LIBÉRALISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le libéralisme est une doctrine économique : celle qui se donne le marché pour seul fondement, avec pour alliées naturelles l'initiative privée et la libre concurrence. Le libéralisme est aussi une philosophie politique : sa vision du monde lui commande d'aménager et de garantir la liberté de ceux qui vivent dans la cité. Enfin, le libéralisme est une disposition d'esprit : plus qu'une doctrine relative à l'agencement institutionnel de la société politique ou de la société économique, moins qu'une véritable éthique permettant à chacun de s'accommoder de sa condition, il constitue une interprétation simultanée de l'homme et de la société qui fait de la liberté le point d'aboutissement d'une création continue, et non une espèce d'état de nature qu'il conviendrait de préserver intact.

Doctrine économique et philosophie politique, vision du monde social et politique en même temps que justification a posteriori d'un ordre existant : entendu dans son sens courant et non dans ce que la raison est en droit d'y trouver, le libéralisme est à la fois l'une et l'autre, ce qui ajoute à la difficulté d'en donner une définition dépourvue de toute ambiguïté. Difficulté réelle, car non seulement les sources du libéralisme sont multiples, mais elles n'appartiennent pas toutes, tant s'en faut, à la même époque. En outre, les mots du libéralisme se sont universalisés et chacun en fait un usage pour ainsi dire tactique. Bien plus, le libéralisme exprime pour les uns une revendication proprement politique, tandis que d'autres estiment au contraire que l'économie de marché est la condition nécessaire du libéralisme politique. Ironie de l'histoire enfin : la référence au libéralisme est d'autant moins ostentatoire que celui-ci s'incarne davantage par la force apparente des choses et des idées.

Les origines du libéra [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-II-Panthéon-Assas

Classification


Autres références

«  LIBÉRALISME  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La libéralisation et la modernisation depuis les années 1990  »  : […] À la fin des années 1980, l'économie sud-africaine se caractérisait par des désarticulations structurelles et des inégalités raciales considérables qui ne pouvaient être laissées en l'état. Elle devait être rénovée sans pour autant que ses éléments de force (infrastructures, capacités industrielles et financières, savoir-faire) ne soient brisés. Les premières orientations économiques du gouverneme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_2351

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La question agraire : de l'autogestion à la privatisation »  : […] La surface agricole utile (S.A.U.) de l'Algérie est fortement réduite ; elle se situe dans une petite frange du nord du pays, notamment les plaines littorales et sublittorales et les bassins intérieurs, du fait des conditions physiques du pays. La S.A.U., ainsi concentrée dans la zone tellienne, est estimée à 8,5 millions d'hectares, ce qui représente seulement 3,5 p. 100 du territoire. Plus de 9 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_2351

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « La vie politique »  : […] Allogènes refusant de se considérer comme Allemands, Allemands mécontents ou inquiets de la fondation du II e  Reich ne constituent, malgré tout, qu'une minorité. La grande masse des Allemands est satisfaite et fière de l'œuvre accomplie en 1871. Comment envisagent-ils son avenir ? Sans attacher trop d'importance aux partis politiques et aux « fractions » (groupes parlemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_2351

ARON RAYMOND (1905-1983)

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLEMAIN
  •  • 6 089 mots

Dans le chapitre « Pluralisme et libéralisme »  : […] Y a-t-il une rationalité historique ? Un sens de l'histoire, une ruse de la raison ne sauraient s'entendre que dans une perspective infinie et pour la totalité achevée de l'humanité. Ici et maintenant, les conduites individuelles ou celles des groupes déterminés ne se réfèrent qu'à une rationalité partielle (elles visent une fin) et ne définissent pas un plan universel. Au pluralisme des sujets, q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-aron/#i_2351

BASTIAT FRÉDÉRIC (1801-1850)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 566 mots

Économiste qui compte parmi les plus talentueux du courant libéral français. Bastiat naît à Bayonne, dans une famille de commerçants aisés. D'abord exploitant agricole, il devient juge de paix au début de la monarchie de Juillet, puis conseiller général des Landes. À la suite d'un article que le Journal des économistes publie en 1844 et qui fait sensation, Bastiat vient à Pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-bastiat/#i_2351

BENTHAM JEREMY (1748-1832)

  • Écrit par 
  • Pierre TROTIGNON
  •  • 1 930 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le principe de l'utilité »  : […] Les premiers travaux de Bentham sont déjà portés par les exigences de sa conception de l'économie. Les juges seront des fonctionnaires amovibles, ce qui traduit dans la société civile la mobilité sociale introduite par l'industrie naissante ; l'accusation et la défense seront publiques, elles seront comme le marché de la pénalité ; il n'y aura pas de jury en matière civile, mais identification des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeremy-bentham/#i_2351

BIOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 1 813 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La norme contre la loi »  : […] Cette mutation décisive – le pouvoir, qui longtemps s'était fait reconnaître comme le maître de la mort devient l'administrateur de la vie – ne peut être isolée pour Foucault de l'apparition du capitalisme. Le biopouvoir constitue en effet une des conditions indispensables de son développement. Car il fallait tout à la fois brancher le corps des individus sur des appareils de production concrets […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biopolitique/#i_2351

BUCHANAN JAMES (1919-2013)

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 1 071 mots

James Mc Gill Buchanan est né le 2 octobre 1919 à Murfreesboro dans le Tennessee. Après des études universitaires, il poursuit sa formation de chercheur à l'université de Chicago où il obtient un doctorat en 1948. De 1957 à 1967, professeur à l'université de Charlottesville en Virginie, il dirige le Centre Thomas Jefferson d'études d'économie politique et de philosophie sociale qu'il avait fondé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-buchanan/#i_2351

CAPITALISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Patrick VERLEY
  •  • 6 275 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  L'État est-il l'ennemi de l'économie de marché ? »  : […] Écrivant dans les années 1940, Polanyi pouvait avec raison avoir l'impression que les libres mécanismes du marché étaient irrémédiablement entravés par l'action de l'État non seulement dans les pays totalitaires, mais aussi dans les pays démocratiques où la crise avait révélé que l'économie de marché, loin de s'autoréguler, menait plutôt à l'anarchie économique et au désastre si les États n'interv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitalisme-histoire/#i_2351

CAPITALISME - Sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 3 508 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Visages du capitalisme contemporain »  : […] Le capitalisme d'aujourd'hui n'a plus guère à voir avec celui des années 1970. À nouveau, le temps a fait son œuvre. Au cours de ces toutes dernières décennies, le fait le plus marquant est la montée en puissance des marchés financiers. Les actionnaires retrouvent un pouvoir longtemps délaissé et, au nom de la gouvernance de l'entreprise, ils savent faire pression pour rentabiliser au mieux et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitalisme-sociologie/#i_2351

CAPITALISME (NOTION DE)

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 1 413 mots

Dans le chapitre « L’émergence d’un nouveau capitalisme mondialisé »  : […] La mondialisation du capitalisme s’est accélérée depuis le dernier quart du xx e  siècle sous l’effet des politiques de libéralisation menées dans la plupart des pays. Orchestrées par les grandes organisations internationales (Fonds monétaire international, Banque mondiale, Organisation mondiale du commerce), ces politiques cherchent à réduire le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/capitalisme-notion-de/#i_2351

CARBONARISME ou CHARBONNERIE

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 1 082 mots

Société secrète, répandue dans divers États européens pendant le premier tiers du xix e siècle, particulièrement en Italie, où elle suscite les débuts du Risorgimento national. En raison même de sa nature, de la fragmentation de ses structures et de ses localisations, la charbonnerie (appellation française ; les membres italiens de l'organisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carbonarisme-charbonnerie/#i_2351

CATHOLICISME LIBÉRAL ET CATHOLICISME SOCIAL

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 7 261 mots

Dans le chapitre « Catholicisme et libéralisme, dogmatisme et irréligion »  : […] En Europe occidentale, le libéralisme tend alors à s'imposer comme la philosophie dominante : les institutions politiques, l'économie, les relations sociales s'en inspirent. Il imprègne les codes et les mentalités. Le libéralisme catholique est une variante de ce grand courant dominateur. À essayer de jeter un trait d'union entre catholicisme et libéralisme, il rencontre de grandes difficultés : l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-liberal-et-catholicisme-social/#i_2351

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période post-gaullienne (1969-1981)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 6 873 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les réformes du président »  : […] Le nouveau président nomme un Premier ministre gaulliste, mais entouré par de nombreuses personnalités du groupe des Républicains indépendants ou proches de lui. Il veut manifestement incarner pleinement la fonction présidentielle et conduire le pays en gouvernant au centre, ce qui doit se voir par des réformes rapides. Il veut incarner une certaine rupture avec ses prédécesseurs, la logique gisca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-post-gaullienne-1969-1981/#i_2351

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Mitterrand (1981-1995)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 280 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Deux ans de cohabitation mouvementée »  : […] François Mitterrand choisit comme Premier ministre Jacques Chirac, leader du principal parti de la nouvelle majorité parlementaire. Ce dernier forme un gouvernement dans lequel son ami et proche conseiller Édouard Balladur occupe une place éminente : il est ministre d'État, ministre de l'Économie, des Finances et de la Privatisation. François Mitterrand semble avoir fait admettre d'être consulté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-les-annees-mitterrand-1981-1995/#i_2351

CITOYENNETÉ

  • Écrit par 
  • Dominique SCHNAPPER
  •  • 4 676 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire et formes concrètes »  : […] La citoyenneté n'est pas une essence donnée une fois pour tous, qu'il importerait de maintenir et de transmettre. Qu'il s'agisse de la conception qu'on s'en fait ou des règles juridiques et, plus généralement, de l'ensemble des institutions et des pratiques sociales qui l'organisent, elle ne cesse d'évoluer. C'est une construction historique. L'idée même de la citoyenneté est issue de deux histoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/citoyennete/#i_2351

CIVISME

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLEMAIN
  •  • 4 694 mots

Dans le chapitre « Une notion au statut ambigu »  : […] Au xx e siècle, il est impossible de traiter du civisme sans référence à la valeur, comme le montrent ses deux antonymes contemporains, anticivisme et incivisme. Incivique se dit de la conduite d'un citoyen qui n'accomplit pas les actes exigés par le dévouement à la chose publique, bien plus : qui laisse libre cours à ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civisme/#i_2351

COMMUNAUTARISME

  • Écrit par 
  • Justine LACROIX
  •  • 1 090 mots

Dans le chapitre « Un concept ambivalent »  : […] Le vocable « communautarisme » prête souvent à confusion. Une première difficulté tient au décalage entre l'usage courant et l'usage philosophique du terme. Quatre auteurs (Alasdair MacIntyre, Michael Sandel, Charles Taylor et Michael Walzer) sont considérés comme les principaux représentants de la critique dite « communautarienne » du libéralisme politique telle qu'elle s'est développée, depuis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communautarisme/#i_2351

CONSERVATEURS, Royaume-Uni

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 218 mots
  •  • 4 médias

L'un des grands partis politiques britanniques, dont le nom apparaît vers 1836 pour succéder au traditionnel terme « tory ». Dès la naissance du parti, Robert Peel lui fixe l'objectif d'associer classes moyennes et supérieures et de favoriser les évolutions qui ne compromettraient pas les fondements de l'ordre et de la vie nationale. Constamment attentif à l'importance des problèmes sociaux et sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conservateurs-royaume-uni/#i_2351

CONTRAT

  • Écrit par 
  • Georges ROUHETTE
  •  • 7 193 mots

Dans le chapitre « Le contractualisme »  : […] Classiquement, la notion de contrat se meut au sein de la doctrine dite de l'autonomie de la volonté. Les principes – ou les postulats – sur lesquels se fonde cette dernière peuvent être ramenés à deux : nul ne saurait être obligé en dehors de sa volonté (il n'est point d'engagement juridique sans contrat) ; tout engagement volontaire est légitime (il n'est point de contrat qui ne doive recevoir l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contrat/#i_2351

CRISES ÉCONOMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN, 
  • Anne DEMARTINI, 
  • Pascal GAUCHON, 
  • Patrick VERLEY
  •  • 21 774 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Crise du capitalisme ou crise de l'État »  : […] Le retour de la crise surprend des économistes qui s'étaient habitués à une croissance indéfinie ; les keynésiens en particulier sont déroutés mais aussi, fait plus surprenant, les marxistes. La crise économique provoque ainsi une crise de la pensée économique dont émergent deux grandes écoles : la théorie de la régulation et le renouveau libéral. Les théoriciens de la régulation partent de la cr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-economiques/#i_2351

DAHLMANN FRIEDRICH CHRISTOPH (1785-1860)

  • Écrit par 
  • Léon STRAUSS
  •  • 258 mots

Historien et homme politique allemand. Professeur à Kiel en 1812, Dahlmann défend les privilèges de la noblesse et l'autonomie du Schleswig-Holstein contre les empiétements de l'absolutisme danois. Appelé en 1829 à l'université de Göttingen, il participe à la rédaction d'un projet de Constitution libérale pour le Hanovre, mais est expulsé, en même temps que six de ses collègues, par le roi Ernest- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-christoph-dahlmann/#i_2351

DAHRENDORF RALF GUSTAV (1929-2009)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 2 582 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une sociologie de la société industrielle »  : […] Dès ses premiers travaux sur le fonctionnement de la société industrielle, Ralf Dahrendorf critique la doctrine fonctionnaliste du consensus normatif et de l'équilibre social et lui oppose la thèse selon laquelle toutes les sociétés complexes comportent nécessairement et en permanence une multiplicité de conflits d'intérêts, dissociés les uns des autres mais tous également soumis à diverses forme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralf-gustav-dahrendorf/#i_2351

DE L'INDUSTRIE FRANÇAISE, Jean-Antoine Chaptal - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 1 296 mots

Dans le chapitre « Un libéralisme dissocié au service de l'industrialisme français »  : […] Le livre de Chaptal, qui appartient à toute une littérature productiviste dont Jean-Baptiste Say est une autre figure, est d'abord l'expression d'une foi sans faille dans le progrès des techniques, de la production et des échanges, mais d'une façon plus générale dans « les progrès de l'esprit humain », dans le goût que possède l'homme de produire et de consommer. L'explication économique est préc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-l-industrie-francaise/#i_2351

DÉMOCRATIE CHRÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Pierre LETAMENDIA
  • , Universalis
  •  • 6 251 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un courant politique original »  : […] Au départ, il y a ce conflit triangulaire qui, au long du xix e  siècle, oppose catholicisme, libéralisme et socialisme. Il est à l'origine des trois courants essentiels de la vie politique européenne, lorsque la compétition électorale, une fois le suffrage censitaire abandonné, met en jeu des partis organisés faisant appel au suffrage populaire. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie-chretienne/#i_2351

DIFFÉRENCE, philosophie

  • Écrit par 
  • Alfredo GOMEZ-MULLER
  •  • 1 542 mots

Dans le chapitre « La pensée du Même »  : […] En se déployant sur les plans anthropologique et normatif, cette « métaphysique » qui dévalue la différence s'articule avec une compréhension spécifique de l'éthique et du politique. Chez Aristote et une bonne partie de la tradition aristotélicienne, la dépréciation de la différence sous-tend, en éthique, le principe selon lequel le devoir de justice est hiérarchisé en fonction du degré de ressem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/difference-philosophie/#i_2351

DIVISION DU TRAVAIL SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 286 mots

La division du travail est l'un des concepts les plus anciens des sciences du social. Il concerne toute organisation stable ayant pour effet de coordonner des individus ou des groupes se livrant à des activités différentes, mais intégrées les unes par rapport aux autres. Selon l'économie politique classique, la division du travail productif augmente considérablement, pour une société donnée, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/division-du-travail-social/#i_2351

DOMAT JEAN (1625-1696)

  • Écrit par 
  • Jehan de MALAFOSSE
  •  • 1 539 mots

Dans le chapitre « Le restaurateur de la raison »  : […] Domat reste, comme le disait déjà Boileau, « le restaurateur de la raison dans la jurisprudence ». Son influence sur notre droit civil a été déterminante dans l'analyse de la volonté, la théorie de la cause, et surtout dans le domaine de la responsabilité. Avec lui, désormais « toutes les pertes et tous les dommages qui peuvent arriver par le fait de quelque personne, soit imprudence, légèreté, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-domat/#i_2351

DROIT, LÉGISLATION ET LIBERTÉ, Friedrich von Hayek - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY
  •  • 1 296 mots

La publication des trois volumes de Droit, législation et liberté (1973, 1976 et 1979, respectivement) constitue le véritable aboutissement de la pensée de Friedrich von Hayek (1899-1992) et de son engagement, toute sa vie durant, à défendre la société libérale. L'ouvrage entend proposer une « nouvelle formulation des principes libéraux de justice et d'économie politique ». […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-legislation-et-liberte/#i_2351

DROITS DE L'HOMME

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU, 
  • Gérard COHEN-JONATHAN, 
  • Pierre LAVIGNE, 
  • Marcel PRÉLOT
  • , Universalis
  •  • 24 041 mots
  •  • 3 médias

Il n'est aujourd'hui aucune organisation politique qui ne se prévale de son souci de réaliser les droits de l'homme. Longtemps limitée par les cadres nationaux, cette préoccupation s'est affirmée sur le plan international lorsque, le 10 décembre 1948, l'Assemblée générale des Nations unies a voté, sous le titre de Déclaration universelle des droits de l'homme, la charte proclamant les principes d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droits-de-l-homme/#i_2351

DUNOYER CHARLES (1786-1862)

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 536 mots

L'un des représentants les plus caractéristiques du libéralisme économique est un descendant d'une vieille famille du Quercy. Après des études juridiques, Dunoyer se lance dans le journalisme en créant avec C. Comte le journal satirique illustré Le Censeur (1814), qui deviendra en 1817 Le Censeur européen . Professeur à l'Athénée, son enseignement forme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-dunoyer/#i_2351

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Enseignement de l'économie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 5 519 mots

Dans le chapitre «  L'organisation lente et fragmentaire de la discipline »  : […] La révolution de 1830 permet à l'économie de faire une percée. L'hostilité au libéralisme économique n'est plus de mise et le régime, se sentant menacé par la montée du socialisme, décide de donner aux économistes libéraux les moyens de s'exprimer, de façon à ce qu'ils présentent comme une nécessité scientifique la politique que Louis-Philippe met en place. En mars 1831, consécration suprême, Say […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-definition-et-nature-enseignement-de-l-economie/#i_2351

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La physiocratie »  : […] Au xviii e  siècle, en France, l'agriculture est fragilisée par la politique colbertiste de bas prix des biens agricoles, l'État est incapable de prélever l'impôt et de limiter son endettement et on garde le souvenir de la banqueroute du système de Law en 1720. C'est dans ce contexte que la pensée libérale s'est forgée, au sein de l'école physioc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-les-grands-courants/#i_2351

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Monétarisme

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'équation quantitative de la monnaie »  : […] La légitimité de cette l'affirmation, selon laquelle l'expansion monétaire mène à l'inflation, repose sur l'équation quantitative de la monnaie, qui peut s'écrire : MV = pT, où M désigne la quantité de monnaie en circulation, ce que les économistes appellent la masse monétaire, V la vitesse de circulation de la monnaie, p le niveau général des prix et T l'ensemble des transactions effectuées. Conc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-monetarisme/#i_2351

ÉCONOMIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Éric BIDET
  •  • 6 004 mots

Dans le chapitre «  Économie sociale, progrès social et utilité sociale »  : […] L'économie sociale est née au xix e  siècle d'une volonté de progrès social. À ce titre, elle est porteuse d'un projet politique et se présente comme une alternative, globale ou très partielle, institutionnalisée ou non, au système économique dominant. Gide, dans son programme de « République coopérative » qu'il expose en 1889, assigne ainsi à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-sociale/#i_2351

ENQUÊTE SUR LA NATURE ET LES CAUSES DE LA RICHESSE DES NATIONS, Adam Smith - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Françoise DUBOEUF
  •  • 1 270 mots
  •  • 1 média

Pour Adam Smith (1723-1790), « l'économie politique, considérée comme une branche de la science de l'homme d'État » se propose de fournir un revenu abondant au peuple et au souverain. Or, An inquiry into the Nature and Causes of the Wealth of Nations (plus communément appelée en français La Richesse des nations ) paraît, en 1776, à une époque où l'expan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enquete-sur-la-nature-et-les-causes-de-la-richesse-des-nations/#i_2351

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Charles III, « despote éclairé » »  : […] La période suivante se confond avec le règne de Charles III (1759-1788). À la mort de Ferdinand VI, il laissa le royaume de Naples et vint gouverner l'Espagne. Ce souverain pieux et consciencieux engagea le pays dans la voie de réformes prudentes et on le considère comme le représentant du « despotisme éclairé ». Il confia le pouvoir à des ministres réformateurs. L'un d'eux, un Italien, le marqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_2351

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - La démocratie institutionnelle

  • Écrit par 
  • Serge HURTIG
  • , Universalis
  •  • 10 415 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Stabilité du système »  : […] Contrairement à ce qu'avaient prédit des observateurs éminents, la guerre froide n'a pas eu raison de la démocratie américaine. Malgré des épisodes sombres – le maccarthysme, la guerre du Vietnam et l'affaire du Watergate –, les libertés publiques ont survécu et la capacité du corps politique américain à résister à l'autoritarisme est sortie renforcée de ces épreuves. Depuis le 11 septembre 2001, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-la-democratie-institutionnelle/#i_2351

EUROPE - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 16 532 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les territoires et la concurrence économique et sociale  »  : […] Le libéralisme économique (qui fait reposer le développement sur les lois du marché), la « nouvelle économie » (s'appuyant sur les techniques de l'information et de la communication) et l'émergence d'une société postmoderne (fondée sur la compétition individuelle) ont des exigences de flexibilité et de performance qui ont sévèrement remis en cause les héritages de l'État providence ou du communis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geographie/#i_2351

HIRSCHMAN ALBERT OTTO (1915-2012)

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 1 444 mots

Albert Otto Hirschman naît le 7 avril 1915 dans une famille juive non pratiquante de la moyenne bourgeoisie berlinoise. Le jeune homme est élève au lycée français et adhère à l'âge de seize ans aux jeunesses sociales-démocrates. Étudiant à Berlin durant l'année 1932-1933, la mort de son père et l'arrivée d'Hitler au pouvoir l'incitent au départ. Il poursuit alors ses études en France (École des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-otto-hirschman/#i_2351

HISTORIQUE ALLEMANDE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 016 mots

Le raisonnement économique fondé sur l'intérêt, la concurrence et le marché qui s'affirme au xviii e  siècle se heurte d'emblée, en terre germanique, à une pensée économique originale. Face aux physiocrates, les caméralistes se font les défenseurs de l'efficacité de la politique économique fixée par le Prince dans la pièce ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-historique-allemande/#i_2351

INÉGALITÉS - Analyse et critique

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 9 523 mots

Dans le chapitre « Égalité et inefficacité »  : […] Un deuxième argument est que l'égalité serait synonyme d'inefficacité. En garantissant à chacun une égale condition sociale (dans l'accès aux richesses matérielles, dans la participation au pouvoir politique, dans l'appropriation des biens culturels), elle démotiverait les individus, ruinerait les bases de l'émulation et de la concurrence, qui constituent le facteur premier de tout progrès. L'égal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-analyse-et-critique/#i_2351

INTÉGRISME

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 5 671 mots

Dans le chapitre « De l'« intransigeantisme » à l'intégrisme »  : […] Il est incontestable que la tendance dite intégriste prend son origine dans la réaction catholique à la transformation politico-culturelle issue de la Révolution française et de la philosophie des Lumières, caractérisée par l'avènement de la bourgeoisie et du libéralisme. Si le premier mouvement fut une Sainte-Alliance des rois (sans le pape) au nom de l'Ancien Régime, très vite la situation évol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/integrisme/#i_2351

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 430 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mort de l'intellectuel ? »  : […] À partir des années 1980, ceux que la presse appelait assez sottement «  les maîtres à penser  » disparurent. Deux générations furent touchées : celle de Sartre et Aron en 1980 et 1983, Lacan en 1981 ; puis celle de Barthes (1980), Foucault (1984), Althusser (1980). L'activité politique de Sartre fut soumise à la critique. Aron lui-même, désigné « spectateur engagé », ne fut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intellectuel/#i_2351

INTERNATIONALES RELATIONS

  • Écrit par 
  • Marcel MERLE
  • , Universalis
  •  • 6 036 mots

Dans le chapitre « Quels facteurs ? »  : […] L'échec relatif des interprétations philosophico-politique et organiciste laisse libre cours aux thèses déterministes. Celles-ci ne manquent pas, en effet, pour fournir l'explication qui se veut unique et exclusive. La première, qui vient spontanément à l'esprit de quiconque a la curiosité de se pencher sur un planisphère, est la dépendance dans laquelle la politique des États se trouve par rappor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relations-internationales/#i_2351

ITALIE, économie

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX, 
  • Siro LOMBARDINI, 
  • Janine MENET-GENTY
  •  • 13 162 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Libéralisme et corporatisme »  : […] La politique économique de libre-échange, pratiquée après l'unification italienne, ne parvint pas à assurer la formation d'une solide assise industrielle. La protection douanière était nécessaire. Elle fut mise en œuvre à partir de 1877. En dépit d'effets néfastes dus aux impositions frappant surtout les classes laborieuses, cette nouvelle politique a contribué à l'essor de l'économie italienne ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-economie/#i_2351

JUSNATURALISME

  • Écrit par 
  • Simone GOYARD-FABRE
  •  • 1 664 mots

Dans le chapitre « Les présupposés du jusnaturalisme »  : […] De quelque manière qu'il enracine le droit dans la nature humaine, le jusnaturalisme est l'expression juridique du mouvement humaniste qui apparaît à la Renaissance. Délaissant l'harmonie ontologique d'un cosmos hiérarchisé et finalisé aussi bien que les mystères insondables de la Création divine, la pensée moderne a, selon l'expression de Leo Strauss, « installé l'homme tout à fait chez soi en ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jusnaturalisme/#i_2351

LE PROCÈS DES DROITS DE L'HOMME. GÉNÉALOGIE DU SCEPTICISME DÉMOCRATIQUE (J. Lacroix et J.-Y. Planchère)

  • Écrit par 
  • Marie GARRAU
  •  • 1 076 mots

Dans le chapitre « La critique contemporaine des droits de l’homme »  : […] La critique « antimoderne » contemporaine se caractérise par son refus radical de l’idée même de droits subjectifs et se divise en deux branches : l’une, d’inspiration religieuse (John Milbank, Alasdair MacIntyre), considère les droits de l’homme et le libéralisme comme le produit d’une « théologie décadente » qui aurait perdu de vue le fait que la dignité de la créature s’adosse au rapport de dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-proces-des-droits-de-l-homme-genealogie-du-scepticisme-democratique/#i_2351

MAI-68

  • Écrit par 
  • Danielle TARTAKOWSKY
  •  • 2 744 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une postérité complexe »  : […] Mai-68 ne saurait se réduire au temps court de la crise ouverte ou de son issue immédiate. Les aspirations autogestionnaires qui s'étaient alors exprimées trouvent à s'affirmer dans la contre-culture qui s'épanouit après la disparition du gauchisme politique (1972) par l'entremise de médias et des « nouveaux mouvements sociaux », féministes, régionalistes, écologistes, antimilitaristes, homosexue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mai-68/#i_2351

MARIE-CHRISTINE (1806-1878) reine d'Espagne

  • Écrit par 
  • Louis URRUTIA-SALAVERRI
  •  • 635 mots
  •  • 1 média

Fille de François I er , roi des Deux-Siciles, Marie-Christine de Bourbon épouse, en 1829, le roi d'Espagne, Ferdinand VII, plusieurs fois veuf. La première partie de son histoire est liée à ses amitiés libérales, à son influence bienfaisante en ce sens sur son royal mari, Ferdinand VII, qui, grâce à elle, proclama une amnistie qui permit à de nombreux libéraux exilés en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-christine/#i_2351

MARSEILLE JACQUES (1945-2010)

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 906 mots

L' historien Jacques Marseille, né le 15 octobre 1945 et décédé le 4 mars 2010, aura traversé les milieux sociaux et les idéologies au cours d'une existence placée sous le signe d'une ascension sociale continue. Titulaire, de 1989 à sa retraite en 2009, de la prestigieuse chaire d'histoire économique et sociale de la Sorbonne naguère occupée par Marc Bloch, il était issu d'une famille d'employés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-marseille/#i_2351

MAZZINI GIUSEPPE (1805-1872)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 1 340 mots
  •  • 1 média

L'une des grandes figures du xix e siècle politique et social. Originaire de Gênes où la Révolution française avait semé les germes du jacobinisme et fait de la cité ligure « le grand volcan de la liberté italienne » (G. Asproni), Mazzini fut moins marqué par son père Giacomo, professeur à la faculté de médecine, que par sa mère, Maria Drago, fe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuseppe-mazzini/#i_2351

MILL JOHN STUART (1806-1873)

  • Écrit par 
  • François TRÉVOUX
  •  • 2 882 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Option libérale et tendance socialiste »  : […] On a souvent relevé l'orientation socialiste de la pensée de Mill. On doit souligner cependant l'originalité de ce socialisme (si socialisme il y a) qui se définit par la maîtrise de l'homme sur lui-même. Sans doute Mill ne condamne-t-il pas systématiquement l'intervention des gouvernants et, sur la fin de sa vie, dans les dernières éditions de ses Principles of Political Economy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-stuart-mill/#i_2351

MONDIALISATION - Pour une régulation économique internationale

  • Écrit par 
  • Michel AGLIETTA
  •  • 8 103 mots

Dans le chapitre « Développer les institutions internationales sous responsabilité politique »  : […] L'action collective s'est construite après la Seconde Guerre mondiale sur le modèle de la « coopérative des nations ». Les ingrédients de son succès pendant deux décennies tiennent avant tout à une communauté de vue sur les préférences collectives des populations qu'ils représentaient des gouvernements occidentaux qui y participaient. Dans le contexte de la guerre froide et sous le traumatisme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mondialisation-pour-une-regulation-economique-internationale/#i_2351

NÉO-LIBÉRALISME ou NÉOLIBÉRALISME

  • Écrit par 
  • Liêm HOANG NGOC
  •  • 7 261 mots
  •  • 4 médias

Le terme de néo-libéralisme désigne le renouvellement des thèses économiques libérales à partir de la fin des années 1970. Les théories économiques libérales s'étaient d'abord développées à l'intérieur de l'économie politique classique, dont les figures de proue furent Adam Smith et David Ricardo. Elles ont été prolongées tout au long du xx e  siè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-liberalisme-ou-neoliberalisme/#i_2351

NIVELEURS ou LEVELLERS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 973 mots

L'appellation de niveleurs (en anglais levellers ) a été réservée, à partir de 1645, à ceux des révolutionnaires anglais qui, non contents de vouloir éliminer la monarchie encore incarnée par Charles I er , souhaitaient lui substituer une république où le peuple composé de tous les citoyens adultes serait souverain. Plus que des combattants de la libe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niveleurs-levellers/#i_2351

NUSSBAUM MARTHA (1947- )

  • Écrit par 
  • Marie GARRAU
  •  • 1 094 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La question de la vie bonne »  : […] Le livre qui fait connaître Nussbaum paraît en 1986. The Fragility of Goodness (1986 ; trad. fr. 2016) pose la question de la possibilité de la vie bonne pour des êtres vulnérables, en proie au besoin et exposés à la fortune. Nussbaum y examine la manière dont les Grecs ont répondu à ce problème en se concentrant sur les approches des poètes tragiques, de Platon et d’Aristot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martha-nussbaum/#i_2351

PARETO VILFREDO (1848-1923)

  • Écrit par 
  • Giovanni BUSINO
  •  • 3 059 mots

Dans le chapitre « Les systèmes économiques « purs » »  : […] La découverte de l'économie pure, discipline à laquelle, dès 1890, Pareto consacre désormais ses forces, n'est pas un hasard : c'est au fond la libération des misères de la vie quotidienne, le guide qui conduit au bonheur. L'économiste Maffeo Pantaleoni lui révèle Léon Walras et les équations de l'équilibre économique, monde parfait dans sa pureté formelle. C'est ainsi que commence à se construire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vilfredo-pareto/#i_2351

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 581 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « La formation des partis politiques »  : […] Les partis au sens moderne du terme n'apparurent qu'assez tardivement aux Pays-Bas. Jusqu'aux années 1870, les députés au Parlement agissaient à titre individuel. L'ascendant de Johann Rudolf Thorbecke conféra au courant libéral un caractère bien marqué. Par contre, le flou de la « sensibilité conservatrice » doit beaucoup à l'absence d'un centre libéral qui en aurait été l'âme. Les catholiques re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_2351

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 037 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le retour du politique »  : […] Le déclin des idéologies a contraint de repenser la vie démocratique confrontée à la victoire de l'économie capitaliste, qui internationalise les marchés et mondialise les conditions sociales, et à une crise des institutions politiques. Un courant d'approfondissement du libéralisme réactualise la pensée de Tocqueville (P. Manent, D. Raynaud, M. Gauchet). Des post-marxistes réinventent une analyse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie/#i_2351

PHYSIOCRATES

  • Écrit par 
  • Abel POITRINEAU
  •  • 4 077 mots

Dans le chapitre « Des résultats assez maigres »  : […] Turgot, plus libéral et moins « agromaniaque » que les disciples directs de Quesnay, entendait étendre à toute l'activité économique le bénéfice du principe « laisser faire, laisser passer » ; reprenant la tentative avortée faite par le contrôleur Bertin, favorable aux physiocrates (1764), il institua la liberté du commerce des grains et de leur exportation (sept. 1774) ; mais il supprima aussi le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physiocrates/#i_2351

POLITIQUE - Les régimes politiques

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 8 477 mots

Dans le chapitre « Régimes libéraux et régimes autoritaires »  : […] L'opposition entre pouvoir ouvert et pouvoir clos fournit le cadre général d'une classification des régimes ; mais, pour rendre compte avec exactitude des particularités qui distinguent les systèmes politiques présentement en vigueur dans le monde, elle appelle un certain nombre de précisions qui altèrent la pureté du schéma théorique. Certes, le pouvoir clos est une figure de l'autoritarisme alor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-les-regimes-politiques/#i_2351

POPULISME

  • Écrit par 
  • Pierre-André TAGUIEFF
  •  • 8 423 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Deux types de populismes : le protestataire et l'identitaire »  : […] Une première approche générale du populisme politique contemporain peut se fonder sur une distinction simple entre deux pôles – selon que le peuple est considéré comme dêmos ou comme ethnos  – du discours populiste ; l'un protestataire ou, plus précisément, protestataire-sociétal, l'autre identitaire ou identitaire-national, qui définit le noyau dur du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/populisme/#i_2351

PRESSE - Mythes et réalités de la liberté de la presse

  • Écrit par 
  • Francis BALLE
  •  • 3 355 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De la conquête d'une liberté aux réalités nouvelles »  : […] En 1835, Alexis de Tocqueville voyait dans la multiplication des journaux l'avènement d'une société nouvelle, moins individualiste certes, et plus attachée, selon lui, à l'égalité entre les hommes qu'aux progrès de la liberté. En 1894, Émile Zola instruisait le procès du journalisme naissant : « L'information, écrivait-il, a transformé le journalisme, tué les grands articles, tué la critique litt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-mythes-et-realites-de-la-liberte-de-la-presse/#i_2351

PROTECTIONNISME

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 6 508 mots

Dans le chapitre « Les avantages comparatifs »  : […] Les économistes de l'école classique, en particulier David Ricardo (1772-1823), rejettent la vision mercantiliste. Dans leur conception, la richesse d'une nation s'identifie non pas au stock d'or et d'argent détenu par l'État, mais à la masse des marchandises qu'elle peut consommer. Ricardo démontre que la suppression de tout obstacle à l'échange, en permettant à chaque pays de se spécialiser dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protectionnisme/#i_2351

PROTESTANTISME - Les Églises protestantes de la fin de la Réforme au début du XXe s.

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 1 942 mots

Dans le chapitre « Les mutations du XIXe siècle »  : […] Le xix e  siècle a été marqué par des mutations considérables qui étaient liées aux changements politiques ou territoriaux (de 1815) et à l'industrialisation, et qui ont eu pour caractéristiques la contestation des liens avec l'État, un puissant Réveil, une diversification considérable des tendances théologiques, la vitalité diaconale et missionna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protestantisme-les-eglises-protestantes-de-la-fin-de-la-reforme-au-debut-du-xxe-s/#i_2351

RÉGULATION, épistémologie

  • Écrit par 
  • Georges CANGUILHEM
  •  • 3 464 mots

Dans le chapitre « Régulation et société »  : […] À la fin de l' Essai sur le principe de population (1798), Malthus, à la recherche de moyens préventifs et curatifs pour accorder l'accroissement de la population aux ressources de subsistance, a nommé vis medicatrix rei publicae le principe de santé démographique, la prudence qu'en matière de reproduction inspire aux hommes le désir d'améliorer leur sor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regulation-epistemologie/#i_2351

RELIGION - Religion et État

  • Écrit par 
  • Louis de NAUROIS
  •  • 8 429 mots

Dans le chapitre « Les principes »  : […] Dès son accession à l'indépendance, la Belgique, dans sa Constitution de 1831, a répudié en matière religieuse le système napoléonien, qu'elle conservait pourtant en d'autres domaines. En vertu de cette constitution, l'État n'a pas le droit d'intervenir dans la nomination des ministres du culte, de les empêcher de correspondre avec leurs supérieurs ou de publier leurs actes. En France, la dénonci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-religion-et-etat/#i_2351

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Le rayonnement intellectuel »  : […] Si le rayonnement intellectuel est très réel, il n'a pas toujours été à la mesure des succès politiques et économiques. Il a pourtant été lui aussi particulièrement impressionnant. D'abord parce que la philosophie des Lumières est largement venue du Nord, s'est parfois propagée directement d'Angleterre vers la Suède et la Russie, a imprégné la pensée de Français qui, à l'instar de Voltaire ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_2351

SAY JEAN-BAPTISTE (1767-1832)

  • Écrit par 
  • Pierre-Louis REYNAUD
  •  • 1 066 mots

On reconnaît aujourd'hui en Say l'un des promoteurs de la pensée libérale. Les questions qu'il a posées, encore discutées dans tous les pays, comme sa fameuse « loi des débouchés », dépassent le cadre de l'histoire des idées économiques. D'autres points de vue sur les fondements sociologiques du développement économique conservent parfois une certaine actualité ; Say se trouve en effet à un car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-say/#i_2351

SMITH ADAM (1723-1790)

  • Écrit par 
  • Jacques WOLFF
  •  • 1 446 mots

Dans le chapitre « L'école classique »  : […] La Richesse des nations n'a jamais cessé d'être considérée comme une œuvre fondamentale. La première raison tient à l'ouvrage lui-même : œuvre de synthèse, elle ne contient rien de nouveau, mais toutes les connaissances économiques du temps sont présentées autour d'un concept central – la richesse nationale – en un système général et cohérent ; on ne se trouve plus en face d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam-smith/#i_2351

SUCRE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 7 241 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Vers un nouveau paysage sucrier européen »  : […] La nette limitation des exportations européennes de sucre et la large ouverture du marché intérieur européen aux importations font que l’Union européenne est devenue, après avoir longtemps été l’un des grands exportateurs mondiaux de cette denrée, l’un des principaux importateurs. Les PMA (pays les moins avancés) ont obtenu, dès 2001 et pour 2009, dans le cadre de l’initiative […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sucre/#i_2351

SYNDICALISME

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE, 
  • Thomas LOWIT
  •  • 13 169 mots

Dans le chapitre « Naissance du mouvement syndical »  : […] Trois caractéristiques marquent l'histoire du mouvement syndical ouvrier dans les grandes nations occidentales, les premières à s'industrialiser : une série de révoltes ouvrières, la lutte pour imposer une reconnaissance légale, les efforts pour trouver des formes d'organisation originales. Partout, les premières manifestations spécifiquement ouvrières sont violentes. Les nouvelles machines sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndicalisme/#i_2351

TABLEAU ÉCONOMIQUE, François Quesnay - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Annie L. COT
  •  • 1 096 mots

Dans le chapitre « La secte et les Lumières »  : […] Complété par les articles que Quesnay rédige pour l'Encyclopédie (« Fermiers », « Grains », « Hommes », « Impôts », « Évidence », « Droit naturel ») et par les deux ouvrages qu'il rédige en collaboration avec Mirabeau, Théorie de l'impôt (1760) et Philosophie rurale (1763), Tableau économique s'inscrit direc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tableau-economique/#i_2351

THATCHERISME ET REAGANOMICS

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 293 mots
  •  • 1 média

À la suite de la deuxième crise pétrolière, en 1979, la priorité est donné à la lutte contre l'inflation. Mais, au-delà, c'est toute une politique héritée de l'après-guerre et considérée comme défavorable au profit et à l'investissement qui est condamnée par Margaret Thatcher, au pouvoir en Grande-Bretagne de 1979 à 1990. Celle-ci mène une politique résolument libérale, hostile à tout l'héritage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thatcherisme-et-reaganomics/#i_2351

TIERS MONDE

  • Écrit par 
  • Sylvie BRUNEL, 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 15 071 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Des inégalités croissantes »  : […] Au-delà d'un constat global qui souligne les indéniables progrès effectués par les pays du Tiers Monde depuis les années 1950-1960, c'est sur les inégalités qu'il faut insister pour caractériser ces pays : elles n'ont cessé de se creuser durant la même période. Les inégalités sont sectorielles : en Zambie, les 10 p. 100 les plus riches de la population se partagent la moitié du revenu national, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tiers-monde/#i_2351

TOCQUEVILLE ALEXIS DE (1805-1859)

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 3 593 mots
  •  • 1 média

Dans une Europe livrée depuis quarante ans aux orages politiques soulevés par la Révolution française, Tocqueville apparaît comme la conscience du milieu du siècle. Avec une lucidité qui, aujourd'hui encore, nous étonne, il fait le point pour comprendre, et non pour juger, une force dont chacun pressentait, pour s'en réjouir ou s'en alarmer, qu'elle allait changer la face du monde. Cette force, c' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexis-de-tocqueville/#i_2351

TRADITIONALISME

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 1 029 mots

Éviter toute rupture avec la tradition, parce qu'elle est le siège de la vérité, préserver les anciennes formes et valeurs politiques, religieuses, morales, parce qu'elles sont l'expression spontanée des vrais besoins d'une société, telle est l'essence du traditionalisme. Il a, certes, existé dans l'histoire autant de traditionalismes que de traditions. Mais la tradition en tant que telle peut êtr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traditionalisme/#i_2351

TRAITÉ DE COMMERCE FRANCO-BRITANNIQUE

  • Écrit par 
  • Marie-France BAUD-BABIC
  •  • 269 mots

En octobre 1859, Michel Chevalier, polytechnicien passionné d'économie et connu pour ses conceptions libérales concernant les travaux publics et l'État, la concurrence et l'épargne, prend l'initiative d'aller consulter les responsables économiques britanniques, convertis au libre-échange depuis 1846 (suppression des corn laws ). À son retour, accompagné de Richard Cobden, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-de-commerce-franco-britannique/#i_2351

TRAITÉ D'ÉCONOMIE POLITIQUE, Jean-Baptiste Say - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 1 408 mots

Dans le chapitre « L'apparition de l'entrepreneur dans l'économie politique »  : […] L'analyse de la production constitue la partie la plus importante du Traité et le terrain sur lequel l'approche de Say est aussi la plus novatrice, dans la mesure où elle s'éloigne de la version matérialiste de Smith : « la production – dit-il – n'est pas une création de matière mais d'utilité ». L'utilité est le fondement de la valeur et le prix des choses mesure leur util […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-d-economie-politique/#i_2351

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 40 595 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Un modèle de développement économique dépendant »  : […] La crise économique qu'a connue la Turquie a atteint pendant la période 1977-1980 des proportions très graves. Le pays récoltait les fruits empoisonnés de la politique d'industrialisation poursuivie depuis la fin des années 1940, sous la pression conjuguée de la bourgeoisie industrielle turque et des intérêts étrangers. Avant la Seconde Guerre mondiale, la Turquie avait connu un développement aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turquie/#i_2351

Voir aussi

Pour citer l’article

Francis BALLE, « LIBÉRALISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberalisme/