MINERAIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les conditions de formation des gisements et leur localisation

Les ressources minérales sont très inégalement réparties dans le monde. Certaines régions comme le Canada, l’Australie, l’Afrique du Sud et le Brésil sont richement dotées, alors que d’autres en semblent dépourvues. La formation des gisements à partir desquelles ces ressources peuvent être exploitées nécessitent des conditions exceptionnelles qui ne sont réunies que dans certains endroits particuliers de notre globe. Cela peut être illustré par l’or qui se trouve en concentration moyenne de l’ordre de quelques milligrammes par tonne dans la croûte terrestre, alors que pour qu’un gisement d’or puisse être exploité de façon rentable, ce métal doit être concentré de 1 000 à 10 000 fois plus : environ 1 gramme d’or par tonne de roche extraite pour les gisements les plus pauvres, quelques dizaines de grammes par tonne pour les plus riches.

Les gisements sont formés à partir de différents processus. Certains sont formés à très haute température, en profondeur au sein de la croûte terrestre, d’autres à basse température, à la surface de la Terre. Les métaux peuvent se concentrer à partir de magmas, mais le plus souvent ils se déposent à partir de fluides chauds (hydrothermaux) ou froids (eaux de surface).

Les processus de concentration magmatique

Les différents éléments ont des capacités plus ou moins importantes à entrer dans les liquides magmatiques lors de la fusion des roches ou à rester dans la structure des silicates. Ceux qui se dissolvent facilement dans les magmas sont appelés « éléments incompatibles », ceux qui restent dans la structure des silicates, sont appelés « éléments compatibles ». Les éléments compatibles correspondent à des atomes de taille et de charge électrique intermédiaire (Mg, Ni, Cr, platinoïdes), tandis que les éléments incompatibles ont soit des tailles très élevées (Rb, Ba, Cs…), soit très faibles (Li, Be, B…), ou encore des charges électriques très élevées (U, Th, W, Mo…).

De ce fait, lors de la fusion partielle du manteau, mécanisme à l’origine de la plupart des roches magmatiques [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Minerais : oxydes

Minerais : oxydes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Minerais : sulfures, arséniures, séléniures et tellurures

Minerais : sulfures, arséniures, séléniures et tellurures
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Minerais : silicates

Minerais : silicates
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Minerais : carbonates, sulfates, phosphates et autres composés

Minerais : carbonates, sulfates, phosphates et autres composés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

  • : directeur de recherche émérite au C.N.R.S., Centre de recherches sur la géologie des matières premières minérales et énergétiques, U.M.R. GeoRessources, Vandœuvre-lès-Nancy

Classification

Autres références

«  MINERAIS  » est également traité dans :

AFRIQUE AUSTRALE

  • Écrit par 
  • Jeanne VIVET
  •  • 6 088 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Entre industrialisation et économies rentières »  : […] L’importance des gisements miniers entraîna également une urbanisation accélérée et une industrialisation dès la fin du xix e  siècle en Afrique du Sud, notamment dans la région du Gauteng. Le développement fulgurant de Johannesburg est directement lié à la découverte de l'or à partir de 1886. Des régions urbaines et industrielles se dessinent ainsi dans le Gauteng, autour de la Copper Belt, la « […] Lire la suite

ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • Robert GADEAU, 
  • Robert GUILLOT
  •  • 9 640 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Minerais d'aluminium »  : […] L'aluminium est un des éléments les plus abondants dans la croûte terrestre. Il y en aurait 8 p. 100 dans l'épipérisphère connue, de 16 kilomètres d'épaisseur ; ce chiffre n'est dépassé que par l'oxygène et le silicium. L' alumine est présente dans de nombreuses espèces minérales, les plus abondantes étant les feldspaths et les produits de leur décomposition : argiles (Al 2 O 3 , 2 SiO 2 , 2 H 2 O […] Lire la suite

ANTIMOINE

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  • , Universalis
  •  • 3 892 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Préparation »  : […] Lorsqu' on dispose de minerais à haute teneur, la stibine, très fusible, est directement fondue vers 600  0 C avec du fer, qui se sulfure tandis que l'antimoine liquide coule sous la scorie. Dans la plupart des cas, les stibines naturelles subissent une fusion préalable qui les débarrasse de leur gangue et qui donne l'antimoine « cru » à l'aspect vitreux, que l'on grille dans un courant d'air. L'o […] Lire la suite

ARGENT, métal

  • Écrit par 
  • Robert COLLONGUES
  •  • 5 186 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « État naturel »  : […] L'argent est disséminé sur toute la surface de la Terre. C'est cependant un métal très rare qui ne vient qu'au 63 e rang dans l'ordre d'abondance des éléments de l'écorce terrestre. Il existe aussi dans l'eau de mer à une concentration correspondant sensiblement à la solubilité du chlorure (10 -5 g/l), et on l'a signalé dans les pierres météoriques. Les principales espèces minéralogiques considé […] Lire la suite

ARGENTITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 243 mots

Sulfate d'argent, encore appelée improprement « galène argentifère » (la galène est le sulfure de plomb), l'argentite se présente sous forme de cristaux octaédriques plurimillimétriques de couleur gris de plomb à noirâtre souvent associés en agrégats ou en branches noduleuses. Elle montre parfois, selon son état de fraîcheur, un bel éclat métallique gris clair à bleuté. L'argentite peut, comme le […] Lire la suite

BAUXITES

  • Écrit par 
  • Michel ESTERLE, 
  • Jean-Pierre LAJOINIE
  •  • 3 786 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Définitions »  : […] À l'origine, le terme « bauxite » désigne un ensemble de roches alumineuses et ferrugineuses analogues à celles qui furent découvertes aux Baux. Ces roches reposent sur une surface irrégulière, de morphologie karstique, creusée dans des calcaires ou des dolomies. Après que l'Allemand M. Bauer eut découvert, en 1898, que la latérite des Seychelles était en partie constituée de roches semblables à c […] Lire la suite

BÉRYLLIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Robert GADEAU, 
  • Jean PERROTEY
  •  • 5 432 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Minerais »  : […] Peu abondant et très dispersé dans la nature, le béryllium se trouve sous forme de composés plus ou moins complexes : silicates (béryl, phénacite), aluminate (chrysobéryl), oxyde (bromellite), phosphate (béryllonite). Le seul minerai utilisé industriellement est le béryl. […] Lire la suite

BLENDE ou SPHALÉRITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 468 mots

Sulfure de zinc, la blende, également appelée sphalérite, présente de nombreuses couleurs selon les quantités de fer, de manganèse, de cadmium ou de gallium qu'elle contient dans son réseau cristallin. Les variétés qui renferment le plus de fer – la christophite et la marmatite – sont brunes à noires . La blende pure peut cristalliser de belles formes centimétriques, dérivées du tétraèdre et du d […] Lire la suite

CADMIUM

  • Écrit par 
  • Alexandre TRICOT
  •  • 8 045 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Minerais, production, consommation »  : […] Le cadmium se trouve dans presque tous les minerais polymétalliques contenant du zinc et, plus ces minerais sont riches en zinc, plus ils contiennent de cadmium. Les teneurs en cadmium des minerais de zinc sont néanmoins très faibles, de 0,01 à 0,03 p. 100 sur minerai brut ; certains gisements au Mexique et au Pérou notamment ont donné des taux plus élevés. Les minerais subissent à la mine dans l […] Lire la suite

CASSITÉRITE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 372 mots

Bioxyde d'étain, la cassitérite, de couleur jaunâtre, brun-rouge à noire, avec des bandes alternées dans un même cristal, se caractérise par sa forte densité, ses cristaux prismatiques bipyramidaux souvent agglomérés et maclés en « bec d'étain » (macle appelée aussi « visière »). Elle se présente aussi en aiguilles, en encroûtements brun-rouge et en masses fibroradiées dans les remaniements alluv […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

République démocratique du Congo. Offensive de la rébellion du M23 sur Goma. 18 novembre - 1er décembre 2012

national pour la défense du peuple (C.N.D.P.), a été créé en mai 2012. Il rassemble d'anciens membres du C.N.D.P. intégrés dans l'armée. Ceux-ci se sont mutinés en avril à la suite de la décision du gouvernement qui, les soupçonnant de profiter de leur position pour contrôler le trafic de minerais […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel CUNEY, « MINERAIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/minerais/