CAÑIZARES JOSÉ DE (1676-1750)

Auteur dramatique espagnol, Cañizares compte parmi les écrivains les plus distingués de son époque. Censeur officiel des comedias, il subit l'influence conjointe de Calderón et de Góngora, mit en scène Thérèse d'Ávila et Jean de la Croix dans À qui mieux mieux, confessée et confesseur (A cual mejor, confesada y confesor) et adapta La Plus Illustre Fille de vaisselle (La Más Ilustre Fregona) d'après la nouvelle de Cervantès.

—  Daniel DEVOTO

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, universités de Buenos Aires et de Paris-Sorbonne, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification

Autres références

«  CAÑIZARES JOSÉ DE (1676-1750)  » est également traité dans :

COMEDIA, Espagne

  • Écrit par 
  • Charles Vincent AUBRUN
  •  • 2 606 mots

Dans le chapitre « Le déclin »  : […] De 1644 à 1650, c'est l'éclipse. Les malheurs de l'État, la défaite de Rocroi et les deuils de la famille royale fanent soudain la belle floraison du théâtre, interdit par décret. Lorsque les spectacles reprennent, Calderón, entré dans les ordres, est commis, avec un courtisan et un metteur en scène italien, aux divertissements de la Cour. Il donne alors dans la comédie lyrique, une sorte d'opéra […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel DEVOTO, « CAÑIZARES JOSÉ DE - (1676-1750) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-de-canizares/