MYCÈNES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

-2000 à -1000. Les empires du Bronze

-2000 à -1000. Les empires du Bronze
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Groupe mycénien

Groupe mycénien
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tête , art mycénien

Tête , art mycénien
Crédits : Ancient Art and Architecture Collection, Bridgeman Images

photographie

Site de Mycènes

Site de Mycènes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Centrée sur la Crète et rayonnant sur la mer Égée vers 2000 avant J.-C., la civilisation minoenne va connaître le déclin à la suite des conquêtes menées par les Mycéniens, à partir de 1600 avant J.-C. De ses racines helladiques et des influences minoennes qui vont suivre, Mycènes conserve de nombreux traits architecturaux, notamment dans l'art du palais. L'art mycénien puise son inspiration dans les motifs de l'art minoen, avec lequel on l'a longtemps confondu. Cette faculté d'assimilation est d'ailleurs une de ses caractéristiques.

Le récit homérique et son illustration par les premières fouilles de Heinrich Schliemann ont valu à Mycènes de donner son nom à la civilisation qui s'épanouit dans le Péloponnèse, en Grèce centrale et en Thessalie durant la période baptisée Helladique récent (1550-1050 av. J.-C.). À juste titre, car c'est à Mycènes, plus encore qu'à Troie, que Schliemann a jeté les bases de l'archéologie du monde égéen préhistorique. Mycènes « riche en or », comme le chantait Homère, était bien une réalité. Mais cette réalité si brillante, avec les ors, les armes et les parures des premiers tombeaux découverts par Schliemann, avec les remparts cyclopéens et les tombes monumentales en forme de tholos, ne va pas cesser, pendant près d'un siècle, d'occulter les autres visages de la Grèce mycénienne.

-2000 à -1000. Les empires du Bronze

-2000 à -1000. Les empires du Bronze

vidéo

Âge du bronze. Expansion de l'architecture collective. Apogée de l'Égypte. Au IIe millénaire s'épanouissent les grandes civilisations de l'Âge du bronze. En Mésopotamie d'abord, où rayonne brièvement le premier Empire babylonien, avec Hammourabi et son célèbre code… 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Avant Mycènes, l'art minoen

L'art minoen, comme l'art mycénien qui en dérive, est essentiellement un art palatial. C'est l'apparition des palais crétois, vers 2000 avant J.-C., qui a permis la création d'un art original issu de la tradition égéenne du Bronze ancien ; c'est dans ce cadre que les artistes ont pu se spécialiser, collaborer et bénéficier des contacts que l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., ancien secrétaire de l'École française d'Athènes
  • : professeur émérite à l'université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand

Classification


Autres références

«  MYCÈNES  » est également traité dans :

ACHÉENS

  • Écrit par 
  • Andrée POUGET
  •  • 2 530 mots

Dans le chapitre « Le monde achéen »  : […] de principautés d'importance diverse, il n'est pas possible d'affirmer qu'il s'agissait d'un empire unifié autour d'une capitale : Mycènes, la plus puissante des villes achéennes au xiiie siècle. Nous n'avons aucune trace d'un tribut payé au souverain de celle-ci par les autres princes : au contraire, Argos, Cnossos, Pylos, Tirynthe, pour ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acheens/#i_904

APPAREIL, architecture

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 4 321 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'appareil cyclopéen »  : […] propre aux civilisations vigoureuses de la protohistoire ; les vestiges les plus admirés appartiennent aux forteresses célèbres de Mycènes, de Tirynthe dont la construction remonte au milieu du deuxième millénaire avant notre ère, ou aux fortifications et aux palais des princes hittites dans leur capitale de Boghaz Köy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-architecture/#i_904

ATRÉE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 386 mots

leur ville natale. Alcathoos se rend à Mégare, tandis qu'Atrée et Thyeste s'arrêtent à Mycènes. Les habitants de la cité doivent choisir l'un des deux frères comme roi. Thyeste, qui a séduit Aéropé, la femme d'Atrée, propose que celui qui présentera une toison d'or remportera le trône. Atrée, qui avait autrefois trouvé une telle toison, accepte, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atree/#i_904

BIJOUX

  • Écrit par 
  • Sophie BARATTE, 
  • Catherine METZGER, 
  • Évelyne POSSÉMÉ, 
  • Elisabeth TABURET-DELAHAYE, 
  • Christiane ZIEGLER
  • , Universalis
  •  • 6 088 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Antiquité grecque, étrusque et romaine »  : […] J.-C.) qui constitue une première période très brillante dans le domaine de l'orfèvrerie. Mycènes est décrite par Homère comme une ville riche en or, et les fouilles des tombes princières ont mis au jour des objets d'une richesse exceptionnelle : armes incrustées et vaisselle d'une grande qualité d'exécution. À cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bijoux/#i_904

CHADWICK JOHN (1920-1998)

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 1 091 mots

publiant une centaine d'articles sur l'organisation des archives, sur le grec mycénien et sur la société mycénienne. Sa curiosité était sans limite : il aimait comparer les mycénologues à des agents secrets qui, en recoupant des informations apparemment insignifiantes, cherchent à « tout savoir sur les Mycéniens ». Réservé sur les interprétations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-chadwick/#i_904

CRÈTE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude POURSAT
  •  • 3 932 mots
  •  • 7 médias

notamment vers 1700 puis vers 1450, est étroitement liée, à partir de 1450, à celle de la puissance de Mycènes, qui s'impose alors dans le bassin égéen : tout en gardant son originalité propre, la Crète devient une province mycénienne dont le destin sera comparable à celui des autres régions de la Grèce et qui déclinera après 1200. Après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crete-antique/#i_904

DORIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 2 103 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mythe moderne »  : […] fascination pour les Doriens comme représentants particulièrement purs de la race aryenne n'a, heureusement, jamais été générale, mais les données archéologiques progressivement rassemblées à partir des fouilles d'Heinrich Schliemann, à Mycènes en 1874, ont, dans un premier temps, conduit beaucoup d'historiens, même très sensés, à faire de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/doriens/#i_904

ÉGÉEN MONDE

  • Écrit par 
  • Olivier PELON
  •  • 11 173 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les tombes à fosse »  : […] Soudain, sans que rien l'ait annoncée, apparaît à Mycènes vers 1650 avant J.-C. une civilisation brillante, dont la richesse contraste avec la pauvreté de la civilisation mésohelladique ; l'une et l'autre vont coexister pendant un siècle au moins, Mycènes conservant pour elle seule sa prospérité nouvelle. De cette civilisation, nous ne connaissons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monde-egeen/#i_904

HELLADIQUE ARCHÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • René TREUIL
  •  • 4 118 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le début de l'Helladique récent (1550-1450 av. J.-C.) »  : […] destructions, n'a été connue pendant longtemps qu'à travers les tombes « royales » de Mycènes et leur très riche mobilier. Mais on découvre aujourd'hui, peu à peu, les aspects moins spectaculaires qu'elle a revêtus ailleurs, ainsi que les cheminements qui conduisent ensuite à la civilisation mycénienne proprement dite, sans qu'intervienne – à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-helladique/#i_904

HOMÈRE

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER, 
  • Gabriel GERMAIN, 
  • Michel WORONOFF
  •  • 12 024 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Homère et l'histoire »  : […] de Troie, puis, en Argolide, Mycènes et Tirynthe. La mise au jour, à Hisarlik, d'une bourgade ravagée par le feu, la découverte à Mycènes de tombes royales riches en objets d'or, attestant une civilisation opulente, étaient autant de faits qui venaient tout d'un coup témoigner que Troie avait été réellement prise et qu'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homere/#i_904

MASQUE EN OR, DIT D'AGAMEMNON (Grèce)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 205 mots
  •  • 1 média

Trouvé en août 1876 dans la tombe à fosse V du « cercle A » de Mycènes, ce masque a été attribué par Heinrich Schliemann, égaré par sa passion pour les épopées d'Homère, à la dépouille du roi Agamemnon, qui a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masque-en-or-dit-d-agamemnon/#i_904

MÉGARON

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 267 mots
  •  • 1 média

Grande salle rectangulaire à foyer central circulaire, le mégaron semble avoir été le premier type d'habitation chez les proto-hellènes (Mycéniens). Le toit, ouvert au-dessus du foyer, était soutenu par quatre colonnes ou par des piliers. Connu aussi bien à Dimini (Thessalie) et à Otzaki (culture de Sesklo) qu'en Asie antérieure (Jéricho, Byblos, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/megaron/#i_904

MYCÉNIENNE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 199 mots
  •  • 1 média

La civilisation mycénienne a été ainsi appelée du nom de Mycènes (Argolide), son premier site à avoir été fouillé (1874). Sa phase finale, durant l'Helladique Récent III B (1300-1200) est bien connue, grâce au déchiffrement, en 1952, de l'écriture linéaire B, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-mycenienne/#i_904

MYLONAS GEORGE (1898-1988)

  • Écrit par 
  • Pascal DARCQUE
  •  • 460 mots

1951, les recherches archéologiques de George Mylonas prennent une nouvelle orientation. Il participe à la fouille du second cercle des tombes de Mycènes (1951-1955) et dirige celle du cimetière ouest d'Éleusis (1952 1957). La publication de ces deux ensembles démontre que les innovations (architecture funéraire et artisanat) marquant le début de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-mylonas/#i_904

RITUEL FUNÉRAIRE ARISTOCRATIQUE (Grèce antique)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 610 mots

La découverte à Mycènes, en 1876, d'un groupe de tombes d'une richesse extraordinaire (« cercle A ») avait marqué une étape capitale dans la connaissance de la haute Antiquité grecque : dans l'enthousiasme de sa découverte, Heinrich Schliemann, dont le grand principe était de se fier au texte d'Homère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rituel-funeraire-aristocratique/#i_904

ROUTES DE L'AMBRE (Europe protohistorique)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 1 410 mots

épée sont décrits dans L'Iliade, à propos d'Achille, par exemple, c'est-à-dire à la fin de l'Âge du bronze. Sur le vase peint aux guerriers trouvé à Mycènes et qui date du xxie siècle avant J.-C., des hommes portant ce type d'armement sont représentés. Il ne leur manque que l'épée maniée par des guerriers figurés sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/routes-de-l-ambre/#i_904

SCHLIEMANN HEINRICH (1822-1890)

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 425 mots

Fondateur de l'archéologie préhellénique. Fils d'un pasteur ruiné, autodidacte complet, l'Allemand Heinrich Schliemann révéla très jeune ses grandes qualités intellectuelles en apprenant seul plusieurs langues anciennes et orientales ainsi qu'une quinzaine de langues vivantes. Très doué pour le commerce, il dirigea une importante société en Russie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heinrich-schliemann/#i_904

Voir aussi

Pour citer l’article

Pascal DARCQUE, Jean-Claude POURSAT, « MYCÈNES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycenes/