ALIDADE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Arabes désignaient ainsi le dioptre des Grecs. Cet instrument de visée, sans lentilles de verre, alors inconnues, est employé pour les mesures à distance (arpentage, astronomie). Inventé par Archimède (~ iiie s.), le dioptre se compose d'une règle, armée de deux pinnules, qui pivote dans le plan d'un cercle gradué. Sur l'armille, l'astrolabe ou le quadrant, elle permet d'évaluer la distance angulaire d'un astre à l'horizon, ou celle de deux astres. Hipparque (~ iie s.) mesure le diamètre apparent du Soleil ou de la Lune avec un dioptre perfectionné. Cette alidade (longueur : 1,80 m env.) porte une pinnule fixe ; la seconde, non trouée, coulisse dans une rainure graduée, au centre de la règle. Visant par la pinnule fixe, l'observateur déplace l'écran mobile jusqu'à couvrir complètement le diamètre de l'astre : celui-ci est alors donné par la distance entre les deux pinnules.

—  Jacques MÉRAND

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ALIDADE  » est également traité dans :

ASTROLABE

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 369 mots
  •  • 1 média

Le « preneur d'étoiles » ( astrolabos ), en forme de disque, est la combinaison d'un instrument de mesure et d'un système de projection stéréographique. L'astrolabe-planisphère de Ptolémée ( ii e  s.) présente une face graduée qui porte une alidade : suspendu verticalement, il permet de prendre la hauteur d'un astre. L'autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/astrolabe/#i_28582

TOPOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Raymond d' HOLLANDER
  •  • 5 316 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Orientation gyroscopique »  : […] Pour l'orientation gyroscopique on se sert d'un gyrothéodolite dont le principe est analogue à celui des compas gyroscopiques. Le système gyroscopique tournant à très grande vitesse est suspendu à un fin ruban vertical, son axe restant horizontal. Une fois lancé, l'axe du gyroscope oscille de part et d'autre du méridien géographique. Le système gyroscopique est monté au-dessus de l' alidade (cf. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/topographie/#i_28582

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « ALIDADE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/alidade/