OTTOMAN EMPIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

1300 à 1400. Tamerlan

1300 à 1400. Tamerlan
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Siège de Constantinople, 1453

Siège de Constantinople, 1453
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Soliman le Magnifique

Soliman le Magnifique
Crédits : Universal History Archive/ Getty Images

photographie

1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes

1400 - 1500. Poussée ottomane et grandes découvertes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Tous les médias


La question d'Orient (1774-1878)

Réformes dans un empire en crise

Au moment où le sultan Selim III arrive au pouvoir (avr. 1789), l'Empire ottoman est une nouvelle fois en guerre avec les Russes et les Autrichiens : avec ceux-ci la paix de Svitchov (août 1791) marque pour près d'un siècle la fin des hostilités et le statu quo frontalier ; avec les Russes, par contre, ce sont de nouveaux territoires qui doivent être concédés à la paix de Jassy (janv. 1792). Selim III veut alors apporter des réformes dans l'Empire, en particulier dans l'armée : la promulgation du Nizam-i djedid (le nouveau règlement, 1793) en est un signe, mais insuffisant car il ne rénove pas de façon profonde le corps des janissaires, trop souvent à l'origine des troubles. D'autre part, dans plusieurs provinces des rébellions éclatent : en Syrie, au Hedjaz, en Bulgarie, en Serbie. À cela s'ajoute l'expédition de Bonaparte en Égypte qui provoque une crise sérieuse dans les relations turco-françaises (1798-1802). Lorsque, à nouveau, Selim III cherche à réorganiser l'armée, les janissaires se révoltent, marchent sur Constantinople, déposent le sultan qui est exécuté peu après (juin 1808) ; à Mustafa IV, sultan pour quelques semaines, succède Mahmud II (Mahmut, 1808-1839) qui va être l'initiateur des réformes.

Ayant signé avec les Russes la paix de Bucarest (mai 1812) qui octroie à ceux-ci la Bessarabie et reconnaît aux Serbes une certaine autonomie, Mahmud II entreprend sans se hâter une série de réformes, dont la principale se situe en juin 1826 avec la suppression des janissaires qui sont massacrés. Mais ces réformes sont encore limitées : par la suite elles sont reprises et complétées par le sultan Abdul-Medjid (Abdülmecit) qui, par la promulgation du hatt-i sherif (édit auguste) de Gül-Hané (3 nov. 1839), inaugure véritablement la période des réformes, les Tanzimāt. Par cet édit, il est décidé que tous les sujets de l'Empire sont égaux, sans distinction de religion ou de nationalité [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 15 pages


Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I
  • : directeur de recherche émérite au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  OTTOMAN EMPIRE  » est également traité dans :

APOGÉE DE L'EMPIRE OTTOMAN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 220 mots

1453 Prise de Constantinople par les troupes de Mehmed II. La ville devient capitale de l'Empire ottoman sous le nom d'Istanbul.1517 Destruction par Sélim Ier des Mamelouks d'Égypte. Soumission du califat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apogee-de-l-empire-ottoman-reperes-chronologiques/#i_3776

ABDALLAH ou ABD ALLAH (1882-1951) roi de Jordanie (1946-1951)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots

Émir autonome de Transjordanie (à partir de 1921) puis roi de Jordanie (1946-1951), né en 1882 à La Mecque, mort le 20 juillet 1951 à Jérusalem. Deuxième fils de ̣Husayn ibn ‘Alī, chérif de La Mecque et roi du Hedjaz, Abdallah fait ses études à Istanbul, alors capitale de l'Empire ottoman. Après la révolution des Jeunes-Turcs de 1908, il représente La Mecque au sein du Parlement ottoman. Au débu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdallah-abd-allah/#i_3776

AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 664 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les Portugais »  : […] L'unité de leur royaume achevée, les Portugais se lancent à la conquête de territoires africains ; dès 1415, ils prennent Ceuta ; peu à peu, ils transforment l'économie marocaine, affaiblie sous des dynastes évanescents, en satellite de l'économie portugaise . Longeant les côtes vers le sud, ils reprennent des itinéraires que beaucoup d'autres ont jalonnés avant eux, Arabes, Catalans ou même Ital […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-de-l-entree-dans-l-histoire-a-la-periode-contemporaine/#i_3776

ALBANIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER, 
  • Odile DANIEL, 
  • Christian GUT
  •  • 22 079 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La domination turque »  : […] Ces principautés sans cesse en lutte entre elles et avec Venise ne négligèrent pas de faire appel aux Turcs qui, au début du xv e  siècle, occupèrent le pays et en soumirent la plus grande partie au système des timars (fiefs militaires non héréditaires). La rigueur du joug turc provoqua rapidement des r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albanie/#i_3776

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'Algérie turque »  : […] Au début du xvi e  siècle, tandis que la Reconquista chrétienne amenait sur la côte algérienne des flots de réfugiés moriques et que des armadas s'emparaient de Mers el-Kébir, d'Oran et de Bougie, les gens d'Alger appelèrent à leur secours des corsaires turcs. Devenus maîtres d'Alger et de Tlemcen, ceux-ci se déclarèrent vas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_3776

ANKARA BATAILLE D' (20 juill.1402)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 205 mots

La victoire de Tamerlan à Ankara (Anatolie) en 1402 sur les Ottomans, dont le sultan Bayézid I er est capturé lors du combat, constitue pour ces derniers un coup d'arrêt temporaire dans leur expansion, offrant par là même un répit d'un demi-siècle aux restes de l'Empire byzantin. Mais, surtout, cette bataille marque l'apogée de la puissance de Tamerlan (1336-1405). Roi mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-d-ankara/#i_3776

ANSARS ou ANÇĀRS

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 720 mots

Nom donné aux croyants de Médine qui recueillirent et protégèrent le prophète Mahomet lors de sa fuite de La Mecque, les Ansars (en arabe : les défenseurs) sont souvent appelés : Ansar An-Nabi (« défenseurs du Prophète »). Au Soudan, les Ansars, ralliés au parti Umma, sont l'une des deux sectes politico-religieuses qui représentent la droite nationaliste du pays. Primitivement, Muhammad Ahmad, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ansars-ancars/#i_3776

ARABIE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN, 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 7 600 mots

Dans le chapitre « Les Ottomans »  : […] Après la conquête de l'Égypte (1517), les Ottomans étendirent leur domination sur l'Arabie (les sultans portèrent le titre de « serviteur des deux villes saintes ») et, pour éliminer le danger portugais, Soliman le Magnifique mit sous son contrôle les petits États du golfe Persique, notamment Qatif et Bahreïn, Mascate et Aden où un gouverneur ottoman fut installé. Toutefois, l'Arabie était loin d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie/#i_3776

ARABIE SAOUDITE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 18 450 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Réémergence et éclipse »  : […] L'Empire ottoman, qui voit ainsi ses possessions arabes grignotées et son autorité politique et religieuse défiée, se devait de réagir. Les équipes militaires ottomanes, parties de Bagdad et de Bassora, soutenues par des tribus irakiennes, n'arrivent pas à endiguer l'expansion du mouvement. Il faudra pour cela qu'une véritable campagne commanditée par la Porte parte d'Égypte, reprenne le Hijaz et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie-saoudite/#i_3776

ARABISME

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 5 510 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La conscience ethnique diffuse »  : […] Les tribus arabes d'avant l'Islam formaient objectivement une unité, une ethnie, elles parlaient la langue arabe et avaient en commun un certain nombre de traits culturels plus ou moins spécifiques. À ce titre, les étrangers distinguaient nettement un peuple arabe. Il est vrai qu'ils confondaient avec lui les populations de langue sud-arabique parce qu'elles habitaient également l'Arabie. Mais cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabisme/#i_3776

ARMÉE - Typologie historique

  • Écrit par 
  • Paul DEVAUTOUR, 
  • Universalis
  •  • 12 920 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Seconde période »  : […] La cellule de base est le chevalier, guerrier sacralisé, soumis au serment, assisté d'un écuyer, d'un page ou d'un valet. Les chevaliers se groupent, selon la hiérarchie féodale, en « bannières » de quatre à six chevaliers, et en « batailles » de cinquante ou cent. L'infanterie des domaines, mal armée, garde les forteresses ; massée en rase campagne, elle sert de refuge à la chevalerie, qui se ral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-typologie-historique/#i_3776

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] Grégoire, en recevant l'ordination épiscopale de l'évêque Léonce de Césarée de Cappadoce, devint le chef de l'Église apostolique arménienne. Il réorganisa la vie religieuse et fit construire de nombreuses églises dont la première basilique d'Etchmiadzine, siège aujourd'hui encore du Catholicossat de tous les Arméniens. L'Église arménienne participa au premier concile œcuménique de Nicée en 325 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_3776

ARMÉNIENS GÉNOCIDE DES

  • Écrit par 
  • Raymond KÉVORKIAN
  •  • 4 927 mots

Parmi les innombrables violences observées durant la Première Guerre mondiale, l'extermination des Arméniens constitue l'épisode le plus sanglant touchant des populations civiles : près d'un million cinq cent mille personnes perdent la vie en 1915-1916, dans des conditions effroyables, victimes du régime jeune-turc. Le contexte de guerre – la Turquie est entrée dans le conflit aux côtés de l'Alle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genocide-des-armeniens/#i_3776

ATATÜRK MUSTAFA KEMAL (1881-1938)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 4 131 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La montée au pouvoir »  : […] Ayant perdu très tôt son père, Ali Riza, ancien fonctionnaire, puis militaire, devenu enfin commerçant, le jeune Mustafa fut élevé par sa mère, Zubeydé Hanoum. Élève à l'école primaire, puis au lycée d'État de Salonique, il entre à douze ans à l'École militaire préparatoire de Salonique, où l'un de ses professeurs lui fait ajouter à son nom de Mustafa celui de Kemal. En 1895, il entre au lycée mil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ataturk/#i_3776

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le gouvernement central »  : […] Une des tâches essentielles de Ferdinand I er était de lutter contre le péril turc, les armées de Soliman le Magnifique ayant occupé la plaine hongroise et menacé Vienne une première fois en 1529. Un système de places fortifiées et de garnisons permanentes permit aux Habsbourg de briser l'élan des armées turques (qu'on se souvienne de la brillante défense d'Eger en Hongri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_3776

BALKANS ou PÉNINSULE BALKANIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 507 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Entre l'unité et la fragmentation »  : […] La péninsule balkanique a oscillé à plusieurs reprises entre l'unification et la fragmentation politique. La conquête en fut achevée par Rome au premier siècle de notre ère mais l'Empire byzantin, son héritier, ne parvint à en contrôler l'ensemble qu'épisodiquement, ainsi sous Justinien ( vi e  s.) et sous Basile II ( xi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-balkanique/#i_3776

BAYÉZID ou BAJAZET Ier (1360 env.-1403) sultan ottoman (1389-1402)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 253 mots

Sultan ottoman né à Edirne vers 1360, mort en mars 1403 à Aksehir, dans l'Empire ottoman. Bayézid I er , surnommé Yildirim (« la Foudre »), fils de Murad I er , annexe de vastes territoires balkaniques pendant les premières années de son règne. Plus tard, la progression des forces vénitiennes en Grèce, en Albanie et à Byzance ainsi que l'expansion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bayezid-bajazet-ier/#i_3776

BAYÉZID ou BAJAZET II (1447-1512) sultan ottoman (1481-1512)

  • Écrit par 
  • V. J. PARRY
  • , Universalis
  •  • 697 mots

Sultan ottoman né vers 1447 à Demotika (auj. Dhidhimotikhon) en Thrace, mort le 26 mai 1512 à Demotika. Fils aîné du sultan Mehmed II, Bayézid II, surnommé Adlī (« le Juste »), règne de 1481 à 1512. À la mort de son père en 1481, son frère Djem conteste la succession au trône mais Bayézid réussit à s'emparer du pouvoir grâce à l'appui d'une faction puissante de fonctionnaires de cour. Djem se ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bayezid-bajazet-ii/#i_3776

BELGRADE

  • Écrit par 
  • Amaël CATTARUZZA
  •  • 1 024 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la Serbie , Belgrade (en serbo-croate Beograd , littéralement « ville blanche ») est située au confluent de la Save et du Danube . Avec 1 639 121 habitants (selon le recensement de 2011), Belgrade est, en termes de démographie, la première agglomération de Serbie et de l'ancien espace yougoslave. La ville se situe dans une zone de carrefour naturel au contact de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgrade/#i_3776

BEY

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 225 mots

Titre turc, signifiant seigneur, qui apparaît déjà, joint à divers noms, dans les inscriptions de l'Orkhon ( viii e siècle) ; « bey » a un sens honorifique qu'il a d'ailleurs retrouvé à la fin de l'Empire ottoman comme équivalent de « monsieur ». Entre-temps, après l'entrée des Turcs dans le monde musulman, le mot beg est a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bey/#i_3776

BOSNIE-HERZÉGOVINE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Renaud DORLHIAC, 
  • Nikola KOVAC, 
  • Noel R. MALCOLM
  • , Universalis
  •  • 13 482 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Antiquité et Moyen Âge »  : […] Quand les Romains conquirent le territoire de l'actuelle Bosnie, au cours des ii e et i er  siècles avant notre ère, les populations qu'ils rencontrèrent appartenaient surtout à des tribus illyriennes. La majeure partie de la Bosnie moderne fut alors incorporée à la province romaine de Dalmatie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bosnie-herzegovine/#i_3776

BROUSSE, ville

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 370 mots
  •  • 1 média

Ville du nord-ouest de l'Anatolie, chef-lieu du département homonyme, Brousse (en turc Bursa) s'étend au pied de l'Ulu Dag (Olympe de Bithynie), sur une colline de travertin, vers 250 mètres d'altitude. Connue dans l'Antiquité sous le nom de Prusa ad Olympum, la cité tient son nom de l'un des rois de Bithynie nommé Prusias. Assez modeste jusqu'à l'époque byzantine incluse, Brousse dut sa fortune a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brousse-ville/#i_3776

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 974 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Survie d'une nation »  : […] L'État bulgare disparaît pour près de cinq siècles, mais non la nation bulgare. Pourtant, tout conspirait à la détruire. Sur le plan social, plus de classe dirigeante autochtone. Les boïars ont été remplacés par les nouveaux féodaux turcs, pachas, beys et spahis. Il ne reste qu'un peuple de paysans, écrasés par la dîme, la capitation et les corvées. Sur le plan démographique, c'est, après les mass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulgarie/#i_3776

CAFÉS LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Gérard-Georges LEMAIRE
  •  • 7 804 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Les origines »  : […] Nul ne sait quand le café a été découvert. Un théologien voyageur du xvii e  siècle, Antonio Fausto Nairone, grand connaisseur du Proche-Orient, relate qu'un moine aurait vu ses chèvres s'agiter bizarrement après avoir brouté les feuilles et les graines d'un arbuste. Il prépare une décoction rudimentaire et invente le kawa . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cafes-litteraires/#i_3776

CAÏD

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 149 mots

De l'arabe qā‘id , celui qui mène un animal en marchant devant lui, qui conduit, dirige une armée, le chef. Qā‘id est un terme général employé pour désigner un chef militaire, quel que soit son grade : signification étendue et peu précise. Plus que d'une fonction, il s'agit d'un titre honorifique que l'on attribue aussi bien au chef d'une tribu qu'à un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caid/#i_3776

CALIFAT ou KHALIFAT

  • Écrit par 
  • Gaston WIET
  •  • 2 031 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les temps modernes : la suppression du califat »  : […] À la suite de cette catastrophe, on pensa en Occident à relever le califat : le titre d' émir des croyants fut pris par les Almohades, et surtout les Hafsides de Tunis, ces derniers portant en bloc toutes les épithètes califiennes, « calife (titre imamien) et émir des croyants ». Mais ces dynastes maghrébins ne furent reconnus comme tels que dans leurs principautés respectives. Le sultan Baïbars, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/califat-khalifat/#i_3776

CAPITULATIONS

  • Écrit par 
  • Frédéric BLUCHE
  •  • 252 mots

Naguère encore, on donnait des capitulations la définition suivante : « Traités signés par le roi de France et par l'empereur ottoman, depuis le règne de François I er , et destinés à garantir les droits du commerce chrétien aux échelles (escales) du Levant. » Il faut nuancer cette définition. En premier lieu, les capitulations ne sont pas de véritables traités conclus ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitulations/#i_3776

PIRI REIS CARTE DE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 387 mots
  •  • 1 média

En 1929, lors de travaux destinés à transformer en musée le palais de Topkapi à Istanbul, on découvre un jeu de cartes anciennes dont l'une, datée de 1513 (calculée pour la notation chrétienne de l'époque), attire particulièrement l'attention. Cette carte, dessinée sur une peau de gazelle, attribuée à l' amiral ottoman Piri Ibn Haji Mehmed dit Piri Reis, connu pour ses actions en mer Rouge et dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carte-de-piri-reis/#i_3776

CATHERINE II DE RUSSIE (1729-1796)

  • Écrit par 
  • François-Xavier COQUIN
  •  • 5 122 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le premier partage de la Pologne »  : […] Mettant à profit dès 1764 la faiblesse et les dissensions de la Pologne, Catherine lui imposait, d'accord avec Frédéric, Poniatowski pour roi et un semi-protectorat. Ce renforcement de la Russie ne pouvait laisser les Turcs indifférents. À l'instigation de la France et des patriotes polonais, craignant pour leur indépendance, la Porte – alarmée de son côté par les ambitions de Catherine – déclara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catherine-ii-de-russie/#i_3776

CHARLES V DE LORRAINE (1643-1690)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 374 mots

Second fils de François Nicolas de Lorraine, neveu de Charles IV, Léopold Nicolas Sixte, duc de Lorraine, ne put jamais prendre possession de son duché. Le traité de Montmartre qui, en 1662, avait ratifié la vente du duché de Lorraine à Louis XIV lui fit rompre son mariage avec la duchesse de Nemours. Il conserva de toute cette affaire une haine implacable à l'égard du roi de France. L'empereur Lé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-v-de-lorraine/#i_3776

CHIOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 117 mots
  •  • 1 média

Avec une superficie de 858 km 2 , Chios (Scio ou Chio, depuis le Moyen Âge), séparée de la côte turque par un détroit de 7 kilomètres, est la cinquième île de la mer Égée. Montagneuse au nord (1 297 m) et vallonnée au sud, elle présente dans sa partie centrale une plaine très fertile (Cambos) où est installé depuis l'Antiquité le chef-lieu de l'île (Chios). Cité prospère, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chios/#i_3776

CHYPRE

  • Écrit par 
  • Marc AYMES, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Gilles GRIVAUD, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 10 301 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Chypre, province ottomane »  : […] Le 3 juillet 1570, une flotte ottomane paraît devant Larnaca. La majeure partie de l'île est conquise en quelques mois. Nicosie ne tenant le siège que du 25 juillet au 9 septembre, c'est devant Famagouste que la guerre de Chypre se rend mémorable : de septembre 1570 à la reddition du 1 er  août 1571, 50 000 à 80 000 assiégeants (sur un total d'au moins 250 000 hommes de tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre/#i_3776

CRIMÉE (GUERRE DE)

  • Écrit par 
  • William Peter Jackson SMITH
  •  • 494 mots
  •  • 2 médias

Conséquence de la politique menée par Napoléon III pour essayer de rompre la coalition européenne qui, depuis 1815, réduit le rôle de la politique étrangère de la France. Envisageant certains remaniements de frontières, avec l'accord de l'Angleterre et de la Russie, et voulant engager l'intérêt de ces deux pays, Napoléon III choisit comme terrain d'action le Moyen-Orient et, en homme habile qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crimee-guerre-de/#i_3776

DARDANELLES EXPÉDITION DES (mars-déc. 1915)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 349 mots
  •  • 1 média

Afin de rouvrir, par le Bosphore et la mer Noire, des communications faciles avec la Russie, les Britanniques (sous l'impulsion de Winston Churchill) ont imaginé, dès la fin de 1914, de porter un coup décisif à Constantinople. Il leur faut d'abord forcer le détroit des Dardanelles par une opération navale à laquelle la France accepte de participer. Malheureusement cette opération, décidée en janvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expedition-des-dardanelles/#i_3776

DIASPORA

  • Écrit par 
  • Spyros ASDRACHAS, 
  • Vicken CHETERIAN, 
  • Kamel DORAÏ, 
  • Thibaut JAULIN, 
  • Claudine LOMBARD-SALMON, 
  • Raoul VANEIGEM, 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  • , Universalis
  •  • 7 138 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La diaspora libanaise »  : […] Le Liban a connu plusieurs vagues importantes d'émigration depuis le milieu du xix e  siècle, à l'origine des différentes communautés libanaises existant aujourd'hui en Amérique du Nord, en Amérique latine, en Australie, en Europe, en Afrique de l'Ouest et dans la péninsule arabique. Sous l'Empire ottoman, l'émigration libanaise se confondit ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diaspora/#i_3776

DROGMAN

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 212 mots

Terme qui, dans un sens général, désigne un interprète entre les Européens et les peuples du Proche-Orient (de l'arménien terjuman  : interprète) ; mais drogman, dans un sens plus étroit, s'applique aux interprètes officiels de la Porte avec des diplomates occidentaux ; à partir de 1665, le grand drogman apparaît comme le chef des services diplomatiques ottomans. Jusqu'en 182 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogman/#i_3776

ÉCHELLES DU LEVANT

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 331 mots

Nom donné à l'origine (seconde moitié du xvi e s.) aux établissements français, puis européens, installés dans les principaux ports et dans quelques villes de l'intérieur de l'Empire ottoman, dans lesquels les négociants européens bénéficient des privilèges des Capitulations et où, éventuellement, réside un consul. Le mot « échelle » (doublet d'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echelles-du-levant/#i_3776

EFENDI

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 174 mots

Titre turc, d'origine grecque ( authentès ), qui apparaît en Asie Mineure sous les Saldjūqides avec la signification de « maître », « seigneur ». Sous les Ottomans, à partir du xvi e siècle, le titre d'efendi s'applique aux membres des classes religieuses et administratives, notamment aux grands fonctionnaires, par oppositio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/efendi/#i_3776

ÉGYPTE - L'Égypte arabe

  • Écrit par 
  • Gaston WIET
  •  • 8 895 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Renaissance artistique »  : […] Le souverain Qaitbay fut l'animateur d'une renaissance artistique incontestable. Il eut le tort de se mesurer aux armées ottomanes, qu'il vainquit d'ailleurs, car ce nouvel ennemi ne devait pas abandonner l'espoir de revanche. À l'intérieur, le règne de Qaitbay se déroule dans un calme relatif, comparable à la période de Muhammad ibn Qalāwun, au siècle précédent. Il passe à la postérité avec la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-arabe/#i_3776

ÉGYPTE - L'Égypte coloniale

  • Écrit par 
  • Nada TOMICHE
  •  • 6 521 mots
  •  • 14 médias

Les « siècles obscurs » qui commençaient, pour l'Égypte, en 1517, avec la conquête ottomane, s'achèvent brusquement, à la fin du xviii e  siècle, par l'invasion de Bonaparte. Sous la domination des pachas turcs puis sous celle des beys mamelouks, le pays s'était progressivement appauvri et affaibli. L'admirable système d'irrigation, faute d'entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-coloniale/#i_3776

EMPIRE (PREMIER)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 7 976 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La quatrième coalition et la destruction de la Prusse »  : […] Austerlitz mettait fin à la guerre contre l'Autriche et révélait, malgré la victoire maritime de Trafalgar, l'impuissance de l'Angleterre. Pitt mourut peu après et fut remplacé à la tête du cabinet britannique par Fox, chef des whigs, qui ouvrit des négociations avec la France. Elles échouèrent une nouvelle fois sur les problèmes méditerranéens et plus particulièrement sur la Sicile, d'où Napoléon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-premier/#i_3776

ENVER PACHA (1881-1922)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 439 mots

Fils d'un dignitaire du sultan ‘Abd al-Ḥamīd II, Enver Pacha est affecté à sa sortie de l'Académie militaire d'Istanbul, en 1902, à l'état-major de l'armée de Macédoine. Il adhère au comité Union et Progrès, participe au groupe activiste de ce mouvement et joue un rôle important lors de la révolution jeune-turque de juillet 1908 qui réinstaure le régime constitutionnel dans l'Empire ottoman. L'ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enver-pacha/#i_3776

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La lutte contre l'Islam et l'aide portugaise »  : […] Les rois salomonides s'illustrèrent aussi en repoussant, tout d'abord victorieusement, les attaques des sultans de l'Ifat et de l'Adal. Cette âpre lutte, poursuivie pendant deux siècles et demi, a fourni à la littérature le sujet de ses plus belles chroniques et de poèmes guerriers, en particulier les guerres victorieuses de Amda Sion (1314-1344). Les campagnes des rois David I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_3776

EUROPE - Histoire de l'idée européenne

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste DUROSELLE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 10 490 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Europe face aux Turcs »  : […] Pourtant, l'expansion des Turcs ottomans aurait pu créer une vaste coalition européenne. C'est en 1453 qu'ils prennent Constantinople, anéantissant ainsi le vieil Empire romain d'Orient. Dans la notion de croisade contre les Turcs, l'Europe s'assimile à nouveau à la Chrétienté. On trouve cette idée chez le poète portugais Camões, qui parle de la « pauvre Europe » combattant le « féroce Ottoman ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-histoire-de-l-idee-europeenne/#i_3776

FAYṢĀL Ier (1885-1933) roi d'Irak (1921-1933)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 602 mots

Homme d'État arabe, leader nationaliste et roi d'Irak (1921-1933), né le 20 mai 1885 à La Mecque, mort le 8 septembre 1933 à Berne. Faysal est le fils de Husayn ibn 'Ali, émir et grand chérif de La Mecque qui dirige le Hedjaz de 1916 à 1924. La Première Guerre mondiale fournit une occasion de rébellion pour de nombreux dirigeants arabes qui en sont venus à haïr la domination ottomane. Parmi ceu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faysal-ier/#i_3776

FERDINAND Ier (1503-1564) empereur germanique (1558-1564)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 649 mots

Empereur germanique (1558-1564), roi de Bohême et de Hongrie (1526-1564), né le 10 mars 1503 à Alcalá de Henares (Espagne), mort le 25 juillet 1564 à Vienne. Ferdinand est le frère cadet de l'empereur Charles Quint. Il reçoit en partage l'Autriche ainsi que la régence des terres allemandes des Habsbourg et du Würtemberg. Pendant plus de trois décennies, il seconde Charles Quint pour les affair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-ier-1503-1564-empereur-germanique-1558-1564/#i_3776

FIRMAN

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 146 mots

Mot d'origine persane ( fermān ) mais utilisé surtout chez les Ottomans pour désigner un ordre ou un édit émanant du sultan, ou émis au nom du sultan, après décision prise en conseil impérial ( dīwān-i humāyūn ). Rédigés par la chancellerie impériale, ces ordres portent la signature traditionnelle du sultan, en forme de dessin ( tūghra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/firman/#i_3776

FRÉDÉRIC III (1415-1493) empereur germanique (1440-1493)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 592 mots

Empereur germanique (1440-1493), né le 21 septembre 1415 à Innsbruck (Autriche), mort le 19 août 1493 à Linz. Fils du duc Ernest d'Autriche, Frédéric hérite, en 1424, à la mort de celui-ci, des possessions des Habsbourg en Autriche (Styrie, Carinthie, Carniole et Gorizia). Devenu l'aîné de la dynastie en 1439, il est élu, l'année suivante, roi des Romains, mais son règne va être miné par les con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-iii-1415-1493-empereur-germanique-1440-1493/#i_3776

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge et les invasions »  : […] Vers les années 330, la Géorgie devint chrétienne, conversion attribuée à une esclave, sainte Nino. Pendant les trois siècles suivants, la Géorgie subit les conséquences du conflit qui opposait les empires de Perse et de Byzance ; le pays de Lazique, sur la mer Noire, qui comprenait aussi la Colchide antique, fut très étroitement rattaché à Byzance, tandis que l'Ibérie passait sous contrôle irani […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgie/#i_3776

GÖKALP ZIYA (1875/76-1924)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots

Après la révolution des Jeunes Turcs en 1908, Ziya Gökalp, pseudonyme de Mehmed Ziya, adhéra à un mouvement clandestin, la Société de l'union et du progrès, à Thessalonique. Dans cette organisation, dont les membres se retrouvèrent plus tard à la tête du pays, il joua un rôle de premier plan en tant que dirigeant intellectuel. Pendant cette période, il collabora aux journaux d'avant-garde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ziya-gokalp/#i_3776

GRÈCE - De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean CATSIAPIS, 
  • Dimitri KITSIKIS, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 21 419 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les rapports avec les Turcs »  : […] Les Grecs connaissaient bien leur voisins turcs, depuis qu'au xi e  siècle ces derniers avaient conquis l'Asie Mineure. En 1081, l'année où Robert Guiscard, depuis l'Italie, attaqua l'Illyrie, l'empereur byzantin signa un accord avec le premier souverain des Turcs selçukides de Rum, Süleyman, qui venait de s'emparer de Nicée ; il lui reconnut l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-de-la-grece-byzantine-a-la-grece-contemporaine/#i_3776

GRECQUE GUERRE DE L'INDÉPENDANCE (1821-1830)

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 796 mots

Issue de trois révoltes au sein de l'Empire ottoman d'Europe (celle des principautés danubiennes, celle d'Ali pacha de Ioannina et de celle du Péloponnèse et de Stéréa Hellade), la guerre de l'Indépendance grecque est encore un phénomène très controversé. Différents facteurs y interviennent de façon déterminante : l'engouement de l'Occident pour la Grèce faisait partie des modes, comme celle de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-l-independance-grecque/#i_3776

RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Eugenio BATTISTI, 
  • Jacques CHOMARAT, 
  • Jean-Claude MARGOLIN, 
  • Jean MEYER
  •  • 31 106 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les limites de l'Europe »  : […] En 1492, l'Espagne a achevé la reconquête de la Péninsule. En revanche, l'Europe recule dans les Balkans. En 1521, les Turcs prennent Belgrade, en 1522 Rhodes, et en 1526 la victoire de Mohács leur vaut la majeure partie de la Hongrie. La victoire de la Prévesa (1536) donne à la marine turque la domination des mers, qu'elle ne perdra qu'après Lépante. Puis, en 1541, les Turcs occupent Gran et Bud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance/#i_3776

GUÈGUES

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 687 mots

Habitant de la Guégarie, c'est-à-dire le nord de l'Albanie actuelle, les Guègues se distinguent des autres ethnies albanaises par des particularités dans le domaine de la langue, de l'organisation et du costume. Ils appartiennent au vieux substrat balkanique qui n'adopta pas la slavophonie. La Guégarie n'a pratiquement jamais admis l'autorité d'aucun État. Alors que sa côte et ses petites plaines […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guegues/#i_3776

GUERRE DE CRIMÉE, en bref

  • Écrit par 
  • Claire FREDJ
  •  • 215 mots
  •  • 1 média

Grande puissance diplomatique depuis 1815, la Russie veut profiter de l'affaiblissement de l'Empire ottoman pour accroître son influence vers les Balkans par le contrôle des détroits du Bosphore et des Dardanelles. Le refus de Constantinople – soutenue par Londres et Paris – de céder à la Russie la protection des orthodoxes dans l'Empire ottoman déclenche la guerre en 1853. Français et Anglais, ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-crimee-en-bref/#i_3776

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 422 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « Les armes psychologiques »  : […] Les dirigeants politiques et militaires ne parvenaient pas à gagner la guerre par la force des armes. Ils essayèrent de l'emporter en faisant éclater de l'intérieur la puissance de l'ennemi ; ils voulurent aussi l'étouffer, le démoraliser en l'intoxiquant de fausses nouvelles. Le principe des nationalités était une arme à double tranchant : les protagonistes ne l'utilisèrent qu'avec circonspectio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_3776

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les guerres turques (XVIe-XVIIe siècle) »  : […] Deux périls menaçaient l'État hongrois : l'anarchie nobiliaire et les conquérants turcs. Après 1490 les Jagellon laissèrent les nobles gouverner le pays, qui se mirent à exploiter durement leurs paysans. La jacquerie de 1514 eut pour résultat d'établir, au moins formellement, le servage qui n'avait jamais existé jusqu'alors ( Opus tripartitum du juriste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_3776

HUNYADI JÁNOS (1407 env.-1456)

  • Écrit par 
  • Lajos ELEKES, 
  • Universalis
  •  • 738 mots

Homme de guerre hongrois né vers 1407 à Hunyad, en Transylvanie (auj. Hunedoara, Roumanie), mort le 11 août 1456 à Belgrade. D'origine roumaine, János prend, selon l'usage hongrois, le nom des terres que détient sa famille, appartenant à la petite noblesse. Offrant ses services de chevalier aux membres influents de la classe dirigeante, il s'élève jusqu'à la cour royale. Il accompagne alors le ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janos-hunyadi/#i_3776

ḤUSAYN IBN ‘ALĪ (1856-1931)

  • Écrit par 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 794 mots

Né au Hedjaz, Ḥusayn ibn ‘Alī appartient aux ‘Abadila, l'un des clans de descendants du Prophète, qui, depuis 961, fournit les responsables locaux de la ville sainte, nommés par les califes de l'Islam. Il reçoit d'abord une éducation dans le milieu tribal avant de séjourner, de 1881 à 1908, dans la capitale ottomane. Il accède à cette dernière date aux fonctions de chérif de La Mecque. Ayant une t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/husayn-ibn-ali-1856-1931/#i_3776

INDÉPENDANCE DE LA GRÈCE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 214 mots

Signé le 3 février 1830, le protocole de Londres, qui décide la création d'un État grec indépendant sous la protection des puissances russe, britannique et française, et qui est entériné en 1832 par l'Empire ottoman vaincu, constitue une étape cruciale dans le lent avènement du principe des nationalités en Europe. Il en est en effet la première victoire sur le plan diplomatique depuis le congrès d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/independance-de-la-grece/#i_3776

IRAK-IRAN (GUERRE)

  • Écrit par 
  • Philippe RONDOT
  •  • 3 777 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les frontières »  : […] Mais cette lutte, que les antagonistes représentent comme un conflit de civilisations, renouvelle, à ce titre, une contestation multiséculaire sur les frontières, aggravée par le fait que des minorités y revendiquent leur indépendance ou autonomie. Inégalement partagée entre Iran et Irak, la Mésopotamie a été, de tout temps, un couloir pour les invasions asiatiques et, dès la plus haute antiquité, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak-iran-guerre/#i_3776

ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles

  • Écrit par 
  • Chafik CHEHATA, 
  • Roger DELADRIÈRE, 
  • Daniel GIMARET, 
  • Guy MONNOT, 
  • Gérard TROUPEAU
  •  • 12 202 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le droit musulman à l'époque moderne »  : […] De 1869 à 1876, la Sublime Porte a promulgué la première codification musulmane, appelée la «  Méjellé ». Elle reçut application dans les divers pays faisant partie de l' Empire ottoman, à l'exclusion de l'Égypte. Cette codification renferme les textes relatifs aux obligations – actes et contrats – tels qu'ils ont été posés dans les ouvrages de droit hanéfite. Des codes d'inspiration occidentale o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-sciences-religieuses-traditionnelles/#i_3776

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 444 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Islam contemporain »  : […] Le xix e  siècle est considéré comme la période du triomphe de l'impérialisme européen ; déjà, avant même la fin du xviii e  siècle, les Anglais avaient conquis l'Inde et réduit à néant l'Empire du Grand Moghol ; par la suite, ils ont tout mis en œuvre pour tenir et protéger « la route des Indes  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-de-mahomet-a-la-fin-de-l-empire-ottoman/#i_3776

ISMĀ‘ĪL Ier (1487-1524) shāh séfévide de Perse (1501-1524)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 269 mots

Fondateur de la dynastie séfévide, Shāh Esmā'il I er (Ismā‘īl) régna de 1501 à 1524. Réunificateur de l'entité iranienne, il évita que ne se concrétise la menace des Ottomans d'absorber l'Iran dans leur vaste empire. C'est pourquoi certains historiens considèrent l'État qu'il créa comme un véritable « État national » renouant pour la première fois depuis la conquête arabe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isma-il-ier/#i_3776

ISTANBUL

  • Écrit par 
  • José GROSDIDIER DE MATONS, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 5 767 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Konstantiniyye ou l'Istanbul ottomane  »  : […] Contrairement à ce qu'une certaine historiographie a longtemps laissé entendre, la période ottomane n'est pas une période sombre – sorte de longue décadence ou de parenthèse sans intérêt – pour l'organisme urbain. Aux lendemains de la conquête de 1453 par le sultan Mehmet II, après que celui-ci a fait le choix d'y implanter sa capitale politique (soit en 1459), renonçant à Edirne (Andrinopolis) o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/istanbul/#i_3776

JANISSAIRES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 409 mots

Nom francisé du principal corps de troupe de l'Empire ottoman ( Yeni Čeri , « nouvelle troupe »), dont la création se situe dans la seconde moitié du xiv e siècle, sous le règne du sultan Mūrad I er (1362-1389). Le recrutement des janissaires, d'abord effectué en prélevant un prisonnier de guerre su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janissaires/#i_3776

JEAN III SOBIESKI (1624-1696) roi de Pologne (1674-1696)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 1 234 mots

Fils aîné de Jakob Sobieski, castellan de Cracovie, Jean Sobieski, après avoir terminé ses études à Cracovie, voyage pendant deux ans en France, en Angleterre et aux Pays-Bas. Il retourne en Pologne en 1648 au moment de la révolte des Cosaques commandée par Bogdan Chmielnicki (Khmielnitski), et prend part à la tête de son propre détachement à la campagne de Zborow (1649) et de Beresteczko (1651), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-iii-sobieski/#i_3776

JÉRUSALEM

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF, 
  • Gérard NAHON
  •  • 6 847 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge »  : […] Le règne de Constantin ouvre à Jérusalem une période chrétienne. Hélène, la mère de l'empereur, visite la ville en 326. Constantin y fait édifier la basilique du Saint-Sépulcre par des architectes de Constantinople, Zenobius et Eusthatius. La construction de la Jérusalem byzantine se poursuit trois siècles durant. Elle est dédicacée en 335. La ville prend un caractère chrétien : les juifs en sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerusalem/#i_3776

JORDANIE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT
  •  • 19 640 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Le poids du passé »  : […] Le passé est partout présent sur les deux rives du Jourdain. C'est dans le désert de Ram, où l'on a retrouvé des sites de villages néolithiques (VI e et VII e  millénaires), que l'homme s'est d'abord fixé, menant une vie sédentaire. Au II e  millénaire, autour des points d'eau, au sud-ouest de Maan, il pratique une agricul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jordanie/#i_3776

JUAN D'AUTRICHE don (1545-1578)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 316 mots

Fils naturel de Charles Quint et demi-frère de Philippe II, qui lui donne le nom de don Juan d'Autriche, ce vaillant capitaine s'illustre d'abord en réprimant un soulèvement des Maures à Grenade en 1570. En 1571, il est choisi pour commander la flotte que l'Espagne, Venise et le pape envoient contre les Turcs (deux cents galères et six galéasses fortement armées d'artillerie). Le 7 octobre, la ren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-d-autriche/#i_3776

JUDAÏSME - Histoire du peuple juif

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 236 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La « Grande Espagne » de l'Empire ottoman et la Pologne du « Conseil des Quatre Pays » »  : […] Les expulsions de l'Europe occidentale déterminent une migration nouvelle vers l'Orient. Les exilés espagnols gagnent – après des étapes parfois prolongées en Italie – l'Empire ottoman qui leur ouvre ses portes, créant des enclaves « espagnoles » en Turquie et en Terre sainte ; leur langue, le ladino, est un castillan médiéval mêlé de locutions hébraïques. Ils constituent la fraction dominante de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-du-peuple-juif/#i_3776

KAHLENBERG BATAILLE DU (1683)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 214 mots
  •  • 1 média

L'année 1683 marque un tournant majeur dans le rapport de forces entre l'Occident chrétien et le monde musulman, dominé depuis le xvi e  siècle par l'Empire ottoman. Celui-ci n'avait cessé de progresser en Europe orientale et en Méditerranée depuis le xiv e  siècle. Vienne, capitale des empereurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-du-kahlenberg/#i_3776

KARAMANIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 164 mots

D'origine turcomane, la dynastie des Karamanides gouverna l'Anatolie centrale, de Konya à Nigdè et au Taurus cilicien, du début du xiv e siècle à la fin du xv e siècle et constitua le plus important rival de la dynastie ottomane. Venue probablement d'Asie centrale à la suite des Seldjoukides ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karamanides/#i_3776

KAWĀKIBI ‘ABD AL-RAḤMĀN AL- (1849-1903)

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 280 mots

Né à Alep, d'une célèbre famille musulmane syrienne, ‘Abd al-Raḥmān al-Kawākibi devient juriste et journaliste. Il dénonce la tyrannie ottomane, ce qui lui vaut la prison jusqu'en 1898. À cette date, il s'exile en Égypte puis entreprend un voyage auprès des Arabes habitant la Somalie, le Zanzibar et le Yémen. Après un long séjour à La Mecque, il revient s'installer au Caire, où il restera jusqu'à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abd-al-rahman-al-kawakibi/#i_3776

KEMAL NAMIK (1840-1888)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 512 mots

Écrivain et poète turc, né le 21 décembre 1840 à Tekirdag, dans l'Empire ottoman, mort le 2 décembre 1888 à Sakiz (auj. Chios, en Grèce), Namik Kemal exerça une forte influence sur les Jeunes-Turcs et sur le mouvement nationaliste turc, et contribua à l'occidentalisation de la littérature de son pays. Aristocrate de naissance, Namik Kemal suit un enseignement privé, apprend le persan, l'arabe et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/namik-kemal/#i_3776

KONYA ou KONIA, anc. ICONIUM

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF
  •  • 1 029 mots
  •  • 1 média

La ville de Konya, ou Konia, est l'ancienne Iconium, dont l'étymologie est incertaine. Elle est située en Anatolie méridionale, à 1 026 mètres d'altitude sur le plateau des steppes arides de la Lycaonie. Dans cette importante région céréalière, le climat est typiquement continental. Si l'on en croit une légende phrygienne, Konya aurait été la première ville à émerger après le Déluge. Sur l'actuel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/konya-konia-iconium/#i_3776

KÖPRÜLÜ LES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 393 mots
  •  • 1 média

Nom de plusieurs grands vizirs ottomans, d'origine albanaise, qui se sont succédé à la tête du gouvernement dans la seconde moitié du xvii e  siècle et au début du xviii e . Le premier et le plus important est Mehmet Köprülü, grand vizir de 1656 à 1661 : à un moment où l'Empire ottoman était dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-koprulu/#i_3776

KOSOVO ou KOSSOVO

  • Écrit par 
  • Odile PERROT
  •  • 3 313 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Géographie et peuplement »  : […] Le Kosovo est situé en Europe du Sud-Est et est composé des plaines du Kosovo, à l’est, et de Dukagjin (« Metohija », en serbe) à l’ouest. Sa capitale est Prishtinë/Priština, désignée en albanais et en serbe, dans un ordre déterminé par la composition de sa population, conformément au compromis adopté par les organisations internationales pour évacuer les polémiques toponymiques. Gjilan/Gnjilane, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kosovo-kossovo/#i_3776

KOSOVO BATAILLE DE (15 juin 1389)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 227 mots

Livrée à Kosovo Polje (le « champ des Merles »), entre les armées du prince serbe Lazar Hrebeljanović et celles du sultan ottoman Murad I er , la bataille de Kosovo est une victoire turque qui marque l'effondrement des ambitions de la Serbie, alors la principauté la plus puissante des Balkans, et l'encerclement complet par les armées ottomanes de l'Empire byzantin, dont l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-kosovo/#i_3776

KOUTOUZOV MIKHAÏL ILLARIONOVITCH GOLENICHTCHEV (1745-1813) prince de Smolensk

  • Écrit par 
  • Daria OLIVIER
  •  • 575 mots

Sauveur de la patrie et l'un des plus éminents chefs d'armée de toute l'histoire de Russie, Mikhaïl Koutouzov est allié à d'illustres familles. Instruit, polyglotte, il semble destiné à une carrière de courtisan ; mais il choisit l'armée et entre à l'école d'artillerie. Il voue un culte à Pierre le Grand, dont il reçoit un enseignement posthume par l'intermédiaire des grands capitaines qui furent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mikhail-illarionovitch-koutouzov/#i_3776

KOWEÏT

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 7 171 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Histoire »  : […] La ville de Koweït a été fondée au début du xviii e  siècle. L'histoire de l'émirat commence avec l'expulsion en 1670, par les tribus de Bani Khalid, des Ottomans installés en Arabie orientale. Trente ans plus tard, des segments de la tribu 'Utub, dont la famille Sabah, émigrent de l'Arabie centrale vers la côte du Golfe. Ils s'installent à Koweï […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/koweit/#i_3776

KURDES

  • Écrit par 
  • Thomas BOIS, 
  • Hamit BOZARSLAN, 
  • Christiane MORE, 
  • Éric ROULEAU
  •  • 16 400 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Un peuple sans État »  : […] Le « Kurdistan » est un pays sans frontières. Territoire situé au cœur de l'Asie Mineure, peuplé en majorité de Kurdes, il est partagé entre plusieurs États. En forme de croissant, s'étendant sur 530 000 kilomètres carrés environ de la Méditerranée au golfe Persique, il part de l'est de la Turquie, entame légèrement le nord de la Syrie, recouvre les régions septentrionales de l'Irak, pénètre en Ir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurdes/#i_3776

LADISLAS III JAGELLON (1424-1444), roi de Pologne (1434-1444) et de Hongrie (1440-1444)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 319 mots

Roi de Pologne (1434-1444) et de Hongrie (1440-1444), né le 31 octobre 1424 à Cracovie, mort le 10 novembre 1444 à Varna (Bulgarie). À l'âge de 10 ans, Ladislas III Jagellon monte sur le trône de Pologne à la mort de son père, Ladislas II. Pendant les dix années de son règne, la plupart des grandes décisions seront prises ou influencées par son conseiller, Zbigniew Oleśnicki. Évêque de Cracovie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ladislas-iii-jagellon/#i_3776

LAZE

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 413 mots

L'ethnie laze (ou Tchane, chan ou zan) est actuellement scindée en deux par les frontières de la Turquie et de la Géorgie, et le nom même de Laze est banni de part et d'autre de cette frontière. Du côté turc, on apprend, grâce au recensement de 1945, que le laze était parlé à cette date par 46 987 personnes, mais on ne sait rien sur les Laze musulmans grécophones et turcophones. Il faut noter qu'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laze/#i_3776

LÉOPOLD Ier (1640-1705) empereur germanique (1658-1705)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 1 054 mots

Fils cadet de l'empereur Ferdinand III, Léopold est d'abord destiné à l'état ecclésiastique, mais la mort prématurée de son frère Ferdinand IV en fait l'héritier présomptif. Élu roi de Hongrie dès 1655, il se trouve placé, à dix-sept ans, devant de très grandes responsabilités. La mort inopinée de son père, en 1657, n'a même pas permis de régler la succession à l'Empire. Ses États patrimoniaux (Bo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-ier-1640-1705-empereur-germanique-1658-1705/#i_3776

LÉPANTE BATAILLE DE (1571)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 219 mots
  •  • 1 média

Depuis le règne de Soliman le Magnifique (1521-1566), la suprématie navale en Méditerranée appartient aux Turcs. Son successeur, Sélim II, entreprend la conquête de Chypre : le 1 er  août 1571, les Vénitiens de Famagouste capitulent, ce qui provoque un grand émoi en Europe. La république de Venise réagit en s'alliant au pape Pie V et au royaume d'Espagne : c'est la « Saint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-lepante/#i_3776

LIBAN

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Elizabeth PICARD, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 26 458 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les communautés »  : […] Chacune des dix-sept communautés libanaises est identifiée par sa doctrine religieuse et son histoire spécifique, mais non par ses différences ethniques. Les Kurdes du Liban sont comptés au nombre des musulmans, les Arméniens, réfugiés d'Asie Mineure au début du xx e  siècle, au nombre des chrétiens. Chez ces derniers, la multiplication des groupe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liban/#i_3776

LIBYE

  • Écrit par 
  • Nora LAFI, 
  • Olivier PLIEZ, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 11 695 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Élaboration de la nation libyenne »  : […] Ni les Libykoï Logoï d'Hérodote ni l' Histoire naturelle de Pline l'Ancien, pas plus que les études plus récentes, ne fournissent de renseignements ethnologiques sur les Libyens, tant furent nombreux les brassages de races, de religions et de coutumes, tant s'y succédèrent de conquérants. Devenue maîtresse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libye/#i_3776

LIMAN VON SANDERS OTTO (1855-1929)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG
  •  • 156 mots

Général de cavalerie appelé à la tête de la mission militaire allemande chargée de réorganiser l'armée turque, à la suite de l'accord germano-turc du 27 novembre 1913. Liman von Sanders fut nommé inspecteur général de l'armée du sultan et reçut, de plus, le commandement du 1 er  corps d'armée à Constantinople, qu'il dut bientôt abandonner devant les protestations russes. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-liman-von-sanders/#i_3776

MACÉDOINE DU NORD, anc. MACÉDOINE

  • Écrit par 
  • Maria BEZANOVSKA, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Blaze KONESKI, 
  • Michel ROUX
  • , Universalis
  •  • 7 435 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] Intégrée à l'Empire ottoman dès la fin du xiv e  siècle, la Macédoine perd son autonomie religieuse en 1767 avec l'abolition de l'archevêché d'Ohrid à la suite des pressions du patriarcat grec de Constantinople, qui voit d'un mauvais œil la concurrence de l'orthodoxie slave. Pour retrouver un peu d'autonomie, des Macédoniens créent une Église unia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macedoine-du-nord-macedoine/#i_3776

MAGHREB - Géographie

  • Écrit par 
  • Olivier PLIEZ, 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 7 252 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Reconquêtes territoriales d'un monde dominé »  : […] Le Maghreb forme un ensemble vaste et hétérogène qui se caractérise toutefois par plusieurs traits communs. Il importe d'emblée de souligner la force de changement qu'a constitué partout la tutelle coloniale. L'héritage de cette dernière est encore source de nombreuses tensions et de volontés de rééquilibrages territoriaux. Trois à quatre périodes historiques peuvent être distinguées pour l'ensemb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-geographie/#i_3776

MAḤMŪD ou MAHMUT II (1784-1839) sultan ottoman (1808-1839)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 668 mots

Sultan ottoman (1808-1839), né le 20 juillet 1784 à Constantinople, mort le 1 er  juillet 1839 à Constantinople. Mahmud II accède au pouvoir le 28 juillet 1808, lorsque Bayraktar Mustafa, pacha de Rušcuk (auj. Ruse, Bulgarie), renverse Mustafa IV, le frère de Mahmud tout juste monté sur le trône. Bayraktar avait d'abord voulu rétablir Sélim III, déposé puis exécuté par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahmud-mahmut-ii/#i_3776

MANUEL II PALÉOLOGUE (1348-1425), empereur d'Orient (1391-1425)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 343 mots

L'un des fils de Jean V Paléologue, Manuel fut désigné comme son successeur en 1373, après l'échec de la révolte suscitée par son frère Andronic IV contre son père. Manuel fut couronné empereur associé au trône en septembre 1373 et, en 1379, il aida son père à reprendre Constantinople, dont Andronic s'était emparé en 1376. Dans cette entreprise, Jean V et Manuel avaient bénéficié de l'aide turque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-ii-paleologue/#i_3776

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 410 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Dislocation de l'Empire ottoman »  : […] Sur les régences barbaresques, sur l'Égypte même, la suzeraineté turque n'est plus que nominale. L'Espagne s'enhardit jusqu'à reconquérir Oran, qu'elle finira par abandonner après d'incessants conflits où se révèle l'opiniâtre résistance des Algérois. À Constantinople, des sultans incapables abandonnent le pouvoir effectif à des Grecs qui servent surtout les intérêts de leurs compatriotes. Dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-mediterranee/#i_3776

MÉHÉMET-ALI ou MUḤAMMAD ‘ALĪ (1769-1849) pacha d'Égypte (1805-1849)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 838 mots

Pacha d'Égypte (1805-1849) né en 1769 à Kavala, en Macédoine (auj. Grèce), mort le 2 août 1849 à Alexandrie. Probablement d'origine albanaise, Méhémet-Ali n'est encore qu'un enfant quand meurt son père, commandant d'une petite armée financée par le gouverneur de Kavala. Il sera donc élevé par ce dernier. En 1798, l'Égypte, alors province semi-autonome de l'Empire ottoman, est occupée par les trou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mehemet-ali-muhammad-ali/#i_3776

MEHMED ou MEHMET Ier, sultan ottoman (1413-1421)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 302 mots

Sultan ottoman (1413-1421), né en 1387 et mort le 26 mai 1421 à Edirne, en Thrace (Empire ottoman) quatrième fils de Bayezid I er (1360-1403). Après avoir vaincu le sultan ottoman Bayezid I er à la bataille d'Ankara, en juillet 1402, Tamerlan restitue aux Turcs les principautés que les Ottomans avaient annexées et divise le reste de l'Empire ott […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mehmed-mehmet-ier/#i_3776

MEHMED ou MEHMET II (1432-1481) sultan ottoman (1444-1446 et 1451-1481)

  • Écrit par 
  • Halil INALCIK
  • , Universalis
  •  • 890 mots

Sultan ottoman (1444-1446 et 1451-1481) né le 30 mars 1432 à Edirne, en Thrace (Empire ottoman), mort assassiné le 3 mai 1481 à Tekfu Çayiri, près de Gebze. Fils de Murad II (1404-1451), Mehmed II est envoyé à Manisa avec ses deux tuteurs à l'âge de douze ans. La même année (1444), son père abdique en sa faveur. Pendant ce premier règne, Mehmed doit affronter de graves crises. Profitant de la je […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mehmed-mehmet-ii/#i_3776

MICHEL LE BRAVE (1557 env.-1601) prince de Valachie (1593-1601)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 237 mots

Héros national roumain, il tenta le premier d'unifier les terres peuplées de Roumains (Moldavie, Valachie et Transylvanie). En 1593, le nouveau prince valaque, Michel, fait alliance avec Sigismond Bathory, prince de Transylvanie, afin de résister aux exigences financières du sultan, qui veut lui faire payer les dettes laissées par son prédécesseur. Il déclare la guerre aux Turcs. En 1595, il repre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-le-brave/#i_3776

MILOŠ Ier OBRENOVIĆ (1780-1860) prince de Serbie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 621 mots

Prince de Serbie, né le 7 (18 dans le calendrier grégorien) mars 1780 à Srednja Dobrinja (Serbie), mort le 14 (26) septembre 1860 à Topčider, près de Belgrade. Simple paysan, Miloš Teodorović travaille pour son demi-frère Milan Obrenović avant de rejoindre Karadjordje, qui déclenche l'insurrection serbe contre l'autorité ottomane en 1804. Miloš est ainsi nommé commandant des forces rebelles en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milos-ier-obrenovic/#i_3776

MINORITÉS DROIT DES

  • Écrit par 
  • Yves PLASSERAUD
  •  • 11 209 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Chrétientés d'Orient et capitulations »  : […] Dès la fin de la Renaissance, l'Europe occidentale est entrée en contact avec les communautés chrétiennes de l'Empire ottoman. Les Occidentaux, et au premier rang de ceux-ci les Français, réalisèrent vite le profit qu'ils pourraient tirer de relations institutionnelles avec les dhimmi (protégés de l'islam). Le premier accord de capitulations (de capitulum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-des-minorites/#i_3776

MOHACS BATAILLE DE (29 août 1526)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 280 mots

Victoire décisive des Turcs sur les Hongrois, qui marque la fin effective de la monarchie hongroise et ouvre la porte à la domination des Habsbourg et des Turcs en Hongrie . Soliman le Magnifique, jeune sultan de l'Empire ottoman, tirant parti du déclin politique, économique et militaire de la Hongrie sous les règnes de Ladislas Jagellon (Ulazslo II, 1490-1516) et de son fils Louis II (1516-1526), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-mohacs/#i_3776

MONTÉNÉGRO

  • Écrit par 
  • Amaël CATTARUZZA, 
  • Renaud DORLHIAC
  •  • 5 218 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Avant la construction étatique : une pluralité d'héritages  »  : […] Pendant longtemps, l'histoire des Serbes et des Monténégrins s'est confondue, à tel point qu'il n'existait pas d'appellation spécifique pour distinguer les habitants des montagnes monténégrines de ceux des plaines serbes. Le nom de Monténégro, «  Crna Gora  », semble avoir été utilisé pour la première fois sous le règne de Milutin (1282-1321), et il dés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montenegro/#i_3776

MOUVEMENT DES NATIONALITÉS DANS L'EUROPE BALKANIQUE ET DANUBIENNE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 486 mots

1774 Le traité de Kutchuk-Kaïnardji, qui met fin à la guerre russo-turque (1768-1774), donne aux Russes un droit de protection sur les chrétiens des Balkans. 1821 Déclenchement de la révolte anti-ottomane à partir des provinces danubiennes, à l'initiative des sociétés secrètes helléniques. 1822 Proclamation de l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-des-nationalites-dans-l-europe-balkanique-et-danubienne-reperes-chronologiques/#i_3776

MURĀD, MOURAD ou MURAT Ier (1326-1389) sultan ottoman (1360-1389)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 486 mots

Sultan ottoman (1360-1389), né à Brousse (auj. Bursa) et en 1326 mort assassiné au cours de l'été 1389 à Kosovo Polje, tout près de l'actuelle ville de Priština. Murad succède à son père, le sultan Orhan (1281-1360). Peu après son accession au trône, ses troupes pénètrent en Thrace occidentale et s'emparent d'Andrinople et de Philippopolis, réduisant l'empereur d'Orient Jean V Paléologue à l'ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/murad-mourad-murat-ier/#i_3776

MURĀD, MOURAD ou MURAT II (1404-1451) sultan ottoman (1421-1444 et 1446-1451)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots

Sultan ottoman (1421-1444 et 1446-1451), né en juin 1404 à Amasya, dans l'Empire ottoman (auj. en Turquie), mort le 3 février 1451 à Edirne. Au début de son règne, Murad II doit venir à bout de plusieurs autres prétendants au trône ottoman soutenus par l'empereur d'Orient Manuel II Paléologue et par de nombreux princes turkmènes en Anatolie. Dès 1425, Murad a éliminé ses rivaux, rétabli l'autorit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/murad-mourad-murat-ii/#i_3776

NĀDER SHĀH (1688-1747) shāh de Perse (1736-1747)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 115 mots

Roi de Perse. Nāder était un chef de la tribu turkmène des Afshār — du groupe des Qizilbash qui avait contribué à la venue au pouvoir des Séfévides. Une partie de la tribu était établie au Khorāsān où Nāder naquit (à Kubkān, le 22 novembre 1688). Après la prise d'Ispahan par les Afghans (1722), qui mit un terme à la dynastie séfévide, Nāder lutta d'abord de sa propre initiative pour rétablir l'ord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nader-shah/#i_3776

NASI JOSEPH ou JOSEPH DE NAXOS (1520 env.-1579)

  • Écrit par 
  • Isabelle NGUYEN HUU DONG
  •  • 333 mots

Né au Portugal dans une famille alliée à celle des riches banquiers Mendez, ayant suivi très jeune à Anvers sa tante, Béatrice de Luna, qui lui confia de bonne heure la gestion des affaires familiales dans cette ville, Joseph Nasi est un marrane qui connut en Europe, à une époque où la persécution se généralise contre les juifs, une vie itinérante et difficile, avant de se fixer, comme d'autres de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nasi-joseph-de-naxos/#i_3776

NAVARIN BATAILLE DE (20 oct. 1827)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 226 mots

Cette bataille navale décisive de la guerre d'indépendance livrée par la Grèce contre la Turquie se déroula dans la baie de Navarin, au sud-ouest du Péloponnèse, et opposa une flotte égypto-turque, commandée par Tahir Pasha, à une flotte composée de navires français, britanniques et russes, commandée par l'amiral Edward Codrington . La flotte égypto-turque (3 vaisseaux, 15 frégates et plus de 50 b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-navarin/#i_3776

NICOPOLIS BATAILLE DE (25 sept. 1396)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

Victoire de l'armée turque sur l'armée européenne des croisés . Elle marqua la fin des efforts internationaux de grande ampleur pour arrêter l'expansion turque dans les Balkans et en Europe centrale. Quand, en 1395, le sultan ottoman Bayazid I er , qui régna de 1389 à 1402, mit le siège devant Constantinople, l'empereur byzantin Manuel II Paléologue fit appel aux dirigeant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-nicopolis/#i_3776

NIGDÉ

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF
  •  • 986 mots

La ville de Nigdé est bâtie sur le plateau anatolien à près de 1 200 mètres d'altitude, au bord oriental de la steppe centrale. Le site tient son importance de la colline sur laquelle est construite la citadelle. Celle-ci, en effet, permet de contrôler le débouché d'une voie de commerce et d'invasion : la route qui, par les Pyles ciliciennes du Taurus — qui culmine dans ce secteur à 3 734 mètres — […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nigde/#i_3776

NJEGOS PETAR Ier PETROVIC (1747 env.-1830)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 399 mots

Prince-évêque de Monténégro (1782-1830), né vers 1747 à Njegoš (Monténégro), mort le 18 (le 30 dans le calendrier grégorien) octobre 1830 à Cetinje. Petar I er Petrović Njego succède à son oncle Sava, homme saint mais incompétent. Il devient ainsi vladika (« prince-évêque ») de l'État théocratique qu'est le Monténégro en 1782, avant d'être consacré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/njegos/#i_3776

ORIENT QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 6 468 mots
  •  • 11 médias

La succession d'événements historiques connus sous le nom de « Question d'Orient », auxquels on donne comme point de départ la signature du traité de Kutchuk-Kaïnardji en 1774 et comme point terminal le traité de Lausanne de 1923, gravite essentiellement autour du démembrement de l'Empire ottoman et de la lutte des grandes puissances pour établir leur contrôle ou leur influence sur l'Europe balk […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/question-d-orient/#i_3776

OULÉMAS, OULAMAS ou ULÉMAS

  • Écrit par 
  • Yvon LINANT DE BELLEFONDS, 
  • Guy MONNOT
  •  • 2 655 mots

Dans le chapitre « Les collèges ou conseils d'oulémas »  : […] Dès les premiers siècles de l'islam, on trouve mentionnés, dans les écrits des historiographes et des géographes, des conseils d'oulémas installés près des souverains et même des gouverneurs de province. À vrai dire, il est surtout question dans ces écrits de « chefs des oulémas » ( ra'īs al-‘ulamā' ). On cite ceux de Médine, de Bagdad, de Damas, de Haute-Égypte et de Basse-É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oulemas-oulamas-ulemas/#i_3776

PACHA

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 218 mots

Titre turc dont l'origine est incertaine. Il apparaît au xiii e  siècle ajouté au nom de personnalités religieuses jouant un rôle militaire chez les Saldjūqides d'Anatolie. Un peu plus tard, les beys indépendants d'Anatolie utilisent ce titre ou le confèrent à des membres de leur famille. Chez les Ottomans, il a été donné d'abord à un fils d'Osman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pacha/#i_3776

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La Palestine ottomane »  : […] L'occupation de la Palestine par les troupes du sultan ottoman Selim I er , à l'automne de 1516, n'a constitué à l'origine qu'une étape rapide dans la conquête des pays soumis à l'autorité des sultans mamelouks du Caire : la Syrie, la Palestine, l'Égypte, l'Arabie. Après les victoires remportées sur le shāh séfévide d'Iran en 1514, l'entreprise menée par Selim I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_3776

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 716 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le sentiment national palestinien avant 1914 »  : […] Avant la Première Guerre mondiale, peut-on parler d'un sentiment national palestinien arabe ? Oui, au sens d'un attachement local déterminé à la Galilée, à la région de Jérusalem et au littoral méditerranéen. La seule autre loyauté « nationale » connue concerne alors la vaste communauté musulmane qu'Istanbul incarne depuis plusieurs siècles de manière prestigieuse. Certes, un nationalisme arabe – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_3776

PAMPHYLIE

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 612 mots

Province antique de la Turquie d'Asie, située au sud du Taurus, la Pamphylie (d'après l'étymologie, le pays « de toutes les races ») comporte, avec son cadre montagneux, une des deux plaines largement étalées qui ont pu, sur cette façade méditerranéenne, constituer un foyer de vie régionale. Mais, à l'inverse de la Cilicie, zone de passage sur la grande route du Croissant fertile, la Pamphylie, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pamphylie/#i_3776

PERSE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD, 
  • Philippe GIGNOUX
  •  • 8 041 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'isolationnisme séfévide et qādjār »  : […] Les Qïzïlbash étaient commandés par shāh Ismā‘īl, chef de la confrérie des Safavīya d'Ardébil (Azerbaïdjan) passés du sunnisme au shī‘īsme extrémiste dans le courant du xv e  siècle. Bien que se prétendant d'origine alide, cette famille turcophone était probablement d'ascendance kurde. Après avoir pris Tabriz sur les Moutons-Blancs en 1502, shāh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-histoire/#i_3776

PHANARIOTES

  • Écrit par 
  • Spyros ASDRACHAS
  •  • 696 mots

Couche sociale grecque qui participe, dès le xvii e  siècle, au système administratif de l'Empire ottoman. Les Phanariotes (du quartier de Constantinople Phanari) acquièrent une conscience de classe et une idéologie qui reflètent l'équilibre possible entre un despotisme éclairé et la soumission à un État de type oriental. Des familles enrichies da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phanariotes/#i_3776

PHILIPPE II D'ESPAGNE (1527-1598)

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 3 004 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La lutte contre l'islam »  : […] Les Turcs avaient la maîtrise de la mer en Méditerranée. En 1560, une expédition contre l'île de Djerba tourna au désastre. Patiemment, le roi constitua de puissantes forces navales et put ainsi reprendre le Peñón de Vélez, sur la côte du Rif, puis envoyer l'escadre de don García de Toledo porter secours à Malte assiégée par les Turcs (1565). Ces brillants résultats furent compromis par la révol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-ii-d-espagne/#i_3776

PONT, Asie Mineure

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 876 mots

Nom antique de la partie nord-orientale de l'Asie Mineure, tiré du nom grec de la mer Noire (Pont-Euxin). La partie occidentale du Pont n'est guère individualisée, par rapport aux chaînons paphlagoniens ou aux bassins bithyniens, mais le secteur oriental présente une forte originalité naturelle. À l'est des trouées et des plaines deltaïques du Kizil Irmak et du Yesil Irmak, une puissante barrière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pont-asie-mineure/#i_3776

PORTE ou SUBLIME PORTE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 124 mots

Le mot turc kapi désigne une porte, mais aussi le palais du sultan (d'où parfois l'expression « porte ottomane »), puis le palais du grand vizir et enfin le siège du gouvernement. Les troupes du sultan étaient désignées par l'expression kapi kullari , c'est-à-dire « les esclaves de la Porte ». À partir de 1654, le grand vizir fut doté d'un palais partic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porte-sublime-porte/#i_3776

POTEMKINE GRIGORI ALEXANDROVITCH prince (1739-1791)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 433 mots

Militaire, Grigori Potemkine est remarqué par l'impératrice Catherine II, dont il devient le favori, et fait une carrière exceptionnellement rapide. Il s'illustre pendant la guerre contre la Turquie en 1774, puis, après la signature du traité de paix, est nommé gouverneur général des provinces nouvellement annexées qui vont de la mer Noire à l'Ukraine. Il y révèle tout son génie d'organisateur. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grigori-alexandrovitch-potemkine/#i_3776

CONSTANTINOPLE PRISE DE (1453)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 211 mots
  •  • 1 média

Le 29 mai 1453, après cinquante-quatre jours de siège, le sultan ottoman Mehmet II al-Fātih (« le Conquérant ») s'empare de la « Grande Ville », Constantinople, réalisant ainsi le rêve de tous les princes musulmans depuis les origines de l'Islam. Avec Constantin XI Paléologue, le dernier basileus, disparaît l'Empire byzantin. L'Empire ottoman se développe sur ses décombres. Cette conquête a un ret […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prise-de-constantinople-1453/#i_3776

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 326 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Limites d'une modernisation importée »  : […] L'entrée du Moyen-Orient dans l'aire d'expansion de l'Occident s'est accompagnée d'une mutation sans précédent des sociétés locales, au contraire de l'image trompeuse d'immobilisme véhiculée par la littérature du voyage en Orient. L'Égypte de Méhémet-Ali dès 1805, l'Empire ottoman entre 1839 et 1876, à l'ère des tanzimat , et dans une moindre mesure la Perse des Qādjār, entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_3776

RHIGAS VELESTINLIS (1757 env.-1798)

  • Écrit par 
  • Spyros ASDRACHAS
  •  • 929 mots

Révolutionnaire et écrivain grec, né à Velestino en Thessalie. Venu, vers 1777, à Constantinople, Rhigas Velestinlis (également appelé Pheraios) s'occupe probablement de commerce et fréquente les Phanariotes ; vers 1786, il s'installe en Valachie, où il fait fortune. Secrétaire du prince Nicolas Mavroyenis dès 1788, il exerce peut-être des fonctions administratives dans la province de Craiova pend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhigas-velestinlis/#i_3776

RHODES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 3 092 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rhodes depuis l'Antiquité »  : […] Située sur la ligne traditionnelle de partage entre l'Orient et l'Occident, Rhodes n'a cessé de changer de mains durant tout le Moyen Âge : elle est envahie par les Perses vers 620, occupée par les Sarrazins de 672 à 678 et en 717-718, razziée par le sultan Haroun al-Rachid en 807... La suzeraineté byzantine n'y est la plupart du temps que nominale et le grand mouvement des croisades ne fera que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhodes/#i_3776

ROUGE MER

  • Écrit par 
  • Colette DUBOIS, 
  • Jean-Pierre PINOT
  • , Universalis
  •  • 9 696 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'intrusion européenne »  : […] Au tournant du xv e et du xvi e  siècle, deux nouveaux compétiteurs apparaissent : les Ottomans, conquérants de l'Asie, qui progressent en Arabie et imposent leur suzeraineté à l'Égypte (1517) ; les Portugais, qui ouvrent la route directe des Indes par le cap de Bonne-Espérance (1498) et cherche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-rouge/#i_3776

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 34 946 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'essor des principautés roumaines »  : […] Au xiii e  siècle, la pression hongroise se fait si forte en Transylvanie que les derniers voïvodes roumains ont de plus en plus de mal à défendre leur autonomie. Or, à la même époque, le reflux des hordes tatares rétablit enfin la sécurité dans les plaines danubiennes. Ce double fait explique la redescente d'une partie de la population roumaine d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roumanie/#i_3776

ROUMIANTSEV PIOTR ALEXANDROVITCH (1725-1796)

  • Écrit par 
  • Pierre KOVALEWSKY
  •  • 288 mots

Le père de Piotr Alexandrovitch Roumiantsev commença sa carrière militaire comme simple soldat ; remarqué par Pierre le Grand, il devint maréchal et collaborateur du tsar. Officier de talent et tacticien de premier ordre, Piotr Roumiantsev fait preuve de ses capacités de chef pendant la guerre de Sept Ans (1756-1763), et devient ensuite gouverneur de l'Ukraine. Dans la guerre de 1769 contre l'Empi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piotr-alexandrovitch-roumiantsev/#i_3776

RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Roger PORTAL
  •  • 20 249 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Une politique extérieure active »  : […] La Russie de 1900 paraît puissante, appuyée sur une aristocratie que renforce une bourgeoisie anoblie, protégée par sa police et son armée. Les difficultés intérieures n'ont pas ralenti son expansion . Il est vrai que, ayant pris pied à la fin du xviii e  siècle sur le continent américain (1783), puis installé des ports et des pêcheries en Alaska […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_3776

SAFAVIDES ou SÉFÉVIDES ou SAFAWIDES

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 1 776 mots

Dans le chapitre « L'État shī‘ite et ses voisins »  : […] Le moment venu, après avoir réglé son compte au roi de Shīrwān, Ismā‘īl livra aux Moutons-Blancs la bataille de Sharūr (1501) qui lui ouvrit Tabrīz où il prit le titre de shāh et fit proclamer le shī‘isme duodécimain ; durant dix ans, il s'employa à conquérir l'Iran et l'Irak et à y imposer la nouvelle confession. La réaction des pouvoirs sunnites ottomans et özbeks fixa bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/safavides-sefevides-safawides/#i_3776

SAINT EMPIRE ROMAIN GERMANIQUE

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 3 817 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La mort sans gloire »  : […] Bien qu'ils ne soient pas parvenus à restaurer la puissance et la cohésion impériales, les Habsbourg ne renoncèrent pas pour autant à tirer parti des préséances que leur conféraient leur titre et des relations entretenues grâce à lui pour jouer un rôle éminent dans les affaires allemandes. Ils comptèrent surtout, pour réaliser cette ambition, sur l'appui des princes électeurs et des princes cathol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-empire-romain-germanique/#i_3776

SANAA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 973 mots
  •  • 2 médias

Capitale du Yémen , la ville de Sanaa (en arabe San'a ' , « place fortifiée ») est située dans une cuvette à 2 300 mètres d'altitude sur les contreforts occidentaux du Jebel Nuqum, dans l'ouest du pays . Elle est, depuis de nombreux siècles le cœur économique, politique et religieux des hauts plateaux du Yémen. Bien que sa date de fondation ne soit pas c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanaa/#i_3776

SANDJAK

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 382 mots

Terme turc, le sandjak signifie « drapeau », « bannière », « étendard ». C'est l'équivalent de la liwa arabe. Par extension, c'est le fief militaire, la division territoriale et administrative. Le sandjak, ou drapeau à hampe pointue par en bas, est pour les Seldjoukides un insigne royal (ce sont eux qui ont introduit le terme en Turquie). Au xii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sandjak/#i_3776

SANŪSĪ MUḤAMMAD IBN ‘ALĪ AS- (1787-1859)

  • Écrit par 
  • Khalifa SOUA
  •  • 724 mots

Fondateur du mouvement politico-religieux qui porte son nom, as-Sanūsī (Muḥammad ibn ‘Alī as-Sanūsī al-Khaṭṭābī al-Idrīsī al-Ḥasanī) naquit à al-Wāsiṭa, près de Mostaganem (Algérie), dans une famille qui disait descendre de ‘Alī ibn Abī Ṭālib, cousin et gendre du Prophète. Pourvu d'une formation religieuse déjà poussée et devenu adepte de la confrérie ad-Darqāwiyya, il partit en 1803 environ pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muhammad-ibn-ali-as-sanusi/#i_3776

SÉFARADE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 510 mots
  •  • 1 média

Substantif et adjectif, l'appellation « séfarade » est appliquée aux Juifs dont les ancêtres vécurent dans l'Espagne médiévale, et plus généralement les membres des communautés juives non ashkénazes. Dans le livre du prophète Abdias (verset 20), le terme « Sefarad » est une localité où demeurent des exilés de Jérusalem. Bien que, pour les savants modernes, ce verset biblique s'appliquât à Sardes e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefarade/#i_3776

SÉLIM Ier (1466-1520) sultan ottoman (1512-1520)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 322 mots

Sultan ottoman (1512-1520), né en 1466 à Amasya, dans l’Empire ottoman (auj. en Turquie), mort en septembre 1520 à Çorlu, près de Constantinople. Sélim I er , dit le Terrible, monte sur le trône ottoman en 1512 avec l’appui des janissaires après l’abdication de son père, Bayézid II, au terme d’une querelle de succession entre ses trois fils. Sélim élimine alors tous les pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selim-ier/#i_3776

SÉLIM II (1524-1574) sultan ottoman (1566-1574)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 295 mots

Sultan ottoman (1566-1574), né en mai 1524, mort en décembre 1574 à Constantinople. Fils de Soliman I er le Magnifique, Sélim II, dit l'Ivrogne ou le Blond, accède au trône en 1566 au terme d'intrigues de palais et d'une lutte acharnée avec ses frères. Davantage enclin à mener une vie de plaisirs qu'à assumer la difficile tâche de gouverner l'empire, il confie les affaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selim-ii/#i_3776

SÉLIM III (1761-1808) sultan ottoman (1789-1807)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 549 mots

Sultan ottoman (1789-1807), né le 24 décembre 1761 à Constantinople, mort le 29 juillet 1808 dans la même ville. Poète et compositeur classique accompli, Sélim III jouit d'une liberté bien plus grande avant son accession au trône que la plupart des princes ottomans qui l'ont précédé. Influencé par son père, Mustafa III, Sélim devient un réformateur zélé dont le règne sera marqué par l'effervescenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selim-iii/#i_3776

SELIMIYE, Edirne (Turquie)

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 311 mots
  •  • 1 média

La mosquée de Selim II, la Selimiye, en Thrace, est l'aboutissement de l'œuvre de Sinan, dont l'aspiration principale tendait vers la création de vastes espaces lumineux, unifiés sous une immense coupole. Ses salles à coupole sont certes issues des traditions architecturales byzantines et islamiques antérieures, mais ses édifices dépassent leurs modèles par leur audace, leur puissance et leur lumi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selimiye/#i_3776

SERBIE

  • Écrit par 
  • Amaël CATTARUZZA, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Jovan DERETIC, 
  • Catherine LUTARD
  •  • 11 785 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Formation et reformation de l'État serbe »  : […] Les Slaves du Sud (Jugosloveni) arrivèrent dans la péninsule balkanique au vi e  siècle et surtout au début du vii e , avec tout d'abord les actuels Macédoniens et Slovènes, puis, appelés par l'empereur byzantin Héraclius, Croates et Serbes venus du sud de la Pologne. Peu différents les uns des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serbie/#i_3776

SINAN MIMAR (1489-1588)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 721 mots

Sinan, dont on fait parfois précéder le nom de Mimar (« architecte ») est le plus illustre des architectes ottomans. Presque toute l'architecture civile et religieuse qui verra ensuite le jour en Turquie repose sur ses idées, traduites à la perfection dans des mosquées et autres édifices. Né le 15 avril 1489 à Agirnaz, en Turquie, dans une famille grecque orthodoxe, Sinan suit la voie de son père […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mimar-sinan/#i_3776

SIONISME

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 9 987 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le sionisme dans les relations internationales »  : […] Herzl, et c'est là son apport majeur, cherche à faire du sionisme un enjeu diplomatique. «  La question juive » ne doit pas être envisagée dans une perspective sociale ou humanitaire, elle doit être tenue pour éminemment politique et traitée comme telle par les nations du monde. Herzl agira constamment pour qu'elle vienne sur le tapis vert des négociations diplomatiques. Dans un premier temps (189 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sionisme/#i_3776

SKANDERBEG GEORGES KASTRIOTI dit (1403 env.-1468)

  • Écrit par 
  • Freddy THIRIET
  •  • 421 mots

Issu de la noble famille des Kastrioti qui, après des luttes difficiles contre d'autres seigneurs albanais (Balsha, Thopia), avait réussi à dominer, vers 1400, toute la région comprise entre Tirana et les montagnes au nord de Scutari, Skanderbeg doit être livré comme otage par son père Jean au sultan ottoman Murad II, son vainqueur en 1422. Emmené à Andrinople, il reçoit une instruction militaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/skanderbeg/#i_3776

SOLIMAN LE MAGNIFIQUE ou SULAYMAN (1494-1566)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 419 mots
  •  • 3 médias

Dixième sultan ottoman, Soliman est le plus célèbre de la dynastie. C'est sous son règne (1520-1566) que l'Empire ottoman a atteint son apogée, aussi bien dans le domaine territorial que dans celui de l'influence politique ou du rayonnement artistique et intellectuel . Surnommé Kanunī (le Législateur) par les Turcs et le Magnifique par les Occidentaux, Soliman a été non seul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soliman-le-magnifique-sulayman/#i_3776

SOLIMAN LE MAGNIFIQUE (1494-1566), en bref

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 225 mots
  •  • 1 média

Lorsque, en 1520, Soliman (1494-1566) succède à son père Sélim I er , vainqueur des Mamelouks d'Égypte en 1517 et maître du califat abbasside, l'Empire ottoman est en pleine ascension. Présent sur trois continents et devenu l'une des grandes puissances mondiales, grâce à sa supériorité militaire sur mer et sur terre (incarnée par le corps d'élite des janissaires), il const […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soliman-le-magnifique-1494-1566-en-bref/#i_3776

SOMALIE

  • Écrit par 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Francis SIMONIS
  •  • 10 584 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Confrontations des Somali aux impérialismes, XVIe-XIXe siècle »  : […] La première implication des Somali dans la géopolitique régionale remonte au xvi e  siècle. En 1529, l'émir Ahmed ibn Ibrahim, dit Ahmed Gragne (le « gaucher »), homme fort de la cité de Harar, centre religieux et politique du royaume de l'Adal, forme une coalition de tous les territoires musulmans avoisinants, pour lancer une guerre sainte contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/somalie/#i_3776

SOUDAN DU SUD

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  • , Universalis
  •  • 6 581 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La traite, au centre des rapports Nord/Sud au Soudan »  : […] Si de larges pans de l'histoire ancienne du Soudan du Sud restent inconnus, les raids esclavagistes existent dès les royaumes chrétiens ou païens du xiv e  siècle. Les zones touchées sont celles qui aujourd'hui constituent la frontière entre les deux Soudan. Les royaumes du Darfour et de Sennar mènent aussi au xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soudan-du-sud/#i_3776

SPAHI

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 120 mots

À l'origine, titulaire d'un bénéfice en Asie centrale, qui accomplissait le service militaire personnel (en persan, sipari signifie guerrier). Dans l'Empire ottoman, le sipahi est un cavalier qui reçoit l'usage d'une terre en Anatolie ou en Roumélie ; peu à peu, ce bénéfice devient héréditaire, mais, jusqu'à la fin du xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spahi/#i_3776

SULTANAT MAMELOUK - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 313 mots

1171 Fondation de la principauté syro-égyptienne par Saladin. Début du règne des princes ayyoubides. 1250 Révolte du régiment de mamelouks « bahrites » du prince ayyoubide al-Sālih Ayyūb contre le fils de celui-ci qui vient de lui succéder et veut les écarter. 1260 Victoire mamelouke d'‘Ayn Djālūt sur les Mongols. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mamelouk-reperes-chronologiques/#i_3776

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 141 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre «  La domination ottomane »  : […] En 1515, la Syrie fut envahie par une nouvelle armée, celle des Turcs ottomans qui venaient de détruire l'empire byzantin (prise de Constantinople, 1453). Les Ottomans rencontrèrent les Mamlouks à Dābiq, au nord d'Alep, et les battirent, en 1516. En 1517, ils conquirent l'Égypte et fondèrent un nouvel empire qui allait dominer tout l'Orient arabe pendant quatre siècles. La Syrie, province de cet e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/#i_3776

TAHMĀSP Ier (1514-1576)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 848 mots

Second souverain de la dynastie séfévide, Tahmāsp I er régna sur la Perse de 1524 à 1576. Fils aîné de Shāh Esmā‘il I er , il n'était âgé que de dix ans lors de son accession au trône. Toutes les sources indiquent que les émirs qizilbash assurèrent le contrôle de l'État de 1523 à 1533 ; à une période de luttes fratricides entre clans qizilbash fit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tahmasp-ier/#i_3776

TANZIMAT

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 277 mots

Ce terme, qui signifie « les Réformes », désigne la période de rénovation de l'Empire ottoman, inaugurée en novembre 1839 avec la promulgation du khaṭṭ-i shārif (charte impériale) de Gül-Hané par le sultan ‘Abd al-Madjīd ; cette charte proclame l'égalité de tous les sujets de l'Empire, quelles que soient leur religion et leur nationalité, le droit à la justice pour tous, une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanzimat/#i_3776

TOPKAPI À VERSAILLES. TRÉSORS DE LA COUR OTTOMANE (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 803 mots

Idée a priori séduisante que de présenter dans le palais du Roi-Soleil (4 mai-15 août 1999) le décor fastueux où vivait à la même époque le sultan, « Ombre de Dieu sur terre ». Séduisante mais risquée, tellement le cadre du château de Versailles paraît incompatible avec l'art de vivre et de gouverner du Grand Turc. Un pavillon, Trianon par exemple, eût mieux convenu, comme il fut fait à Bagatelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/topkapi-a-versailles-tresors-de-la-cour-ottomane/#i_3776

KARLOWITZ TRAITÉ DE (1699)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 206 mots

Signé entre l'Empire ottoman et la Sainte Ligue, qui regroupe depuis 1684 l'empereur Habsbourg, la Pologne et Venise, le traité de Karlowitz de 1699 entérine le premier recul territorial turc en Europe, et la nouvelle orientation vers l'est de la politique de la maison d'Autriche. Après leur échec devant Vienne (1683), les Ottomans subissent les assauts des forces chrétiennes, dont les troupes imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-karlowitz/#i_3776

TRIPOLI, Libye

  • Écrit par 
  • Nora LAFI
  •  • 818 mots

Tripoli ( Tarablus al-Gharb , Tripoli d'Occident, également connue en Europe comme Tripoli de Barbarie) est la capitale, la plus grande ville ainsi que le principal port et centre économique de la Libye. Située au nord-ouest du pays, l'agglomération compte environ 1,8 million d'habitants en 2011. Dès l'Antiquité, la ville, qui se nomme alors Oea, forme un établissement urbain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tripoli-libye/#i_3776

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La période turque »  : […] À partir du début du xvi e  siècle, la Tunisie participe de plus en plus à la politique méditerranéenne, du fait qu'elle est devenue d'abord un des enjeux de la rivalité qui oppose Espagnols et Turcs au Maghreb, ensuite parce que le commerce européen en a fait un de ses lieux d'échange, enfin parce qu'au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_3776

TURCS

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 052 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Turcs en Asie occidentale »  : […] En Anatolie orientale, en Azerbaydjan et dans le Caucase dominèrent aux xiv e et xv e  siècles les empires turcomans ( türkmen ) du Mouton-Noir (Qara Qoyunlu) et du Mouton-Blanc (Aq Qoyunlu) qui furent en leur temps de brillants foyers de civilisation et ont contribué à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turcs/#i_3776

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 40 595 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La question kurde : l'État jacobin face à une revendication identitaire »  : […] Dans la réticence de l'État turc à reconnaître la pluralité de la société, la revendication identitaire de ses citoyens d'origine kurde tient une place particulière. Comme tous les empires, l'Empire ottoman fut une mosaïque de peuples. Tirant la leçon des interventions des puissances européennes dans les affaires intérieures ottomanes, au nom de la protection des minorités chrétiennes, tout au lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turquie/#i_3776

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 635 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La « Ruine » »  : […] L'Ukraine entama ensuite un rapide déclin, jusqu'à un état prolongé de chaos que les contemporains appelèrent la « Ruine ». Les tensions augmentèrent entre le corps des officiers cosaques, qui se voyait transformé en une classe de propriétaires terriens à titre héréditaire, et les hommes de troupe et les paysans, qui formaient une simple réserve de main-d'œuvre. À partir de 1663, des hetmans rivau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/#i_3776

VARNA BATAILLE DE (10 nov. 1444)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 380 mots

Victoire turque sur les forces hongroises qui mit un terme aux efforts de l'Europe pour empêcher que Constantinople (aujourd'hui Istanbul) ne tombe aux mains des Turcs et qui permit à l'Empire ottoman d'affermir et d'étendre sa domination dans les Balkans . Au début des années 1440, le roi de Hongrie Ulaszlo I er , qui était aussi roi de Pologne sous le nom de Ladislas III […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-varna/#i_3776

VENISE

  • Écrit par 
  • Anna PALLUCCHINI, 
  • Michel ROUX, 
  • Freddy THIRIET
  • , Universalis
  •  • 8 049 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Un majestueux équilibre (XVe-XVIe s.) »  : […] Très imbu de la puissance coloniale de sa ville, le chroniqueur Marino Sanudo Torsello marque bien le destin de celle-ci : « les Vénitiens ont été nourris dans l'eau », écrit-il. La maîtrise de la mer est toutefois difficile à conserver : les Génois, certes, relâchent leur emprise dès la fin du xiv e  siècle, mais les Turcs deviennent alors redout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venise/#i_3776

WILAYA ou VILAYET ou WILAYET

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 149 mots

Pouvoir souverain en général dans certains pays musulmans, et pouvoir du walī, en particulier, puis région ou circonscription où ce pouvoir s'exerçait. Du temps des Mamelouks en Égypte et en Syrie médiévales, la wilaya était la plus petite circonscription administrative, alors qu'en Perse musulmane ce mot s'appliquait aux provinces de taille moyenne. À partir de 1864, l'Empire ottoman a utilisé ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilaya-vilayet-wilayet/#i_3776

YAHYA AL-MUTAWAKKIL ‘ALĀ ALLĀH (1867-1948) imām du Yémen (1904-1948)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 484 mots

Imam zaydite du Yémen (1904-1948), né en 1867 au Yémen, mort le 17 février 1948 à Sanaa. Yahya Mahmud al-Mutawakkil naît au Yémen, alors que celui ci est une province de l'Empire ottoman. Yahya travaille dans sa jeunesse dans l'administration de son père et, lorsque ce dernier meurt en 1904, le remplace en tant qu'imam. Les Yéménites étant depuis toujours mécontents de l'autorité turque, Yahya ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yahya-al-mutawakkil-ala-allah/#i_3776

YÉMEN

  • Écrit par 
  • Laurent BONNEFOY, 
  • André BOURGEY, 
  • Serge CLEUZIOU
  •  • 14 215 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une histoire commune »  : […] Le Yémen était prospère dès le Ier millénaire avant J.-C., comme en témoignent certains vestiges archéologiques, et surtout six mille à sept mille inscriptions rédigées en langue sud-arabique découvertes dans les années 1970. Cette Arabie du Sud antique, fierté des Yéménites d'aujourd'hui, débordait les frontières actuelles de la république du Yémen, s'étendant au nord vers le Hedjaz. Les auteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yemen/#i_3776

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert MANTRAN, François GEORGEON, « OTTOMAN EMPIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-ottoman/