François BURDEAU

professeur à la faculté des sciences juridiques de Rennes

BASTIAT FRÉDÉRIC (1801-1850)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 571 mots

Économiste qui compte parmi les plus talentueux du courant libéral français. Bastiat naît à Bayonne, dans une famille de commerçants aisés. D'abord exploitant agricole, il devient juge de paix au début de la monarchie de Juillet, puis conseiller général des Landes. À la suite d'un article que le Journal des économistes publie en 1844 et qui fait sensation, Bastiat vient à Paris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-bastiat/#i_0

BURNHAM JAMES (1905-1987)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 614 mots

Né à Chicago, Burnham devient, après des études à Princetown, puis en Angleterre (Oxford), professeur de philosophie à l'université de New York. De 1930 à 1933, il dirige avec P. Weelright la revue The Symposium. Affilié au groupe trotskiste américain, qui devient le Socialist Workers Party en 1937, il collabore à diverses publications […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-burnham/#i_0

CABET ÉTIENNE (1788-1856)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 609 mots

Jeune avocat, issu d'une famille d'artisans bourguignons, Cabet adhère à la Charbonnerie et devient même membre de son comité dirigeant, la Vente suprême, sous la Restauration. Un moment procureur général en Corse, au lendemain de la révolution de Juillet, puis député de la Côte-d'Or, en 1832, Cabet évolue peu à peu vers des positions radicales. Il fond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-cabet/#i_0

CITÉ ANTIQUE CONCEPTIONS POLITIQUES DE LA

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 1 064 mots

Philosophes, historiens, orateurs de la Grèce classique ont défini, analysé, discuté ce type d'organisation originale qu'est la cité, favorable à l'éclosion d'une réflexion politique qui fut plus idéaliste que positive et toujours dominée par des préoccupations morales. C'est à leurs yeux un don des dieux, la société politique par excellence. La Grèce paya de son indépendance de n'avoir pas dépass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conceptions-politiques-de-la-cite-antique/#i_0

CORDEMOY GÉRAUD DE (1626-1684)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 452 mots

De ce philosophe historien, disciple de Descartes, ce familier de Bossuet, cet ami de Fénelon, on connaît mal la vie. Né à Paris, Cordemoy appartient par son père à la petite noblesse auvergnate. Avocat au parlement, habitué de la plupart des cercles cartésiens qui se réunissent à Paris dans les années 1660, de l'académie Bourdelot, du salon de Habert de Montmort, il acquiert la célébrité en écriv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geraud-de-cordemoy/#i_0

DUNOYER CHARLES (1786-1862)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 538 mots

L'un des représentants les plus caractéristiques du libéralisme économique est un descendant d'une vieille famille du Quercy. Après des études juridiques, Dunoyer se lance dans le journalisme en créant avec C. Comte le journal satirique illustré Le Censeur (1814), qui deviendra en 1817 Le Censeur européen. Professe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-dunoyer/#i_0

FLEURY CLAUDE (1640-1723)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 284 mots

Fils d'un avocat au Conseil du roi, Claude Fleury commence une carrière au Parlement et entre dans les ordres en 1667, à l'instigation de Bossuet. Précepteur des fils du prince de Conti, puis du fils légitimé de Louis XIV et de Mlle de la Vallière, le comte de Vermandois, il fut adjoint à Fénelon comme précepteur du duc de Bourgogne, et devint en 1716 confesseur du jeune roi Louis XV. Il fréquenta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-fleury/#i_0

FOURIER CHARLES (1772-1837)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 394 mots

Né à Besançon dans un milieu aisé, Charles Fourier, après de sérieuses études, s'installe bientôt à Lyon, où la Révolution le ruine. Contraint à gagner sa vie, il exerce plusieurs métiers, dont celui de salarié du commerce. Il ne pourra qu'à partir de 1830 se consacrer entièrement à une œuvre très personnelle de pensée comme de style.Son premier ouvrage, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-fourier/#i_0

LEROUX PIERRE (1797-1871)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 788 mots

La pensée de Leroux, plus célèbre en son temps que celle d'autres socialistes, tels Proudhon, Fourier ou Cabet, a cependant influencé davantage certains milieux littéraires (Eugène Sue, George Sand, Victor Hugo) que le mouvement ouvrier lui-même. Fils de limonadiers parisiens, Leroux doit, à la mort de son père, renoncer au concours de l'École poly […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-leroux/#i_0

MORELLET ANDRÉ (1727-1819)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 243 mots

Philosophe et écrivain français né à Lyon. Après des études de théologie en Sorbonne, l'abbé Morellet collabore à l'Encyclopédie dont il rédige certains articles sur la religion.D'un esprit ingénieux et mordant, doué pour la lutte, il participe à la querelle des philosophes, ce qui lui vaut deux mois d'emprisonnement à la Bastille (1760). Partisan de la tolérance, il publie un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-morellet/#i_0

OVERTON RICHARD (connu entre 1640 et 1663)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 204 mots

Pamphlétaire anabaptiste anglais dont les premiers tracts et satires parurent vers 1640. Attiré par les questions théologiques, Richard Overton publie Man's Mortality (1643), où il développe une doctrine négatrice de l'immortalité de l'âme qui suscite la naissance d'une petite secte. Mais c'est à défendre la démocratie, la liberté, l'égalité, la tolérance, à pourfendre les prét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-overton/#i_0

OZANAM FRÉDÉRIC (1813-1853)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 442 mots

Né à Milan, Frédéric Ozanam fit ses études secondaires à Lyon, puis, après un stage chez un avocat, fut envoyé par son père à Paris, où il fut l'hôte d'Ampère et où il étudia le droit. Il y rencontra aussi Chateaubriand mais surtout Lamennais, Montalembert, Lacordaire. Il fut ainsi un des artisans les plus fervents du catholicisme libéral d'alors. Habité par une foi très profonde, il partagea déso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-ozanam/#i_0

RODBERTUS JOHANN KARL (1805-1875)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 315 mots

Économiste et homme politique allemand. D'abord magistrat, Rodbertus s'établit sur son grand domaine de Poméranie où, passionné par l'« agriculture savante », il se voue aux études économiques et aux affaires locales. En 1848 et 1849, il prend une part très active à la politique générale de son pays ; il est député au Parlement prussien et, pendant un mois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-karl-rodbertus/#i_0

RUGE ARNOLD (1802-1880)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 634 mots

Penseur politique allemand. Né à Bergen, Arnold Ruge s'affilie aux mouvements étudiants libéraux (Burchenschaften), est emprisonné pour ses idées de 1824 à 1830, et fonde en 1938, à Halle, avec Echtermayer, les Annales de Halle pour la science et l'art allemands (Hallische Jahrbücher für deutsche Wissenschaft und Kunst, 1838-1841), qui se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-ruge/#i_0

SAVIGNY FRIEDRICH KARL VON (1779-1861)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 370 mots

Enseignant le droit romain à l'université de Marburg, Savigny s'impose par ses qualités de juriste dès la publication de son ouvrage Le Droit de la possession (Das Recht des Besitzes, 1803). En 1808, il est nommé professeur à l'université de Landshut et, en 1810, il est a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-karl-von-savigny/#i_0

SELDEN JOHN (1584-1654)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 592 mots

Juriste et humaniste anglais né à Salvington (Sussex). Diplômé d'Oxford, Selden est admis à Inner Temple en 1604 et appelé au barreau en 1612 ; mais il ne plaide que rarement. Après des travaux consacrés à l'histoire du droit et aux antiquités orientales, son Histoire des dîmes (History of Tithes, 1618), dont les conclusions indisposent le clergé, lui vaut d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-selden/#i_0

SEPÚLVEDA JUAN GINÉS DE (1490 env.-1573)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 408 mots

Humaniste espagnol, né dans la province de Cordoue vers 1490. Après des études à Bologne, Sepúlveda vit, de 1523 à 1529, à la cour pontificale comme traducteur d'Aristote, puis devient, en 1529, historiographe de Charles Quint ; celui-ci le nomme, en 1536, précepteur du futur Philippe II. Il a laissé en latin une histoire de la découverte du Nouveau Monde, celle de Charles Quint et celle des premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-gines-de-sepulveda/#i_0

SURNOM

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 535 mots

À la différence du pseudonyme, le surnom ne résulte pas d'un choix personnel aux fins de dissimuler sa véritable identité au public, mais se trouve assigné à un individu par des tiers pour venir s'adjoindre ou se substituer au nom patronymique.À l'époque de la République romaine, l'identité du citoyen comprenait, outre le prénom et le nom gentilice, un surnom (cognomen) qui sem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surnom/#i_0

TRADITIONALISME

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 1 035 mots

Éviter toute rupture avec la tradition, parce qu'elle est le siège de la vérité, préserver les anciennes formes et valeurs politiques, religieuses, morales, parce qu'elles sont l'expression spontanée des vrais besoins d'une société, telle est l'essence du traditionalisme. Il a, certes, existé dans l'histoire autant d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traditionalisme/#i_0

TYNDALE WILLIAM (1494-1536)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 471 mots

Réformateur anglais, mort martyr, traducteur de la première Bible imprimée en anglais, William Tyndale (Tindal, Tindale) appartenait à une famille du pays de Galles, marquée par l'influence de Wyclif. Il étudie à Oxford puis à Cambridge où il se consacre principalement à l'apprentissage des langues bibliques ; se promettant que désormais « en Angleterre le jeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-tyndale/#i_0

WALWYN WILLIAM (1600 env.-apr. 1651)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 217 mots

Pamphlétaire anglais né dans le Worcestershire. Sympathisant de la secte des anabaptistes, William Walwyn partage leur croyance en l'égalité de tous les hommes, leur attachement à la tolérance, leur horreur de la violence et de l'autorité spirituelle. Dans une série de pamphlets, dont plusieurs anonymes, il défend la cause du Parlement et celle de la liberté de conscience. Rallié au parti des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-walwyn/#i_0

WEITLING WILHELM (1808-1871)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 669 mots

Fils naturel d'une servante et d'un officier de la Grande Armée, Weitling est mis en apprentissage chez un tailleur après des études primaires et commence à vingt ans son tour d'Allemagne. En 1830, à Leipzig, il prend part au mouvement libéral saxon et adresse à la Leipziger Zeitung des articles radicaux. Établi à Paris en 1835-1836, puis de nouveau en France de 1837 à 1841, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-weitling/#i_0