PAYS-BAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRoyaume des Pays-Bas (NL)
Chef de l'Étatle roi Willem-Alexander (depuis le 30 avril 2013)
Chef du gouvernementMark Rutte (depuis le 14 octobre 2010)
CapitaleAmsterdam
Siège du gouvernementLa Haye
Langue officiellenéerlandais 1
Note : Le frison est reconnu comme seconde langue officielle dans la province de la Frise depuis 2013
Unité monétaireeuro (EUR)
Population17 336 000 (estim. 2019)
Superficie (km2)34 040

Guerre et occupation, 1940-1945

Le 10 mai 1940, les troupes allemandes faisaient irruption aux Pays-Bas. En cinq jours, la majeure partie du pays était occupée et l'armée néerlandaise capitulait (14 mai). Le gouvernement néerlandais avait réussi à quitter le pays ; il dirigeait à partir de Londres la résistance néerlandaise qui continuait en dehors du territoire occupé, il conservait la haute main sur les territoires d'outre-mer – dont le plus important, les Indes néerlandaises, serait ultérieurement conquis par les Japonais (chute de Java le 9 mars 1942) – et préparait la libération des Pays-Bas. Un nouveau cabinet sous la direction de Pierre Gerbrandy (à partir du 3 septembre 1940) s'efforça de réaliser ces objectifs, puissamment soutenu par la reine Wilhelmine. Pour les Pays-Bas s'ouvrait une période noire. L'occupant allemand – depuis le 28 mai 1940, A. Seyss-Inquart était devenu Reichskommissar – ne se contentait pas de considérer le pays comme une prise de guerre qu'il convenait de pressurer et d'exploiter au profit de la poursuite de la guerre par l'Allemagne : quelque 400 000 ouvriers néerlandais furent contraints d'aller travailler en Allemagne ; mais il fallait aussi de gré ou de force y introduire et y imposer l'idéologie nazie. Afin d'y parvenir, on accorda un large soutien au NSB (Alliance national-socialiste), qui s'érigea hâtivement en acolyte de l'Allemagne ; on créa toutes sortes de nouvelles institutions et organisations national-socialistes (par exemple la SS-Pays-Bas). Sur le plan social, les conséquences furent plus graves, lorsque l'occupant se mit à faire la chasse aux juifs néerlandais et réussit à éliminer une grande partie de la population juive des Pays-Bas en les envoyant en déportation ; ce fut un véritable génocide : 104 000 morts sur un total de 140 000. Anne Frank (1929-1945), une jeune juive allemande réfugiée aux Pays-Bas avec sa famille depuis 1933, a donné dans son Journal, rédigé entre 1942 et 1944, un témoignage sur ces persécutions. Elle est morte à [...]

Les Allemands à Rotterdam

Photographie : Les Allemands à Rotterdam

Photographie

Les troupes d'assaut allemandes ont pris le port de Rotterdam, but de leur percée vers la mer, après la capitulation de l'armée néerlandaise, le 14 mai 1940. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Guerre dans l'océan Indien, 1941

Photographie : Guerre dans l'océan Indien, 1941

Photographie

Des chasseurs américains Curtiss Hawk et leurs équipages du Royal Netherlands East Indies Airforce basé à Bandung, la capitale de la province de Java occidental (Indes néerlandaises), aujourd'hui en Indonésie, en 1941. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 53 pages

Médias de l’article

Pays-Bas : carte physique

Pays-Bas : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pays-Bas : drapeau

Pays-Bas : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Pays-Bas : conquête des terres

Pays-Bas : conquête des terres
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Moulins à vent de Kinderdijk, Pays-Bas

Moulins à vent de Kinderdijk, Pays-Bas
Crédits : Robert Harding World Imagery/ Getty

photographie

Afficher les 24 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en histoire, professeur agrégé à l'Institut d'études politiques de Paris
  • : professeur d'histoire à l'université de Nanterre et à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine
  • : docteur en droit, licencié en sciences politiques et diplomatiques
  • : docteur en sciences géographiques, professeur à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

Union européenne. Accord sur un plan de relance de 750 milliards d’euros. 21-31 juillet 2020

 » – Pays-Bas, Autriche, Suède et Danemark, soutenus par la Finlande –, adeptes de la discipline budgétaire et hostiles à la mutualisation des dettes. L’accord prévoit que 390 milliards d’euros seront distribués sous forme de subvention aux pays les plus touchés et 360 milliards sous forme de prêt à […] Lire la suite

France. Manifestation des personnels soignants. 16-29 juin 2020

Le 16, des dizaines de milliers de personnels hospitaliers manifestent dans tout le pays à l’appel de leurs syndicats. Ils entendent faire pression sur les discussions en cours dans le cadre du « Ségur de la santé » lancé en mai dans le but de « refonder » le système de santé, à la suite […] Lire la suite

Belgique. Mise en place d’un déconfinement progressif. 4-30 mai 2020

des communes de la côte flamande. Cette mesure n’était prévue que le 8 juin. Le 30 sont de nouveau autorisées les sorties du territoire vers les pays voisins – Allemagne, Pays-Bas et Luxembourg. À la fin du mois, le nombre de morts de la Covid-19 s’élèvera à près de neuf mille cinq cents. […] Lire la suite

Suspension du service de la dette au profit des pays à bas revenus. 15 avril 2020

Les ministres des Finances des pays membres du G20 conviennent de suspendre partiellement le service de la dette au profit de soixante-dix-sept États à bas revenus, à hauteur de 14 milliards de dollars – sur un total de 32 milliards – jusqu’à la fin de l’année. Le remboursement dû est reporté à 2022 et étalé sur trois ans. Le G20 obtient des créanciers privés qu’ils s’engagent dans le même sens, à hauteur de 8 milliards de dollars. […] Lire la suite

Union européenne. Adoption d’un vaste plan de soutien face à l’épidémie de Covid-19. 6-23 avril 2020

financiers, des lignes de crédit d’un montant total de 240 milliards d’euros seront mises à la disposition des économies qui pourront emprunter jusqu’à 2 p. 100 du montant de leur PIB pour financer les dépenses liées à la Covid-19. Les Pays-Bas renoncent à imposer en contrepartie l’application de réformes […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christophe DE VOOGD, Frédéric MAURO, Guido PEETERS, Christian VANDERMOTTEN, « PAYS-BAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/