ANGOULÊME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Angoulême

Angoulême
Crédits : Ric Ergenbright/ Corbis

photographie

Cathédrale Saint-Pierre, Angoulême

Cathédrale Saint-Pierre, Angoulême
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie


Ancienne capitale de l'Angoumois, Angoulême, chef-lieu du département de la Charente, compte 44 704 habitants dans la ville et 180 593 dans l'aire urbaine (recensement de 2012).

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Nouvelle-Aquitaine : carte administrative

Carte

Carte administrative de la région Nouvelle-Aquitaine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La cité ancienne, sur un éperon au-dessus du fleuve, domine l'agglomération avec ses remparts et la cathédrale Saint-Pierre. Au xixe siècle, prolongeant une tradition préindustrielle, Angoulême est le seul centre industriel notable de la région Centre-Ouest. La production papetière, apparue au xvie siècle, se développe à partir de 1770 en diversifiant ses matières premières (pâte à bois) et ses productions : papier glacé, papier sulfurisé puis, à partir de 1863, le papier à cigarettes de marque « Le Nil » ; plus de 80 p. 100 de ces productions sont exportés. Trois familles dominent ce secteur, les Lacroix, les Laroche-Joubert et les Bardou.

Angoulême

Angoulême

Photographie

Situé sur un promontoire rocheux, le centre historique de la ville d'Angoulême avec, à droite, la cathédrale Saint-Pierre (XIIe s.) domine l'agglomération actuelle (Charente, France). 

Crédits : Ric Ergenbright/ Corbis

Afficher

Cathédrale Saint-Pierre, Angoulême

Cathédrale Saint-Pierre, Angoulême

Photographie

Cathédrale Saint-Pierre, Angoulême, façade occidentale, début du XIIe siècle. Le pignon central et les clochetons ont été ajoutés vers 1861-1862 par l'architecte Paul Abadie (1812-1884). 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Le pôle métallurgique s'organise à partir de la fonderie de canons de Ruelle, créée en 1750 par Montalembert. Au xixe siècle, la fabrication de nouveaux armements permet la création de nombreux ateliers et fait passer le nombre d'ouvriers de 370 en 1869 à 1 500 en 1897. Les fonctions économiques sont complétées par l'installation d'une poudrerie nationale en 1826, à l'ouest, en contrebas du plateau, dans un méandre de la Charente. D'autres activités sont présentes : confection, corderie, faïencerie, brasserie. Dans l'entre-deux-guerres, s'implantent près d'Angoulême les Ciments Lafarge ; c'est également le début de l'aventure Leroy-Somer avec l'installation, à Sillac, d'un atelier de production de moteurs électriques.

Dans les années 1950, d'assez vastes faubourgs ont été construits dans les vallées autour de l'oppidum initial, les communes ouvrières s'étalant sans ordre précis. L'analyse de la zone urbaine d'Angoulême permet de discerner des « couronnes », avec une diminution du poids de la commune-centre ainsi que la dégradation de l'évolution démographique des communes de l'agglomération stricto sensu au profit des communes plus éloignées. L'évolution périurbaine s'est effe [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, géographe, université de Poitiers

Classification


Autres références

«  ANGOULÊME  » est également traité dans :

ANGOUMOIS

  • Écrit par 
  • Gabriel LLOBET
  •  • 292 mots

Ancienne province de France au nord du bassin d'Aquitaine, l'Angoumois correspond approximativement au département de la Charente. La cité d'Angoulême fut constituée à la fin du iv e siècle. Son pays, uni au Périgord et à l'Agenais, forma un comté en 866. Guillaume III Taillefer (988-1028) et Guillaume IV (1087-1120) marquent l'apogée de la puiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/angoumois/#i_50540

MOLITERNI CLAUDE (1932-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 472 mots

Écrivain, scénariste, éditeur, journaliste, homme de radio et cofondateur du festival de la B.D. d'Angoulême. Né à Paris en 1932, Claude Moliterni va bientôt changer de voie et publier une centaine de romans policiers sous différents pseudonymes, éditer des livres-disques et réaliser des séries policières pour Radio Luxembourg. Dans les années 1960, il s'oriente vers la bande dessinée, préside la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-moliterni/#i_50540

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Premiers essais de sculpture monumentale »  : […] La première architecture romane est souvent accompagnée d'une sculpture monumentale, qui se libère progressivement, elle aussi, des errements du passé. On considère actuellement que les trois premiers quarts du xi e  siècle furent d'une importance capitale pour l'essor de cette technique. Il s'agit parfois d'une interprétation dans le marbre et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_50540

Pour citer l’article

Yves JEAN, « ANGOULÊME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/angouleme/