SHAANXI FOUILLES DU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Situé au pied du versant nord du mont Li dans le district de Lintong, province du Shaanxi, le mausolée de l'empereur Shihuang (~ 259-~ 210) des Qin compte parmi les sites historiques les plus connus en Chine. Il n'en reste aujourd'hui qu'un tumulus de quelque 40 mètres de hauteur. Cependant, le célèbre historien Sima Qian (~ 145-env. ~ 86) a consacré un passage exceptionnellement long aux travaux du mausolée dans ses Mémoires historiques : « Le neuvième mois [de l'an ~ 209], on enterra Shihuang dans la montagne Li. Dès le début de son règne, Shihuang avait fait creuser et aménager la montagne Li. Puis, quand il eut réuni dans ses mains tout l'empire, il y envoya travailler plus de sept cent mille forçats, on creusa le sol jusqu'à l'eau ; on y coula du bronze et on y apporta le sarcophage ; des palais, [des bâtiments pour] toutes les administrations, des ustensiles merveilleux, des joyaux et des objets rares y furent transportés et enfouis [...] Des artisans reçurent l'ordre de fabriquer des arbalètes et des flèches automatiques ; si quelqu'un avait voulu faire un trou et s'introduire [dans la tombe], elles lui auraient soudain tiré dessus. On fit avec du mercure les cent cours d'eau, le Jiang, le He et la vaste mer ; des machines le faisaient couler et se le transmettaient les unes aux autres. En haut étaient représentés tous les signes du ciel ; en bas toute la disposition géographique. On fabriqua avec de la graisse de renyu des torches qu'on avait calculé ne pouvoir s'éteindre de longtemps [...] On planta des herbes et des plantes pour que [la tombe] eût l'aspect d'une montagne » (d'après la traduction d'E. Chavannes, Paris, 1895-1905).

Guerriers de Qin Shi Huangdi

Photographie : Guerriers de Qin Shi Huangdi

Plus de sept mille statues en terre cuite furent découvertes à l'extérieur de la sépulture du Premier Empereur Qin Shi Huangdi (259 av. J.-C.-210 av. J.-C.) des Qin, dans le district de Lintong, province du Shaanxi, Chine. 

Crédits : Keren Su/ China Span LLC/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Ainsi, nous savons que la plupart des constructions du mausolée sont souterraines. Depuis 1925, des statues en terre cuite, presque grandeur nature, ainsi que des éléments de bâtiments, briques, tuiles et leurs embouts, canalisations, ont été retrouvés çà et là près du tumulus. Depuis 1974, plusieurs découvertes majeures se sont succédé, à commencer par celle qui est faite lors du forage d'un puits à 2 kilomètres à l'est du tumulus : une vaste fosse contenant environ six mille statues funéraires de guerriers et de chevaux ainsi que des chars. Deux autres fosses, dites no 2 et no 3, ont été exhumées au nord de la première. Enfin, en 1980, les archéologues ont mis au jour deux voitures en bronze, peintes et tirées chacune par quatre chevaux, déposées dans une fosse creusée dans le flanc du tumulus. La fosse no 1 est un rectangle de 230 mètres d'est en ouest et de 62 mètres du nord au sud. Elle abritait, recouverte d'une couche de terre de 4,6 à 6,5 m d'épaisseur, une construction souterraine de quelque 14 260 mètres carrés. Seule l'extrémité orientale de la fosse no 1 a été fouillée, de mai 1978 à septembre 1981.

On dégagea cinq galeries d'accès en plan incliné vers l'est, un couloir du nord au sud et le début de onze couloirs d'est en ouest, aux charpentes en bois carbonisées par le feu, au sol recouvert de briques à motif de cordages.

Sur cette seule superficie de 2 000 mètres carrés, 1 119 terres cuites ont été mises au jour : 1 087 guerriers grandeur nature, de 1,75 à 1,86 m de hauteur, munis les uns d'arcs et de flèches, les autres de coutelas, de lances, d'arbalètes en bronze ; et 32 chevaux, également grandeur nature et en terre cuite, attelés par groupes de quatre à huit chars en bois laqué et finement décoré. Selon des estimations, il s'agit du simulacre d'une phalange complète en formation rectangulaire, soit environ 6 000 guerriers. Ces statues ont été exécutées une à une, certaines parties étant moulées, d'autres modelées, et certains détails gravés. La tête, les mains et le corps ont été façonnés séparément avant d'être scellés. Une décoration polychrome fut ajoutée à froid après la cuisson, mais peu de traces en subsistent. D'un style simple, réaliste, ces guerriers ont des proportions correctes, la tête représentant le septième du corps ; les détails, en particulier les coiffures et les armures, sont exécutés avec finesse et exactitude. L'âge et les expressions diverses sont remarquablement rendus. Les coursiers eux aussi semblent vivants : le regard vers l'avant, les oreilles dressées, la crinière flottant librement et les crins de la queue noués pour faciliter le galop. Parmi les 7 000 autres objets découverts au cours de ces mêmes fouilles, mentionnons des armes de bronze très précieuses : [...]

Soldats du mausolée de Qin Shi Huangdi, Chine

Photographie : Soldats du mausolée de Qin Shi Huangdi, Chine

Quelques guerriers en terre cuite découverts à l'extérieur de la sépulture de l'empereur Shi huangdi (259 av. J.-C.-210 av. J.-C.) des Qin, dans le district de Lintong, province du Shaanxi, Chine. Parmi les soldats de la fosse, on compte des officiers et des chevaux en terre cuite. 

Crédits : Jarno Gonzalez Zarraonandia/ Shutterstock

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Guerriers de Qin Shi Huangdi

Guerriers de Qin Shi Huangdi
Crédits : Keren Su/ China Span LLC/ Corbis/ Getty Images

photographie

Soldats du mausolée de Qin Shi Huangdi, Chine

Soldats du mausolée de Qin Shi Huangdi, Chine
Crédits : Jarno Gonzalez Zarraonandia/ Shutterstock

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : licenciée à l'université normale de Taïwan, section des beaux-arts

Classification

Autres références

«  SHAANXI FOUILLES DU  » est également traité dans :

MAUSOLÉE DU PREMIER EMPEREUR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 183 mots

— 221 Début des travaux de construction du mausolée, mobilisant plus de 700 000 ouvriers, selon l'historien Sima Qian (env. — 135-env. — 93)— 210 Mort du Premier empereur. En sa compagnie, et sans doute à proximité de sa tombe, seraient enterrés une partie des ouvriers ayant participé à la construction du ma […] Lire la suite

TUMULUS DE QIN SHIHUANGDI (Chine)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 137 mots
  •  • 3 médias

À une cinquantaine de kilomètres à l'est de Xi'an, dans la province du Shaanxi, s'élève le tumulus abritant la tombe du Premier empereur, Qin Shi Huangdi. Il domine la campagne environnante de ses 47 mètres, mais devait être deux fois plus haut à l'origine. La tombe était entourée de deux enceintes renfermant des temples […] Lire la suite

Pour citer l’article

Ching-lang HOU, « SHAANXI FOUILLES DU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/fouilles-du-shaanxi/