MINERAIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Minerais : oxydes

Minerais : oxydes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Minerais : sulfures, arséniures, séléniures et tellurures

Minerais : sulfures, arséniures, séléniures et tellurures
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Minerais : silicates

Minerais : silicates
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Minerais : carbonates, sulfates, phosphates et autres composés

Minerais : carbonates, sulfates, phosphates et autres composés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Au sens strict, un minerai (du latin minera signifiant « mine ») est une roche naturelle contenant une ou plusieurs substances utiles pouvant éventuellement être extraites et traitées pour être utilisées par l’homme. Ce terme est généralement appliqué à des roches renfermant des minéraux métallifères à l’état natif (or, argent, cuivre, etc.) ou combiné avec d’autres éléments pour former des minéraux plus complexes : oxydes (fer, aluminium, etc.), sulfures (plomb, zinc, etc.), silicates (nickel, vanadium, etc.) , carbonates (calcium, etc.), phosphates (terres rares, etc.) et autres types.

Minerais : oxydes

Minerais : oxydes

Tableau

Formes minéralogiques principales sous lesquelles les éléments naturels sont utilisés par l'homme et principaux types de gisements (minerais) à partir desquels ils sont extraits : éléments majoritairement sous forme d'oxydes. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Minerais : sulfures, arséniures, séléniures et tellurures

Minerais : sulfures, arséniures, séléniures et tellurures

Tableau

Formes minéralogiques principales sous lesquelles les éléments naturels sont utilisés par l'homme et principaux types de gisements (minerais) à partir desquels ils sont extraits : éléments majoritairement sous forme de sulfures, d'arséniures, de séléniures ou de tellurures.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Minerais : silicates

Minerais : silicates

Tableau

Formes minéralogiques principales sous lesquelles les éléments naturels sont utilisés par l'homme et principaux types de gisements (minerais) à partir desquels ils sont extraits : éléments majoritairement sous forme de silicates. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Minerais : carbonates, sulfates, phosphates et autres composés

Minerais : carbonates, sulfates, phosphates et autres composés

Tableau

Formes minéralogiques principales sous lesquelles les éléments naturels sont utilisés par l'homme et principaux types de gisements (minerais) à partir desquels ils sont extraits : éléments majoritairement sous forme de carbonates, sulfates, phosphates et autres composés.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les éléments chimiques dans la croûte terrestre se trouvent en concentrations allant du pourcentage (Si, Al, Na, K, Fe, Mg, Ca) à la partie par milliard (ou milligramme/tonne), mais elles sont de l’ordre de la partie par million (ou gramme/tonne) pour la plupart d’entre eux.

Par extension, le terme « minerais » peut être appliqué à toute substance extraite de la croûte continentale par l’homme, avec l’appellation « ressources minérales », qui inclut des éléments qui ne sont pas des métaux, tels que le soufre, les matériaux de construction, les substances d’origine biogénique accumulées et transformées par les processus géologiques, tels que les phosphates sédimentaires, les matières organiques fossiles (charbon, pétrole et gaz) et même les ressources en eau douce ou celles extraites à partir de l’évaporation de l’eau de mer soit de manière naturelle (sel gemme, potasse, salars, etc.), soit par intervention de l’homme (marais salants).

Les ressources minérales

Les ressources minérales peuvent être classées en trois grandes familles.

Ressources minérales

Ressources minérales

Dessin

Les différents types de ressources minérales et leurs principales utilisations. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les ressources énergétiques

Les ressources énergétiques (pétrole, charbon, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au C.N.R.S., Centre de recherches sur la géologie des matières premières minérales et énergétiques, U.M.R. GeoRessources, Vandœuvre-lès-Nancy

Classification


Autres références

«  MINERAIS  » est également traité dans :

ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Robert GADEAU, 
  • Robert GUILLOT
  •  • 9 640 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Minerais d'aluminium »  : […] L'aluminium est un des éléments les plus abondants dans la croûte terrestre. Il y en aurait 8 p. 100 dans l'épipérisphère connue, de 16 kilomètres d'épaisseur ; ce chiffre n'est dépassé que par l'oxygène et le silicium. L' alumine est présente dans de nombreuses espèces minérales, les plus abondantes étant les feldspaths et les produits de leur décomposition : argiles (Al 2 O 3 , 2 SiO 2 , 2 H 2 O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aluminium/#i_21234

ANTIMOINE

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  • , Universalis
  •  • 3 892 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Préparation »  : […] Lorsqu' on dispose de minerais à haute teneur, la stibine, très fusible, est directement fondue vers 600  0 C avec du fer, qui se sulfure tandis que l'antimoine liquide coule sous la scorie. Dans la plupart des cas, les stibines naturelles subissent une fusion préalable qui les débarrasse de leur gangue et qui donne l'antimoine « cru » à l'aspect vitreux, que l'on grille d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antimoine/#i_21234

ARGENT, métal

  • Écrit par 
  • Robert COLLONGUES
  •  • 5 186 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « État naturel »  : […] L'argent est disséminé sur toute la surface de la Terre. C'est cependant un métal très rare qui ne vient qu'au 63 e rang dans l'ordre d'abondance des éléments de l'écorce terrestre. Il existe aussi dans l'eau de mer à une concentration correspondant sensiblement à la solubilité du chlorure (10 -5 g/l), et on l'a signalé dans les pierres météorique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argent-metal/#i_21234

ARGENTITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 243 mots

Sulfate d'argent, encore appelée improprement « galène argentifère » (la galène est le sulfure de plomb), l'argentite se présente sous forme de cristaux octaédriques plurimillimétriques de couleur gris de plomb à noirâtre souvent associés en agrégats ou en branches noduleuses. Elle montre parfois, selon son état de fraîcheur, un bel éclat métallique gris clair à bleuté. L'argentite peut, comme le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/argentite/#i_21234

BAUXITES

  • Écrit par 
  • Michel ESTERLE, 
  • Jean-Pierre LAJOINIE
  •  • 3 786 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Définitions »  : […] À l'origine, le terme « bauxite » désigne un ensemble de roches alumineuses et ferrugineuses analogues à celles qui furent découvertes aux Baux. Ces roches reposent sur une surface irrégulière, de morphologie karstique, creusée dans des calcaires ou des dolomies. Après que l'Allemand M. Bauer eut découvert, en 1898, que la latérite des Seychelles était en partie constituée de roches semblables à c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bauxites/#i_21234

BÉRYLLIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Robert GADEAU, 
  • Jean PERROTEY
  •  • 5 432 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Minerais »  : […] Peu abondant et très dispersé dans la nature, le béryllium se trouve sous forme de composés plus ou moins complexes : silicates (béryl, phénacite), aluminate (chrysobéryl), oxyde (bromellite), phosphate (béryllonite). Le seul minerai utilisé industriellement est le béryl. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beryllium/#i_21234

BLENDE ou SPHALÉRITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 468 mots

Sulfure de zinc, la blende, également appelée sphalérite, présente de nombreuses couleurs selon les quantités de fer, de manganèse, de cadmium ou de gallium qu'elle contient dans son réseau cristallin. Les variétés qui renferment le plus de fer – la christophite et la marmatite – sont brunes à noires . La blende pure peut cristalliser de belles formes centimétriques, dérivées du tétraèdre et du d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blende-sphalerite/#i_21234

CADMIUM

  • Écrit par 
  • Alexandre TRICOT
  •  • 8 045 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Minerais, production, consommation »  : […] Le cadmium se trouve dans presque tous les minerais polymétalliques contenant du zinc et, plus ces minerais sont riches en zinc, plus ils contiennent de cadmium. Les teneurs en cadmium des minerais de zinc sont néanmoins très faibles, de 0,01 à 0,03 p. 100 sur minerai brut ; certains gisements au Mexique et au Pérou notamment ont donné des taux plus élevés. Les minerais subissent à la mine dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cadmium/#i_21234

CASSITÉRITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 372 mots

Bioxyde d'étain, la cassitérite, de couleur jaunâtre, brun-rouge à noire, avec des bandes alternées dans un même cristal, se caractérise par sa forte densité, ses cristaux prismatiques bipyramidaux souvent agglomérés et maclés en « bec d'étain » (macle appelée aussi « visière »). Elle se présente aussi en aiguilles, en encroûtements brun-rouge et en masses fibroradiées dans les remaniements alluv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cassiterite/#i_21234

CÉSIUM

  • Écrit par 
  • Roger NASLAIN
  •  • 1 137 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « État naturel et préparation »  : […] Le césium n'entre que pour un très faible pourcentage dans la composition de l'écorce terrestre (0,0007 p. 100). Il accompagne généralement, en très petite quantité, les autres alcalins dans leurs minerais (lépidolite). Il existe toutefois aux États-Unis, et en Suède un minerai très riche, appelé pollux ou pollucite, silicoaluminate de césium titrant jusqu'à 36 p. 100 en Cs 2 O et ne contenant q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesium/#i_21234

CHALCOSITE ou CHALCOCITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 268 mots

Sulfure de cuivre, la chalcosite, ou chalcosine (terme ancien), se présente le plus souvent sous forme massive de couleur gris de plomb à brun noir selon l'altération du cuivre, teintes qui la distinguent facilement des autres sulfures de cuivre. Elle se caractérise aussi par son éclat métallique et sa propriété sectile (elle se coupe au couteau), moindre toutefois que celle de l'argentite. Ses cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalcosite-chalcocite/#i_21234

CHAPEAUX OXYDÉS

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 983 mots

Initialement, le mineur désignait par chapeaux de fer les masses de limonites formées par altération des gisements renfermant de la pyrite et/ou d'autres sulfures de fer. Puis, par extension, on parle de chapeaux de fer des gisements métalliques sulfurés, c'est-à-dire la zone où s'effectue l'oxydation de ces sulfures. Cette zone, dont la puissance varie d'une à plusieurs dizaines de mètres (900 m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chapeaux-oxydes/#i_21234

CHINE - Les régions chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre TROLLIET
  •  • 11 735 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les basses montagnes du Jiangnan »  : […] Au sud du Yangzi, en contrebas des Wuyishan à l'est, des montagnes de Guizhou à l'ouest et des Nanling au sud, s'étend une zone confuse de basses montagnes qui s'élève de 150 mètres au nord à 400 mètres au sud. Elles correspondent approximativement aux deux provinces du Hunan et du Jiangxi, que les géographes chinois groupent sous le nom de « Jiangnan ». Aux confins des deux provinces, un certa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-les-regions-chinoises/#i_21234

CHROME

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL
  •  • 3 869 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Minerais »  : […] On ne trouve pas de chrome à l'état natif, mais il est assez répandu sous forme de combinaisons. On évalue à 102 g/t son abondance moyenne dans la croûte terrestre. L'oxyde de chrome (III) a l'état de traces colore certaines pierres précieuses : rubis, alexandrite, grenat. Le tableau renferme, suivant Udy, les minerais qui contiennent au moins 10 p. 100 de Cr 2 O 3 . Mais le minerai de beaucoup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chrome/#i_21234

COBALT

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL
  •  • 2 982 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Minerais »  : […] Les minerais sont très nombreux ; ce sont essentiellement des arséniures, des thio-arséniures, des oxydes, des carbonates, des arséniates, des sulfures. Les plus connus sont donnés dans le tableau . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cobalt/#i_21234

CUIVRE

  • Écrit par 
  • C.I.C.L.A., 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 8 199 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mines et minerais »  : […] Le cuivre est assez irrégulièrement réparti à la surface du globe. On trouve les grands gisements au sud du bouclier canadien, dans le Michigan et le Montana, ainsi que dans le sud-ouest des États-Unis, au nord du Mexique, dans les Andes occidentales, Pérou et Chili (Chuquicamata et El Teniente), sur la plate-forme africaine (république démocratique du Congo et Zambie), en Afrique du Sud (Transva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuivre/#i_21234

FER - Minerais de fer

  • Écrit par 
  • Louis BUBENICEK, 
  • Éric HESS, 
  • Richard PAZDEJ
  •  • 5 179 mots
  •  • 6 médias

Le fer, dont l'invention, au sens des techniques humaines, date de 1 500 avant J.-C, a permis l’essor de l’industrie moderne. Les sources de fer sont essentiellement les minerais et la récupération des ferrailles. Ce dernier produit sera cependant toujours un approvisionnement complémentaire des minerais, malgré le tonnage élevé consommé. En France, un tiers de la production d'acier est élaboré à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-minerais-de-fer/#i_21234

GANGUE

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 328 mots

L'origine de ce terme remonte au mot allemand Gang , qui veut dire filon. La gangue comprend généralement tous les minéraux d'un gîte métallifère qui, d'une part, diffèrent de ceux de la roche encaissante et qui, d'autre part, ne sont pas recherchés par l'exploitant. Pour certains auteurs, cette notion de gangue rejoint plus ou moins la notion de « stérile » employée par le m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gangue/#i_21234

GOA

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 346 mots
  •  • 1 média

Située sur la côte occidentale de l'Inde, à 400 kilomètres au sud de Bombay (Mumbai), la ville de Goa, avec ses environs, est devenue en 1961 un territoire, puis en 1987 un État de la république de l'Inde. Ayant une superficie de 3 701 kilomètres carrés, celui-ci comptait 1,34 million d'habitants en 2001, dont un tiers de chrétiens. Il est dominé à l'est par les monts Sahyādri des Ghāts occidentau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/goa/#i_21234

HÉMIMORPHITE

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 526 mots
  •  • 1 média

Les mineurs appellent indifféremment calamine les divers composés oxydés du zinc. Toutefois, les minéralogistes français réservent cette appellation au silicate de zinc hydraté, l'hémimorphite, dont la formule chimique est SiO 2 , 2 ZnO, H 2 O. Souvent la calamine du mineur n'est pas de l'hémimorphite, mais de la smithsonite. Le terme de calamine peut donc prêter à confusion et on doit lui préfére […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemimorphite/#i_21234

LANTHANE ET LANTHANIDES

  • Écrit par 
  • Concepcion CASCALES, 
  • Patrick MAESTRO, 
  • Pierre-Charles PORCHER, 
  • Regino SAEZ PUCHE
  •  • 11 267 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « État naturel »  : […] On connaît actuellement plus de deux cents minéraux contenant des terres rares : ces éléments ne sont donc pas si rares, avec une teneur moyenne dans l'écorce terrestre d'environ 0,08 p. 100. Le problème vient de la grande dilution de la répartition, avec des minerais peu concentrés. La terre rare la plus abondante est le cérium (environ 48 p.p.m.), dont la concentration moyenne est supérieure à c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lanthane-et-lanthanides/#i_21234

MAGNÉSIUM

  • Écrit par 
  • Maurice HARDOUIN, 
  • Michel SCHEIDECKER
  •  • 4 262 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Minerais »  : […] Le magnésium représente 2 p. 100 des éléments qui constituent l'écorce terrestre et il vient au huitième rang par ordre d'importance. On le rencontre dans les roches magmatiques, sédimentaires et métamorphiques, généralement sous forme de carbonates, d'hydroxyde, de silicates, de chlorure et de sulfate. Les minerais les plus fréquemment utilisés sont : le carbonate (magnésite ou giobertite) prat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnesium/#i_21234

MAGNÉTITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 152 mots
  •  • 1 média

Oxyde de fer, la magnétite (du grec magnès , aimant) doit son nom à sa principale caractéristique : c'est un aimant naturel. La forme de ses cristaux permet également de la distinguer aisément, ceux-ci se présentant généralement en octaèdres, en dodécaèdres ou en rhomboèdres parfaits, dérivant d'un habitus cubique sous lequel on rencontre rarement cette espèce minérale. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetite/#i_21234

MANGANÈSE

  • Écrit par 
  • Bernard DUBOIS, 
  • Jacques FAUCHERRE, 
  • Gil MICHARD, 
  • Clotilde POLICAR, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 467 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Extraction du métal. Alliages »  : […] Environ 90 p. 100 de la production minière sont employés dans l'élaboration des aciers, les 10 p. 100 restants étant utilisés par l'industrie chimique sous forme de composés divers du manganèse : MnO 2 naturel ou synthétique comme dépolarisant des piles sèches salines ou alcalines, les permanganates, comme KMnO 4 utilisé comme oxydant dans le traitement des eaux et des odeurs, le sulfate MnSO 4 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manganese/#i_21234

MERCURE, élément chimique

  • Écrit par 
  • Guy PÉREZ, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 2 308 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Préparation »  : […] La production mondiale annuelle de mercure est passée d'un maximum de 10 000 tonnes en 1970 à 6 500 tonnes en 1986, 3 260 tonnes en 1996 et 1 600 tonnes en 2003, en provenance principalement d'Espagne, du Kirghizstan, de Chine, et d'Algérie. Le mercure se rencontre à l'état naturel essentiellement sous forme de sulfure rouge appelé « cinabre ». Très simple, l'extraction à partir du cinabre s'effe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercure-element-chimique/#i_21234

MÉTAUX - Gisements métallifères

  • Écrit par 
  • Marie-José PAVILLON
  •  • 7 825 mots
  •  • 5 médias

L'utilisation des métaux contenus dans les roches a été, dès la fin du Néolithique, une préoccupation de l'homme. La recherche des métaux natifs d'abord, des minerais ensuite, remonte donc fort loin. Plus près de nous, les Grecs et les Romains se révélèrent des exploitants habiles, et de nombreuses mines renferment des vestiges de ces époques. Jusque vers 1930, seuls les corps minéralisés à forte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-gisements-metalliferes/#i_21234

MÉTAUX - Métallogénie

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 4 298 mots

Dans le chapitre « Étapes, stades et générations de minéralisation »  : […] Les étapes de minéralisation sont des périodes de formation de minéraux qui sont séparées les unes des autres par un laps de temps relativement grand, et qui sont caractérisées par des conditions physico-chimiques essentiellement différentes de celles ayant présidé à la formation des masses minérales rocheuses. On parle ainsi, dans les processus endogènes de formation des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-metallogenie/#i_21234

MÉTAUX RARES

  • Écrit par 
  • Christian HOCQUARD
  •  • 6 416 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le néodyme (Nd) »  : […] Le néodyme fait partie de la famille des terres rares, dont la production est contrôlée à 97 p. 100 par la Chine. 10 500 tonnes d'oxydes de néodyme sont produits chaque année, dont le principal débouché, sous forme de métal, est la fabrication d'aimants permanents NdFeB (néodyme-fer-bore). Renfermant 27 p. 100 de Nd, ces aimants permettent de miniaturiser les moteurs électriques des disques durs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-rares/#i_21234

MINÉRALOGIE

  • Écrit par 
  • Claude GUILLEMIN
  •  • 12 132 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Sulfures et sulfosels »  : […] Ils comprennent les sulfures, séléniures, tellurures, arséniures et antimoniures des métaux suivants : Ag, Cu, Zn, Pb, Fe, Co, Ni, Mo, W, Sn, Hg, As, Sb, Bi. Les sulfosels, dont la minéralogie est très complexe, ont une formule générale du type A m B n X p  : A = Cu, Ag, Pb, Sn ; B = As, Sb, Bi, Sn ; X = S. Cette classe (près de 450 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mineralogie/#i_21234

MINÉRALURGIE

  • Écrit par 
  • Georges PANOU
  •  • 3 772 mots
  •  • 1 média

Les gisements de matières premières minérales contiennent rarement un seul minéral. Un minerai se compose le plus souvent de la (ou des) substance(s) utile(s), d'une gangue stérile et parfois de substances nuisibles (par exemple, du phosphore dans du fer ; de l'arsenic ou du bismuth dans de l'étain). Aussi convient-il, avant toute commercialisation, d'éliminer au moins une partie de la gangue et, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mineralurgie/#i_21234

MINETTE DE LORRAINE

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 516 mots

La minette est le nom local désignant le minerai de fer oolithique qui affleure, en couches stratifiées, dans la région limite entre la Lorraine et le Luxembourg, selon une large bande à l'ouest de la Moselle. La formation ferrifère est interstratifiée dans le Jurassique et est datée du Toarcien supérieur (180-175 millions d'années). Elle comprend de sept à huit couches, bien individualisées, dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minette-de-lorraine/#i_21234

MOLYBDÈNE

  • Écrit par 
  • Fernand MARATRAY
  •  • 2 650 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Production et utilisations »  : […] Les principales sources de molybdène exploitées sont des gisements à faible teneur (de 0,1 à 0,5 p. 100) et des gisements de sulfure de cuivre dans lesquels la molybdénite (MoS 2 ) est un sous-produit. Les gisements de wulfénite (PbMoO 4 ) sont exploités très exceptionnellement. Les minerais sont enrichis par flottation et pratiquement tous les concentrés de molybdénite sont transformés par grilla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/molybdene/#i_21234

NICKEL

  • Écrit par 
  • Jacques GRILLIAT, 
  • Bernard PIRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jacques SALBAING
  •  • 4 769 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Extraction du nickel »  : […] Les méthodes d'obtention du nickel sont complexes et coûteuses. Les minerais sulfurés contiennent généralement du fer et du cuivre sous forme de minerais distincts. On peut donc utiliser des méthodes de séparation purement mécaniques (broyage, flottation, séparation magnétique) et enrichir les minerais dès la phase initiale du traitement. Les minerais en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nickel/#i_21234

PÉROU

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD, 
  • Albert GARCIA, 
  • Alain LABROUSSE, 
  • Évelyne MESCLIER, 
  • Valérie ROBIN AZEVEDO
  •  • 22 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Extractivisme, réchauffement climatique et conflits socio-environnementaux  »  : […] Le Pérou reste un pays massivement extractiviste, en ressources fossiles et minerais. Dans les années 2010, l’exploitation minière place le Pérou au premier rang latino-américain des producteurs d’or, de zinc et de plomb et aux tout premiers rangs mondiaux pour l’argent et le cuivre. En vingt ans, le volume des exportations de minerais n’a cessé de croître, celui de l’or et du zinc a été multipli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perou/#i_21234

PLATINE ET PLATINOÏDES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GUERLET, 
  • Roger LACROIX, 
  • Jean-Louis VIGNES
  • , Universalis
  •  • 3 049 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Ressources minières et marché »  : […] On trouve le platine à l'état natif en Colombie, en Alaska, en Éthiopie, aux Philippines, etc., inclus dans des roches magmatiques ultrabasiques ou concentré localement dans les sables et graviers alluviaux produits par la désagrégation de ces roches. Cette source est actuellement négligeable. La production mondiale provient presque exclusivement de minerais très complexes où dominent le fer, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/platine-et-platinoides/#i_21234

PLOMB

  • Écrit par 
  • Claude FOUASSIER, 
  • Michel PÉREYRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 6 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les gisements de plomb  »  : […] Le plomb est très rare à l'état naturel. On le connaît essentiellement dans deux gisements : celui de Langban en Suède (complexe où il est associé au fer et au manganèse) et dans des dépôts fumerolliens à Madère. Il y forme parfois des cristaux cubiques, mais le plus souvent des remplissages de fissures ou des agrégats dépourvus de formes cristallines. Les principaux minéraux porteurs de plomb da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plomb/#i_21234

PREMIÈRES EXPLOITATIONS MINIÈRES SOUTERRAINES

  • Écrit par 
  • Marie-Christine BAILLY-MAÎTRE
  •  • 418 mots

Pour que l'homme en vienne à exploiter des minerais, certaines conditions doivent être réunies : un environnement géologique favorable, une certaine accessibilité des gisements et, enfin, des besoins bien identifiés en fonction des compétences technologiques de l’époque. C'est pourquoi, si l'introduction du métal dans les activités humaines – artisanat, agriculture, construction, armement, etc. – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premieres-exploitations-minieres-souterraines/#i_21234

PYRITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 831 mots
  •  • 1 média

Bisulfure de fer, la pyrite est un minéral très répandu et présent dans de nombreux types de roche. Sa détermination est relativement facile en raison de sa couleur jaune laiton, de son éclat métallique et de la géométrie de ses cristaux fréquents dérivée du cube : cubique pure (forme rare) ou pentagonododécaédrique, cette dernière forme étant typique de ce minéral et, pour cela, appelée pyritoé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrite/#i_21234

RESSOURCES MINÉRALES

  • Écrit par 
  • Michel CUNEY
  •  • 3 152 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Perspectives »  : […] L'approvisionnement en ressources minérales de l'humanité dans le futur dépendra d’abord de l’avancée de nos connaissances sur les processus de formation des gisements, à partir desquelles nous pourrons définir de nouveaux guides d’exploration. Il dépendra ensuite du développement de techniques d’exploration permettant de découvrir des gisements à plus grande profondeur et du perfectionnement des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ressources-minerales/#i_21234

SIERRA LEONE

  • Écrit par 
  • Comi M. TOULABOR
  •  • 7 344 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le cadre naturel »  : […] Située entre le 7 e et le 10 e  degré de latitude nord, la Sierra Leone connaît un climat qui est tropical humide avec un rythme annuel de deux saisons, pluvieuse et sèche, mais qui, en raison de l'abondance des précipitations, est plutôt de type équatorial. La succession d'une saison de pluies abondantes et d'une saison sèche favorise la formatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sierra-leone/#i_21234

SOUFRE

  • Écrit par 
  • Fernande CHATAGNER, 
  • René LECLERCQ, 
  • Noël LOZAC'H, 
  • Serge MASSON
  •  • 6 532 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Sources et production du soufre »  : […] Aujourd'hui, le soufre est extrait des gisements où il est à l'état natif, des sulfures minéraux, des gaz naturels contenant de l'hydrogène sulfuré et des pétroles bruts. La préparation du soufre à partir des calcarones (fours à ciel ouvert) a pratiquement disparu. Les sulfates de calcium et de fer ne servent plus guère à la fabrication de l'anhydride sulfureux, qui peut être lui-même une source d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soufre/#i_21234

SULFURES ET SULFOSELS NATURELS

  • Écrit par 
  • Roland PIERROT, 
  • Guy ROGER
  •  • 6 119 mots
  •  • 13 médias

Le soufre se combine avec la plupart des éléments métalliques pour constituer les sulfures et les sulfosels. Le sélénium et le tellure sont aussi susceptibles de former avec certains métaux des composés, les séléniures et tellurures , inclus dans la même classe minéralogique ; celle-ci comprend ainsi 350 espèce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulfures-et-sulfosels-naturels/#i_21234

TECHNÉTIUM

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 2 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Isolement et propriétés du technétium »  : […] Le technétium, dont le nom vient du grec tekhnetos , qui signifie « artificiel », a été découvert – et provisoirement nommé « masurium » – en 1925 par les chimistes allemands Ida Noddack-Tacke, Walter Noddack et Otto Berg dans des minerais riches en uranium ; mais, parce qu’ils n’ont pas réussi à le concentrer, leur découverte n’a pas été reconnue par l’Union internationale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/technetium/#i_21234

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 26 824 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les bronzes »  : […] Les Tibétains sont passés maîtres dans le travail du bronze. Ce métal, li pour les Tibétains, est formé d'alliages divers dans lesquels prédomine toujours le cuivre. D'autres éléments peuvent lui être adjoints : plomb, fer, argent, zinc, antimoine, arsenic et, parfois, or. Des analyses systématiques par absorption spectrométrique ont été réalisées dans les années 1970 sur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibet-xiziang/#i_21234

URANINITE

  • Écrit par 
  • Philippe ROSSI
  •  • 560 mots

L'uraninite est le principal minerai d'uranium et de radium et doit son nom au premier de ces métaux. C'est un dioxyde d'uranium, mais, dans la nature, celui-ci est plus ou moins oxydé, et, de ce fait, sa composition varie entre deux pôles : UO 2 et UO 3 . Le trioxyde serait dû, en partie, à une auto-oxydation résultant du fait que les processus radiogéniques maintiennent le minéral à une tempéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uraninite/#i_21234

WOLFRAMITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 887 mots

Oxyde de tungstène, la wolframite est l'un des principaux minerais de tungstène, élément encore appelé wolfram, d'où le nom du minéral. Elle se caractérise par des cristaux tabulaires, aux faces souvent striées et à l'éclat métallique. Le clivage basal parfait dessine des lames de taille pluricentimétrique qui s'assemblent en agrégats lamellaires. formule : (Fe,Mn)WO 4  ; système : monoclinique ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wolframite/#i_21234

WULFÉNITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 413 mots
  •  • 1 média

Molybdate anhydre de plomb, la wulfénite (du nom du minéralogiste autrichien Xavier von Wulfen qui la découvrit en 1785) est très recherchée par les collectionneurs en raison de la beauté de ses cristaux. Ces derniers se présentent le plus souvent en tables carrées et biseautées en bordure ; leurs couleurs se déclinent dans les teintes du jaune (jaune brun, jaune miel, jaune orangé) et, plus rare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wulfenite/#i_21234

ZINC

  • Écrit par 
  • Noël DREULLE, 
  • Paule DREULLE, 
  • Jean-Louis VIGNES, 
  • Bernard WOJCIEKOWSKI
  •  • 5 307 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Métallurgie »  : […] Les minerais de zinc se trouvent dans la nature sous deux formes principales : d'une part, les variétés sulfurées, blende (ou sphalérite) et wurtzite ; d'autre part, les variétés oxydées, smithsonite , hydrozincite (carbonates), franklinite, zincite (oxydes), hémimorphite (ou calamine), willemite (silicates). La blende (ZnS) représente 95 p. 100 de la production minière. Les teneurs en zinc du m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zinc/#i_21234

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel CUNEY, « MINERAIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/minerais/