particules accélérées lors de l'éruption. On détecte également lors de certains événements une série de raies gamma. Les plus intenses sont les raies de désexcitation nucléaire à 4,44 et 6,13 MeV résultant des diffusions inélastiques des protons accélérés sur des noya […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayonnement-cosmique-rayons-gamma-cosmiques/#i_20715

SAISONS

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS
  •  • 2 991 mots
  •  • 1 média

Le terme de saison, envisagé du point de vue de la climatologie, a un sens double. Il désigne d'abord une période pendant laquelle les grandes tendances du temps au-dessus d'un lieu sont assez homogènes. Homogénéité relative qui présente à son tour deux aspects : ou bien les jours qui se suivent se ressemblent – c'est le cas, par exemple, des hivers dans les régions tropicales –, les états de l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saisons/#i_20715

SOLEIL ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Florence COURTEAUX
  •  • 2 720 mots

Après avoir été craint pendant des siècles par les « belles », fort désireuses de conserver la blancheur de leur teint, le soleil a été prisé avec les premières vacances en bordure de mer. La mode du bronzage, qui s'est développée durant les Trente Glorieuses, connaît, depuis les années 1980, un certain ralentissement. L'accumulation des données scientifiques sur les dangers des rayonnements sola […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil-et-sante/#i_20715

STEINBERG JEAN-LOUIS (1922-2016)

  • Écrit par 
  • Michel COMBES, 
  • James LEQUEUX
  •  • 974 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la Résistance à la radioastronomie »  : […] Né le 7 juin 1922 à Paris, Jean-Louis Steinberg mène des études d’ingénieur puis obtient en 1943 un diplôme de docteur-ingénieur. Ses parents, juifs non pratiquants, et les deux aînés de leurs trois fils (dont Jean-Louis) sont dénoncés et arrêtés en juin 1944. Ils sont déportés à Auschwitz-Birkenau, où Jean-Louis est actif dans la résistance à l’intérieur du camp. Il est le seul survivant des quat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-steinberg/#i_20715

STELLAIRES ASSOCIATIONS

  • Écrit par 
  • Thierry MONTMERLE
  •  • 6 530 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre «  Distribution des associations OB dans la Galaxie »  : […] Notre Galaxie comprend environ cent milliards étoiles, dont la grande majorité a été fournie par les associations OB ou est issue de leur environnement immédiat. Il est donc intéressant de rechercher les liens qui existent entre ces associations et la Galaxie au sens large. Pour cela, on étudie d'abord leur répartition dans le voisinage du Soleil, aussi loin qu'on puisse les voir. C'est un problè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/associations-stellaires/#i_20715

TÉLESCOPES

  • Écrit par 
  • Olivier LE FÈVRE, 
  • Jean RÖSCH
  • , Universalis
  •  • 14 003 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les sidérostats, cœlostats, tours solaires »  : […] Les derniers exemples traduisent les difficultés technologiques auxquelles on se heurte. Lorsque les données du problème le permettent, on use de divers schémas dans lesquels la position de l'image finale est indépendante du mouvement diurne, ce qui permet, notamment, d'installer à poste fixe l'observateur et les appareils auxiliaires, dont le poids et l'encombrement n'ont alors plus d'importance. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telescopes/#i_20715

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 049 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le proto-Soleil »  : […] Le proto-Soleil, dans la dernière phase de sa contraction, a eu probablement une puissance lumineuse plus grande que le Soleil actuel ; il a été le siège d'une activité éruptive – avec production de rayons ultraviolets, de rayons X et de particules rapides (rayons cosmiques) – beaucoup plus intense que l'activité éruptive actuelle. Cette hypothèse correspond à l'observation, dans les amas très jeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-la-planete-terre/#i_20715

TERRE - Bilan énergétique

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 4 163 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le système Terre-atmosphère »  : […] Les composantes du bilan radiatif planétaire sont les flux solaires radiatifs intégrés sur le spectre : flux solaire (ondes courtes) incident et réfléchi, et le flux infrarouge thermique (ondes longues) émis au « sommet » de l'atmosphère (fig. 1 ). Les mesures spatiales faites depuis le début des années 1960 montrent que la constante solaire (le flux de rayonnement solaire ramené à la distance mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-bilan-energetique/#i_20715

THÉORIE HÉLIOCENTRIQUE D'ARISTARQUE DE SAMOS

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 220 mots

L'observation du ciel conduit tout naturellement à penser que c'est le Soleil qui tourne autour de la Terre : c'était l'opinion d'Aristote (385 env.-322 avant J.-C.) et de ses contemporains. Un siècle après Aristote, Aristarque de Samos (310 env.-env. 230 avant J.-C.) émet l'hypothèse que c'est en fait la Terre qui tourne autour du Soleil. En étudiant les phases lunaires et les éclipses, il avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-heliocentrique-d-aristarque-de-samos/#i_20715

THERMONUCLÉAIRE ÉNERGIE

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Pascal GARIN, 
  • Michel GRÉGOIRE, 
  • Guy LAVAL, 
  • Jean-Paul WATTEAU, 
  • Joseph WEISSE
  •  • 19 239 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « L'énergie de fusion »  : […] Le noyau d'un atome est constitué de deux types de particules appelées nucléons : les protons de charge positive et les neutrons de charge nulle. La cohésion des nucléons, et donc la stabilité des atomes, est assurée par une force à courte portée (10 —15  m) appelée interaction forte. Elle s'oppose à la force électrostatique qui est, au contraire, répulsive pour les partic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energie-thermonucleaire/#i_20715

TURBULENCE

  • Écrit par 
  • Fabien ANSELMET, 
  • Michel COANTIC, 
  • Gérard TAVERA
  •  • 24 115 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « La turbulence interne des étoiles et la génération des dynamos »  : […] La turbulence est souvent invoquée pour expliquer les scénarios complexes de l'« enfance » et de la « fin de vie » des étoiles ou le comportement erratique des étoiles variables irrégulières, mais nous ne parlerons que de son rôle durant la « maturité » de certaines d'entre elles, rôle non seulement déduit de modèles mais également démontré par de nombreuses observations à haute définition spatial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turbulence/#i_20715

UNIVERS

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE, 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 635 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  Les étoiles »  : […] Les étoiles constituent une fraction importante de la masse de l'Univers. Notre Galaxie en contient une centaine de milliards. La description du Soleil est un bon moyen pour appréhender l'ensemble des étoiles. En effet, le Soleil est une étoile très ordinaire : plus de la moitié des étoiles observées dans le ciel lui ressemblent. Sa masse (2 × 10 30  kilogrammes), son rayo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers/#i_20715

UNIVERS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 767 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « La naissance du système solaire »  : […] Une des images fournies par le télescope spatial Hubble représente trois colonnes qui se dressent sur un fond bleu sombre, vivement éclairées par l’arrière : des étoiles sont en train de naître ! Ce phénomène nous renvoie 4,6 milliards d’années en arrière, lorsqu’une autre jeune étoile est née, dans un bras d’une vaste galaxie spirale, à la suite de l’explosion d’une supernova voisine. Bientôt ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers-notions-de-base/#i_20715

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LANTOS, « SOLEIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil/