HERRERA Y REISSIG JULIO (1873-1910)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète uruguayen, Herrera y Reissig, tout en restant l'un des maîtres indiscutés de l'école moderniste, fut aussi au point de départ des tendances extrêmes de la poésie contemporaine, tant par son audace verbale que par la riche étrangeté de son vocabulaire et par l'ampleur de son inspiration, qui dépassent de loin les normes en cours à son époque où règnent l'art nouveau, le modernisme hispano-américain, le novecentrisme italien.

Son influence sur le poète argentin Leopoldo Lugones donna lieu à une controverse lorsqu'en 1919 le critique R. Blanco Fombona parla de plagiat à propos de Los Éxtasis de la montaña de Reissig, et de Los Crepúsculos del jardín de Lugones. L'étude chronologique des textes leva cependant l'accusation, et l'on doit conclure aux affinités naturelles de deux poètes partis des mêmes courants poétiques. L'œuvre de Herrera fait souvent preuve d'une étrange nouveauté : on retrouve chez lui des critères assez semblables à ceux qui déterminèrent les surréalistes à revendiquer Jarry.

—  Daniel DEVOTO

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, universités de Buenos Aires et de Paris-Sorbonne, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification

Pour citer l’article

Daniel DEVOTO, « HERRERA Y REISSIG JULIO - (1873-1910) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/julio-herrera-y-reissig/