Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

NORVÈGE

Nom officiel

Royaume de Norvège (NO)

    Chef de l'État

    Le roi Harald V (depuis le 17 janvier 1991)

      Chef du gouvernement

      Jonas Gahr Støre (depuis le 14 octobre 2021)

        Capitale

        Oslo

          Langues officielles

          Norvégien (nynorsk et bokmål), same 1

            Unité monétaire

            Couronne norvégienne (NOK)

              Population (estim.) 5 526 000 (2023)
                Superficie 384 483 km²

                  Par deux fois, lors de référendums organisés en 1972 et en 1994, les Norvégiens ont refusé que leur pays adhère à l'Europe communautaire. Pour expliquer cette nette réticence, de nombreux commentateurs ont tiré argument du fait que la Norvège a longtemps eu à subir le joug de pays étrangers comme le Danemark puis la Suède. Par conséquent, elle serait particulièrement sensible aux abandons de souveraineté qu'une participation directe à la construction européenne entraînerait inévitablement.

                  Norvège : carte physique

                  Norvège : carte physique

                  Norvège : drapeau

                  Norvège : drapeau

                  Période faste de l'histoire nationale, l'époque des Vikings a vu les ancêtres des actuels Norvégiens écumer les mers, colonisant les Orcades, les Shetland, les Hébrides et l'Irlande, sans oublier l'Islande, créant sur cette île une société qui devait inspirer les auteurs des sagas du xiiie siècle. C'est à un Viking « norvégien » qu'on attribue en outre la découverte de l'Amérique du Nord au tournant du Ier millénaire. Commencée par Harald à la belle chevelure, vers la fin du ixe siècle, poursuivie durant les deux siècles suivant sous l'impulsion des rois convertisseurs Olaf Trygvasson et, surtout, Olaf Haraldsson, l'unification du royaume ne fut réellement achevée qu'au xiiie siècle. Considérablement affaiblie par la Peste noire au milieu du xive siècle, la Norvège eut besoin de s'appuyer sur des alliances pour contrebalancer l'influence des Allemands de la Hanse, fortement implantés à Bergen. Par le jeu de mariages dynastiques, elle eut en 1380 un roi également héritier du trône du Danemark. Ce fut le prélude à l'Union de Kalmar, qui réunit les trois royaumes scandinaves de 1397 à 1521. Une fois cette union dissoute, la Norvège resta possession danoise jusqu'en 1814, date à laquelle elle fut rattachée à la Suède de Bernadotte, en compensation de la perte de la Finlande, conquise par les Russes quelques années plus tôt. Il s'ensuivit une nouvelle période de sujétion, à l'autre voisin scandinave cette fois, et ce jusqu'en 1905. C'est à cette date que le pays retrouva sa pleine souveraineté, après plusieurs siècles d'assujettissement à des couronnes étrangères.

                  Longtemps considéré comme une lointaine province, le pays s'affirma au point de vue économique à partir du xviiie siècle, avec ses exportations de bois et de minerais. C'est à cette époque qu'il prit de plus en plus conscience de sa spécificité. Après le traité de Kiel, aux termes duquel la Norvège fut enlevée aux Danois, un fort mouvement de nationalisme prit naissance, s'exprimant entre autres dans les domaines linguistique et culturel. Il culmina près d'un siècle plus tard, au moment de la rupture de l'union avec la Suède. Alors qu'elle était au début du xxe siècle l'un des pays les plus pauvres d'Europe, la Norvège s'est hissée en quelques décennies au deuxième rang mondial quant au PNB par habitant grâce à sa richesse en hydrocarbures, exploitée à partir des années 1970.

                  La longue présence de la social-démocratie au pouvoir, dès la période de l'entre-deux-guerres, a largement contribué à instaurer un État-providence dont les principes fondamentaux sont perçus comme des éléments essentiels du modèle de société norvégien, quelle que soit l'orientation politique du gouvernement en place. Après avoir servi de référence dans de nombreux pays au cours des années 1960, le « modèle scandinave » perdit une bonne partie de sa force d'attraction dans les décennies qui suivirent. À la fin des années 1980, on alla même parfois jusqu'à proclamer sa fin. Après quelques années de crise économique sérieuse, les pays scandinaves, la Norvège entre autres, ont toutefois apporté la preuve de la vitalité de leur société, à telle enseigne que leur réussite actuelle attire à nouveau l'attention de nombreux pays étrangers. Depuis le milieu des années[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : agrégé de l'Université, professeur émérite à l'université de Paris-Sorbonne, docteur d'État, docteur honoris causa de l'université d'Aalborg (Danemark)
                  • : professeur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne
                  • : directeur honoraire de l'Institut de géographie de l'université de Paris
                  • : maître de conférences à l'université de Caen
                  • : professeur à l'université de Lille-III
                  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                  . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                  Médias

                  Norvège : carte physique

                  Norvège : carte physique

                  Norvège : drapeau

                  Norvège : drapeau

                  Bjørnstjerne Bjørnson

                  Bjørnstjerne Bjørnson

                  Autres références

                  • NORVÈGE, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • ANTARCTIQUE

                    • Écrit par Pierre CARRIÈRE, Edmond JOUVE, Jean JOUZEL, Gérard JUGIE, Claude LORIUS
                    • 16 481 mots
                    • 24 médias
                    ...au continent austral. Ce sont : la Grande-Bretagne (suivie de deux membres du Commonwealth, l'Australie et la Nouvelle-Zélande), la France et la Norvège. On a appelé ces pays les « possessionnés ». En appliquant la théorie de la découverte, ils se sont mutuellement reconnu des secteurs...
                  • ARCTIQUE (géopolitique)

                    • Écrit par François CARRÉ
                    • 6 852 mots
                    • 2 médias
                    ...l'archipel arctique qui termine le continent, et l'Alaska appartient aux États-Unis qui ont acheté cette colonie russe en 1867. En Europe du Nord-Ouest, Norvège et Danemark bordent l'Arctique. La première occupe l'extrémité septentrionale de la péninsule scandinave avec la province du Finnmark...
                  • BÉTHOUART MARIE ANTOINE (1889-1982)

                    • Écrit par Charles-Louis FOULON
                    • 929 mots

                    Fils d'un conservateur des hypothèques, Marie Antoine Émile Béthouart naît à Dole (Jura) le 17 décembre 1889. Reçu à Saint-Cyr en 1909, dans la promotion des futurs général de Gaulle et maréchal Juin, il fait la Première Guerre mondiale dans l'infanterie.

                    En mission d'instruction...

                  • BERGEN

                    • Écrit par Jean Maurice BIZIÈRE
                    • 273 mots
                    • 1 média

                    Comme l'indique l'étymologie (bjorgvin signifiant la prairie au milieu des montagnes), Bergen possède comme Rome la caractéristique d'être une ville aux sept collines. Située au fond du Byfjord dans une région montagneuse de la Norvège du Sud-Ouest, elle se tasse sur une plate-forme...

                  • Afficher les 53 références

                  Voir aussi