1800 à 1850. Indépendances américaines

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Indépendance de l'Amérique ibérique. Puissance de l'Angleterre. Écrasement des révolutions européennes.


Le XIXe siècle procède dans une large mesure de la Révolution française et de la diffusion de ses idéaux.

C'est d'abord en Amérique latine que cette influence est sensible, débouchant sur l'émancipation des colonies espagnoles et portugaises. Elle conduit également à l'abolition progressive de l'esclavage et de la traite des Noirs.

Tandis que le congrès de Vienne de 1815 avait restauré sur le Vieux Continent un ordre fondé sur des principes dynastiques, ce sont des revendications libérales du même type qui enclenchent le mouvement des nationalités .

La désintégration de l'Empire ottoman est déjà largement amorcée lorsque déferle sur la plupart des capitales européennes le "Printemps des Peuples" de 1848.

Au même moment, les puissances occidentales se sont lancées dans une seconde phase de colonisation.
L'Empire chinois des Qing, dont le déclin s'affirme précocement, est contraint de s'ouvrir au commerce international.

La Grande-Bretagne, berceau de la révolution industrielle, profite de sa supériorité technique et de son hégémonie maritime pour jeter les bases de son nouvel empire, s'étendant aux Indes au Cap et dans l'océan Pacifique.