BOSCÁN ALMOGÁVER JUAN (1490 env.-1542)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un des premiers poètes espagnols de la Renaissance. Courtisan et guerrier, tout comme son ami Garcilaso de La Vega, Juan Boscán assista aux combats de l'île de Rhodes et accompagna l'empereur Charles Quint lorsque celui-ci se porta au secours de Vienne assiégée par les Turcs en 1529. Sa rencontre avec Andrea Navagero, alors ambassadeur à Grenade, et leurs entretiens sur la métrique des poètes italiens décidèrent de l'adoption définitive de l'hendécasyllabe italien par la poésie espagnole. S'il est vrai que le triomphe des formes italiennes, amorcé dès les sonnets à la manière italienne du marquis de Santillana, est dû surtout à la maîtrise et à l'inspiration de Garcilaso, la part de Boscán, compagnon et conseiller du grand poète, et son devancier dans cette matière, n'est pas négligeable. Sa femme, Ana Girón de Rebolledo, après sa mort, publia ensemble l'œuvre des deux poètes, qu'on réédita unis pendant près d'un siècle (ce n'est qu'au xxe siècle qu'ils ont été réimprimés côte à côte). Boscán occupe aussi une place de choix dans l'histoire de la prose castillane par sa belle traduction du Courtisan du comte Baldassare Castiglione.

—  Daniel DEVOTO

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, universités de Buenos Aires et de Paris-Sorbonne, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  BOSCÁN ALMOGÁVER JUAN (1490 env.-1542)  » est également traité dans :

ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU, 
  • Corinne CRISTINI, 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 13 803 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La poésie et le conceptisme »  : […] L'italianisme a introduit en Espagne – malgré la résistance de la vieille muse rustique – des mètres nouveaux, des genres nouveaux, et particulièrement le sonnet. Il s'est formé en Europe toute une esthétique du sonnet, provenant de la tradition pétrarquisante et s'inspirant d'un merveilleux spiritualisme érotique. Cette sorte de composition, aussi parfaite dans son architecture typographique que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-la-litterature/#i_9910

GARCILASO DE LA VEGA (1503-1536)

  • Écrit par 
  • Annie FREMAUX-CROUZET
  •  • 1 799 mots

Dans le chapitre « Le double culte de l'amitié et de l'amour »  : […] En marge des contraintes quotidiennes, l'exercice poétique fut le refuge temporaire, mais vital, de sa sensibilité blessée par les spectacles et le bruit d'un monde excessivement guerrier ou mondain. Instant privilégié où il pouvait enfin n'être qu'un homme ! Aussi ses poèmes nous livrent-ils toute la richesse d'une vie intérieure intense, et les mille nuances d'une âme sentimentale : la poésie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garcilaso-de-la-vega-1503-1536/#i_9910

Pour citer l’article

Daniel DEVOTO, « BOSCÁN ALMOGÁVER JUAN (1490 env.-1542) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-boscan-almogaver/