PÉTROLELe transport

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'offre de navires

Au 1er janvier 2006, la flotte pétrolière mondiale se composait de 4 186 navires pétroliers de plus de 10 000 tonnes de port en lourd (tpl), représentant un tonnage total de 360 millions de tpl (Mtpl) ; 475 d'entre eux avaient un tonnage unitaire supérieur à 200 000 tpl, représentant 140 Mtpl, soit 38,7 p. 100 du tonnage total, dont quelques-uns dépassant 350 000 tpl (tabl. 2. Cette flotte est composée de navires transporteurs de pétrole brut (2 000 navires d'un tonnage total de 280 Mtpl), et de navires transporteurs de produits pétroliers finis ou semi-finis (970 navires d'un tonnage total de 37 Mtpl). Il s'y ajoute des navires transporteurs de produits chimiques liquides (34 Mtpl), et quelques navires mixtes pouvant transporter indifféremment du vrac sec (charbon, minerais, céréales...) ou du pétrole (8 Mtpl).

Immatriculation des navires pétroliers supérieurs à 500 tpl

Tableau : Immatriculation des navires pétroliers supérieurs à 500 tpl

Tableau

Immatriculation au 1er janvier 2006 des navires pétroliers supérieurs à 500 tpl (d'après S.S.M.R.). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Flotte existante au 30 juin 2000

Tableau : Flotte existante au 30 juin 2000

Tableau

Flotte existante au 30 juin 2000 (d'après: S.S.Y. Consultancy and Research Ltd.) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Alors que, dans le passé, les navires appartenaient en majeure partie aux compagnies pétrolières, la plupart d'entre eux sont désormais la propriété d'armateurs indépendants (84 p. 100) et de compagnies nationales (10 p. 100). Cette situation résulte de la politique des compagnies pétrolières qui, de plus en plus, ont confié leur transport maritime à des tiers. Celles-ci affrètent les navires par des contrats d'une durée pouvant varier de plusieurs années à quelques mois, ou même pour un seul voyage. Quand il apparaît des excédents importants de tonnage, comme ce fut le cas dans les années 1980, les navires peuvent être désarmés ou utilisés en stockages flottants (cf. travaux offshore).

En outre, au 1er janvier 2006, 710 navires pétroliers d'un tonnage total de 76 Mtpl étaient en commande ou en construction dans le monde. La Corée du Sud réalise plus de 40 p. 100 de ces nouvelles constructions, devant le Japon (30 p. 100) et la Chine (20 p. 100). Aucun navire d'une taille supérieure à 320 000 tpl n'était alors en commande.

La démolition des vieux navires peut être importante, elle dépend de leur état, de leur obsolescen [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Médias de l’article

Évolution du transport maritime de pétrole brut et de produits pétroliers

Évolution du transport maritime de pétrole brut et de produits pétroliers
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Échanges de pétrole brut et de produits finis

Échanges de pétrole brut et de produits finis
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Pétrole dans le monde

Pétrole dans le monde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Immatriculation des navires pétroliers supérieurs à 500 tpl

Immatriculation des navires pétroliers supérieurs à 500 tpl
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

  • : capitaine au long cours, directeur général de la Société maritime British Petroleum
  • : ancien président de la Compagnie nationale de navigation

Classification

Autres références

«  PÉTROLE  » est également traité dans :

PÉTROLE - Le pétrole brut

  • Écrit par 
  • Bernard TISSOT
  •  • 3 433 mots
  •  • 6 médias

Le pétrole brut est un fluide constitué principalement d'hydrocarbures ; il contient également des composés organiques soufrés, oxygénés et azotés. On le rencontre dans les bassins sédimentaires, où il occupe les vides de roches poreuses appelées réservoirs. Les gisements de pétrole correspondent à une accumulation dans une zone où le réservoir présente des caractéristiques favorables et constitue […] Lire la suite

PÉTROLE - Géographie du pétrole

  • Écrit par 
  • Christophe BÉLORGEOT
  •  • 5 062 mots
  •  • 3 médias

Dans les vingt années qui ont précédé le premier choc pétrolier, de 1953 à 1973, la production mondiale de pétrole brut a plus que quadruplé, progressant de 654 millions de tonnes (Mt) à 2 870 Mt. Sous l'effet de la hausse brutale des prix, initiée en 1973, sa croissance s'est ralentie et, après avoir atteint 3 190 Mt en 1979, le deuxième choc pétrolier a entraîné une baisse de la production, la r […] Lire la suite

PÉTROLE - L'exploration pétrolière

  • Écrit par 
  • Alain PERRODON
  •  • 6 934 mots
  •  • 3 médias

L'exploration (ou prospection) pétrolière a pour but la découverte d'accumulations d'hydrocarbures liquides et gazeux éventuellement solides, techniquement et économiquement exploitables. Ces gisements se rencontrent plus ou moins profondément dans les bassins sédimentaires où ils sont reconnus par des forages. L […] Lire la suite

PÉTROLE - L'exploitation des gisements

  • Écrit par 
  • Yves BARBIER, 
  • Daniel CHAMPLON, 
  • Pierre SIMANDOUX
  •  • 7 212 mots
  •  • 4 médias

S'il incombe aux équipes de prospection de trouver des gisements, le rôle de celles qui sont chargées de la production est d'en tirer le meilleur parti. Essentiellement empirique d'abord, l'extraction des hydrocarbures, pétrole et gaz naturel, est progressivement devenue une technique étayée sur des bases sci […] Lire la suite

PÉTROLE - Économie pétrolière

  • Écrit par 
  • Jean-Marie BOURDAIRE
  •  • 7 217 mots
  •  • 4 médias

L'industrie pétrolière moderne naît aux États-Unis, au milieu du xixe siècle, sous la pression de la demande de combustible pour l'éclairage. Trop chassée pour son huile, la baleine à spermaceti se fait rare. Le pétrole suintant à la surface, dont le colonel Ferris vient de découvrir la distillation (pour fabriquer du pétrole lampant, à utiliser dans […] Lire la suite

PÉTROLE - La fin du pétrole : mythes et réalités

  • Écrit par 
  • Claude JABLON
  •  • 2 351 mots

La forte augmentation du prix du pétrole depuis le début du xxie siècle, est venue remettre sur le devant de la scène une série de préoccupations concernant le futur énergétique de notre planète : perspective d'un épuisement des ressources pétrolières, exploitation d'énergies renouvelables, risque […] Lire la suite

PÉTROLE - Le raffinage

  • Écrit par 
  • René DAUDIN
  •  • 5 409 mots
  •  • 5 médias

Le raffinage du pétrole est une industrie lourde qui transforme un mélange d'hydrocarbures, appelé pétrole brut, en produits énergétiques, tels que carburant et combustibles, et en produits non énergétiques, tels que matières premières pétrochimiques, lubrifiants, paraffines et bitumes. Les produits sont ensuite acheminés vers le consommateur final, so […] Lire la suite

PÉTROLE - Le stockage

  • Écrit par 
  • André CLERC-RENAUD
  •  • 2 489 mots
  •  • 3 médias

On entendra par pétrole l'ensemble des hydrocarbures, qui, selon leur composition chimique, les conditions de température et de pression où ils se trouvent, ont des aspects physiques divers. Les techniques de stockage visent, tout au long de la chaîne qui va de la production à la consommation, à emmagasiner le plus économiquement possible toutes sortes […] Lire la suite

ALASKA

  • Écrit par 
  • Claire ALIX, 
  • Yvon CSONKA
  •  • 6 018 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Économie et transports »  : […] Le développement de l'Alaska est caractéristique d'une économie encore jeune : à des périodes de croissance explosive ont succédé des temps de stagnation et de reflux. C'est au commerce des fourrures, aux ruées vers l'or, aux dépenses militaires, et enfin à l'exploitation du pétrole que l'on doit ces expansions économiques et démographiques. De 1988 à 2006, l'économie s'est stabilisée et a progre […] Lire la suite

ALCANES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 3 653 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Craquage et isomérisation »  : […] Portés pendant un temps très court (de 0,5 à 2 s) à une température élevée (700-850  0 C), les alcanes en C 5 -C 9 , qui sont les principaux constituants des coupes de distillation des pétroles appelées naphtas, subissent une série de réactions de fragmentation homolytique et de recombinaison qui les transforment en un mélange de molécules à chaîne plus courte, saturées (alcanes) et insaturées (a […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Canada. Jugement de la Cour suprême sur le transport interprovincial de pétrole. 16 janvier 2020

La Cour suprême confirme la décision de la cour d’appel de la Colombie-Britannique, rendue en mai 2019, qui déniait à la province le droit de limiter le transport de pétrole sur son territoire. La Colombie-Britannique entendait s’opposer au transit par l’oléoduc Trans Mountain du pétrole issu […] Lire la suite

Canada. Accord gouvernemental à l’extension de l’oléoduc Trans Mountain. 18 juin 2019

de cet accroissement des transferts pétroliers. Il souhaite que les communautés autochtones tirent profit de l’oléoduc, notamment en s’en portant acquéreuses. Tandis que le Premier ministre albertain Jason Kenney se réjouit de cette décision, favorable au transport du pétrole issu des sables bitumineux […] Lire la suite

France. Retrait de BNP Paribas des activités liées aux hydrocarbures non conventionnels. 11 octobre 2017

de sables bitumineux. La décision concerne les entreprises dont ces activités représentent plus de 30 p. 100 du volume d’affaires – aucune des grandes compagnies pétrolières mondiales n’atteint ce niveau –, ainsi que les projets majoritairement dédiés au transport et à l’exportation de ces hydrocarbures. BNP Paribas s’engage également à ne pas financer de projet d’exploration ou de production de pétrole ou de gaz en Arctique. […] Lire la suite

Irak. Accélération du transfert du pouvoir aux Irakiens et multiplication des attentats. 2-30 novembre 2003

Le 2, un hélicoptère de transport militaire américain est détruit par un missile sol-air près de Fallouja: quinze soldats sont tués. Il s'agit pour Washington des pertes les plus importantes depuis la chute de Bagdad, le 9 avril. Le 3, le Congrès américain adopte définitivement le collectif […] Lire la suite

Guerre du Golfe. Début de l'opération Tempête du désert. 16-31 janvier 1991

plusieurs mois ». De son côté, le Japon porte de 4 à 13 milliards de dollars sa contribution à la force internationale. Pour la première fois depuis 1945, il intervient dans un conflit en décidant d'envoyer dans la région des appareils militaires de transport pour évacuer les réfugiés. Le 25 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre HOUSSIN, Georges WESSELS, « PÉTROLE - Le transport », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-le-transport/