PSYCHOLOGIE COGNITIVE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Toutes les disciplines scientifiques rencontrent à un moment ou un autre la nécessité de qualifier leur dénomination par des épithètes qui spécifient un champ, un sous-domaine ou une orientation particulière en leur sein. Ainsi en va-t-il de la psychologie. S'il n'est pas question ici de recenser les désignations qualifiant tous les champs ou toutes les branches de la discipline, il est pertinent, en tout cas, de cerner les raisons qui ont présidé à l'apparition de cette appellation particulière qu’est la « psychologie cognitive », dans le vaste territoire de la psychologie.

Les premiers signes de l'émergence d'un champ destiné à constituer la psychologie cognitive se situent dans les années 1950, probablement vers la fin de cette décennie. Cette nécessité semble s'être imposée au sein de la discipline pour désigner commodément la partie de celle-ci dévolue à l'étude des processus par lesquels l'esprit humain exerce les fonctions dites « supérieures », comme la compréhension du langage, le raisonnement, la résolution de problèmes.

Par cette désignation, un champ d'intérêt se trouvait délimité, et surtout les psychologues marquaient le contraste entre ce champ et celui concerné par les processus affectifs, émotionnels ou motivationnels. L'idée n'était sans doute pas de suggérer que ces deux champs étaient irréductiblement imperméables l'un à l'autre, mais qu'assurément ils pouvaient, devaient ou méritaient d'être examinés par des regards distincts. Cette distinction, dans ses formes les plus rigides, a été dépassée entre-temps, et il existe de nos jours, on le verra, une psychologie qui a pour ambition de rendre compte des processus affectifs au sein même des modélisations d'inspiration cognitive.

La psychologie cognitive est un domaine marqué par la régulière expansion de son territoire au long des décennies. Ainsi, alors qu'à son émergence elle avait tendance à couvrir ce qu'il était convenu d'appeler les « fonctions intellectuelles supérie [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PSYCHOLOGIE COGNITIVE  » est également traité dans :

PSYCHOLOGIE COGNITIVE ET CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Axel CLEEREMANS
  •  • 1 620 mots

La conscience, en tant qu’objet d’étude, représente un des plus grands défis scientifiques du xxie siècle. Le concept de conscience est multiple. Dans son sens premier, le mot « conscience », qui tire son origine du latin conscientia, « avec connaissance », fait référence au savoir : nous dirons que quelqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive-et-conscience/#i_55281

PSYCHOLOGIE CLINIQUE COMPORTEMENTALE ET COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martine BOUVARD
  •  • 2 567 mots

La psychologie comportementale et cognitive est un courant de la psychologie clinique qui développe des modèles explicatifs des troubles mentaux. Au sein de ce courant, l’accent est mis sur la méthodologie expérimentale en vue de tester des hypothèses concernant l’acquisition et le maintien des troubles. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-comportementale-et-cognitive/#i_55281

ANDERSON JOHN ROBERT (1947- )

  • Écrit par 
  • Denis ALAMARGOT
  •  • 372 mots

John Robert Anderson est né à Vancouver (Canada) en 1947. Après des études à l’université de la Colombie-Britannique, il obtient son Ph.D. en 1972 à l’université Stanford, sous la direction de G. Bower. D’abord professeur de psychologie à Yale de 1973 à 1977, il rejoint en 1978 l’université Carnegie-Mellon à Pittsburgh. John Anderson cherche à élab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-robert-anderson/#i_55281

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 804 mots

L’objet de l’anthropologie cognitive est de documenter et de mieux comprendre ce que la culture fait à la cognition. Depuis ses premiers tâtonnements au milieu du xx e  siècle jusqu’à ses développements les plus contemporains, cette sous-discipline de l’anthropologie occupe une position ambiguë. Son intérêt pour la cognition la rapproche de la psy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-cognitive/#i_55281

APPRENTISSAGE, psychologie

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H, 
  • Jean-François LE NY
  •  • 5 932 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Depuis les années 1990 »  : […] Alors que, dans les années 1970-80, la psychologie cognitive a accordé plus d’attention à l’étude de la mémoire qu’à celle de l’apprentissage, l’évolution des connaissances à partir de la fin des années 1980 a conduit à une fusion des concepts et des théories de ces deux champs. En effet, les théories récentes qui cherchent à rendre compte des proc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-psychologie/#i_55281

APPRENTISSAGE DES LANGUES ÉTRANGÈRES

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 1 239 mots

Les recherches sur l’apprentissage des langues étrangères ont d’abord été liées au domaine de la psycholinguistique, puis à celui du bilinguisme. Elles prennent actuellement davantage en compte les concepts de la psychologie cognitive : modalités d’apprentissage, automatisation, coût cognitif. En lien avec la psycholinguistique, on a montré que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-des-langues-etrangeres/#i_55281

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 2 658 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Deux avancées importantes en psychopathologie infantile »  : […] Une bien meilleure compréhension des troubles des enfants autistes – étant entendu que compréhension n'est pas une explication à la causalité – émerge de deux groupes de recherches. La psychologie cognitive, issue des travaux du philosophe et linguiste américain Noam Chomsky sur le langage, a montré l'importance de l'identification correcte des s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autisme-prise-en-charge-de-l/#i_55281

BARSALOU LAWRENCE W. (1951- )

  • Écrit par 
  • Guillaume VALLET, 
  • Rémy VERSACE
  •  • 376 mots

Lawrence W. Barsalou, psychologue cognitiviste né en 1951 à San Diego (Californie), a occupé le poste de professeur dans différentes institutions et s’est établi à l’université Emory en 1997. Il jouit d’une renommée internationale en raison de ses travaux sur la nature des connaissances conceptuelles chez l’être humain et leurs implications import […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-w-barsalou/#i_55281

BROADBENT DONALD (1926-1993)

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 393 mots

Donald Broadbent, né en 1926, est un psychologue britannique, qui a enseigné la psychologie expérimentale successivement dans les universités de Cambridge et d’Oxford. Il explique sa vocation pour la psychologie à travers son engagement (à dix-sept ans) dans la Royal Air Force pendant la Seconde Guerre mondiale : il y observe que les difficultés de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donald-broadbent/#i_55281

CARAMAZZA ALFONSO (1946- )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 373 mots

Alfonso Caramazza obtient, en 1974, un doctorat en psychologie à l’université Johns-Hopkins (Baltimore, Maryland). Enseignant-chercheur dans cette université jusqu’en 1993, il occupe divers postes universitaires aux États-Unis ainsi qu’à l’étranger (Montréal, Rome, College Park, Dartmouth, Genève, Trieste) jusqu’à sa nomination, en 1995, au départe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-caramazza/#i_55281

CERVEAU ET FONCTIONNEMENT EXÉCUTIF

  • Écrit par 
  • Fabienne COLLETTE
  •  • 1 079 mots

Le fonctionnement exécutif renvoie à un ensemble de processus cognitifs dont le rôle principal est de faciliter l’adaptation de la personne aux situations nouvelles et/ou complexes, en particulier lorsque les habiletés cognitives « surapprises » ne sont plus suffisantes. L’identification des substrats cérébraux de ces processus de haut niveau fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-fonctionnement-executif/#i_55281

CITÉ DES SCIENCES ET DE L'INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Michel VAN-PRAËT
  •  • 1 712 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des Cités pour répondre aux attentes de divers publics »  : […] En 1992, une Cité des enfants de 2 600 mètres carrés se substitue à l’Inventorium. Bien que représentant moins de 20 p. 100 des surfaces d’exposition de l’ensemble de la Cité des sciences et de l’industrie, elle accueille rapidement 50 p. 100 des visiteurs, ce qui conduira à la dédoubler. En 2005, une Cité des enfants de 2 à 7 ans est donc créée su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cite-des-sciences-et-de-l-industrie/#i_55281

COGNITION

  • Écrit par 
  • Chrystel BESCHE-RICHARD, 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 2 620 mots

Dans le chapitre « Intelligence artificielle et sciences cognitives »  : […] Vers le milieu du xx e  siècle, l'invention des premiers ordinateurs programmables et la cybernétique amènent à considérer ensemble le cerveau, l'esprit et la machine. L'intelligence artificielle offre des outils conceptuels, des méthodes et des machines à des disciplines très différentes. Si les neurosciences, la psychologie, la linguistique ou l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition/#i_55281

COGNITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Emmanuel BIGAND
  •  • 1 292 mots

Tout comme la couleur, la musique n’existe pas dans la nature. Elle résulte d’une construction de l’esprit. Cette construction repose sur des opérations psychologiques perceptives, intellectuelles, affectives et motrices. Le terme « cognition musicale » désigne l’ensemble de ces opérations. Leur étude scientifique s’inscrit dans le champ des scien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-musicale/#i_55281

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 239 mots
  •  • 4 médias

Les sciences cognitives ont pour objet de décrire, d'expliquer et le cas échéant de simuler voire d'amplifier les principales dispositions et capacités de l'esprit humain – langage, raisonnement, perception, coordination motrice, planification, décision, émotion, conscience, culture... En un sens, les sciences cognitives ne sont rien d'autre que l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-cognitives/#i_55281

CONSCIENCE MORALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 1 163 mots

La faculté de formuler des jugements sur la valeur morale des actions humaines, ou conscience morale, a fait l’objet de développements importants en psychologie, notamment depuis la parution en 1932 de l’ouvrage Le Jugement moral chez l’enfant de Jean Piaget. Au moyen de protocoles d’observation, d’entretiens et de brèves histoires soumises à l’é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience-morale/#i_55281

DEHAENE STANISLAS (1965- )

  • Écrit par 
  • Xavier SERON
  •  • 424 mots
  •  • 1 média

Stanislas Dehaene est né à Roubaix le 12 mai 1965. Diplômé de l’École normale supérieure en mathématiques et en mathématiques appliquées, il effectue une thèse de doctorat en psychologie cognitive à l’École pratique des hautes études sous la direction de Jacques Mehler, qui a été un promoteur influent de la psychologie cognitive en France. Il trav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislas-dehaene/#i_55281

DÉVELOPPEMENT SOCIAL, psychologie

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 1 872 mots

Dans le chapitre « Les conduites agressives »  : […] Par contraste, les conduites agressives sont négativement orientées vers autrui. Les premières agressions physiques se manifestent de la fin de la première année au début de la troisième en réponse à des situations de frustration ou de concurrence conflictuelle, la manipulation d’un jouet par exemple. Les attitudes d’opposition/défiance associées à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-social-psychologie/#i_55281

ÉCRITURE EXPRESSIVE

  • Écrit par 
  • Thierry OLIVE
  •  • 1 122 mots

L’écriture expressive est une technique thérapeutique qui demande à l’individu de décrire par écrit ce qu’il ressent au sujet d’un événement personnel à l’origine d’un stress ou d’une difficulté. Initialement développée par le psychologue américain James Pennebaker durant les années 1990, l’utilisation de l’écriture expressive s’inscrit dans le ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture-expressive/#i_55281

EXPLICATIONS PROXIMALES ET ULTIMES DES COMPORTEMENTS

  • Écrit par 
  • Patrick BONIN
  •  • 1 017 mots

Traditionnellement, les recherches en psychologie cognitive portent sur le « comment » des comportements : comment apprenons-nous ? comment parlons-nous ? La psychologie évolutionniste propose non seulement des explications – dites proximales – à ces questions mais, aussi et surtout, elle cherche à comprendre le « pourquoi » des comportements – de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explications-proximales-et-ultimes-des-comportements/#i_55281

GAUCHERIE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 464 mots

Le terme « gaucherie » comporte plusieurs sens. Ce terme fait référence au choix de la main gauche pour écrire, mais il signifie également « manque d’adresse ». Les gauchers seraient-ils maladroits, par opposition aux droitiers ? Ou s’agit-il d’une stigmatisation sans fondement dont sont souvent victimes les minorités ? On dit d’une personne qu’el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaucherie/#i_55281

GENRE ET COGNITION

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 1 133 mots
  •  • 1 média

Les différences entre le genre masculin et le genre féminin sont appréhendées par de nombreuses disciplines : anthropologie, sociologie, histoire, biologie, etc., et toutes les approches psychologiques ont quelque chose à dire sur ce sujet. L'une d'elles consiste à procéder à des comparaisons au moyen de procédures standardisées, en veillant à ce q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genre-et-cognition/#i_55281

ILLETTRISME

  • Écrit par 
  • José MORAIS
  •  • 965 mots

Le terme illettrisme, apparu il y a moins d’un demi-siècle en France, mais rarement utilisé dans les autres pays de langue française, est censé désigner l’état des personnes adultes qui ont quitté l’école en disposant de très faibles capacités de lecture et d’écriture ou qui sont devenues « illettrées » par manque de pratique. Plus récemment, sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illettrisme/#i_55281

IMAGE MENTALE

  • Écrit par 
  • Grégoire BORST
  •  • 977 mots
  •  • 1 média

Quand nous pensons à la manière d’agencer nos valises pour qu’elles puissent toutes tenir dans le coffre de notre voiture ou au trajet le plus rapide pour nous rendre d’un point A à un point B, nous avons tendance à simuler ces événements en visualisant l’ensemble des solutions qui s’offrent à nous pour en déterminer la meilleure. Quand nous nous e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/image-mentale/#i_55281

IMITATION, psychologie

  • Écrit par 
  • André GUILLAIN
  •  • 1 973 mots

L’imitation reproduit un modèle, plus ou moins fidèlement. Cette reproduction n’est pas automatique. Elle est intentionnelle et sélective. L’imitation est en effet une construction de similarité par ajustement, réajustements et corrections des erreurs, qui sont des indicateurs de l’intentionnalité d’une conduite. Ses modèles sont divers : mouvement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-psychologie/#i_55281

INCONSCIENT

  • Écrit par 
  • Christian DEROUESNE, 
  • Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, 
  • François ROUSTANG
  •  • 8 260 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'inconscient des neurosciences cognitives »  : […] La psychologie cognitive, fondée sur la théorie de l'information, s'oppose à la psychanalyse par sa méthodologie comme par son champ initial d'application : c'est une psychologie expérimentale développée à partir de l'étude de l'homme normal et de l'intelligence artificielle. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inconscient/#i_55281

INHIBITION (psychologie)

  • Écrit par 
  • Olivier HOUDÉ
  •  • 1 320 mots
  •  • 1 média

L’inhibition est une forme de contrôle qui nous permet de résister aux habitudes ou automatismes, aux tentations, distractions ou interférences. L’idée selon laquelle l’inhibition est un processus central de l’adaptation n’est pas nouvelle dans les sciences de l’esprit et du cerveau, mais elle a connu un regain général d’intérêt en psychologie cogn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inhibition-psychologie-cognitive/#i_55281

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 5 073 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le temps des prophètes  »  : […] Tout d’abord, dans l’euphorie des origines et des premiers succès – avec en particulier la réalisation en 1956 du Logic Theorist , un programme informatique développé par Allen Newell (1927-1992) et Herbert Simon (1916-2001) qui démontra automatiquement 38 des 52 premiers théorèmes de logique mathématique de l’ouvrage Principia Mathematica (1910) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intelligence-artificielle-ia/#i_55281

KOHLBERG LAWRENCE (1927-1987)

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 434 mots

Lawrence Kohlberg est né en 1927 à Bronxville (New York) et décédé à Boston en 1987. Après avoir servi dans la marine marchande pendant la Seconde Guerre mondiale, il a travaillé comme marin pour une organisation qui faisait passer illégalement des réfugiés juifs en Palestine. Revenu aux États-Unis en 1948, il étudie à l’université de Chicago. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-kohlberg/#i_55281

KOSSLYN STEPHEN (1948- )

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 484 mots

Stephen Michael Kosslyn est un chercheur américain en psychologie et neurosciences cognitives, qui s'est spécialement illustré dans la recherche sur l'imagerie mentale. Stephen Kosslyn a obtenu ses titres universitaires en psychologie à l'université de Californie à Los Angeles (1970), puis à Stanford (1974). Il a occupé ensuite des postes académiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-kosslyn/#i_55281

LATÉRALISATION MANUELLE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 597 mots

Le terme « latéralisation » renvoie au fait que les organes corporels doubles, bien que symétriques en apparence, sont fonctionnellement asymétriques. C’est le cas pour les mains, les pieds, les yeux, les oreilles, organes corporels périphériques qui ne sont pas nécessairement tous latéralisés du même côté. Concernant la latéralisation manuelle (o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lateralisation-manuelle/#i_55281

LOFTUS ELIZABETH (1944- )

  • Écrit par 
  • Céline LAUNAY, 
  • Jacques PY
  •  • 387 mots

Elizabeth Loftus est considérée comme la pionnière de la psychologie judiciaire moderne pour ses travaux innovants sur la malléabilité de la mémoire et son engagement permanent contre les erreurs judiciaires. Élue à la prestigieuse Académie nationale des sciences américaine, elle a été classée cinquante-huitième sur la liste des chercheurs en psyc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loftus-elizabeth-1944/#i_55281

MACWHINNEY BRIAN (1945- )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 429 mots

Brian MacWhinney obtient un doctorat en psycholinguistique à l’université de Californie à Berkeley en 1974. Après plusieurs années d’activité au département de psychologie de l’université de Denver, il est nommé en 1981 professeur de psychologie à l’université Carnegie-Mellon (Pittsburgh). Ses travaux se situent principalement dans le champ de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brian-macwhinney/#i_55281

MÉMOIRE AUTOBIOGRAPHIQUE

  • Écrit par 
  • Arnaud D' ARGEMBEAU
  •  • 1 952 mots

La mémoire autobiographique désigne l’ensemble des souvenirs et des connaissances qu’un individu a de son passé personnel. L’étude systématique de la mémoire autobiographique a émergé dans les années 1980 en réaction aux recherches qui évaluaient les mécanismes de la mémoire exclusivement sur la base de situations de laboratoire impliquant la mémo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-autobiographique/#i_55281

MINSKY MARVIN LEE (1927-2016)

  • Écrit par 
  • Michael Aaron DENNIS, 
  • Universalis
  •  • 440 mots

Le scientifique américain Marvin Minsky fut un pionnier de l’intelligence artificielle (IA). Il contribua également à l’étude de la psychologie cognitive, des réseaux neuronaux et des mathématiques symboliques. Né le 9 août 1927 à New York, Marvin Lee Minsky sert dans la marine américaine (US Navy) en 1944-1945 avant d’étudier la physique, la neuro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marvin-lee-minsky/#i_55281

NEISSER ULRIC (1928-2012)

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 366 mots

Né en 1928 en Allemagne, Ulric Neisser a rejoint les États-Unis avec sa famille en 1933. Il soutient une thèse de doctorat en psychophysique à Harvard en 1956, et enseigne ensuite dans plusieurs grandes universités américaines. La publication de son ouvrage Cognitive Psychology , en 1967, est considérée comme un des éléments fondateurs de la psycho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulric-neisser/#i_55281

NEUROSCIENCES COGNITIVES

  • Écrit par 
  • Michèle FABRE-THORPE, 
  • Simon THORPE
  •  • 4 855 mots
  •  • 2 médias

Le domaine de recherche couvert par les neurosciences cognitives est relativement récent. C'est vers la fin des années 1970 que ce terme apparaît, proposé par Michael Gazzaniga et George Miller. Des conférences, des sociétés savantes, des journaux se spécialisent dans ce domaine comme le Journal of Cognitive Neuroscience , qui paraît pour la premiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives/#i_55281

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET AGENTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Elisabeth PACHERIE
  •  • 1 348 mots

L'agentivité renvoie à la conscience subjective que nous avons de causer volontairement nos actions, d'en contrôler le cours et d'en maîtriser les effets. Elle constitue ainsi une composante importante de la conscience de soi, jouant un rôle essentiel dans la compréhension que nous avons de nous-mêmes comme des agents actifs de notre propre vie et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-agentivite/#i_55281

NUMÉROSITÉ

  • Écrit par 
  • Xavier SERON
  •  • 236 mots
  •  • 1 média

La numérosité est une propriété d’un ensemble qui correspond à la quantité d’éléments présents dans cet ensemble. La numérosité est une propriété abstraite au sens où elle est indépendante des attributs sensoriels et des dimensions physiques des éléments, tels que par exemple leur forme, leur taille ou leur densité . Comme de nombreuses autres espè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/numerosite/#i_55281

PAIVIO ALLAN (1925-2016)

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 357 mots

Allan Paivio est un psychologue canadien qui s'est principalement illustré en redonnant une place à l'étude de l'imagerie mentale et à la compréhension de son rôle dans le fonctionnement cognitif humain. Après avoir servi dans la marine pendant les deux dernières années de la Seconde Guerre mondiale, Paivio a obtenu auprès de l'université McGill, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allan-paivio/#i_55281

PENSÉE

  • Écrit par 
  • Pascal ENGEL
  •  • 8 282 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Langage de la pensée et individuation des contenus intentionnels »  : […] Le fonctionnalisme est plus ou moins la thèse « officielle » des sciences «  cognitives », c'est-à-dire de toutes les disciplines qui cherchent à expliquer le comportement en termes de traitement de l'information et de manipulations de représentations mentales. Si l'on veut échapper à l'interactionnisme cartésien, il est nécessaire de supposer que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pensee/#i_55281

PERCEPTION

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 093 mots

Dans le chapitre « La perception comme acte cognitif »  : […] Indépendamment du point de vue biologique, la psychologie cognitive tente depuis le début des années soixante-dix de renouveler la théorie de la perception en proposant des modes d'analyse inspirés par la théorie de l'information et de la communication. Cette tendance de la psychologie expérimentale se fonde essentiellement sur l'idée que la perc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perception/#i_55281

PETITE ENFANCE ET DÉBUTS DE LA PENSÉE

  • Écrit par 
  • Roger LÉCUYER
  •  • 1 345 mots

Dans le chapitre « Au commencement était Piaget »  : […] Vue dans une perspective cognitive, la petite enfance a longtemps été plus ou moins assimilée au stade sensorimoteur de Jean Piaget. Elle commençait donc à la naissance et se terminait au second semestre de la deuxième année, avec les débuts de la maîtrise du langage, identifiée à la production de phrases simples. Pour la majorité des auteurs, ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petite-enfance-et-debuts-de-la-pensee/#i_55281

PSYCHOLOGIE DE LA RELIGION

  • Écrit par 
  • Vassilis SAROGLOU
  •  • 4 079 mots

Dans le chapitre « Développements théoriques »  : […] Depuis lors, la psychologie de la religion s’est développée et diversifiée tout au long du xx e  siècle et au début du xxi e  siècle en suivant, outre des théories et des mesures propres au domaine, les développements théoriques et les approches méthodologiques des autres disciplines psychologiques de base : psychologie de la personnalité, sociale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-religion/#i_55281

PSYCHOLOGIE DÉVELOPPEMENTALE DU LIFESPAN

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 527 mots

La psychologie développementale du lifespan est cette partie de la psychologie qui cherche à comprendre comment les processus mentaux, les comportements et les performances des individus évoluent au cours de l’enfance et de la vie adulte. Elle poursuit cet objectif général en déterminant comment évoluent les grandes fonctions psychologiques. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-developpementale-du-lifespan/#i_55281

PSYCHOLOGIE ET JUSTICE

  • Écrit par 
  • Fanny VERKAMPT
  •  • 4 415 mots

Les liens entre la psychologie et la justice ont commencé à s’établir à la fin du xix e  siècle et ont pour origine des affaires criminelles, par exemple le procès Van Puyenbroeck en 1910, parallèlement aux travaux menés dans divers champs de la psychologie. Des psychologues influents tels que Binet, Claparède, Stern ou encore Freud furent parmi l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-et-justice/#i_55281

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La révolution cognitive »  : […] Les psychologues cognitivistes vont s’intéresser aux activités mentales complexes et au contenu de la « boîte noire » béhavioriste, c’est-à-dire aux étapes de traitement entre S et R. C’est dans ce cadre qu‘ils vont proposer les premiers modèles psychologiques majeurs du fonctionnement intellectuel. On peut citer parmi ces modèles celui du Britann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-psychologie/#i_55281

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DES TROUBLES OBSESSIONNELS COMPULSIFS

  • Écrit par 
  • Martine BOUVARD
  •  • 1 060 mots

Les obsessions et les rituels sont décrits depuis très longtemps : par exemple, la scrupulosité morbide – qui peut s’apparenter à la rumination obsessionnelle – rapportée par les moines, en médecine les « monomanies raisonnantes » d’Esquirol ou encore la folie du doute notée par Legrand du Saulle évoquent des caractéristiques du trouble obsessionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-des-troubles-obsessionnels-compulsifs/#i_55281

PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ

  • Écrit par 
  • Marilou BRUCHON-SCHWEITZER
  •  • 3 926 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Voies cognitives et comportementales  »  : […] Les croyances et cognitions des individus envers la santé en général et leur propre santé ont un effet sur l’adoption des comportements de santé (en population générale), l’utilisation des services de soins et l’adhésion thérapeutique (chez les patients). Elles permettent aussi aux soignants de mieux comprendre le point de vue des sujets malades. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-sante/#i_55281

PSYCHOLOGIE DU MENSONGE

  • Écrit par 
  • Claudine BILAND, 
  • Jacques PY
  •  • 2 011 mots

Le mensonge est un comportement quotidien et fréquent : nous avouons en émettre deux en moyenne par jour. Il peut être défini à travers son auteur. Le menteur a l’intention délibérée d’abuser une autre personne, sans donner le moindre avertissement et sans que la victime lui ait demandé d’agir ainsi. Le menteur connaît la vérité. Il a le choix de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-mensonge/#i_55281

PSYCHOLOGIE DU TÉMOIGNAGE

  • Écrit par 
  • Céline LAUNAY, 
  • Jacques PY
  •  • 1 465 mots

C’est à la fin du xix e  siècle et au début du xx e que se développèrent différentes recherches en Europe et aux États-Unis, prémices de la psychologie judiciaire scientifique, évaluant les facteurs susceptibles de rendre compte des erreurs de témoignage. En France, Alfred Binet démontra la suggestibilité des enfants exposés à des questions dir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-temoignage/#i_55281

PSYCHOLOGIE ÉVOLUTIONNISTE

  • Écrit par 
  • Marc RICHELLE
  •  • 1 756 mots

Dans le chapitre « Origines et thèses de la psychologie évolutionniste »  : […] Les origines de la psychologie évolutionniste remontent aux années 1980. Elles sont liées aux travaux du couple américain formé par l’anthropologue John Tooby et la psychologue Leda Cosmides, alors à Stanford University. Leur article de 1989 peut apparaître comme le manifeste fondateur de ce qui allait bientôt devenir une école, consacrée par l’ins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-evolutionniste/#i_55281

PSYCHOLOGIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 4 474 mots

Dans le chapitre « Méthodologie »  : […] L’un des traits distinctifs de la psychologie sociale est la diversité des méthodologies de recherche qu’elle mobilise. Son large spectre d’ outils d’évaluation et de mesure la conduit à employer l’entretien, l’observation systématique, l’enquête par questionnaire (avec un usage croissant d’Internet), la recherche de terrain, l’étude d’échantillonn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-sociale/#i_55281

PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martial VAN DER LINDEN
  •  • 2 365 mots

La psychopathologie cognitive est une branche récente de la psychopathologie qui a pour objectif d’examiner en quoi les dysfonctionnements cognitifs contribuent au développement, au maintien et à la récurrence des états ou symptômes psychopathologiques et des difficultés dans la vie quotidienne qui y sont associées. Elle vise également à développe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychopathologie-cognitive/#i_55281

RAISONNEMENT CHEZ L'ADULTE, psychologie

  • Écrit par 
  • Jean-François BONNEFON
  •  • 1 160 mots

Le raisonnement est l'ensemble des opérations mentales qui nous permettent de distinguer le vrai du faux. On raisonne quand on s'efforce de juger si un énoncé est vrai (ou probablement vrai). On raisonne aussi quand on cherche à former une nouvelle conclusion à partir des informations à notre disposition. Le raisonnement peut prendre des formes trè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raisonnement-chez-l-adulte-psychologie/#i_55281

RELATIONS INTERGROUPES

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 676 mots

L’étude des relations intergroupes s’intéresse aux aspects de l’interaction humaine qui impliquent des individus en tant qu’ils se perçoivent ou sont perçus comme membres d’une catégorie sociale. Cette dimension d’appartenance définit l’endogroupe, le groupe dont on est un membre, par opposition à l’exogroupe, le groupe auquel on n’appartient pas. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relations-intergroupes/#i_55281

ROEDIGER HENRY (1947- )

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 353 mots

Né en 1947, le psychologue américain Henry L. Roediger III, docteur de l’université de Yale (1973, thèse dirigée par Robert Crowder), est professeur à l’université Washington de Saint Louis (Missouri). Il est spécialiste de la mémoire et des apprentissages scolaires. Son activité de recherche est centrée sur le fonctionnement de la mémoire, et not […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-roediger/#i_55281

SCHACTER DANIEL (1952- )

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 447 mots

Né en 1952, le psychologue américain Daniel Schacter a soutenu, en 1981, une thèse dirigée par Endel Tulving à Toronto. Il a ensuite exercé en tant que professeur de psychologie dans les universités de Toronto, d’Arizona et à Harvard. Ses recherches sur la mémoire ont porté sur plusieurs thématiques : les troubles de la mémoire ; les effets du vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-schacter/#i_55281

SIMULATION ET DÉVELOPPEMENT (psychologie)

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 457 mots

Les techniques de simulation visent à reproduire par une suite de calculs les processus psychologiques et leurs manifestations expérimentales ou cliniques. On pourrait donc penser que plus la reproduction artificielle des observables est exacte, plus la simulation est réussie. Mais ce n’est pas tout à fait le cas car il faut aussi que la simulation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simulation-et-developpement/#i_55281

SQUIRE LARRY (1941- )

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 420 mots

Né en 1941, le psychologue américain Larry Squire, docteur du Massachusetts Institute of Technology, a enseigné durant toute sa carrière à l’université de Californie à San Diego. Ses activités de recherche sur la mémoire constituent l’une des meilleures illustrations du caractère fécond de la rencontre entre psychologie cognitive – l’étude des fon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/larry-squire/#i_55281

SURCHARGE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • André TRICOT
  •  • 1 335 mots
  •  • 1 média

La surcharge cognitive correspond à un état mental où un individu est engagé dans la réalisation d’une tâche extrêmement exigeante pour lui : il ne dispose pas des ressources cognitives suffisantes à une mise en œuvre aisée de cette tâche. Par analogie avec une tâche physique, qui peut être exigeante pour un individu mais pas au point de le faire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surcharge-cognitive/#i_55281

TOMASELLO MICHAEL (1950- )

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 447 mots

Michael Tomasello, né en 1950, est un psychologue américain. Après des études de psychologie (université Duke à Durham ; université de Georgie, Ph.D. 1980), il enseigne la psychologie et l’anthropologie à l’université Emory (Atlanta) tout en exerçant comme chercheur associé au Yerkes Primates Center (1980 à 1998). Depuis 1998, il dirige le départem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomasello-michael-1950/#i_55281

TROUBLES DYSEXÉCUTIFS

  • Écrit par 
  • Fabienne COLLETTE
  •  • 1 171 mots

La notion de fonctionnement exécutif renvoie à un ensemble de processus cognitifs dont le rôle principal est de faciliter notre adaptation aux situations nouvelles et/ou complexes, en particulier lorsque nos automatismes d’action ne s’avèrent plus adaptés à la situation. En effet, bien que la plupart de nos activités quotidiennes puissent être réal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troubles-dysexecutifs/#i_55281

VIEILLISSEMENT COGNITIF

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 060 mots

La psychologie du vieillissement cognitif est cette partie de la psychologie qui cherche à comprendre comment évoluent nos capacités intellectuelles au fur et à mesure que nous avançons en âge. Les recherches essaient de caractériser le vieillissement dit « normal », mais aussi le vieillissement pathologique (par ex. la maladie d’Alzheimer). Les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement-cognitif/#i_55281

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel DENIS, « PSYCHOLOGIE COGNITIVE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/