IMAGINAIRE ET IMAGINATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le champ sémantique des divers vocables dérivés en français du terme d'image risquerait d'être singulièrement appauvri si l'interprétation en était faite sur le seul fondement étymologique du latin imago. Dans son acception originaire, ce terme vise en effet le trait de ressemblance dont se trouve marquée une représentation, et les emplois dans lesquels on le rencontre, du produit à l'image des ancêtres et même au spectre, des visions du rêve aux fables, intéressent au même titre l'affinité de la reproduction avec l'original. Aussi bien imago a-t-il même racine qu'imitor. S'agit-il au contraire de donner un équivalent à notre « imaginaire », c'est-à-dire à ce genre de représentation dont c'est l'essence de nous soustraire au déjà-vu, et d'ériger un monde dont on entend souligner qu'il est sans modèle, c'est à d'autres racines qu'il sera fait appel, dont les connexions sémantiques s'étendent de la sphère de la fiction – res fictae – à celle des prodiges – portenta. Ainsi s'explique la confusion du domaine relevant de l'« imagination ». Les manuels de psychologie du début du siècle la masquaient et la trahissaient, dans l'opposition d'une imagination « reproductrice » et d'une imagination « créatrice » : simple témoignage de l'obligation où s'est trouvée la psychologie d'intégrer à la tradition léguée par l'imago latine une diversité d'acceptions qui en mesurent l'insuffisance initiale.

Dans la mesure où les y engageaient des préoccupations techniques, les écrivains latins ont bien marqué d'ailleurs par leurs emprunts terminologiques l'obligation où ils étaient de renouveler leur lexique de l'imaginaire, et c'est vers le grec qu'ils se sont tout naturellement tournés par une série d'emprunts dont l'usage français a lui-même bénéficié. De l'équivalent grec de l'imago latine, c'est-à-dire de l'« icône » (εικ́ων), on dissociera le fantasme (ϕ́αντασμα), c'est-à-dire l'objet de la ϕαντασ́ια (fantaisie) auquel le ϕανταστικ́ον (phantastikon) correspond en des acceptions qui sont l'anticipation du « fantastique » français. Aussi bien un peupl [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 19 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire de philosophie à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  IMAGINAIRE ET IMAGINATION  » est également traité dans :

ADAPTATION - Adaptation psychologique

  • Écrit par 
  • Albert JAKUBOWICZ
  •  • 5 009 mots

Dans le chapitre « Transitions, trames, étayages »  : […] Le groupe structure la personnalité de l'individu à travers des enveloppes, qui se posent en couches successives, en « pelures d'oignon », sur lui. Couche après couche, elles constituent les structures de l'imaginaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adaptation-adaptation-psychologique/#i_4023

ALAIN ÉMILE CHARTIER, dit (1868-1951)

  • Écrit par 
  • Robert BOURGNE
  •  • 4 551 mots

Dans le chapitre « Philosophie de l'entendement ouvert »  : […] au souci moral qui les inspirait (l'ascèse réflexive). S'en dégage la doctrine de l'imaginaire qui gouverne une anthropologie de la finitude tout à fait neuve, qui, posant l'unité par l'antagonisme, a le style incisif du paradoxe logé dans le lieu commun, et qui renvoie le sens à l'image et l'image au culte. Alors se tisse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain/#i_4023

ANIMUS & ANIMA

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 038 mots
  •  • 1 média

Le couple anima-animus joue un rôle important dans la « psychologie des profondeurs » de Carl Gustav Jung. Il s'agit d'une résurgence de deux termes du corpus de la philosophie médiévale. On les rencontre chez de nombreux auteurs, notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animus-et-anima/#i_4023

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De la sensation à l'intellection »  : […] d'existence. Cette description se distingue d'emblée de la « psychologie » platonicienne en ce que la sensibilité et l'imagination n'apparaissent plus comme des obstacles à la connaissance intellectuelle, mais bien plutôt comme une médiation vers elle. Dans plusieurs parties de son œuvre (Mét., A, 1 ; Seconds Analyt., II, 19), Aristote […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristote/#i_4023

L'AUTRE MONDE OU LES ÉTATS ET EMPIRES DE LA LUNE, ET LES ÉTATS ET EMPIRES DU SOLEIL, Savinien Cyrano de Bergerac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Christian BIET
  •  • 1 130 mots

Dans le chapitre « Les États et Empires du Soleil »  : […] parcours, de se libérer des traditions dogmatiques en explorant les mondes possibles, tout en gardant la distance de l'ironie, si bien que la quête de la vérité se transforme en déstabilisation de tout énoncé de vérité. C'est donc un regard nouveau, frôlant l'utopie, qui, via l'imagination et via la Lune, puis le Soleil, est posé sur notre monde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-autre-monde-ou-les-etats-et-empires-de-la-lune-et-les-etats-et-empires-du-soleil/#i_4023

BACHELARD GASTON (1884-1962)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 3 479 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une exploration de l’imaginaire »  : […] La créativité de l'imagination, au sens d’une faculté de déformer les images, apparaît donc comme rationalisable, du fait de propriétés clairement identifiables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bachelard/#i_4023

CASTORIADIS CORNELIUS (1922-1997)

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 837 mots

Cette notion d'imaginaire, qu'il découvre aussi bien chez Aristote que chez Kant ou Freud, lui permet de mettre en question la lecture marxiste, plus que marxienne, de la genèse des sociétés. Il n'y a pas de « dernière instance » transcendante (Dieu, la Raison...) ou immanente (les « lois de l'Histoire ») aux processus réels […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cornelius-castoriadis/#i_4023

CONTE

  • Écrit par 
  • Bernadette BRICOUT
  •  • 5 801 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Qu'est-ce qu'un conte populaire ? »  : […] est quelquefois utilisée, en début ou en fin de conte, comme un moyen de capter l'attention de l'auditoire. Le conteur se présente alors comme un intercesseur malicieux entre le monde réel et l'univers imaginaire qu'il vient de faire naître : « On fut bien obligé de lui mettre un nez en bois, c'est mon grand-père le cordonnier qui le lui a fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conte/#i_4023

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 829 mots

Dans le chapitre « Imitation et imagination (« mímēsis/phantasía ») : la leçon des philosophes »  : […] la musique ou la peinture. Par la reconnaissance de la phantasía, l'imagination, comme stade intermédiaire entre la sensation et la pensée, et par la mise en évidence du rôle de l'image dans le processus cognitif, Aristote crée les bases théoriques d'un nouveau statut des arts plastiques, grâce à une « intellectualisation » du travail du « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art-antiquite-greco-romaine/#i_4023

DE LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ, Nicolas Malebranche - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 827 mots

Dans le chapitre « Du cartésianisme à la « vision en Dieu » »  : […] de toute lumière. Le premier livre est consacré aux sens, en tant qu'ils sont la principale source de nos erreurs. Le second traitera de l'imagination, « la folle du logis », pareillement « source féconde d'égarements et d'illusions ». Sens et imagination proviennent « de la nature et de la constitution du corps ». Seul l'entendement – « lumière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-recherche-de-la-verite/#i_4023

ÉNIGME

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 799 mots

L'énigme est protéiforme : charade, rébus, anagramme, chiffre, mystère, secret, trucage, devinette, maquillage, prestidigitation, trompe-l'œil, collage, problème, oracle, etc. Elle joue ainsi sur les registres les plus divers de la connaissance (image, symbole, signe, idée), en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enigme/#i_4023

ENQUÊTE SUR L'ENTENDEMENT HUMAIN, David Hume - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 806 mots
  •  • 1 média

à la nature humaine les principes expérimentaux qui ont fait leurs preuves en physique, au lieu de continuer à spéculer métaphysiquement. Procédant à un inventaire des opérations de l'esprit humain (ressemblance, contiguïté, relation de cause à effet), il élabore une théorie de la croyance qui verra l'imagination promue au rang des facultés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enquete-sur-l-entendement-humain/#i_4023

ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 025 mots

La notion d'équilibre a une puissance heuristique exceptionnelle. Il n'est pas de régions d'objectivité où elle ne se retrouve. Si elle joue un rôle fondamental dans l'ensemble des sciences de la nature, elle est aussi centrale dans les sciences sociales. Bien plus, il se peut qu'elle constitue l'objet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre/#i_4023

FANTASTIQUE

  • Écrit par 
  • Roger CAILLOIS, 
  • Éric DUFOUR, 
  • Jean-Claude ROMER
  •  • 21 080 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'exclusion du réel »  : […] du réel, c'est-à-dire toute fantaisie, toute stylisation et, il va de soi, l'imaginaire dans son ensemble. Pour la littérature, l'application du même principe, qui consiste à se garder de partir d'une définition préalable, conduirait à rassembler dans une anthologie fantastique, pêle-mêle, l'Apocalypse de saint Jean et les Fables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantastique/#i_4023

FANTASY

  • Écrit par 
  • Anne BESSON
  •  • 2 825 mots
  •  • 5 médias

industrielle, elle fait régner le merveilleux dans des cadres imaginaires, passés ou actuels, à destination d'un large public. Le genre s'est imposé dans notre pays, au tournant des années 2000, sous son nom anglais d'origine. L'énorme succès qu'a connu le cycle des Harry Potter de J. K. Rowling et celui des films adaptés du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantasy/#i_4023

FOLIE

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 4 744 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La thérapeutique de la folie »  : […] du milieu, les maladies organiques et surtout les passions et l'abandon de l'esprit à l'imagination, « la folle du logis ». En elle-même, l'imagination n'est ni vraie ni fausse. Elle devient nuisible quand elle se substitue au réel. Le fou est un rêveur qui ne se réveille pas et n'arrête plus de rêver. Les figures de la folie sont, elles aussi, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folie/#i_4023

HUGO VICTOR

  • Écrit par 
  • Pierre ALBOUY, 
  • Pierre GEORGEL, 
  • Jacques SEEBACHER, 
  • Anne UBERSFELD, 
  • Philippe VERDIER
  •  • 13 602 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La métamorphose et le jeu du sens »  : […] les distinctions couramment admises perdent beaucoup de leur pertinence. Le réel et l'imaginaire, les notions correspondantes d'observation et d'invention cessent de s'exclure, jusque dans des pages réputées « d'après nature » et dont l'objectivité semble garantie par des indications précises de date et de lieu. Beaucoup d'entre elles n'ont été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-hugo/#i_4023

ILLUMINISME

  • Écrit par 
  • Étienne PERROT
  •  • 4 956 mots

Dans le chapitre « Le monde et l'imagination »  : […] Du monde de l'imagination, qui est très important pour les illuministes, Blake dira qu'il désigne le monde de l'Éternité, celui dans lequel l'homme « rentre » après la mort du corps physique. Ce monde spirituel, où pénètre l'imagination, n'appartient pas à une région éloignée, qui se situerait, par exemple, au-delà du firmament. Universellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illuminisme/#i_4023

IMAGINAL MONDE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 030 mots

Cette notion est une création conceptuelle due au philosophe français Henry Corbin, dont les travaux sont essentiels pour l'herméneutique comparée. Face à la défiance que la philosophie occidentale moderne a manifestée par rapport à l'imagination, le néologisme « imaginal » porte, au contraire, une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monde-imaginal/#i_4023

IMMANENCE ET TRANSCENDANCE

  • Écrit par 
  • Robert MISRAHI
  •  • 4 276 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le réalisme métaphysique et religieux »  : […] réellement l'être de la transcendance. On n'avait jamais été en présence que d'une imagination en hauteur, pour reprendre l'expression de Léon Brunschvicg ; en réalité, le transcendant était non pas modèle mais copie et projection de l'immanent, copie et renversement fantastiques, comme l'ont montré Feuerbach et Marx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immanence-et-transcendance/#i_4023

INTUITION

  • Écrit par 
  • Noël MOULOUD
  •  • 6 568 mots

Dans le chapitre « Bases intuitives et conditions formelles des mathématiques »  : […] logique de définition. Enfin, les références à l'idée d'une imagination créatrice ne sont pas absentes chez les mathématiciens : Édouard Le Roy adoptait les suggestions bergsoniennes pour situer le moment formateur, toujours ouvert, de la pensée qui institue les ordonnances de raisons sur lesquelles opère l'analyse. Plus proche de la tradition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intuition/#i_4023

JEU - Jeu et rationalité

  • Écrit par 
  • Jacques EHRMANN
  •  • 4 828 mots

Dans le chapitre « Le « réel » et l'«  imaginaire » »  : […] consiste – en littérature, dans les arts, en politique, en histoire – à opposer le réel et l'imaginaire, c'est-à-dire à prétendre qu'il existe une réalité objective indépendante de l'interprétation dont les hommes la colorent selon les vœux – inconscients, bien entendu – de la culture à laquelle ils appartiennent. Ainsi, on a pu dire (J. Derrida, S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-jeu-et-rationalite/#i_4023

JUNG CARL GUSTAV (1875-1961)

  • Écrit par 
  • Étienne PERROT
  •  • 5 209 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le dynamisme des images oniriques »  : […] d'impressions visuelles ou auditives. Une mention spéciale doit être faite de l'imagination active. Elle consiste à fixer l'attention sur une image, souvent empruntée à un rêve, et à en examiner la libre évolution. L'imagination active, où le moi joue le rôle d'un témoin vigilant, est aux antipodes de la rêverie. Elle peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-gustav-jung/#i_4023

MANNONI OCTAVE (1899-1989)

  • Écrit par 
  • François ROUSTANG
  •  • 1 260 mots

Au plus fort du temps où l'imaginaire, réduit au spéculaire, est montré du doigt comme le débile qui ne peut accéder à la science, il publie ses Clefs pour l'imaginaire, ou l'Autre Scène, celle du rêve, du fantasme ou du transfert, celle du théâtre où chacun va jouer le ou les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/octave-mannoni/#i_4023

MERVEILLEUX

  • Écrit par 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 6 673 mots

Dans le chapitre « Le conte »  : […] que dure le conte. Le conte est le genre archaïque où il y a le moins de merveilleux et où le merveilleux est le moins dangereux pour l'ordre humain, comme s'il se situait aux limites extrêmes de la nature, dans un registre où l'imaginaire, le pittoresque, le facultatif et plus généralement le non-être l'emportent sur l'ordre, la règle et la loi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merveilleux/#i_4023

MÉTHODE

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 9 008 mots

Dans le chapitre « L'hypothèse et l'expérience mentale »  : […] la valeur précise ne pouvant être déterminée que par l'expérimentation physique. En plus, l'expérience imaginaire prépare l'expérience physique, puisque l'expérimentateur doit voir en imagination l'arrangement matériel dont il a besoin pour vérifier sa conjecture ; enfin, une expérience mentale, dont la conclusion paraît incertaine, pousse à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/methode/#i_4023

MONSTRES, esthétique

  • Écrit par 
  • Gilbert LASCAULT
  •  • 3 479 mots
  •  • 2 médias

Le monstre, dans l'art, peut être défini comme la création, par l'imagination humaine, d'un « être matériel » que son créateur n'a pas pu rencontrer. Peu importe que ce créateur ait cru ou non à son existence dans une contrée lointaine ou mythique, qu'il ait eu ou non, au moment de la création, l'intention consciente d'instaurer ainsi un écart […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monstres-esthetique/#i_4023

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 814 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Fichte »  : […] Ainsi, l'imagination, principe génétique de la réalisation des catégories dans le temps, est décrite par Fichte comme un flottement (Schweben), un mouvement qui assemble et dissocie les opposés, et où la passivité vient se lier à l'activité. Par un procès centripète d'intériorisation réflexive, le moi imageant se laisse informer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-d-opposition/#i_4023

LA POÉTIQUE DE LA RÊVERIE, Gaston Bachelard - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 789 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « cogito » du rêveur »  : […] Une « psychologie complète » ? Mais comment tenir ensemble un travail de rigueur, de discernement, qui nécessairement tranche et sépare, avec l'abandon à l'image (« dans la rêverie, le non n'a plus de fonction : tout est accueil »), sans lequel il n'est pas d'entente possible de la poésie – telle qu'on la lit du moins depuis le romantisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-poetique-de-la-reverie/#i_4023

PSYCHOLOGIE DU TÉMOIGNAGE

  • Écrit par 
  • Céline LAUNAY, 
  • Jacques PY
  •  • 1 465 mots

alors de nouveaux paradigmes d’implantation de souvenirs en mémoire, comme l’inflation de l’imagination. Ces travaux montrent comment les individus, soumis à des techniques suggestives comme l’imagination forcée, distinguent plus difficilement les souvenirs réels des souvenirs imaginés et peuvent ainsi croire avoir vécu des événements n’étant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-temoignage/#i_4023

RÉCIT DE VOYAGE

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 7 144 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Rêver sur le livre »  : […] Toute narration d'un voyage réel recouvre ainsi le récit d'un voyage imaginaire. L'Odyssée est le modèle d'une quête racontée dans les termes d'une navigation. Sur ce modèle s'établirent les grands romans de Rabelais lançant Panurge à la recherche de la Dive Bouteille, de Jarry inventant pour le docteur Faustroll un original […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit-de-voyage/#i_4023

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 149 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le paysage »  : […] Ces deux artistes représentent deux conceptions entièrement différentes de l'imagination, dont le romantisme aurait dû faire la synthèse : l'imagination comme pouvoir de représenter le monde, de le rendre visible ; l'imagination comme vision intérieure et, à un niveau un peu dégradé, comme invention. Coleridge, dans un texte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/#i_4023

SAGESSE

  • Écrit par 
  • Manuel de DIÉGUEZ
  •  • 10 402 mots

Dans le chapitre « Le fonctionnement de la raison magique »  : […] Une analyse visionnaire des constructions de l'imaginaire humain censées conférer l'intelligibilité aux rencontres régulières du monde avec ses propres pistes et ses propres routines conduit le sage à découvrir le dernier ressort des idoles : car, si des prophéties matérielles, fidèles au rendez-vous du calcul, convainquent immanquablement le fou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sagesse/#i_4023

SARTRE JEAN-PAUL

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME, 
  • Juliette SIMONT
  •  • 8 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'œuvre d'art et la liberté »  : […] riposté. Et puis, la révélation progressive de la vérité de ce mode d'action contrarié, refoulé par le monde : l'imaginaire. On ne peut vouloir (au sens propre ou réel du terme) que ce qui est à faire – et non, comme Genet ou Flaubert, ce qui est déjà. Un tel vouloir ne peut que verser dans la comédie d'un « vouloir vouloir ». Et, de fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-paul-sartre/#i_4023

SPINOZA BARUCH (1632-1677)

  • Écrit par 
  • Robert MISRAHI
  •  • 12 184 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'homme comme désir »  : […] mais par l'hétéronomie et l'illusion ; un affect est une passion s'il implique l'imagination, l'erreur, la connaissance partielle et confuse des causes, la dépendance à l'égard de causes qui ne sont pas en nous. La servitude (les passions) découle aussi de l'illusion objectiviste : le fait de croire que les objets et les êtres sont désirables en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baruch-spinoza/#i_4023

SURRÉALISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ, 
  • Pierre DUBRUNQUEZ
  •  • 11 401 mots

Dans le chapitre « Rencontre et révélation »  : […] Dans la conception surréaliste de l'imagination on peut ainsi distinguer deux aspects. Les surréalistes tiennent l'imagination pour une faculté de réalisation (« L'imaginaire, lit-on dans Le Revolver à cheveux blancs, est ce qui tend à devenir réel ») : elle incline à retrouver la perception, dont seules les nécessités de la vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-histoire/#i_4023

TERRE SYMBOLISME DE LA

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 3 895 mots

Dans le chapitre « La terre nocturne »  : […] les psychanalystes. Le visqueux devient symbole du « principe d'union », du mélange. G. Durand a déjà remarqué (Les Structures anthropologiques de l'imaginaire), à la suite de Minkowska, combien la viscosité, l'adhésivité du caractère psychique appelé glischroïde (étymologiquement « gluant ») de l'épileptique, était inductrice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-de-la-terre/#i_4023

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La théâtralité

  • Écrit par 
  • Henri GOUHIER
  •  • 4 012 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La volonté de métamorphose »  : […] qui s'achève sous le regard et dans la pensée du spectateur avec une sorte d'existence imaginaire. Le mot « imitation » est bien faible ; Nietzsche a trouvé celui qui convient : « métamorphose ». Tout est dit, et admirablement dit, dans un texte célèbre de L'Origine de la tragédie (§ 8) : « Celui-là est dramaturge qui ressent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-theatralite/#i_4023

UTOPIE

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Joseph GABEL, 
  • Antoine PICON
  •  • 12 031 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les utopies modernes »  : […] près de quinze siècles. On peut estimer que, pendant cette période, le champ de l'imagination utopique se trouve déplacé par le champ de l'imagination religieuse. Le transfert laisse des traces sur plusieurs points : dans les populations millénarisantes préaugustiniennes, chez lesquelles les images du royaume de Dieu sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie/#i_4023

VIDE & PLEIN, symbolique

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 486 mots

Cette opposition ne dérive en rien de l'empirie, elle constitue une catégorie a priori de l'imagination. À travers l'imaginaire du plein et du vide, nous investissons la réalité selon les trois plans de la connaissance : ceux de la matière, de la vie et de l'esprit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vide-et-plein-symbolique/#i_4023

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre KAUFMANN, « IMAGINAIRE ET IMAGINATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/imaginaire-et-imagination/