Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NEUROSCIENCES

Articles

  • NEUROSCIENCES SOCIALES

    • Écrit par Jean DECETY
    • 3 156 mots
    • 1 média

    Le tournant du xxie siècle a vu une explosion de recherches sous l’étiquette des neurosciences sociales. Étant donné le charme des découvertes si l’on en croit les titres de certains articles (axés sur les bases neurales de l’amour, de l’altruisme, du jugement moral, de la générosité ou...

  • APPRENTISSAGE DES LANGUES ÉTRANGÈRES

    • Écrit par Daniel GAONAC'H
    • 1 242 mots

    Les recherches sur l’apprentissage des langues étrangères ont d’abord été liées au domaine de la psycholinguistique, puis à celui du bilinguisme. Elles prennent actuellement davantage en compte les concepts de la psychologie cognitive : modalités d’apprentissage, automatisation, coût cognitif....

  • BIOLOGISME

    • Écrit par Sébastien LEMERLE, Carole REYNAUD-PALIGOT
    • 2 772 mots
    ...se développent sensiblement, en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux États-Unis, que cela soit dans le domaine de l’éthologie (Konrad Lorenz), de la biologie moléculaire et de la génétique (James Watson et Francis Crick), ainsi que desneurosciences, dont les débuts sont datés des années 1960.
  • CERVEAU ET ÉMOTION

    • Écrit par Patrik VUILLEUMIER
    • 1 618 mots
    • 1 média

    L’étude des mécanismes cérébraux des émotions, chez l’homme et l’animal, a explosé au début du xxie siècle, après avoir été souvent ignorée par les neurosciences comparativement à d’autres processus mentaux ou comportementaux, notamment en raison d’une définition des émotions souvent centrée...

  • CHANGEUX JEAN-PIERRE (1936- )

    • Écrit par Gabriel GACHELIN
    • 1 144 mots

    Jean-Pierre Changeux, né le 6 avril 1936 à Domont (Val-d'Oise) est en 1955 élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en biologie. Major de l'agrégation des sciences naturelles en 1958, il débutera sa carrière scientifique en décrivant de nouveaux copépodes parasites au laboratoire Arago de...

  • COGNITION

    • Écrit par Chrystel BESCHE-RICHARD, Raymond CAMPAN
    • 2 626 mots
    ...cognition animale. Les expérimentations sur les opérations mentales des animaux profitent du développement technologique et y contribuent. On raisonne maintenant en termes de processus dont les neurosciences recherchent les mécanismes sous-jacents dans les systèmes nerveux qui traitent des informations.
  • COGNITION MUSICALE

    • Écrit par Emmanuel BIGAND
    • 1 298 mots

    Tout comme la couleur, la musique n’existe pas dans la nature. Elle résulte d’une construction de l’esprit. Cette construction repose sur des opérations psychologiques perceptives, intellectuelles, affectives et motrices. Le terme « cognition musicale » désigne l’ensemble de ces opérations. Leur étude...

  • COGNITIVES SCIENCES

    • Écrit par Daniel ANDLER
    • 19 262 mots
    • 4 médias
    À l'inverse, lesneurosciences commencent à pouvoir s'appuyer sur les techniques d'imagerie fonctionnelle pour revendiquer le premier rôle. Vers la fin des années 1980 se cristallise une nouvelle approche, qui prend le nom de « neuroscience(s) cognitive(s) », auquel s'agrègent les « neurosciences computationnelles...
  • DÉFICIENCES MENTALES

    • Écrit par Bernard GIBELLO
    • 3 797 mots
    Dans le domaine desneurosciences, le mot définit les processus d'acquisition de connaissances, de mécanismes et d'automatismes psychiques. Dans le domaine de la psychologie du développement, il concerne les divers aspects du développement de la pensée, de l'acquisition du contrôle de...
  • ERGONOMIE

    • Écrit par Jean-Marie CELLIER
    • 3 983 mots
    ...Enfin, la neuro-ergonomie est une branche de l’ergonomie plus récente (début du xxie siècle). Elle utilise les connaissances issues des travaux en neurosciences pour comprendre l’activité d’opérateurs engagés dans la réalisation de tâches complexes. A-t-elle une valeur ajoutée par rapport...
  • HEBB DONALD OLDING (1904-1985)

    • Écrit par Daniel GAONAC'H
    • 420 mots

    Né en 1904, le psychologue canadien Donald Hebb a soutenu en 1936 une thèse de doctorat, dirigée par Karl Lashley, sur les effets de la privation sensorielle sur la perception chez le rat. Il a ensuite travaillé avec Wilder Penfield à Montréal, sur l’effet des lésions cérébrales sur le comportement...

  • INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

    • Écrit par Jean-Gabriel GANASCIA
    • 5 584 mots
    • 5 médias
    ...l’intelligence artificielle et en établissant des liens avec d’autres sciences touchant au substrat physiologique de l’intelligence, en particulier avec les neurosciences (étude de la structure et du fonctionnement du système nerveux). Par ailleurs, tout un pan de la philosophie de l’esprit que l’on qualifie...
  • IMAGERIE PAR RÉSONANCE MAGNÉTIQUE DE DIFFUSION (IRMD)

    • Écrit par Jean-Gaël BARBARA
    • 2 867 mots
    • 2 médias

    L'imagerie par résonance magnétique (IRM) de diffusion est une technique d’imagerie permettant la visualisation et l’étude, in vivosur des patients, de l’architecture des différents faisceaux d’axones du cerveau et de la composition neuronale de territoires du cortex. Combinées aux données...

  • MATIÈRE/ESPRIT (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 3 374 mots
    ...interrogations métaphysiques concernant les relations de l’esprit et de la matière, ce sont à présent les biologistes qui jouent ce rôle. Les développements des neurosciences et de l’intelligence artificielle questionnent, aujourd’hui plus que jamais, les rapports entre la pensée et la matière. Certains de ces...
  • MÉMOIRE

    • Écrit par Francis EUSTACHE
    • 4 266 mots
    • 1 média
    Vue à travers le prisme de la psychologie et des neurosciences, la mémoire permet à l’individu de voyager mentalement dans le temps et dans l’espace et d’interagir avec un monde qu’il essaie de comprendre ; elle permet aussi de construire une représentation du passé et de simuler un futur pour imaginer...
  • NEUROLOGIE

    • Écrit par Universalis, Raymond HOUDART, Hubert MAMO, Jean MÉTELLUS
    • 30 259 mots
    • 7 médias
    À la sémiologie clinique traditionnelle les médecins associent peu à peu une sémiologie instrumentale. Dès la fin du xixe siècle, des chercheurs travaillent dans cette voie. C'est l'entrée en scène des neurophysiologistes, qui s'intéressent aux structures histologiques, aux questions de physiologie...
  • NEUROSCIENCES COGNITIVES ET AGENTIVITÉ

    • Écrit par Elisabeth PACHERIE
    • 1 354 mots
    Des approches intégratives inspirées des modèles de codage prédictif actuellement très influents dans les neurosciences ont été récemment proposées. Ces approches attribuent un rôle important aux processus prédictifs, mais introduisent une hiérarchie de niveaux de prédictions. Le sens de l'agentivité...
  • NEUROSCIENCES COGNITIVES

    • Écrit par Michèle FABRE-THORPE, Simon THORPE
    • 4 899 mots
    • 2 médias

    Le domaine de recherche couvert par les neurosciences cognitives est relativement récent. C'est vers la fin des années 1970 que ce terme apparaît, proposé par Michael Gazzaniga et George Miller. Des conférences, des sociétés savantes, des journaux se spécialisent dans ce domaine comme le ...

  • PERCEPTION (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 3 227 mots
    Les outils dont disposent de nos jours les neurosciences confirment les thèses de la Gestalt-théorie. Grâce à des caméras perfectionnées, on peut ainsi démontrer que, lors d’une lecture, l’œil lit à peine 10 p. 100 des lettres présentes dans un texte. Le cerveau repère des ensembles et « devine » les...
  • PLASTICITÉ CÉRÉBRALE

    • Écrit par Jean-Claude DUPONT
    • 7 548 mots
    • 6 médias
    Pourles neuro-embryologistes, l'approche de la plasticité consistait à tester la capacité de restauration ou de réorganisation du système nerveux, à la suite de modifications de connexions entre neurones provoquées chez l'animal adulte ou au cours du développement. L'Américain Roger W. Sperry (1913-1994)...
  • PSYCHOLOGIE COGNITIVE

    • Écrit par Michel DENIS
    • 4 747 mots
    La situation de fait est que les neurosciences et la psychologie ont désormais peu de chances d'évoluer de manière séparée. En devenant « cognitives », les neurosciences se sont rapprochées de la psychologie et ce double mouvement d'attraction a créé un nouveau paysage pour les chercheurs intéressés par...