Inconscient


ANIMUS & ANIMA

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 034 mots
  •  • 1 média

Le couple anima-animus joue un rôle important dans la « psychologie des profondeurs » de Carl Gustav Jung. Il s'agit d'une résurgence de deux termes du corpus de la philosophie médiévale. On les rencontre chez de nombreux auteurs, notamment Guibert de Nogent, où généralement ils désignent, respectivement, l'âme (anima) et […] Lire la suite

ARCHÉTYPE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 274 mots

On appelle archétype un modèle idéal, un type suprême ou un prototype : dans ce sens, les Idées chez Platon sont le modèle en même temps que le fondement des choses. Bien d'autres philosophes (Malebranche, Berkeley, mais aussi Locke et Condillac) ont parlé d'archétypes. Cependant, c'est un psychanalyste, Jung, disciple dissident de Freud, qui a répandu l'usage […] Lire la suite

CONDENSATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 654 mots

Formation caractéristique de l'inconscient, la condensation résulte d'un travail de « compression », dont Freud dit qu'il est essentiellement différent d'un simple résumé. Mise en évidence dans le rêve, la condensation devient, dans l'analyse du mot d'esprit, « la catégorie à laquelle sont subordonnées toutes les autr […] Lire la suite

CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Henri EY
  •  • 10 480 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'être conscient et son inconscient »  : […] Freud n'a pas découvert le psychisme inconscient, en ce sens que tous les hommes de tous les temps savaient que « quelque chose » (leur corps, ses besoins et ses souvenirs) n'accède pas à la qualité prédicative d'être conscient, c'est-à-dire reste réfractaire à la libre disposition du sujet. Par contre, en observant qu'à l'intérieur de chacun il y a quelque chose qui se trouve séquestré par l'effe […] Lire la suite

DÉPLACEMENT, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 869 mots

Si l'aptitude au déplacement caractérise tout particulièrement l'énergie au niveau de ce que Freud appelle les « processus primaires », c'est-à-dire l'activité psychique inconsciente, il importe de définir le champ où opère le concept, et notamment d'une façon diacritique par rapport à la « condensation ».Dans les lettres à Fliess, Freud relève trois types de déplacement conduisant à des compromis […] Lire la suite

DOUBLE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 658 mots

La question de l'existence d'un double insaisissable, en tout point semblable à son modèle « vrai et vivant », se présente chaque fois que la conscience se voit surprise à manquer au contrôle sévère qu'elle doit exercer en permanence sur la faculté d'attention. C'est ainsi que les rêves ou les états extatiques semblent nous échapper pour se laisser dirige […] Lire la suite

IMAGINAIRE ET IMAGINATION

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 12 565 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sources romantiques et élaboration psychanalytique »  : […] Vers l'inconscient et vers le monde : telles sont les deux directions où cette relation a été appelée à se déterminer de nos jours, et dont il conviendrait aussi de marquer, du point de vue le plus général de l'histoire des idées, la solidarité.Tout d'abord il est remarquable que l'analyse de la sphère inconsciente, en tant que matrice de l'activité imag […] Lire la suite

IMAGINATION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 792 mots

Quelle défiance les philosophes n’ont-ils pas montrée à l’égard de l’imagination ? L’imagination, « maîtresse d’erreur et de fausseté » pour Blaise Pascal (1623-1662), « folle du logis » et pire encore « folle qui se plaît à faire la folle » pour Malebranche (1638-1715). Même condamnation trois cents ans plus tard chez Alain (1868-1951), pour qui l’imagination, parce qu’elle est une faculté qui a […] Lire la suite

INCONSCIENT

  • Écrit par 
  • Christian DEROUESNE, 
  • Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, 
  • François ROUSTANG
  •  • 8 283 mots
  •  • 2 médias

Dans un article paru en 1917, Freud compare la révolution provoquée par la psychanalyse à celles de Copernic et de Darwin. De même que la Terre ne peut plus être considérée comme le centre de l'univers et que l'homme apparaît tard venu dans la lignée animale, de même le moi conscient n'est plus le maître dans sa propr […] Lire la suite

INCONSCIENT (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 276 mots

Sigmund Freud (1856-1939) a pesé d’un tel poids dans la formulation de la notion d’inconscient qu’il est trop souvent perçu comme celui qui l’aurait découvert, à la façon dont les « inventeurs » d’un trésor arrachent à sa cachette un coffre rempli d’or qui avait jusqu’alors échappé à tous les regards. Même s’il ne s’agit nullement de nier l’importance de la théorie freudienne ni de minimiser les m […] Lire la suite

ŒDIPE COMPLEXE D'

  • Écrit par 
  • Claude RABANT
  •  • 5 309 mots
  •  • 1 média

Pour Freud, le complexe d'Œdipe, inséparable de la découverte de l'inconscient, désigne à la fois le « complexe nucléaire de la névrose » et le « point nodal » du désir infantile (en tant que « l'inconscient, c'est l'infantile en nous ») : la sexualité infantile y culmine et la sexualité adulte s'y décide, dans ses divergences et dans ses impasses autant […] Lire la suite

OMBRE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 594 mots

Pour la connaissance symbolique, l'ombre apparaît comme une réalité lourde de toutes les angoisses humaines. Le pays de la mort est éprouvé comme le royaume des ombres. Sans être confondue avec l'âme, l'ombre lui est liée. Aussi, dans de nombreuses cultures des interdits entourent ce phénomène : ne pas marcher sur l'omb […] Lire la suite

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 048 mots

La découverte des processus inconscients, liée à celle du conflit intrapsychique, se formule fréquemment sous la plume de Freud par le vocable d'opposition (Gegensatz) et, à l'occasion, par l'un de ses dérivés, d'une importance théorique particulière, le concept de couples d'opposés ( […] Lire la suite

REFOULEMENT

  • Écrit par 
  • Pierre FISZLEWICZ
  •  • 3 633 mots

Opération constitutive de l'inconscient, le refoulement a été repéré par Freud dès ses premières observations cliniques. Il consiste à maintenir ou à repousser dans l'inconscient des représentations liées à des pulsions, capables, si elles étaient maintenues ou si elles avaient accès au système préconscient-conscient, d'y provoquer un déplaisir plus impo […] Lire la suite

REFOULÉ RETOUR DU

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 254 mots

Expression qui désigne, chez Freud, le troisième moment du processus de refoulement. On distingue, en effet, un refoulement originaire (Urverdrängung) qui porte sur les représentants de la pulsion ; un deuxième temps, qui est marqué par le refoulement proprement dit (eigentliche Verdrängung) ou refoulement après co […] Lire la suite

SURDÉTERMINATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 556 mots

Concept employé en psychanalyse pour signifier qu'une formation de l'inconscient, telle qu'un symptôme, un rêve, un lapsus, est déterminée, non par un seul facteur, mais par plusieurs, qui s'organisent en des chaînes signifiantes différentes, chacune d'elles possédant sa co […] Lire la suite