OVERTON RICHARD (connu entre 1640 et 1663)

Pamphlétaire anabaptiste anglais dont les premiers tracts et satires parurent vers 1640. Attiré par les questions théologiques, Richard Overton publie Man's Mortality (1643), où il développe une doctrine négatrice de l'immortalité de l'âme qui suscite la naissance d'une petite secte. Mais c'est à défendre la démocratie, la liberté, l'égalité, la tolérance, à pourfendre les prétentions presbytériennes et à dénoncer les dîmes ecclésiastiques qu'Overton met tout son zèle. En 1646, il édite une série abondante de pamphlets dirigés contre la Chambre des communes et contre la Chambre des lords. Il est alors arrêté et doit au soutien de l'armée d'être relâché l'année suivante. Il s'affilie au parti des niveleurs (levellers) et participe activement à leur activité, puis est une nouvelle fois incarcéré en 1649 en compagnie de Lilburne, de Walwyn et de Price ; il signe avec eux deux tracts rejetant les accusations portées contre eux de communisme et d'atteinte à la propriété privée. Libéré quelques mois plus tard, il est de nouveau emprisonné pour avoir attaqué le gouvernement de Charles II.

—  François BURDEAU

Écrit par :

Classification


Autres références

«  OVERTON RICHARD (connu entre 1640 et 1663)  » est également traité dans :

NIVELEURS ou LEVELLERS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 973 mots

L'appellation de niveleurs (en anglais levellers ) a été réservée, à partir de 1645, à ceux des révolutionnaires anglais qui, non contents de vouloir éliminer la monarchie encore incarnée par Charles I er , souhaitaient lui substituer une république où le peuple composé de tous les citoyens adultes serait souverain. Plus que des combattants de la liberté, ils sont des démocrates. Leurs adversaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niveleurs-levellers/#i_1196

Pour citer l’article

François BURDEAU, « OVERTON RICHARD (connu entre 1640 et 1663) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-overton/