Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PERSÉCUTIONS RELIGIEUSES

Articles

  • POGROME ou POGROM

    • Écrit par Gérard NAHON
    • 545 mots
    • 1 média

    Terme russe désignant un assaut, avec pillage et meurtres, d'une partie de la population contre une autre, et entré dans le langage international pour caractériser un massacre de Juifs en Russie. Perpétrés entre 1881 et 1921, les pogromes furent si nombreux qu'une typologie a pu être établie...

  • PROHIBITION DES CULTES PAÏENS

    • Écrit par Jean-Urbain COMBY
    • 208 mots
    • 1 média

    En 313, l'édit de Milan de l'empereur Constantin avait accordé la liberté de culte à tous les habitants de l'Empire. Au fur et à mesure que le christianisme devient majoritaire dans les villes, la législation devient de plus en plus défavorable aux anciennes religions dont...

  • PROSCRIPTION DU BOUDDHISME (Chine)

    • Écrit par Catherine DESPEUX
    • 265 mots

    La grande proscription des cultes étrangers en Chine qui débute en 842 frappe surtout le bouddhisme, qui a atteint son apogée sous la dynastie Tang. Appelée aussi « persécution de Huichang », du nom de la période de règne de l'empereur Wuzong (841-846), elle touche aussi le manichéisme...

  • QUAKERS

    • Écrit par Jean SÉGUY
    • 1 143 mots
    Comme la plupart des dissidences, le quakerisme fut persécuté. Fox lui-même passa six ans de sa vie en prison. De 1650 à 1689, plus de trois mille de ses disciples connurent l'emprisonnement, la torture, les vexations ; trois cents à quatre cents d'entre eux sont morts en prison. L'Amérique du Nord...
  • RELIGION GUERRES DE

    • Écrit par Jean DELUMEAU
    • 4 640 mots
    • 2 médias

    En France, on appelle d'ordinaire « guerres de religion » les conflits armés qui opposèrent, dans le royaume, catholiques et calvinistes entre 1562 et 1598. La perspective historique impliquée par cette géographie et par cette chronologie est à tous égards trop étroite. En effet la lutte armée entre...

  • RÉVOCATION DE L'ÉDIT DE NANTES (1685)

    • Écrit par Louis TRENARD
    • 1 008 mots

    L'édit de Nantes (1598) avait établi, pour la première fois dans un grand État européen, la tolérance religieuse. L'édit de grâce d'Alès (1629) retirait aux protestants leurs garanties politiques ; ils demeurèrent cependant loyaux durant la Fronde. Louis XIV considéra...

  • ROME : "CRISE" DU MILIEU DU IIIe SIÈCLE - (repères chronologiques)

    • Écrit par Antony HOSTEIN
    • 414 mots

    235 Maximin le Thrace est nommé empereur par les troupes stationnées sur le Rhin, à la suite de l'assassinat de Sévère Alexandre. Maximin est le premier prince d'origine obscure et sorti des rangs de l'armée à accéder à la dignité impériale.

    238 Sept empereurs se succèdent...

  • ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'Antiquité tardive

    • Écrit par Yann LE BOHEC, Paul PETIT
    • 5 454 mots
    • 7 médias
    ...empereurs, le paganisme devait être défendu : après des années d'indifférence, en 303, peut-être poussé par Galère, plus fanatique que lui, il déclencha contre les chrétiens, que leur force rendait imprudents, la dernière et la plus terrible des persécutions. Mais il était trop tard, les rigueurs...
  • ROQUETAILLADE JEAN DE (XIVe s.)

    • Écrit par Raoul VANEIGEM
    • 402 mots

    L'aile franciscaine des spirituels, attachés au respect strict de la pauvreté volontaire, a fourni à l'alchimie plusieurs adeptes. Connu sous les noms, français, de Roquetaillade, catalan, de Rochatallada et, latin, de Rupescissa, l'auteur du traité De la quintessence est né en...

  • SASSANIDES

    • Écrit par Philippe GIGNOUX
    • 2 491 mots
    • 4 médias
    ...des mazdéens », mais, par suite des progrès réalisés en Iran et ailleurs par les religions à Écritures, comme le judéo-christianisme et le manichéisme, il en persécuta les adeptes, comme il le dit lui-même. Il n'épargna pas non plus, semble-t-il, ceux qui, à l'intérieur du mazdéisme, ne...
  • SÉFARADE

    • Écrit par Gérard NAHON
    • 1 506 mots
    • 1 média

    Substantif et adjectif, l'appellation « séfarade » est appliquée aux Juifs dont les ancêtres vécurent dans l'Espagne médiévale, et plus généralement les membres des communautés juives non ashkénazes. Dans le livre du prophète Abdias (verset 20), le terme « Sefarad » est une localité où demeurent...

  • SEGARELLI GHERARDO (mort en 1300)

    • Écrit par Raoul VANEIGEM
    • 732 mots

    Fondateur du mouvement apostolique, Segarelli illustre le mélange de crainte et d'espérance né des prophéties de Joachim de Flore et du choix par celui-ci de la date de 1260 comme devant marquer l'avènement du règne des Saints et du troisième âge. Le succès du franciscanisme, allié à une période...

  • STEDINGER LES

    • Écrit par Raoul VANEIGEM
    • 574 mots

    On appelait Stedinger un peuple médiéval de paysans, de bergers et de pêcheurs quelque peu pirates qui avaient défriché et colonisé sur le Bas-Weser des terres conquises sur la mer et les débordements du fleuve. Gouvernés par des juges de leur choix appliquant leurs lois particulières, ils éveillent,...

  • SYNAGOGUES HISTOIRE DES

    • Écrit par Gérard NAHON
    • 1 006 mots

    Des diverses acceptions du terme synagogue (du grec sunagôgê, « assemblée ») : réunion des fidèles du judaïsme, caractérisation du judaïsme dans son ensemble par opposition à l'Église, lieu de culte des Juifs, on ne retiendra ici que la dernière. La synagogue est entièrement...

  • TÉMOINS DE JÉHOVAH

    • Écrit par Jean SÉGUY
    • 1 016 mots
    ...son service, dans une neutralité entière vis-à-vis des royaumes de la terre. Cette attitude leur a valu de très nombreux ennuis, même aux États-Unis. En Europe, ils ont été violemment persécutés par les nazis et beaucoup d'entre eux sont morts dans les camps de concentration allemands pendant la Seconde...
  • THÉODOSE Ier LE GRAND (346-395) empereur romain (379-395)

    • Écrit par Joël SCHMIDT
    • 451 mots
    • 1 média

    Seul empereur romain qui ait mérité le surnom de Grand : grand peut-être parce qu'il fut le dernier empereur qui réunit sous son sceptre l'Orient et l'Occident ; grand aussi parce qu'il fut le dernier empereur à résister victorieusement et diplomatiquement aux invasions barbares, grand enfin par...

  • TORQUEMADA TOMÁS DE (1420-1498)

    • Écrit par Marcel PACAUT
    • 528 mots

    Célèbre inquisiteur espagnol. Neveu du théologien Jean de Torquemada (archevêque de Valladolid et défenseur du pape contre la théorie conciliaire au concile de Bâle), Tomás était, comme son oncle, frère prêcheur. Prieur du couvent de Santa Cruz de Ségovie, de 1452 à 1474, il réforme les prieurés...

  • VAUDOIS

    • Écrit par Valdo VINAY
    • 1 626 mots
    ...Turin, et instituèrent le culte public, contribuant ainsi, sous la domination française, de 1536 à 1559, à la diffusion de la foi réformée dans le Piémont. Les vaudois des Pouilles et de Calabre furent exterminés par les persécutions (1560), et ceux du Dauphiné et de la Provence, ayant pris la dénomination...
  • VIEUX-CROYANTS

    • Écrit par Olivier CLÉMENT
    • 751 mots

    On appelle « vieux-croyants » (en russe : starovery ou staroobrjadcy) les membres des communautés issues du Raskol, le schisme qui divisa l'Église russe au xviie siècle. Après le concile de 1666-1667, le monastère des Solovki, construit dans une île de la mer Blanche, se révolte et...

  • WOOLSTON THOMAS (1669-1733)

    • Écrit par Raoul VANEIGEM
    • 669 mots

    Précurseur de l'esprit critique qui, au xviiie siècle, accablera la religion chrétienne de son ironie, Woolston se rattache aussi à la tradition de Johannes Denck en privilégiant l'esprit aux dépens de la lettre. Mais, au regard des ridicules qu'il se plaît à souligner dans les textes sacrés,...