AGEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Agen, préfecture du Lot-et-Garonne, département rural, est au centre d'une agglomération qui compte 80 177 habitants (recensement de 2012), dont 34 899 pour la commune même. Sa position d'étape sur l'axe reliant Bordeaux à Toulouse par la Garonne, puis par le canal latéral et, aujourd'hui, par la voie ferrée et l'autoroute a de tout temps structuré son évolution.

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Carte : Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Carte administrative de la région Nouvelle-Aquitaine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le site originel d'Agen se situe sur le plateau de l'Ermitage. Cet éperon rocheux constitue un site défensif favorable et permet également de contrôler la vallée de la Garonne. Au ive siècle, la ville se développe dans la plaine afin de profiter de l'axe garonnais pour les échanges.

Après le mariage d'Aliénor d'Aquitaine avec le roi d'Angleterre Henri II (1152), Agen se retrouve au cœur des conflits entre le roi de France, le roi d'Angleterre et le comte de Toulouse. Il faudra attendre la Renaissance pour que la ville retrouve une période de prospérité et développe le commerce de la farine, du vin et des pruneaux. Du début du xvie à la fin du xixe siècle, Agen voit alterner périodes de crise et de croissance pendant lesquelles on inaugure le Gravier, lieu de promenade et place de foire sur les bords de Garonne à l'extérieur des remparts. Le canal latéral à la Garonne, qui prolonge le canal du Midi, et la voie ferrée (tous deux achevés en 1856) permettent à Agen d'acquérir une ouverture maritime et de se retrouver sur l'un des axes majeurs du grand Sud-Ouest. Malgré un furtif développement d'industries manufacturières basées sur le tissage, le cordage et le tannage du cuir, la ville est essentiellement commerciale (25 p. 100 de l'emploi au xixe siècle), administrative et militaire. Elle est souvent qualifiée « d'entrepôt commercial » de Bordeaux et Toulouse. Après la Seconde Guerre mondiale, l'agglomération s'étend sur les communes limitrophes de Boé, Le Passage, Bon-Encontre, Pont-du-Casse, Foulayronnes, où se fixent la plupart des activités commerciales et industrielles de l'agglomération agenaise.

Agen : le pont-canal

Photographie : Agen : le pont-canal

Traversant la Garonne, le pont-canal d'Agen est un ouvrage remarquable du canal latéral à la Garonne, destiné à prolonger le canal du Midi entre Toulouse et Bordeaux. Massif et entièrement maçonné en pierre de taille, il est l'œuvre de l'ingénieur Jean-Baptiste de Baudre et fut réalisé... 

Crédits : Philippe Giraud/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Agen possède un nombre relativement important de sites dans le domaine de la santé, notamment en pharmacie avec MBS-UPSA (1 400 emplois directs et plus de 3 600 emplois induits dans la région). Depuis les années 1990 s'est implantée à Agen la technopole agroalimentaire de l'Aquitaine (Agropole), qui regroupe plus de 100  P.M.E. Aujourd'hui, Agen est surtout une ville de services où le tertiaire occupe une place prépondérante. De nombreux établissements bancaires y sont installés. Depuis le milieu des années 1990, un petit centre universitaire émerge, renforcé par l'arrivée de l'École nationale de l'administration pénitentiaire (2000). Le développement touristique s'appuie sur les deux symboles de la ville, le pruneau et le rugby, ainsi que sur le parc de loisirs Walibi.

Agen a donc un statut de ville moyenne entre Bordeaux et Toulouse. En effet, desservie par l'autoroute A62 et par le TGV, elle est à cinquante-cinq minutes de la première et à cinquante minutes de la seconde.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Agen : le pont-canal

Agen : le pont-canal
Crédits : Philippe Giraud/ Corbis/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

11-13 octobre 1984 France. Voyage du président François Mitterrand en Aquitaine

Yves Guéna, le chef de l'État se rend à Bergerac, Agen, Marmande et Libourne. Faisant à Agen une allusion voilée au débat politique qui se poursuit à propos d'une éventuelle cohabitation avec un Premier ministre de l'opposition après les législatives de 1986, il déclare : « Les Français ont le temps de réfléchir. Ils ne paraissent pas ravis par le film auquel ils assistent aujourd'hui [. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Aude GASTILLEUR, « AGEN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/agen/