CALCAIRES

Mélanges de calcite

Mélanges de calcite

Mélanges de calcite

Nomenclature des mélanges calcite-dolomite et calcite-argile.

Une roche est dite calcaire si elle renferme au moins 50 p. 100 de carbonate de chaux (CaCO3), généralement représenté par de la calcite, plus rarement par de l'aragonite ; les minéraux les plus fréquemment associés au carbonate de chaux dans les roches calcaires sont la dolomite, CaMg(CO3)2, et les minéraux argileux.

Les roches calcaires constituent environ 20 p. 100 de l'ensemble des roches sédimentaires. Les plus anciennes connues sont vieilles d'environ 3 milliards d'années (calcaires dolomitiques de Bulawayo, Zimbabwe) et présentent une structure algaire (stromatolithes). Depuis cette époque, la proportion des roches calcaires s'est accrue en même temps que la vie se développait. Les grandes périodes de sédimentation calcaire coïncident avec de grandes transgressions : Ordovicien, Jurassique, Crétacé et, localement, Cénozoïque. Aujourd'hui les sédiments calcaires sont bien représentés dans les mers chaudes : ce sont des récifs, des dépôts néritiques (nord-ouest de l'Australie, golfe Persique, Bahamas) et des boues à globigérines dans la plupart des océans.

Les roches calcaires se reconnaissent facilement à leur faible dureté (2,9 au maximum) : elles sont rayables au verre et à l'acier. D'autre part, elles sont attaquées à froid par les acides avec dégagement de gaz carbonique. Elles sont souvent fossilifères.

Paysage karstique

Paysage karstique

Paysage karstique

En pays calcaire, le relief karstique est modelé par la dissolution de la roche par les eaux donnant…

Les pays calcaires non plissés (plateaux limités par des cuestas) présentent généralement une morphologie karstique à moins qu'ils ne soient protégés par une couverture imperméable (limons, argiles résiduelles). Au point de vue pédogénétique, une roche mère calcaire favorise, en principe, le développement de sols dits calcimorphes, comme les rendzines.

Faute du rajeunissement rapide résultant d'une érosion active, ces matériaux superficiels subissent en climat océanique tempéré une lente décalcification. D'où la présence en surface de formations résiduelles argileuses ou argilosableuses, qui masquent le substratum calcaire sous-jacent.

Les roches calcaires ont été de tout temps recherchées pour la construction et la production de la chaux. Elles sont aujourd'hui largement utilisées pour la fabrication des ciments et dans diverses industries. En profondeur, lorsqu'elles sont poreuses, elles peuvent constituer de bonnes roches magasins pour les hydrocarbures.

Classification

Une classification rigoureuse des roches calcaires est difficile à établir en raison du nombre des facteurs qui interviennent dans leur genèse. On peut les classer d'après le milieu de sédimentation (marin, lacustre, dunaire), l'origine du carbonate de chaux (organique, détritique, chimique), les minéraux autres que CaCO3 qu'elles renferment (calcaires dolomitiques, marneux, glauconieux, phosphatés), la structure (compacte, concrétionnée, bréchique, granuleuse). Dans ce dernier cas, suivant la grosseur croissante des éléments, on aura les calcilutites (jusqu'à 0,05 mm), les calcarénites (de 0,05 à 2 mm) ou sables calcaires, les calcirudites (au-dessus de 2 mm) ; le ciment (ou matrice) est constitué soit par la boue calcaire consolidée ( micrite), soit par de la calcite cristallisée ( sparite). La boue microcristalline micritique peut constituer à elle seule une roche : la micrite. Les cristaux de carbonate de calcium ou de dolomite mesurent de 1 à 4 micromètres. Ce sont eux qui donnent le grain fin et régulier des calcaires lithographiques. Mais les pierres lithographiques (autrefois utilisées pour l'impression) doivent aussi se laisser attaquer à l'acide dilué, d'où la finesse du grain et leur non-recristallisation.

Classification analytique des roches calcaires. Deux classifications qui font appel à la structure des roches calcaires se partagent les faveurs des sédimentologistes : celles de Folk (1962) et de Dunham (1965).

Classification d'après Folk

Classification d'après Folk

Classification d'après Folk

Classification des calcaires (d'après Folk, simplifié, in Scolari et Lille, «Bull. B.R.G.M.», sect.…

Folk distingue[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Charles POMEROL : professeur à la faculté des sciences, université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Pour citer cet article

Charles POMEROL, « CALCAIRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL :

Médias

Mélanges de calcite

Mélanges de calcite

Mélanges de calcite

Nomenclature des mélanges calcite-dolomite et calcite-argile.

Paysage karstique

Paysage karstique

Paysage karstique

En pays calcaire, le relief karstique est modelé par la dissolution de la roche par les eaux donnant…

Classification d'après Folk

Classification d'après Folk

Classification d'après Folk

Classification des calcaires (d'après Folk, simplifié, in Scolari et Lille, «Bull. B.R.G.M.», sect.…

Autres références

  • ARCHÆOCYATHIDÉS

    • Écrit par Pierre CLAIRAMBAULT
    • 345 mots

    Groupe d'organismes dont la position systématique et les affinités phylétiques sont encore incertaines, les Archæocyathidés présentent un intérêt géologique de premier plan. Ce sont en effet les premiers constructeurs de récifs connus. Depuis le Cambrien inférieur (peut-être même dès...

  • BASSIN SÉDIMENTAIRE

    • Écrit par Roger COQUE
    • 4 704 mots
    • 6 médias
    ...épicontinentales présentant une grande diversité de faciès. Les plus remarquables, tels ceux du Jurassique européen, montrent une alternance quasi rythmique de calcaires, de marnes et de marno-calcaires. En revanche, les séries continentales, parfois mal datées en raison de la rareté des fossiles, sont beaucoup...
  • CARBONATES

    • Écrit par Marc DARDENNE, André JAUZEIN
    • 5 049 mots
    • 12 médias

    Les carbonates sont des minéraux largement représentés à la surface du globe. Le carbonate de calcium, en particulier, est le constituant principal des coquilles de nombreux organismes. On le retrouve surtout dans la lithosphère sous forme de roches dites calcaires, les plus abondantes parmi...

  • CIMENT

    • Écrit par Bernard DARBOIS, Walter ROTHLAUF
    • 5 152 mots
    • 1 média
    Le clinker est obtenu en cuisant, vers 1 450 0C, des mélanges appropriés de calcaire et d' argile, appelés crus. L'argile, principalement composée de silicates d'alumine, se scinde sous l'effet de la chaleur en ses constituants, silice et alumine, qui se combinent ensuite...
  • Afficher les 15 références

Voir aussi