HURTADO DE MENDOZA DIEGO (1503-1575)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain et diplomate espagnol. Après des études humanistes très poussées à Grenade, à Salamanque puis en Italie, Hurtado de Mendoza fut envoyé comme ambassadeur dans plusieurs cours d'Europe jusqu'à ce qu'il tombât en disgrâce auprès de Philippe II. Il laissa néanmoins au roi, pour la bibliothèque de l'Escorial, ses nombreux et précieux livres et manuscrits anciens. Bien que poète à ses heures, il s'illustra surtout par La Guerra de Granada, publiée en 1627, qui narre l'expulsion des Morisques de Grenade. Cependant, le nom de Hurtado de Mendoza a connu un regain de notoriété au cours du xixe siècle, du fait qu'on lui ait attribué la paternité du Lazarillo de Tormes (son nom figure, sans plus, en tête de nombreuses éditions espagnoles et françaises).

—  Daniel DEVOTO

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, universités de Buenos Aires et de Paris-Sorbonne, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification

Autres références

«  HURTADO DE MENDOZA DIEGO (1503-1575)  » est également traité dans :

LAZARILLO DE TORMES (1553/54)

  • Écrit par 
  • Marcel BATAILLON
  •  • 2 082 mots

Dans le chapitre « L'influence d'un esprit éclairé »  : […] Outre les hypothèses générales sur l'auteur (un érasmien ? un nouveau chrétien ?) on a longtemps attribué Lazarillo de Tormes , sans base solide, à Diego Hurtado de Mendoza, diplomate et écrivain de talent. Plus recevable est le bruit dont le P.  Sigüenza se fait l'écho : le brouillon du petit livre aurait été trouvé dans la cellule d'un moine hiéronymite, Fr. Juan de Ortega, un esprit éclairé e […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel DEVOTO, « HURTADO DE MENDOZA DIEGO - (1503-1575) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/diego-hurtado-de-mendoza/