MATIÈRE/ESPRIT (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alors que les sagesses orientales étaient toutes « monistes » (du grec monos, « unique »), autrement dit convaincues que le réel se réduisait à une unique dimension, les premières philosophies grecques ont choisi la voie du dualisme, opposant chacune à leur manière la matière à l’esprit, et favorisant tantôt l’un tantôt l’autre de ces deux principes. De la matière à l’esprit, puis de l’esprit à la matière : tel fut le chemin suivi par la philosophie hellénique. Après le règne des « physiciens » d’Ionie (vie-ve siècles av. J.-C.), dont chacun privilégia l’un des quatre éléments (Terre, Eau, Air et Feu) considéré comme moteur du devenir du monde, Platon (env. 428-env. 347 av. J.-C.) élabora la première doctrine idéaliste en supposant un principe intelligible comme cause suprême de tout ce qui nous apparaît. Il revint à son disciple Aristote (env. 385-322 av. J.C.) d'élaborer une synthèse : sans la matière, rien ne pourrait évoluer ; mais sans l’esprit, la matière resterait un magma informe et incompréhensible. Au terme de ce cheminement, les atomistes, dont Épicure (341-270 av. J.-C.) fut le brillant héritier, proposèrent une vision matérialiste, en faisant des atomes les uniques éléments de tout ce qui existe.

Peut-on considérer pour autant que matérialisme et idéalisme soient deux options également rigoureuses entre lesquelles les philosophes seraient sommés de choisir ? On peut logiquement se déclarer idéaliste, voire, à la manière du philosophe anglais George Berkeley (1685-1753), « immatérialiste », c’est-à-dire poser que l’essence de la réalité n’est rien d’autre que le fait qu’elle soit perçue (Esse est percipi, « Être, c’est être perçu »), et qu’il n’est pas possible que les choses « aient une existence quelconque en dehors des esp [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « MATIÈRE/ESPRIT (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-esprit-notions-de-base/