Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

APOGÉE DE L'EMPIRE OTTOMAN (repères chronologiques)

1453 Prise de Constantinople par les troupes de Mehmed II. La ville devient capitale de l'Empire ottoman sous le nom d'Istanbul.

1517 Destruction par Sélim Ier des Mamelouks d'Égypte. Soumission du califat abbasside du Caire.

1520 Avènement de Soliman II, dit le Magnifique (1494-1566).

1526 Victoire ottomane à Mohacs contre les Hongrois.

1533 Prise d'Alger.

1534 Prise de Bagdad.

1571 Défaite de Lépante. Fin de la domination navale turque en Méditerranée.

1606 Traité de Sitvatorok avec l'empereur Habsbourg. Apogée territorial.

1622 Révolte des janissaires contre le sultan Osman II, qui est exécuté.

1639 Paix avec la Perse et stabilisation de la frontière pour trois siècles.

1656 Mehmed Keuprulu, nommé grand vizir par le sultan Mehmed IV, rétablit l'ordre intérieur et la puissance ottomane.

1664 Traité de Vasvar : la Transylvanie autonome passe sous suzeraineté turque.

1669 Venise doit céder la Crète à l'Empire ottoman.

1683 Siège de Vienne. Débâcle ottomane au Kahlenberg devant l'armée autrichienne renforcée par les troupes polonaises de Jean III Sobieski.

1699 Traité de Karlowitz. Perte de la Hongrie, de la Transylvanie, de l'Ukraine, de la Morée et d'Azov.

— Vincent GOURDON

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )