PAGANISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Païen, paganisme sont des mots de chrétien, des étiquettes que la religion montante attache aux religions déclinantes. Les chrétiens ont appelé paganisme le polythéisme antique, auquel les gens des campagnes (latin, pagani) restèrent longtemps fidèles. Par extension, les théologiens ont réputé païennes toutes les formes religieuses qui ne sont ni juives ni chrétiennes ; il y a hésitation pour l'islam, troisième religion du Livre : le Moyen Âge a parfois traité de païens les musulmans. Certains phénoménologues des religions ont essayé de définir le paganisme avec d'autres critères que ceux de l'histoire ou de la géographie et, bien entendu, ils ont retiré du mot toute pointe polémique. Selon eux, le paganisme est un mode d'appréhension du sacré (ou du divin) à travers des médiations purement naturelles : celles de la nature matérielle, de la nature vivante ou de la nature psychologique de l'homme (représentations des dieux sous formes cosmique, végétale, animale, humaine). À l'opposé, le judaïsme et, par dérivation, le christianisme seraient la visée d'un dieu sans figure (donc surclassant toute représentation), à travers une médiation active, volontaire, historique : le vouloir de ce dieu coïncide avec le vouloir effectif et efficient de ses témoins, de la communauté qui se consacre à lui et qui s'intitule « peuple de Dieu ». Le paganisme en serait resté à une religion d'imagination, de représentation, tandis que le judéo-christianisme se serait élevé à une religion d'action, de révélation par et dans l'action d'un groupe qui fait l'histoire. Propagé dans des milieux syncrétiques, le christianisme a intégré néanmoins maints éléments païens ; sa complexité actuelle renvoie à des sources hétérogènes (le judaïsme lui-même déborde mosaïsme et prophétisme).

Le lexique païen, paganisme, paganiser, n'appartenant qu'à la sphère d'influence du christianisme historique, il y a lieu, quand il s'agit d'autres religions, notamment celles du Moyen-Orient, de l'Orient, de l'Extrême-Orient, soit d'employer un autre vocabulaire (on prendra de préférence le leur), soit de signaler que le recours à une terminologie occidentale n'est qu'une concession à l'usage, non un critère absolu (il serait entaché d'ethnocentrisme).

—  Henry DUMÉRY

Écrit par :

  • : professeur de philosophie à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Autres références

«  PAGANISME  » est également traité dans :

ANTIQUITÉ - Le christianisme primitif

  • Écrit par 
  • Jean PÉPIN
  •  • 3 643 mots

La question des rapports entre le christianisme primitif et l'Antiquité classique appelle un double travail de réflexion : on rencontre d'abord un problème préjudiciel et théorique, qui est de décider dans quel sens l'on peut envisager l'hypothèse d'une influence exercée sur les croyances et les pratiques chrétiennes par le paganisme contemporain ; une fois résolue cette difficulté initiale, il r […] Lire la suite

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité païenne et chrétienne  »  : […] L'hostilité aux juifs n'avait pas de caractère systématique dans les empires de l'Antiquité, qui étendaient leur domination sur de multiples peuples aux cultes les plus divers. En Perse, en Grèce ou à Rome, les tensions ne procédaient pas principalement d'une mise en accusation de la religion juive ni d'une volonté de la société dominante de démontrer les erreurs des juifs par rapport à ses propre […] Lire la suite

APOLLONIUS DE TYANE (fin Ier s.)

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 358 mots

Du personnage historique, un magicien ou thaumaturge de la fin du i er  siècle, on sait finalement peu de chose. Mais le personnage mythique joua un très grand rôle dans la lutte antichrétienne à la fin de l'Antiquité. Lorsque l'écrivain Philostrate, à la demande de l'impératrice Julia Domna, écrivit, au début du iii e  siècle, sa Vie d'Apollonius de Tyane , il ne se doutait peut-être pas du succè […] Lire la suite

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 181 mots
  •  • 1 média

Le carnaval fait partie de ces manifestations festives qui reviennent chaque année aux côtés des fêtes calendaires religieuses telles que Noël ou Pâques. Reliée aux rythmes de la nature et de ses cycles, cette fête aux caractères archaïques tient un rôle important dans l'organisation symbolique du temps social. Le carnaval remonterait à la nuit des temps, et les peintures rupestres représentant d […] Lire la suite

CHUVIN PIERRE (1943-2016)

  • Écrit par 
  • Maurice SARTRE
  •  • 961 mots

Helléniste de l’Antiquité tardive et spécialiste du monde turcophone, Pierre Chuvin est né le 18 juillet 1943 à Saint-Angel (Allier) et décédé le 26 décembre 2016. Agrégé de lettres classiques en 1966, il est recruté comme assistant de grec à l’université de Clermont-Ferrand où il a étudié. Il choisit, grâce à l’helléniste Francis Vian dont il a suivi les cours, de consacrer sa thèse à la monument […] Lire la suite

DELPHES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Giulia SISSA
  •  • 9 597 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une voix, un corps »  : […] Apparaissant à l'écart et dans l'ombre de la figure divine que la peinture et la tragédie mettent au premier plan, la Pythie ne nous est pas révélée dans le détail de son service divinatoire. Hérodote, qui fait intervenir les oracles pythiques à chaque tournant de ses histoires, n'a qu'un mot sur leur énonciation. Quand il évoque la population guerrière des Satres, les seuls Thraces à n'avoir jama […] Lire la suite

D'UN MONDE À L'AUTRE, NAISSANCE D'UNE CHRÉTIENTÉ EN PROVENCE (exposition)

  • Écrit par 
  • Claude SINTES
  •  • 963 mots

En 1986 s'était tenue à Lyon une exposition intitulée Les Premiers Temps chrétiens en Gaule méridionale . Puis les fouilles effectuées sur plusieurs grands sites provençaux et les recherches concernant les iii e - vi e  siècles avaient amené une perception plus fine de ces années, cruciales pour qui veut comprendre comment s'organise la mutation du vieux monde païen en un monde nouveau. Dans l'ex […] Lire la suite

ETHNOCIDE

  • Écrit par 
  • Pierre CLASTRES
  •  • 4 680 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Ethnocide et christianisme »  : […] Qui sont, d'autre part, les praticiens de l'ethnocide ? Qui s'attaque à l'âme des peuples ? Apparaissent au premier rang, en Amérique du Sud mais aussi en bien d'autres régions, les missionnaires. Propagateurs militants de la foi chrétienne, ils s'efforcent de substituer aux croyances barbares des païens la religion de l'Occident. La démarche évangélisatrice implique deux certitudes : d'abord que […] Lire la suite

HISTOIRE APOLOGÉTIQUE SOMMAIRE, Bartolomé de Las Casas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Nestor CAPDEVILA
  •  • 934 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Inégalité au plan de la foi »  : […] La prédominance de la question religieuse, qui exprime le théocentrisme de l'anthropologie chrétienne, s'explique aussi par la pertinence des justifications de la conquête fondées sur la lutte contre l'idolâtrie et le sacrifice humain. C'est sur ce point que la singularité de la démarche de Las Casas est la plus visible. Il contrecarre l'interprétation démonologique de l'idolâtrie et des sacrifi […] Lire la suite

ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

  • Écrit par 
  • Jacques JOMIER
  •  • 12 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le contexte religieux »  : […] La religion dominante alors en Arabie était un paganisme, qui nous est connu par divers témoignages, avec ses idoles, ses lieux de culte, ses pèlerinages. Les païens admettaient à cette époque un dieu créateur supérieur auquel un certain nombre de divinités secondaires étaient « associées ». En s'insurgeant contre le polythéisme, l'islam s'en prendra tout particulièrement au péché d'associer ( shi […] Lire la suite

Pour citer l’article

Henry DUMÉRY, « PAGANISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/paganisme/