Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FUNÉRAIRE SCULPTURE

Articles

  • MICHEL-ANGE (1475-1564)

    • Écrit par Martine VASSELIN
    • 12 210 mots
    • 17 médias
    ...tombe de Jules II. Michel-Ange avait proposé au pape un monument indépendant à quatre faces, comme un arcus quadrifons romain, renfermant une chambre funéraire ovale et développant sur trois niveaux, éléments architectoniques, reliefs et figures en ronde bosse de grandeur naturelle : en bas, des ...
  • NAVARRE

    • Écrit par Roland COURTOT, Marcel DURLIAT
    • 4 091 mots
    • 1 média
    ...Pour son tombeau, le roi s'adressa en 1416 à un sculpteur de Tournai, Janin Lomme, qui depuis plusieurs années était son principal maître d'œuvres. L'artiste avait sans doute apporté de sa ville natale, patrie des « tombiers », le modèle du grand sarcophage à « pleurants » qu'il utilisa...
  • OCÉANIE - Les arts

    • Écrit par Jean GUIART
    • 8 910 mots
    • 1 média
    ...mis au point une technique de modelage, à base de matériaux exclusivement végétaux (fibres et sèves mélangées), permettant de réaliser des mannequins funéraires (rambaramb aux pieds de bambou, au corps taillé dans la base d'un tronc de fougère arborescente, aux bras formés de feuilles de bananiers enroulées,...
  • PALÉOCHRÉTIEN ART

    • Écrit par François BARATTE, Françoise MONFRIN, Jean-Pierre SODINI
    • 13 503 mots
    • 10 médias
    ...du ive siècle dans la peinture (date à laquelle paraît s'interrompre l'exploitation cimétériale des catacombes, et donc leur décor) et la fin du ive siècle dans la sculpture (interruption de la production des sarcophages historiés) : l'histoire de Jonas, le sacrifice d'Abraham, les...
  • PALMYRE

    • Écrit par Universalis, André LARONDE
    • 2 973 mots
    • 6 médias
    Ces tombeaux pouvaient recevoir des centaines de défunts, et ce sont eux qui nous ont conservé les meilleurs témoignages de la sculpture palmyrénienne, après la disparition des statues de bronze qui ornaient la ville. En effet, les loculi étaient fermés par des dalles carrées sur lesquelles se détachait...
  • PIGALLE JEAN-BAPTISTE (1714-1785)

    • Écrit par Georges BRUNEL
    • 454 mots
    • 1 média

    La carrière de Pigalle offre, au moins au départ, quelques analogies avec celle de Falconet. Presque contemporains, ils furent l'un et l'autre élèves de Lemoyne. Mais Pigalle est de ces hommes auxquels on dirait qu'une bonne étoile est attachée. Envoyé à Rome de 1736 à 1739, Pigalle parcourra...

  • PORTRAIT

    • Écrit par Galienne FRANCASTEL
    • 6 166 mots
    • 15 médias
    ...de manière à pouvoir contribuer au conditionnement de sa vie posthume, à laquelle le défunt devait accéder à travers une résurrection. Une « chambre à statues » (le serdab) aménagée à l'intérieur du tombeau contenait une statue qui, après la mort du maître du sépulcre, devait recevoir son ...
  • PRÉAULT ANTOINE AUGUSTIN dit AUGUSTE (1809-1879)

    • Écrit par Sylvain BELLENGER
    • 1 238 mots

    Né et mort à Paris, Auguste Préault incarne l'archétype de l'artiste romantique. Sa légende, celle du génie en butte à la reconnaissance, est servie par une personnalité hors du commun et une sociabilité féconde qui en firent une des grandes figures du Paris de la bohème. Son œuvre est tendue vers...

  • PRIEUR BARTHÉLEMY (1536-1611)

    • Écrit par Pierre DU COLOMBIER
    • 312 mots

    Sculpteur français de religion réformée, dont la fille Madeleine épousa le sculpteur Guillaume Dupré, Prieur est nommé en 1594 sculpteur du roi, au détriment de Germain Pilon fils. On le trouve, cette même année, travaillant au Louvre, à la décoration de l'aile sud de la Grande Galerie, mais...

  • RELIEFS FUNÉRAIRES GRECS

    • Écrit par Bernard HOLTZMANN
    • 1 395 mots
    • 2 médias

    Si l'on excepte le groupe, d'ailleurs isolé et mystérieux dans l'art mycénien, des grandes stèles en calcaire qui signalaient les tombes royales du premier cercle funéraire de Mycènes (~ xvie s.), la coutume d'installer sur les tombes des stèles à décor peint ou sculpté...

  • REPRODUCTION DES ŒUVRES D'ART - Les copies dans la sculpture antique

    • Écrit par Bernard HOLTZMANN
    • 3 986 mots
    • 1 média
    ...il lui revient de choisir un type de corps compatible avec la tête-portrait, afin que la statue présente une certaine unité. Dans le domaine de l'art funéraire, plus industrialisé, l'adaptation est différente : les ateliers disposaient d'un stock de statues toujours prêtes dont seul le visage inachevé...
  • RICHIER LIGIER (1500 env.-av. 1567)

    • Écrit par Jean-René GABORIT
    • 474 mots
    • 2 médias

    Né à Saint-Mihiel en Lorraine sans doute dans les dernières années du xve siècle, Ligier Richier acquit, semble-t-il, très rapidement une grande réputation de sculpteur puisque, selon un texte de 1532, on le tenait alors pour « le plus expert et meilleur ouvrier en dict art que l'on vit...

  • SAN AGUSTÍN CULTURE

    • Écrit par Susana MONZON
    • 480 mots

    Cette culture s'est développée près des sources du Magdalena (département du Huila), dans le sud-ouest de la Colombie. Mal connue, elle semble s'être développée entre ~ 500 et 1100 après J.-C.( ?). Les structures funéraires et la statuaire y sont exceptionnelles (environ 300 sculptures...

  • SARCOPHAGES À SCÈNES DIONYSIAQUES OU MILITAIRES (Rome)

    • Écrit par Gilles SAURON
    • 262 mots

    La tradition romaine de l'incinération, qui s'est maintenue, sauf dans certaines grandes familles (celle des Scipions, par exemple), durant la République et le premier siècle de l'Empire, a laissé progressivement la place à l'inhumation à partir du règne de Trajan (98-117). Trois centres de production...

  • SCULPTURE - Catégories

    • Écrit par Jean-René GABORIT
    • 3 354 mots
    • 4 médias
    ...fonction sociale, à un choix collectif, appuyé sur une sorte de consensus général : ainsi en est-il de la sculpture sacrée, de la sculpture religieuse, de la sculpture funéraire, de la sculpture commémorative, et même, dans une certaine mesure, du portrait, de la petite sculpture d'appartement et de la ...
  • SÉPULTURE

    • Écrit par Roland MARTIN
    • 4 539 mots
    • 11 médias
    ...L'élément extérieur le plus simple est constitué par la stèle, parfois totalement aniconique, plus souvent animée d'un décor peint, gravé ou sculpté : simple colonne ou dalle aux contours bien dessinés, elle peut s'accroître en proportions et en complexité pour se charger de reliefs évoquant...
  • SHAANXI FOUILLES DU

    • Écrit par Ching-lang HOU
    • 967 mots
    • 2 médias

    Situé au pied du versant nord du mont Li dans le district de Lintong, province du Shaanxi, le mausolée de l'empereur Shihuang (~ 259-~ 210) des Qin compte parmi les sites historiques les plus connus en Chine. Il n'en reste aujourd'hui qu'un tumulus de quelque 40 mètres de hauteur. Cependant,...

  • SLODTZ LES

    • Écrit par François SOUCHAL
    • 807 mots
    • 1 média

    Famille de sculpteurs. Sébastien Slodtz, le père (1655-1726), est d'origine flamande ; il s'établit dans la capitale française à une date inconnue, devient disciple de Girardon et reçoit dès 1686 des commandes importantes pour le parc de Versailles : Annibal comptant les...

  • STOSS VEIT (1438 ou 1447-1533)

    • Écrit par Victor BEYER
    • 663 mots

    Les origines de Veit Stoss sont obscures, tout comme les conditions de sa formation de sculpteur et de peintre. Né à Nuremberg vers le milieu du xve siècle (on a proposé les dates de 1438 ou de 1447) d'une famille sans doute originaire de la ville, il s'y marie, mais son activité se partagera...

  • STUC

    • Écrit par Nicole BLANC
    • 3 864 mots
    • 2 médias
    Recouverte par la basilique Saint-Pierre de Rome, la nécropole païenne qui se développe à partir d'Hadrien renferme la grande tombe de Valerius Herma, dont la couverture en relief totalement historiée est datée des années 160 après J.-C. ; des personnages en haut relief, traités en pied comme des statues...