NORVÈGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRoyaume de Norvège (NO)
Chef de l'Étatle roi Harald V (depuis le 17 janvier 1991)
Chef du gouvernementErna Solberg (depuis le 16 octobre 2013)
CapitaleOslo
Langues officiellesnorvégien (nynorsk et bokmål), same 1
Note : Langue officielle localement.
Unité monétairecouronne norvégienne (NOK)
Population5 405 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)385 178 2
Note : Inclut l'archipel de Svalbard et l'île Jan Mayen

Par deux fois, lors de référendums organisés en 1972 et en 1994, les Norvégiens ont refusé que leur pays adhère à l'Europe communautaire. Pour expliquer cette nette réticence, de nombreux commentateurs ont tiré argument du fait que la Norvège a longtemps eu à subir le joug de pays étrangers comme le Danemark puis la Suède. Par conséquent, elle serait particulièrement sensible aux abandons de souveraineté qu'une participation directe à la construction européenne entraînerait inévitablement.

Norvège : carte physique

Carte : Norvège : carte physique

Carte physique de la Norvège. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Norvège : drapeau

Dessin : Norvège : drapeau

Norvège (1821). Avec sa croix scandinave, ce drapeau est directement inspiré du drapeau suédois et surtout du Dannebrog (cf. Danemark) auquel la couleur bleue a été rajoutée en signe d'indépendance. Ces trois couleurs ont également été choisies en hommage à la France, qui y avait... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Période faste de l'histoire nationale, l'époque des Vikings a vu les ancêtres des actuels Norvégiens écumer les mers, colonisant les Orcades, les Shetland, les Hébrides et l'Irlande, sans oublier l'Islande, créant sur cette île une société qui devait inspirer les auteurs des sagas du xiiie siècle. C'est à un Viking « norvégien » qu'on attribue en outre la découverte de l'Amérique du Nord au tournant du Ier millénaire. Commencée par Harald à la belle chevelure, vers la fin du ixe siècle, poursuivie durant les deux siècles suivant sous l'impulsion des rois convertisseurs Olaf Trygvasson et, surtout, Olaf Haraldsson, l'unification du royaume ne fut réellement achevée qu'au xiiie siècle. Considérablement affaiblie par la Peste noire au milieu du xive siècle, la Norvège eut besoin de s'appuyer sur des alliances pour contrebalancer l'influence des Allemands de la Hanse, fortement implantés à Bergen. Par le jeu de mariages dynastiques, elle eut en 1380 un roi également héritier du trône du Danemark. Ce fut le prélude à l'Union de Kalmar, qui réunit les trois royaumes scandinaves de 1397 à 1521. Une fois cette union dissoute, la Norvège resta possession danoise jusqu'en 1814, date à laquelle elle fut rattachée à la Suède de Bernadotte, en compensation de la perte de la Finlande, conquise par les Russes quelques années plus tôt. Il s'ensuivit une nouvelle période de sujétion, à l'autre voisin scandinave cette fois, et ce jusqu'en 1905. C'est à cette date que le pays retrouva sa pleine souveraineté, après plusieurs siècles d'assujettissement à des couronnes étrangères.

Longtemps considéré comme une lointaine province, le pays s'affirma au point de vue économique à partir du xviiie siècle, avec ses exportations de bois et de minerais. C'est à cette époque qu'il prit de plus en plus conscience de sa spécificité. Après le traité de Kiel, aux termes duquel la Norvège fut enlevée aux Danois, un fort mouvement de nationalisme prit naissance, s'exprimant entre autres dans les domaines linguistique et culturel. Il culmina près d'un siècle plus tard, au moment de la rupture de l'union avec la Suède. Alors qu'elle était au début du xxe siècle l'un des pays les plus pauvres d'Europe, la Norvège s'est hissée en quelques décennies au deuxième rang mondial quant au P.N.B. par habitant grâce à sa richesse en hydrocarbures, exploitée à partir des années 1970.

La longue présence de la social-démocratie au pouvoir, dès la période de l'entre-deux-guerres, a largement contribué à instaurer un État-providence dont les principes fondamentaux sont perçus comme des éléments essentiels du modèle de société norvégien, quelle que soit l'orientation politique du gouvernement en place. Après avoir servi de référence dans de nombreux pays au cours des années 1960, le « modèle scandinave » perdit une bonne partie de sa force d'attraction dans les décennies qui suivirent. À la fin des années 1980, on alla même parfois jusqu'à proclamer sa fin. Après quelques années de crise économique sérieuse, les pays scandinaves, la Norvège entre autres, ont toutefois apporté la preuve de la vitalité de leur société, à telle enseigne que leur réussite actuelle attire à nouveau l'attention de nombreux pays étrangers. Depuis le milieu des années 2000, l'économie norvégienne affiche des résultats exceptionnels en termes de croissance et d'emploi. Il serait toutefois illusoire de penser que la société norvégienne est exempte de difficultés : grave pénurie de main-d'œuvre, vieillissement de la population, perspective de l'épuisement progressif des réserves d'hydrocarbures, présence d'un grand nombre d'immigrés, qui bouscule la cohésion sociale et crée des tensions politiques importantes, dégradation des locaux consacrés aux activités scolaires, aux soins aux personnes âgées, aux bibliothèques, lacunes du système de santé, etc. Membre de l'Espace économique européen, mais pas de l'Union européenne, qui est pourtant son premier partenaire économique, la Norvège est aujourd'hui largement ouverte sur le monde. Même si elle prend soin de mettre en valeur son patrimoine culturel, elle s'est mise au diapason de la mondialisation et a su tirer profit de cette situation nouvelle.

Si l'on se place dans une perspective nationaliste, on peut dire que le malheur de la littérature norvégienne provient, pendant longtemps, d'une série de confusions ou de collusions imputables à l'histoire : pendant le Moyen Âge, d'un point de vue littéraire, Norvège et Islande ne se distinguent guère et l'évidente suprématie islandaise inciterait à remettre dans l'ombre la part pourtant capitale qui revient à la Norvège ; après le passage sous la domination danoise, même relégation, compliquée d'un problème de langue, le mode d'expression dano-norvégien (riksmål) contrariant le développement d'un langage purement local (ou landsmål, appelé aujourd'hui nynorsk : néo-norvégien) que les chercheurs de l'âge romantique devront retrouver dans les chants populaires ou folkeviser. Ce n'est qu'à partir de 1850 que, l'évolution politique aidant, la Norvège entrera de plain-pied dans le chœur des grandes littératures européennes, et alors avec un éclat remarquable que disent les grands noms d'Ibsen, de Bjørnson, puis de Hamsun, de Undset, de Vesaas, ou encore de Jon Fosse.

Cela explique que les lettres norvégiennes soient, si souvent, si naturellement militantes : qu'elles réagissent contre la domination étrangère, dans le domaine linguistique en particulier, contre le puritanisme hérité d'un protestantisme rigide, ou qu'elles opposent les « deux cultures » dont elles sont nées – la danoise, urbaine, élégante et raffinée ; la populaire, rurale, réaliste et fruste –, il y a toujours quelque obstacle à vaincre pour les compatriotes d'Ibsen.

Et il se pourrait bien qu'en dernière analyse cet antagonisme tînt [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 37 pages

Médias de l’article

Norvège : carte physique

Norvège : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Norvège : drapeau

Norvège : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Banquise

Banquise
Crédits : John Beatty/ Getty Images

photographie

Campagne de l'Oppland

Campagne de l'Oppland
Crédits : Pal Hermansen/ Getty Images

photographie

Afficher les 20 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne, docteur d'État, docteur honoris causa de l'université d'Aalborg (Danemark)
  • : professeur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  • : directeur honoraire de l'Institut de géographie de l'université de Paris
  • : maître de conférences à l'université de Caen
  • : professeur à l'université de Lille-III

Classification

Autres références

«  NORVÈGE  » est également traité dans :

NORVÈGE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 439 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le club antarctique »  : […] Le club est composé d'États qui, depuis longtemps, s'intéressent, de manière active, au continent austral. Ce sont : la Grande-Bretagne (suivie de deux membres du Commonwealth, l'Australie et la Nouvelle-Zélande), la France et la Norvège. On a appelé ces pays les « possessionnés ». En appliquant la théorie de la découverte , ils se sont mutuellement reconnu des secteurs dont le pôle Sud est le som […] Lire la suite

ARCTIQUE (géopolitique)

  • Écrit par 
  • François CARRÉ
  •  • 6 916 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les principaux différends sur les limites maritimes »  : […] Avec, en arrière-plan, l'existence de gisements d'hydrocarbures encore mal cernés, les revendications et contestations se sont multipliées dans l'Arctique et l'on est même revenu sur des traités passés. Ainsi, le Canada et les États-Unis ne sont plus d'accord, depuis les années 1970, sur la prolongation de leur frontière terrestre en mer de Beaufort. Un litige plus sérieux a surgi également entre […] Lire la suite

BERGEN

  • Écrit par 
  • Jean Maurice BIZIÈRE
  •  • 273 mots
  •  • 1 média

Comme l'indique l'étymologie ( bjorgvin signifiant la prairie au milieu des montagnes), Bergen possède comme Rome la caractéristique d'être une ville aux sept collines. Située au fond du Byfjord dans une région montagneuse de la Norvège du Sud-Ouest, elle se tasse sur une plate-forme étroite entourée par les eaux et sur les flancs des collines qui descendent vers la mer. Fondée en 1070 par Olaf K […] Lire la suite

BÉTHOUART MARIE ANTOINE (1889-1982)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 924 mots

Fils d'un conservateur des hypothèques, Marie Antoine Émile Béthouart naît à Dole (Jura) le 17 décembre 1889. Reçu à Saint-Cyr en 1909, dans la promotion des futurs général de Gaulle et maréchal Juin, il fait la Première Guerre mondiale dans l'infanterie. En mission d'instruction auprès de l'armée finlandaise qui épaule en 1919 les armées russes blanches, Antoine Béthouart est reçu à l'École de gu […] Lire la suite

BRUNDTLAND GRO HARLEM (1939- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 389 mots

Femme politique norvégienne, elle a été trois fois Premier ministre de son pays. Gro Harlem Brundtland est née le 20 avril 1939 à Oslo. Elle hérite de son père sa passion pour la médecine et la politique. Elle obtient son doctorat de médecine à l'université d'Oslo en 1963 et un master en santé publique (MPH) à Harvard en 1965. De retour à Oslo, elle travaille au ministère de la Santé dans les hô […] Lire la suite

CHASSE À LA BALEINE

  • Écrit par 
  • Jean-Benoît CHARRASSIN, 
  • Vincent RIDOUX
  •  • 8 019 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les catégories définies par la C.B.I.  »  : […] Pour pouvoir gérer de manière différente des pratiques qui correspondent à des objectifs distincts pour les sociétés humaines qui les mettent en œuvre, la C.B.I. distingue trois catégories de chasse baleinière (cf. carte ). La chasse commerciale est l'exploitation des ressources baleinières pour la satisfaction de besoins industriels ou nutritionnels, gérée selon des modalités permettant de maxim […] Lire la suite

CHRISTIAN II (1481-1559) roi de Danemark et de Norvège (1513-1523) et roi de Suède (1520-1523)

  • Écrit par 
  • Jean Maurice BIZIÈRE
  •  • 368 mots
  •  • 1 média

La vie de ce fils de Hans I er de Danemark et de Christine de Saxe commence comme un conte de Perrault, mais se poursuit et s'achève comme un drame de Shakespeare. Désigné comme héritier présomptif par les trois royaumes scandinaves, ce prince intelligent mais instable, alors vice-roi de Norvège, s'éprend dans un bal à Bergen d'une jeune bourgeoise (Dyveke) dont il fait sa maîtresse et dont la mè […] Lire la suite

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 545 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'Union du Nord »  : […] Un roi sans scrupule, mais d'une singulière capacité, Valdemar IV Atterdag (1340-1375), sut rétablir la situation sur des bases toutes nouvelles, en profitant des faiblesses des autres États scandinaves et en canalisant à son profit la brutale énergie de l'aristocratie guerrière. Il récupère la Scanie (1360), puis se jette sur l'île suédoise de Gotland, massacre son armée de paysans et pille son […] Lire la suite

DÉCOUVERTE D'HYDROCARBURES EN MER DU NORD

  • Écrit par 
  • Bernard BENSAID, 
  • Guy MAISONNIER
  •  • 484 mots
  •  • 1 média

La mer du Nord est divisée en cinq secteurs biens distincts qui appartiennent respectivement au Royaume-Uni, à la Norvège, au Danemark, aux Pays Bas et à l'Allemagne. Les zones britannique et norvégienne concentrent à elles seules 90 p. 100 des réserves pétrolières et gazières de la région. L'intérêt des compagnies pétrolières pour la mer du Nord a débuté avec la découverte, en 1959, dans la zo […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

5-16 août 2021 Union européenne – Afghanistan. Suspension des expulsions vers l'Afghanistan.

Norvège et la Finlande en juillet, les Pays-Bas et l’Allemagne annoncent toutefois la suspension des expulsions vers l’Afghanistan des requérants d’asile déboutés, en raison de la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays. Le 15, les talibans prennent le pouvoir à Kaboul. Le 16, la Belgique annonce à son tour qu’aucun demandeur d’asile […] Lire la suite

20-28 mai 2021 Union européenne. Accord sur un « Certificat Covid numérique européen ».

Norvège, la Suisse et le Liechtenstein, membres de l’espace Schengen, ont également signé cet accord. Le 28, l’AEM autorise l’administration du vaccin Pfizer-BioNTech aux enfants de douze à quinze ans. Ce vaccin avait également été le premier à être autorisé pour les personnes de plus de seize ans, en décembre 2020. […] Lire la suite

17-20 mai 2021 Russie – États-Unis. Première rencontre des chefs de la diplomatie américain et russe.

Norvège, la Suède, la Finlande et l’Islande, adopte un « plan stratégique » pour les dix années suivantes. Lors de la précédente réunion, en 2019, l’administration américaine avait empêché l’adoption d’une déclaration commune qui évoquait le réchauffement climatique. […] Lire la suite

7 mars 2021 Suisse. Votations fédérales sur la dissimulation du visage, l'identité numérique et l'accord avec l'Indonésie.

Norvège, Islande, Liechtenstein) et l’Indonésie signé en décembre 2018. Enfin, ils rejettent, par 64,4 % des suffrages, la loi fédérale de septembre 2019 sur les services d’identification électronique, qui prévoyait la certification d’une identité numérique reconnue par l’État, mais délivrée par des organismes privés. Le taux de participation est légèrement […] Lire la suite

8-9 septembre 2020 Grèce. Incendie du camp de réfugiés de Moria.

Norvège, non membres de l’UE. À défaut de solution concertée au niveau européen, Berlin indiquera son intention de recevoir quelque mille cinq cents migrants de Lesbos. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marc AUCHET, Régis BOYER, Georges CHABOT, Lucien MUSSET, Claude NORDMANN, « NORVÈGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/norvege/