BIRMANIE (MYANMAR)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom officielUnion de Birmanie, Myanmar (MM)
Chef de l'État et du gouvernementWin Myint (depuis le 30 mars 2018)
CapitaleNaypyidaw (a remplacé Rangoon en 2006)
Langue officiellebirman
Unité monétairekyat (MMK)
Population54 589 000 (estim. 2019)
Superficie (km2)676 533

Histoire des origines jusqu'à 1962

Mosaïque de populations, la Birmanie d'aujourd'hui est le reflet des luttes incessantes que se sont livrées des ethnies diverses pour leur survie ou pour le contrôle de terres fertiles où elles pourraient asseoir leur autorité. À l'époque historique, la Birmanie est le théâtre de migrations à peu près incessantes dans le sens nord-sud. Ces mouvements, hâtés par les facteurs économiques et politiques, se sont poursuivis jusqu'à nos jours. Le début de notre ère voit apparaître de grands courants de migration en provenance du Nord. Les premières populations connues dont le nom nous a été conservé, les Pyu, se seraient établies dans les plaines de la Birmanie centrale où elles auraient vécu au contact des Môn.

Le pays abonde en sites archéologiques inexplorés ou fouillés de façon partielle.

Nous possédons peu de sources sur l'histoire du Ier millénaire. Outre des inscriptions trouvées localement, les premières, semble-t-il, sont des annales chinoises qui relatent une campagne du héros Zhuge Liang en l'an 226.

Les sources chinoises nous renseignent sur la Birmanie septentrionale et centrale, qui se trouvait dans la sphère d'influence de la Chine, alors que, pour le Sud, les informations sont pratiquement inexistantes, la tradition indienne de l'époque n'ayant pas laissé de textes historiques.

Si l'on en croit ces sources, la partie nord de la Birmanie était occupée par des principautés ou chefferies dont la plus importante, la Menhua, combattit les Chinois à sept reprises.

Il est vraisemblable qu'une route vers l'Inde passait par ces confins, d'où la fondation, en l'an 69 avant notre ère, de la bourgade yunnanaise de Yongchang proche de la frontière birmane. L'histoire du Yunnan a toujours été intimement liée à celle de la Birmanie, et cette province a servi de tremplin à ses migrations.

Difficilement praticable, en raison sans doute de l'hostilité des tribus environnantes, la route de la Birmanie du Nord cessera au iiie-ive siècle d'être utilisée pour un temps comme route commerciale. C'est à cette ép [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 44 pages



Médias de l’article

Birmanie : carte physique

Birmanie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Birmanie : drapeau

Birmanie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Irrawaddy (Birmanie)

Irrawaddy (Birmanie)
Crédits : S. Winter/ National Geographic/ Getty

photographie

Rangoon: scène de rue

Rangoon: scène de rue
Crédits : M. di Lauro/ Getty

photographie

Afficher les 16 médias de l'article





Écrit par :

Classification


Autres références

«  BIRMANIE (MYANMAR)  » est également traité dans :

BIRMANIE (MYANMAR), chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Asie du Sud-Est »  : […] Le processus de mondialisation intègre aujourd'hui, sur le plan économique, l'Asie du Sud-Est à l'Asie orientale, et l'on désigne de moins en moins souvent cet espace, intermédiaire entre les deux géants de l'Asie que sont la Chine et l'Inde, par un toponyme propre. Le toponyme, il est vrai, ne va pas de soi, alors que l'Asie du Sud-Est, un temps partagée entre plusieurs puissances coloniales, In […] Lire la suite

LAOS

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Madeleine GITEAU, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Paul LÉVY, 
  • Christian TAILLARD
  •  • 20 133 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le royaume du Lan Xang »  : […] D'Angkor, Fa Ngum avait apporté une statue précieuse du Bouddha, le Pra Bang, qui allait devenir le palladium du royaume. Il adopta le système politique khmer mais conserva de nombreuses structures thaïes. La société du Lan Xang était très hiérarchisée, avec une noblesse militaire et administrative, une « roture » de cultivateurs et d'artisans et enfin des esclaves. Roi conquérant, Fa Ngum imposa […] Lire la suite

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

Autant et plus encore que la Méditerranée, mère de l'Occident, l'océan Indien apparaît comme un gigantesque foyer de cultures et de civilisations tout aussi importantes, comme le carrefour immémorial des immenses aires culturelles de l'Extrême-Orient, de l'Inde, de l'Arabie et de l'Afrique dont les contacts, les interpénétrations et les chocs ont, au cours de l'histoire « ancienne » de cet océan, […] Lire la suite

THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Achille DAUPHIN-MEUNIER, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 24 707 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'hégémonie d'Ayuthya (1350-1782) »  : […] Rāmadhipati installa sa capitale dans une île du Ménam, à Ayuthya, à cent kilomètres environ de la frontière khmère, qui passait alors au nord de Korat. Ce transfert indiquait la volonté du monarque de conquérir le Cambodge, si ce dernier n'admettait pas sa suzeraineté. En 1351, Rāmadhipati vint assiéger Angkor, qu'il prit l'année suivante et dont la plupart des habitants furent emmenés en esclava […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 555 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre « La reconquête de la Birmanie »  : […] Quatre directions avaient été envisagées par l'état-major américain pour atteindre Tōkyō. La plus courte, à partir des îles Aléoutiennes, fut écartée en raison des conditions climatiques polaires. La plus longue, par le sud-ouest, avait la prédilection des Britanniques qui, avec lord Louis Mountbatten, assuraient le commandement sur ce théâtre d'opérations. La condition préalable était de conquéri […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Birmanie-Thaïlande »  : […] L' histoire géologique de la Birmanie et de la Thaïlande, mal connue, montre tout au moins une liaison étroite avec le Tibet, l'Himalaya et la Malaisie. À l'est se trouve le plateau de Shan, constitué de terrains métamorphiques prolongeant ceux du Tibet. Dans le nord de la Birmanie, une série sédimentaire monte du Cambrien au Quaternaire. Les chaînes birmanes s'allongent à l'ouest et comprennent […] Lire la suite

ASEAN (Association of South East Asian Nations) ou ANSEA (Association des nations du Sud-Est asiatique)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LE GLOANNEC
  •  • 225 mots

Organisation internationale fondée en août 1967 par l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande pour remplacer l'Association de l'Asie du Sud-Est (A.S.A.), l'Association des nations du Sud-Est asiatique vise à coordonner l'action de gouvernements hostiles à la remise en cause du statu quo politique en Asie du Sud-Est. Ses principaux objectifs comprennent : l'élimination d […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 833 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La mousson de l'Asie du Sud-Est »  : […] L'Asie du Sud-Est, plus méridionale que l'Inde, est aussi beaucoup plus arrosée : les pluies sont, à peu près partout, supérieures à 1 400 mm, et les climats équatoriaux à pluies constantes et très abondantes (supérieures à 2 000 et même à 2 500 mm) sont très largement représentés. Le relief étant, par ailleurs, beaucoup plus fragmenté, les climats sont plus divers. Les phénomènes moteurs de la mo […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - La formation des États indianisés

  • Écrit par 
  • Janice STARGARDT
  •  • 4 709 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grandes villes pyues »  : […] Au premier rang se trouvent les résultats des recherches du Service archéologique birman. Des fouilles systématiques menées sur les sites de trois grandes villes pyues, Beikthano , Halin et Śrī Kṣetra, dont l'aire fortifiée est respectivement de 9, 6 et 9 kilomètres carrés, ont bien enrichi la documentation concernant les origines de la civilisation en Birmanie et ont permis de rapporter la chron […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Les grands empires

  • Écrit par 
  • Bernard Philippe GROSLIER
  •  • 4 126 mots
  •  • 5 médias

Comme entraînées par leur vitalité, l'Inde et la Chine, vers les débuts de notre ère, débordèrent leurs frontières naturelles et civilisèrent les deltas et les îles d'Indochine et d'Indonésie, venant finalement à la rencontre l'une de l'autre, comme elles le firent – presque au même moment – en Asie centrale. Cette expansion, dont elles n'eurent pas même conscience ! et qui fut de peu d'importance […] Lire la suite

ASIE DU SUD-EST (art et archéologie) - Préhistoire et protohistoire

  • Écrit par 
  • Helmut LOOFS-WISSOWA
  •  • 3 589 mots
  •  • 2 médias

Nous assistons actuellement à une véritable révolution de la recherche préhistorique et protohistorique en Asie du Sud-Est. Les connaissances accumulées pendant plus d'un demi-siècle par le travail patient d'une poignée de chercheurs européens ou américains sont remises en question pour être remplacées par de nouvelles hypothèses élaborées surtout par une nouvelle génération d'archéologues sud-est […] Lire la suite

AUNG SAN (1916-1947)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 496 mots

Issu d'une famille connue pour avoir participé à la résistance après l'annexion de la Birmanie par la Grande-Bretagne en 1886, Aung San devint secrétaire de l'Union des étudiants de l'université de Rangoon en février 1936. Après que la Birmanie eut été détachée de l'Inde en 1936, il milite pour l'organisation révolutionnaire Dobama Asi-ayone (« Nous les Birmans ») dont il devint secrétaire général […] Lire la suite

AUNG SAN SUU KYI (1945- )

  • Écrit par 
  • Christian LECHERVY
  • , Universalis
  •  • 1 230 mots
  •  • 1 média

Femme politique birmane, fille du général Aung San (1915-1947), le héros de l'indépendance birmane, et de Daw Khin Kyi (1912-1988). Longtemps diabolisée par le pouvoir militaire au pouvoir depuis 1962, accusée d'être à la solde de l'étranger ou de fomenter l'anarchie, elle poursuit une guerre d'usure contre les autorités en dépit d'intimidations multiples. Forte du soutien des démocraties qui lui […] Lire la suite

BANGLADESH

  • Écrit par 
  • Alice BAILLAT
  •  • 8 386 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les espoirs avortés du gouvernement de Zia (1976-1981)  »  : […] La mort de Mujib provoque un chaos politique, ponctué de coups d’État, jusqu’à l’arrivée au pouvoir, en 1976, du général Ziaur Rahman, second héros de l’indépendance. Le nouveau gouvernement, encouragé par la Banque mondiale, engage le pays sur la voie du capitalisme libéral, en privatisant les entreprises et en levant les restrictions aux investissements extérieurs. Ce revirement économique re […] Lire la suite

BAYIN NAUNG (mort en 1581) roi de Birmanie (1551-1581)

  • Écrit par 
  • Pierre-Bernard LAFONT
  •  • 348 mots

Fin stratège et tacticien de talent, Bayin Naung parachève la seconde unification de la Birmanie et donne à ce pays la plus grande extension de toute son histoire. Dès sa jeunesse, il met ses capacités au service du roi Tabinshwethi, son beau-frère, qui, après la prise de Prome, le désigne comme prince héritier et, dans les dernières années de son règne, lui abandonne le pouvoir. En 1551, l'assass […] Lire la suite

BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 126 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le bouddhisme Theravāda »  : […] Le bouddhisme cingalais, de langue pāli, se réclame des Anciens (sanskrit, Sthavira  ; pāli, Thera ). Il fut rénové au xii e  siècle par le roi Parākramabāhu et gagna d'abord la Birmanie, unie à Ceylan par des liens traditionnels étroits. La haute Birmanie, de langue birmane, avait été convertie au bouddhisme sous le règne du grand roi Anoratha (1044-1077), qui était allé chercher livres et religi […] Lire la suite

CHAN, ethnie

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 500 mots
  •  • 1 média

Peuple minoritaire de Birmanie (Myanmar), dont le véritable pays est le plateau Chan (de 500 à 1 500 m d'altitude), situé entre le Yunnan et la Thaïlande, et traversé du nord au sud par la profonde vallée de la Salouen. Mais on trouve également des Chan sur le territoire kachin, ainsi que dans la province chinoise du Yunnan et au nord de la Thaïlande. En Birmanie, la population totale des Chan éta […] Lire la suite

CORÉE DU SUD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Stéphane THÉVENET
  • , Universalis
  •  • 11 360 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La présidence de Chun Doo-hwan »  : […] Une fois matée l'insurrection de Kwangju, Chun Doo-hwan se plaça à la tête du Comité spécial de la sécurité nationale, créé le 31 mai 1980 et, après le retrait du président Choi, fut élu président de la République, le 27 août, par la Conférence nationale pour la réunification. Le 17 septembre, Kim Dae-jung fut arrêté pour avoir monté un complot subversif. Il fut condamné à mort par une cour marti […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Denise BERNOT, Pierre-Arnaud CHOUVY, Renaud EGRETEAU, Bernard Philippe GROSLIER, Jean PERRIN, « BIRMANIE (MYANMAR) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/birmanie-myanmar/