AQUITAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Aquitaine historique

Variations territoriales et politiques

Avant la conquête romaine (56 av. J.-C.), les peuples « aquitains » occupaient l'espace compris entre la Garonne et les Pyrénées. C'est l'administration impériale sous Auguste, puis au iiie siècle, qui fit passer à l'ancienne Celtique – qui couvrait le vaste ensemble de pays entre Loire, Garonne et bordure orientale du Massif central – la dénomination d'Aquitaine ; ainsi fut constituée une province d'Aquitaine première (avec Bourges comme métropole) et une d'Aquitaine seconde (métropole : Saintes, puis Bordeaux) ; le pays au sud de la Garonne devint la Novempopulanie.

Au temps des invasions, les Wisigoths, d'abord établis comme fédérés en Aquitaine seconde et autour de Toulouse, étendirent ensuite leur État à presque toute l'Aquitaine : mais Clovis, vainqueur de leur roi Alaric II à Vouillé (507), fit entrer cette partie de la Gaule dans le royaume franc. Au vie siècle, l'Aquitaine fit l'objet de nombreux partages, et, à partir de 580, fut envahie par les Gascons, venus du sud des Pyrénées, populations qui ont donné leur nom à l'antique Novempopulanie. Au cours de la seconde moitié du viie siècle, l'autorité des rois francs n'arriva plus à s'exercer dans cette partie du royaume et le pouvoir passa aux mains des ducs Loup, Eudes qui favorisa l'invasion musulmane (732), Hunaud, Waïfre. Les coups redoublés de Charles Martel et de Pépin le Bref eurent raison de ce duché indépendant d'Aquitaine (768) ; et Charlemagne créa en 778, pour Louis, son fils premier-né, un royaume d'Aquitaine qui, subordonné à l'autorité du roi franc, subsista jusqu'en 877.

Lorsque, après les désastreuses invasions normandes et le xe siècle, dont nous savons si peu de chose, l'Aquitaine reparaît, elle est divisée en deux principautés territoriales dont les ducs s'efforcent de tenir da [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Aquitaine : carte administrative avant réforme

Aquitaine : carte administrative avant réforme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Agen : le pont-canal

Agen : le pont-canal
Crédits : Philippe Giraud/ Goodlook Pictures/ Corbis

photographie

Aquitaine médiévale

Aquitaine médiévale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur des Universités à l'Institut d'études politiques de Bordeaux
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Bordeaux

Classification

Autres références

«  AQUITAINE  » est également traité dans :

NOUVELLE-AQUITAINE, région administrative

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

La région Nouvelle-Aquitaine, qui s’est appelée à titre provisoire Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, a été créée par la loi du 16 janvier 2015 – relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral.  Elle est formée des trois anciennes régions administratives métropolitaines Aquitaine, […] Lire la suite

AGEN

  • Écrit par 
  • Aude GASTILLEUR
  •  • 542 mots
  •  • 2 médias

Agen, préfecture du Lot-et-Garonne, département rural, est au centre d'une agglomération qui compte 80 177 habitants (recensement de 2012), dont 34 899 pour la commune même. Sa position d'étape sur l'axe reliant Bordeaux à Toulouse par la Garonne, puis par le canal latéral et, aujourd'hui, par la voie ferrée et l'autoroute a de tout temps structuré son évolution. Le site originel d'Agen se situe s […] Lire la suite

ALBI, histoire et histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 1 093 mots
  •  • 2 médias

En dépit des aléas de l'histoire, Albi a toujours joué le rôle d'une petite capitale régionale . La contrée dont elle a orienté le destin n'est pas une région naturelle. La ville a établi sa zone d'influence en organisant et en contrôlant les échanges entre deux domaines complémentaires : un haut pays de roches primaires, se rattachant au Ségala et au Rouergue, et une bande de terrains sédimentair […] Lire la suite

ALIÉNOR D'AQUITAINE (1122 env.-1204)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 504 mots

Fille de Guillaume X, duc d'Aquitaine. Duchesse à la mort de son père (1137), elle fut mariée dès son avènement au prince Louis, qui montait, deux semaines plus tard, sur le trône de France sous le nom de Louis VII. Le duché demeura cependant distinct du domaine royal. L'union était mal assortie, la légèreté et la sensualité d'Aliénor s'accordant mal avec la dévotion ascétique du roi. Les prétenti […] Lire la suite

ANGOUMOIS

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 292 mots

Ancienne province de France au nord du bassin d'Aquitaine, l'Angoumois correspond approximativement au département de la Charente. La cité d'Angoulême fut constituée à la fin du iv e siècle. Son pays, uni au Périgord et à l'Agenais, forma un comté en 866. Guillaume III Taillefer (988-1028) et Guillaume IV (1087-1120) marquent l'apogée de la puissance angoumoise. Mais bientôt Plantagenêts et Capét […] Lire la suite

ARMAGNAC

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 473 mots

Grand fief de Gascogne, l'Armagnac correspond approximativement à l'actuel département du Gers. Issu du démembrement du diocèse d'Eauze-Auch, il fut érigé en comté vers 960. L'acquisition du comté de Fezensac avec Auch, vers 1140, l'agrandit considérablement. Lorsque les rois d'Angleterre et de France contrôlèrent respectivement le duché d'Aquitaine et le comté de Toulouse ( xiii e -XV e s.), la […] Lire la suite

ARTENAC (SAINT-MARY), site préhistorique

  • Écrit par 
  • Anne DELAGNES, 
  • Jean-François TOURNEPICHE
  •  • 915 mots
  •  • 1 média

Le site préhistorique d'Artenac est situé en Charente, dans le nord du Bassin aquitain, à une vingtaine de kilomètres au nord-est d'Angoulême. Après la destruction de la grotte sépulcrale éponyme qui a fait connaître l'Artenacien, culture du Néolithique final, la carrière d'exploitation du calcaire ouverte à flanc de coteau en 1972 a révélé le gisement actuel . C'est une cavité étroite et longue, […] Lire la suite

AUNIS

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 344 mots
  •  • 1 média

Ancienne province de France sur la côte atlantique, formée d'îles et de la presqu'île délimitée par le marais de la Sèvre et celui de la Charente. Elle fit partie du pays de Saintes, puis entra dans la dépendance du Poitou au x e siècle. Les véritables créateurs du pays sont les seigneurs de Châtelaillon (Castrum Alionis, d'où le nom d'Aunis) qui, au xi e siècle, y étendirent presque partout leu […] Lire la suite

BASQUE PAYS

  • Écrit par 
  • Roland COURTOT
  •  • 1 019 mots
  •  • 2 médias

Traversé par une frontière politique et orographique, le Pays basque possède une forte unité ethnique, culturelle et linguistique, qui compense l'hétérogénéité du milieu physique. Sans jamais avoir formé un ensemble politique, les provinces basques espagnoles (Vizcaya ou Biscaye, Guipúzcoa et Álava) présentent les plus forts particularismes et abritent un mouvement nationaliste très actif, qui pos […] Lire la suite

BAYONNE

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

Héritière de l'antique Lapurdum mentionnée vers la fin du iv e  siècle (d'où le nom du pays de Labourd), Bayonne était administrée au x e  siècle par un évêque et un vicomte. Faisant partie de l'Aquitaine, elle appartient aux Anglais de 1199 à 1451, date à laquelle elle redevient française. Son intérêt stratégique se retrouve au cours des âges : enceinte romaine et médiévale, le Château-Vieux ( xi […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

France. Fort progrès du Front national aux élections régionales. 6-13 décembre 2015

-Pyrénées, Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire. La droite est en tête en Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France, Normandie et à La Réunion, et la gauche en Bretagne, Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et Corse, ainsi qu’en Guadeloupe, Martinique et Guyane. La direction du P.S […] Lire la suite

France. Adoption de la loi modifiant la carte des régions. 17 décembre 2014

, l'Alsace et la Lorraine; le Limousin, l'Aquitaine et Poitou-Charentes; l'Auvergne et Rhône-Alpes; la Bourgogne et la Franche-Comté; le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées; la Haute-Normandie et la Basse-Normandie; le Nord-Pas-de-Calais et la Picardie. […] Lire la suite

France. Lourde condamnation de Roland Dumas dans l'affaire Elf. 30 mai 2001

au préjudice d'Elf Aquitaine, estimés à plus de 64 millions de francs entre 1989 et 1993. Il est reconnu coupable de recel d'abus de biens sociaux pour avoir « retiré un bénéfice personnel » de certaines sommes versées à sa compagne d'alors, Christine Deviers-Joncour. Cette dernière est condamnée […] Lire la suite

France. Mise en examen de Dominique Strauss-Kahn dans l'affaire Elf. 26 janvier 2000

Les magistrats chargés de l'enquête sur les détournements de fonds commis au préjudice d'Elf Aquitaine de 1989 à 1993 informent l'ancien ministre de l'Économie, Dominique Strauss-Kahn, de sa mise en examen pour « complicité et recel d'abus de biens sociaux ». Celui-ci est soupçonné […] Lire la suite

France. Retrait temporaire de Roland Dumas de la présidence du Conseil constitutionnel. 17-23 mars 1999

Le 17, les magistrats chargés de l'affaire des avantages consentis à Christine Deviers-Joncour par le groupe Elf Aquitaine en 1992 rouvrent l'instruction close en décembre 1998, à la suite des accusations portées par l'ancienne amie de Roland Dumas à l'encontre de celui-ci. Roland Dumas a été mis […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean DUMAS, Charles HIGOUNET, « AQUITAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aquitaine/