ROME : "CRISE" DU MILIEU DU IIIe SIÈCLE(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

235 Maximin le Thrace est nommé empereur par les troupes stationnées sur le Rhin, à la suite de l'assassinat de Sévère Alexandre. Maximin est le premier prince d'origine obscure et sorti des rangs de l'armée à accéder à la dignité impériale.

238 Sept empereurs se succèdent entre janvier et mai dans un cycle rapide d'assassinats politiques et d'usurpations. Le jeune Gordien III, candidat du peuple de Rome et des prétoriens, reste seul au pouvoir.

244 Gordien III meurt en Orient au cours de sa campagne contre les Perses. Il est remplacé par son préfet du prétoire, Philippe, qui devient empereur sous le nom de Philippe l'Arabe.

248 Célébration à Rome des cérémonies du Millénaire qui commémorent la fondation de la ville par Romulus. Des fêtes somptueuses sont organisées pendant plusieurs jours. Usurpations de généraux, Pacatien sur le Danube et Jotapien en Cappadoce quelques mois plus tard.

249 Philippe l'Arabe est défait et éliminé par les troupes de Trajan Dèce, un gouverneur révolté, près de Vérone, et mis à mort.

250 Trajan Dèce, qui a succèdé à Philippe l'Arabe, oblige tous les habitants de l'Empire à offrir des sacrifices pour son salut, afin de réaffirmer l'unité impériale. Les chrétiens récalcitrants sont persécutés.

251 Les Goths battent les armées impériales à Abrittus en Dacie (Roumanie). Trajan Dèce est le premier empereur romain qui tombe au combat.

252 Les offensives des Germains et des Goths se multiplient aux frontières. En Orient, les Perses Sassanides lancent plusieurs attaques contre l'Empire.

253 Cinq empereurs se succèdent au pouvoir : Trébonien Galle, Volusien, Émilien et, enfin, Valérien, associé à Gallien, son fils.

256 Valérien et Gallien semblent avoir rétabli l'Empire par leurs victoires sur les Alamans et les Perses. Valérien le Jeune, l'aîné des fils de Gallien, est associé au pouvoir ; il meurt en 258, à la suite d'une mutinerie de ses propres troupes.

260 Année de tous les désastres pour l'Empire romain. Valérien est battu et capturé par les Perses ; les usurpations se multiplient en Orient et en Occident, entraînant l'assassinat de Salonin, fils cadet de Gallien. Ce dernier se retrouve seul au pouvoir, à la tête d'un Empire dont il ne contrôle plus que le centre, alors que les incursions barbares se multiplient.

—  Antony HOSTEIN

Écrit par :

  • : docteur en histoire, maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Antony HOSTEIN, « ROME : "CRISE" DU MILIEU DU IIIe SIÈCLE - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-crise-du-milieu-du-iiie-siecle-reperes-chronologiques/