MANRIQUE GÓMEZ (1412?-? 1490)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Neveu du marquis de Santillana, dont il subit l'influence, le poète espagnol Gómez Manrique traite les thèmes et les genres en vogue (l'amour, la moquerie, les allégories, les pièces de circonstance), en les teintant fortement de didactisme et de moralisme. Son œuvre reflète cette forme de stoïcisme qui sera l'un des caractères distinctifs de la poésie du Siècle d'or espagnol.

—  Daniel DEVOTO

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, universités de Buenos Aires et de Paris-Sorbonne, directeur de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  MANRIQUE GÓMEZ (1412?-? 1490)  » est également traité dans :

CANCIONEROS

  • Écrit par 
  • Madeleine PARDO
  •  • 1 984 mots

Dans le chapitre « Aux XVe et XVIe siècles »  : […] Après 1350, la lyrique galicienne-portugaise se tait et ce silence durera presque un siècle. Le Cancionero de Baena , vaste compilation réalisée probablement en 1445 par Juan Alfonso de Baena qui la dédia au roi Jean II, ouvre une nouvelle période dans la lyrique péninsulaire. À la lyrique galicienne-portugaise a succédé une lyrique galicienne-castillane. On verra même certains poètes portugais éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancioneros/#i_9684

Pour citer l’article

Daniel DEVOTO, « MANRIQUE GÓMEZ (1412?-? 1490) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gomez-manrique/