PAYS-BAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Pays-Bas : carte physique

Pays-Bas : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pays-Bas : drapeau

Pays-Bas : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Pays-Bas : conquête des terres

Pays-Bas : conquête des terres
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Moulins à vent de Kinderdijk, Pays-Bas

Moulins à vent de Kinderdijk, Pays-Bas
Crédits : Robert Harding World Imagery/ Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielRoyaume des Pays-Bas (NL)
Chef de l'Étatle roi Willem-Alexander (depuis le 30 avril 2013)
Chef du gouvernementMark Rutte (depuis le 14 octobre 2010)
CapitaleAmsterdam
Siège du gouvernementLa Haye
Langue officiellenéerlandais 1
Note : Le frison est reconnu comme seconde langue officielle dans la province de la Frise depuis 2013
Unité monétaireeuro (EUR)
Population17 228 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)34 040

Guerre et occupation, 1940-1945

Le 10 mai 1940, les troupes allemandes faisaient irruption aux Pays-Bas. En cinq jours, la majeure partie du pays était occupée et l'armée néerlandaise capitulait (14 mai). Le gouvernement néerlandais avait réussi à quitter le pays ; il dirigeait à partir de Londres la résistance néerlandaise qui continuait en dehors du territoire occupé, il conservait la haute main sur les territoires d'outre-mer – dont le plus important, les Indes néerlandaises, serait ultérieurement conquis par les Japonais (chute de Java le 9 mars 1942) – et préparait la libération des Pays-Bas. Un nouveau cabinet sous la direction de Pierre Gerbrandy (à partir du 3 septembre 1940) s'efforça de réaliser ces objectifs, puissamment soutenu par la reine Wilhelmine. Pour les Pays-Bas s'ouvrait une période noire. L'occupant allemand – depuis le 28 mai 1940, A. Seyss-Inquart était devenu Reichskommissar – ne se contentait pas de considérer le pays comme une prise de guerre qu'il convenait de pressurer et d'exploiter au profit de la poursuite de la guerre par l'Allemagne : quelque 400 000 ouvriers néerlandais furent contraints d'aller travailler en Allemagne ; mais il fallait aussi de gré ou de force y introduire et y imposer l'idéologie nazie. Afin d'y parvenir, on accorda un large soutien au NSB (Alliance national-socialiste), qui s'érigea hâtivement en acolyte de l'Allemagne ; on créa toutes sortes de nouvelles institutions et organisations national-socialistes (par exemple la SS-Pays-Bas). Sur le plan social, les conséquences furent plus graves, lorsque l'occupant se mit à faire la chasse aux juifs néerlandais et réussit à éliminer une grande partie de la population juive des Pays-Bas en les envoyant en déportation ; ce fut un véritable génocide : 104 000 morts sur un total de 140 000. Anne Frank (1929-1945), une jeune juive allemande réfugiée aux Pays-Bas avec sa famille depuis 1933, a donné dans son Journal, rédigé entre 1942 et 1944, un témoignage sur ces persécutions. Elle est morte à [...]

Les Allemands à Rotterdam

Les Allemands à Rotterdam

Photographie

Les troupes d'assaut allemandes ont pris le port de Rotterdam, but de leur percée vers la mer, après la capitulation de l'armée néerlandaise, le 14 mai 1940. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Guerre dans l'océan Indien, 1941

Guerre dans l'océan Indien, 1941

Photographie

Des chasseurs américains Curtiss Hawk et leurs équipages du Royal Netherlands East Indies Airforce basé à Bandung, la capitale de la province de Java occidental (Indes néerlandaises), aujourd'hui en Indonésie, en 1941. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 53 pages


Écrit par :

  • : docteur en sciences géographiques, professeur à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie
  • : docteur en histoire, professeur agrégé à l'Institut d'études politiques de Paris
  • : professeur d'histoire à l'université de Nanterre et à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine
  • : docteur en droit, licencié en sciences politiques et diplomatiques

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Christian VANDERMOTTEN, Christophe DE VOOGD, Frédéric MAURO, Guido PEETERS, « PAYS-BAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/