Daniel DEVOTO

docteur ès lettres, universités de Buenos Aires et de Paris-Sorbonne, directeur de recherche au C.N.R.S.

ALPHONSE X LE SAGE (1221-1284) roi de Castille et de León (1252-1284)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 643 mots

Roi de Castille, Alphonse X, dit le Sage ou le Savant, a laissé de lui l'image d'un souverain trop affairé à contempler les étoiles pour prêter attention aux choses de ce bas monde ; on l'a ainsi comparé à cet astrologue qui figure dans un exemplum médiéval et qui, trop occupé à tirer les horoscopes des autres, ne voit guère le puits où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphonse-x-le-sage/#i_0

ANDRADE OLEGARIO (1841-1882)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 113 mots

Issu d'une région — la province de Entre Ríos — qui est le berceau de quelques-uns des meilleurs poètes de la république Argentine, Andrade est un lyrique dont le souffle puissant (Prometeo, 1877 ; Atlántida, 1881) sait aussi trouver des accents de tendresse intimiste : Le Retour au foyer (La Vuelta al hogar) en est la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olegario-andrade/#i_0

BOSCÁN ALMOGÁVER JUAN (1490 env.-1542)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 212 mots

Un des premiers poètes espagnols de la Renaissance. Courtisan et guerrier, tout comme son ami Garcilaso de La Vega, Juan Boscán assista aux combats de l'île de Rhodes et accompagna l'empereur Charles Quint lorsque celui-ci se porta au secours de Vienne assiégée par les Turcs en 1529. Sa rencontre avec Andrea Navagero, alors ambassadeur à Grenade […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-boscan-almogaver/#i_0

CAÑIZARES JOSÉ DE (1676-1750)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 81 mots

Auteur dramatique espagnol, Cañizares compte parmi les écrivains les plus distingués de son époque. Censeur officiel des comedias, il subit l'influence conjointe de Calderón et de Góngora, mit en scène Thérèse d'Ávila et Jean de la Croix dans À qui mieux mieux, confes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-de-canizares/#i_0

ECHEVERRÍA ESTEBAN (1805-1851)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 238 mots

Après un séjour à Paris où il fréquenta Lamennais, l'écrivain argentin Echeverría introduisit le romantisme en Amérique latine. En 1832, peu de temps après les grandes batailles romantiques, il publia Elvira o la Novia del Plata, en 1834 ses Consuelos et en 1837 ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esteban-echeverria/#i_0

ÉGLOGUE

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 119 mots

Court poème pastoral, généralement de forme dialoguée, l'églogue exalte les joies de la vie champêtre et de la société des bergers, loin des corruptions aliénantes de la civilisation. En espagnol, le terme a subi une évolution particulière : il désigne généralement une petite pièce théâtrale, dont les personnages sont naturellement des bergers, mais dont le genre, plus éloigné de la convention […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglogue/#i_0

FERRÚS PEDRO (XVe s.)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 37 mots

Poète espagnol, l'un des plus anciens parmi ceux qui figurent dans le Cancionero de Baena (1445 env.) ; les compositions de Ferrús font souvent allusion aux personnages du cycle breton. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferrus-pedro/#i_0

GONZALO DE BERCEO (1198 env.-apr. 1264)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 489 mots

Célèbre auteur du xiiie siècle, Gonzalo de Berceo est le premier poète espagnol dont on connaisse le nom. Ce que nous savons de lui, tout en étant fort réduit, dépasse largement nos connaissances sur d'autres auteurs contemporains et même postérieurs : il était prêtre séculier (et non moine, comme on l'affirme trop fréquemment), attaché au monastère d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gonzalo-de-berceo/#i_0

HERRERA Y REISSIG JULIO (1873-1910)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 188 mots

Poète uruguayen, Herrera y Reissig, tout en restant l'un des maîtres indiscutés de l'école moderniste, fut aussi au point de départ des tendances extrêmes de la poésie contemporaine, tant par son audace verbale que par la riche étrangeté de son vocabulaire et par l'ampleur de son inspiration, qui dépassent de loin les normes en cours à son époque où règnent l'art nouveau, le modernisme hispano-amé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julio-herrera-y-reissig/#i_0

HOROZCO SEBASTIÁN DE (1510?-1580)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 74 mots

Historien et poète espagnol, Sebastián de Horozco est l'auteur de quelques pièces de théâtre et d'une collection de proverbes commentés en vers (Refranes glosados). On lui attribua, mais à tort, la paternité du Lazarillo de Tormes.Son fils Sebastián de Covarrubias y Orozco réalisa le célèbre Tesoro de la lengua castellana o española, prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastian-de-horozco/#i_0

HURTADO DE MENDOZA DIEGO (1503-1575)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 142 mots

Écrivain et diplomate espagnol. Après des études humanistes très poussées à Grenade, à Salamanque puis en Italie, Hurtado de Mendoza fut envoyé comme ambassadeur dans plusieurs cours d'Europe jusqu'à ce qu'il tombât en disgrâce auprès de Philippe II. Il laissa néanmoins au roi, pour la bibliothèque de l'Escorial, ses nombreux et précieux livres et manuscrits anciens. Bien que poète à ses heures, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diego-hurtado-de-mendoza/#i_0

MANRIQUE GÓMEZ (1412?-? 1490)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 73 mots

Neveu du marquis de Santillana, dont il subit l'influence, le poète espagnol Gómez Manrique traite les thèmes et les genres en vogue (l'amour, la moquerie, les allégories, les pièces de circonstance), en les teintant fortement de didactisme et de moralisme. Son œuvre reflète cette forme de stoïcisme qui sera l'un des caractères distinctifs de la poésie du Siècle d'or espagnol. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gomez-manrique/#i_0

MENA JUAN DE (1411-1456)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 568 mots

Juan de Mena est un poète espagnol du xve siècle intégrant, avec Santillana et Jorge Manrique, la triade des lettrés les plus importants de cette époque marquée par l'épanouissement de la poésie courtisane sous l'égide de Jean II de Castille.Les données biographiques de Mena ne sont pas excessivement abon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-de-mena/#i_0

MESONERO ROMANOS RAMÓN DE (1803-1882)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 274 mots

Fils d'un homme d'affaires, l'écrivain espagnol Mesonero Romanos géra l'entreprise paternelle et accomplit un assez long voyage en Europe, qui est évoqué dans ses souvenirs. De retour en Espagne, il consacre ses dons d'observateur à la description de la vie madrilène et publie, à partir de 1832, ses Escenas matritenses dans le journal Cartas españolas, sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramon-de-mesonero-romanos/#i_0

MONTALVO JUAN (1832-1889)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 373 mots

Écrivain équatorien, l'un des maîtres de la prose espagnole au xixe siècle. Juan Montalvo embrassa la carrière diplomatique et fit son premier voyage en Europe en 1857 (Italie, Paris où il rencontra Lamartine, pauvre et oublié, à qui il offrit l'hospitalité de son pays). Il rentra dans sa patrie en 1860, mais l'arrivée au pouvoir du président García M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-montalvo/#i_0

MONTEMAYOR JORGE DE (1520 env.-1561)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 323 mots

Poète et musicien castillan d'origine portugaise. Chanteur à la cour, Jorge de Montemayor passa du service de l'infante doña Maria à celui de son frère, le futur Philippe II, qu'il accompagna lors de son voyage de noces en Angleterre en 1554. Le Cancionero (1554) de Montemayor fut expurgé par l'Inquisition, mais son œuvre capitale est sans conteste la Diana […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jorge-de-montemayor/#i_0

MORISQUE LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 270 mots

Les fastes des Arabes résidant en Espagne attirèrent dès le Moyen Âge l'attention et l'admiration des chrétiens de la Péninsule, qui imitèrent les usages et les costumes des Maures. Déjà le premier grand prosateur castillan, don Juan Manuel, montre, au xive siècle, sa connaissance du style de vie de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-morisque/#i_0

NEBRIJA ANTONIO DE (1444-1522)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 288 mots

Antonio Martinez de Cala, à l'instar d'autres humanistes, prit comme nom de plume le nom de sa ville natale, qu'il identifia avec la Nebrissa romaine, et signa ses ouvrages, qui comptent parmi les plus importants de l'Europe au tournant du xve siècle, du nom de « Antonio (ou Elio — Aelius — Antonio) de Nebrija ». Antonio fit ses études à Salamanque — […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-de-nebrija/#i_0

PÁEZ DE RIBERA RUY (XVe s.)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 50 mots

Poète espagnol, de l'entourage de Francisco Imperial et, partant, représentant de l'influence allégorique italienne issue de Dante et de Pétrarque. On conserve, dans le Cancionero de Baena (1445 env.), quatorze compositions poétiques de Páez de Ribera. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paez-de-ribera-ruy/#i_0

PARDO BAZÁN EMILIA (1852-1921)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 221 mots

Femme de lettres espagnole, la comtesse de Pardo Bazán s'est surtout signalée par son œuvre romanesque. Elle fut sans doute en Espagne la plus illustre représentante du naturalisme de Zola, qu'elle tempéra néanmoins par un christianisme à la Tolstoï. Elle défendit par des essais les théories littéraires qu'elle pratiquait, notamment dans L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emilia-pardo-bazan/#i_0

PÉREZ DE GUZMÁN FERNÁN (1376?-? 1460)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 138 mots

Homme politique et militaire espagnol qui se consacra sur le tard à l'étude et à la littérature. Il cultiva d'abord la lyrique amoureuse, puis le genre didactique et moral, fortement teinté d'historicisme : Louanges des clairs barons espagnols (Loores a los claros barones de España).Dans la même veine mais en prose, la Mer des histoires ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernan-perez-de-guzman/#i_0

ROMANCERO

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 2 869 mots

En dehors de quelques acceptions plus délimitées, telles que « chanteur de romances » ou « recueil de romances », le mot romancero désigne tant l'ensemble que les différents groupes des romances espagnols. On a adopté, en français, la forme masculine afin de distinguer un romance d'une romance. Dérivé de l'adverbe bas- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romancero/#i_0

RUIZ JUAN (1285 env.-env. 1350)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 1 116 mots

« Juan Ruiz, archiprêtre de Hita. » Ces cinq mots du dix-neuvième couplet de son poème, le Libro de buen amor, sont très exactement tout ce qu'on sait du plus grand poète castillan du xive siècle. Deux des manuscrits les plus importants fournissent en outre deux dates : 1330 pour une première rédaction, 1343 pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-ruiz/#i_0

SÁNCHEZ DE TALAVERA FERNÁN (XVe s.)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 114 mots

Poète espagnol dont les compositions sont recueillies par le Cancionero de Baena (1445 env.), Sánchez de Talavera est l'un des représentants de ce que l'on peut appeler, sans trop d'anachronisme, la « poésie métaphysique », car il s'inspire de thèmes — comme celui de la prédestination — peu fréquentés par la lyrique courtoise. S'il mourut en 1443, le Decir la mue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanchez-de-talavera-fernan/#i_0

SANTILLANA ÍÑIGO LÓPEZ DE MENDOZA marquis de (1398-1458)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 1 389 mots

Íñigo López de Mendoza, premier marquis de Santillana, jouit d'une vie aussi longue que bien remplie. Grand seigneur (ce qui veut dire, dans l'Espagne du xve siècle, guerrier et politicien à la fois), poète, et curieux de toutes les choses de l'esprit, il apparaît, selon l'heureuse formule de Menéndez Pidal, comme la « cime la plus lointaine, et qui r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/santillana-inigo-lopez-de-mendoza-marquis-de/#i_0

SAYNÈTE

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 151 mots

Petite pièce théâtrale comique, qui présente d'ordinaire des types populaires, la saynète est un exemple frappant des rapports entre la table et la littérature : tout comme la farce, la satire, l'entremés (qui est à rapprocher du terme « entremets », mais qui signifie « intermède »). Le terme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saynete/#i_0

ZAMORA ANTONIO DE (1664 env.-1728)

  • Écrit par 
  • Daniel DEVOTO
  •  • 163 mots

Auteur dramatique espagnol, Antonio de Zamora vécut sous le règne du dernier monarque de la maison d'Autriche (Charles II). Il occupe une situation charnière dans la tradition dramatique caldéronienne, qu'il prolonge par ses arrangements des pièces du maître baroque, tout en annonçant le renouveau qui sera l'œuvre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-de-zamora/#i_0