Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

REPRÉSENTATION THÉÂTRALE

Articles

  • ACTEUR

    • Écrit par Dominique PAQUET
    • 6 815 mots
    • 2 médias
    ...travail quasi spirituel : la libération de la peur permet à la fois la confiance dans les possibilités créatrices du corps et l'ouverture de l'auto-analyse. Après les exercices corporels, un travail collectif est mené sur la pièce, travail sur les signes puis sur leur organisation en structure. La composition...
  • APPIA (A.) - (repères chronologiques)

    • Écrit par Jean CHOLLET
    • 424 mots

    1862 1er septembre, naissance d'Adolphe, François, Appia à Genève.

    1880-1890 Études musicales à Genève, Leipzig, Paris et Dresde. En 1882, il se rend pour la première fois à Bayreuth, où il assiste à une représentation de Parsifal.

    1891-1892 Appia rédige ses premières réflexions,...

  • ARABE (MONDE) - Littérature

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH, Hachem FODA, André MIQUEL, Charles PELLAT, Hammadi SAMMOUD, Élisabeth VAUTHIER
    • 29 245 mots
    • 2 médias
    ...type économique ou politique qui ne laissent que peu de place à une parole libre et novatrice. Mais on peut aussi pointer du doigt le rapport qui lie le texte théâtral et les impératifs de la représentation. Le texte écrit a trop souvent la prédominance sur le jeu des acteurs et la mise en scène.
  • ARTAUD ANTONIN (1896-1948)

    • Écrit par Paule THÉVENIN
    • 3 392 mots
    • 1 média
    ...dire sang pour tout le monde. Mais théâtre de la cruauté veut dire théâtre difficile et cruel d'abord pour moi-même. Et, sur le plan de la représentation, il ne s'agit pas de cette cruauté que nous pouvons exercer les uns contre les autres en nous dépeçant mutuellement les corps, en sciant...
  • ARTS DE LA RUE

    • Écrit par Emmanuel WALLON
    • 6 872 mots
    • 2 médias
    ...amateurs de concerts ou de musées. Ce public, plus jeune et plus féminin, s'avère nettement plus instruit et plus assidu que la moyenne des Européens. La sortie à l'air libre n'apporte donc pas d'issue définitive aux paradoxes de l'art « élitaire pour tous », ni de solution sûre aux dilemmes de la «...
  • COMÉDIE MUSICALE

    • Écrit par Laurent VALIÈRE
    • 5 973 mots
    • 6 médias

    Une histoire, et tout à son service : dialogues, chansons, chœurs, danses... La comédie musicale, ou musical, pièce de théâtre total, principale contribution des États-Unis à l'art de la représentation, est un genre typiquement américain, qui, à Broadway, dépasse en popularité les pièces de théâtre...

  • COMÉDIEN (PARADOXE DU)

    • Écrit par Bernard CROQUETTE
    • 996 mots

    Célèbre paradoxe (c'est-à-dire au sens indiqué par l'Encyclopédie : « proposition absurde en apparence, à cause qu'elle est contraire aux opinions reçues, et qui, néanmoins, est vraie au fond ») formulé par Diderot dans un dialogue posthume dont le titre exact est ...

  • DÉCLAMATION, théâtre

    • Écrit par Dominique PAQUET
    • 901 mots

    Issue directement de la rhétorique latine, telle que Cicéron et Quintilien l'ont recueillie des Grecs, la déclamation relève de la pronunciatio, moment ou partie du discours qui enseigne à l'orateur l'usage efficace de sa voix en fonction de la forme et du style, du but à atteindre...

  • ENGEL ANDRÉ (1947- )

    • Écrit par David LESCOT
    • 921 mots

    Philosophe de formation, André Engel abandonne l'enseignement pour rejoindre le Théâtre de l'Espérance de Jean-Pierre Vincent et de Jean Jourdheuil. Il participe à la réalisation de Dans la jungle des villes, de Brecht (1972), puis signe la mise en scène de Don Juan et Faust, de...

  • GLOBE THÉÂTRE DU

    • Écrit par Andrew GURR
    • 2 402 mots
    Il convient de préciser queles représentations de l'époque n'avaient absolument rien à voir avec la façon dont nous est aujourd'hui montré Shakespeare, notamment à l'écran. Les pièces se jouaient l'après-midi, à la lumière du jour, avec le public entourant la scène de tous les côtés. Il n'y avait pas...
  • GROTOWSKI JERZY

    • Écrit par Raymonde TEMKINE
    • 2 707 mots
    Grotowski se veut artisan et non artiste. Dans son « théâtre pauvre », il n'y a plus de scène ni de salle distinctes, ou de décors construits, mais une aire de jeu utilisée pour chaque spectacle de la façon qui lui est nécessaire. Akropolis intègre les spectateurs à l'intérieur de la...
  • ILLUSION THÉÂTRALE

    • Écrit par Elsa MARPEAU
    • 940 mots

    L'illusion désigne généralement une fiction que l'on tient pour vraie. Elle possède un sens optique, moral et métaphysique – trois sens d'ailleurs conjoints dès Platon. Celui-ci distingue en effet le monde des apparences sensibles et celui des Idées, c'est-à-dire le réel perceptible...

  • JEU (théâtre)

    • Écrit par Olivier NEVEUX
    • 1 358 mots
    • 1 média
    ...à cette activité. Il est possible d'affirmer que, a contrario du jeu de l'enfant, il a besoin d'un partenaire qui soit lui aussi, à sa manière, joueur. Les spectateurs sont eux-mêmes placés en état de jeu : ils accréditent ce qu'ils voient, jouent à y croire, en acceptent les conventions. Différentes...
  • L'ŒUVRE D'ART VIVANT, Adolphe Appia

    • Écrit par Jean CHOLLET
    • 276 mots

    Scénographe, metteur en scène, praticien et théoricien suisse, Adolphe Appia (1862-1928), est à l'origine des plus profondes évolutions scéniques du théâtre moderne. Sa réflexion s'amorce en réaction à la représentation du drame wagnérien, qui trahit à ses yeux l'esprit de l'œuvre, par un excès...

  • MYSTÈRES, théâtre médiéval

    • Écrit par Henri REY-FLAUD
    • 1 538 mots
    Le théâtre vise alors à reporter les acteurs et les spectateurs à l'origine du monde et de la création, qui garantit la « réalité » des valeurs sur lesquelles repose la société entière. L'acteur n'est plus lui-même, mais véritablement le Christ qui meurt sur la Croix pour le rachat...
  • PARADOXE SUR LE COMÉDIEN (D. Diderot) - Fiche de lecture

    • Écrit par Anouchka VASAK
    • 1 049 mots
    C'est aussi, propose P. Lacoue-Labarthe, que le Paradoxe sur le comédien nous invite à une réflexion sur la mimésis : s'y voit posée la nécessité d'un retrait du sujet – car point de « je » arrêté chez Diderot, le Premier interlocuteur ne pouvant être assimilé à l'auteur –, condition préalable...
  • PERFORMANCE, art

    • Écrit par Daniel CHARLES
    • 19 262 mots
    • 1 média
    ...caractère subjectif et qu'elle n'ait son être que dans la subjectivité de ceux qui la célèbrent ; au contraire, on célèbre la fête parce qu'elle est là ». La représentation théâtrale – et, ajouterons-nous, la performance – participe de la même économie : certes, elle n'existe que si elle s'adresse à des spectateurs....
  • PLAUTE (env. 254-184 av. J.-C.)

    • Écrit par Barthélemy A. TALADOIRE
    • 2 543 mots
    ...des maîtres de la comédie hellénique, et cela pour la plus grande joie d'un parterre mélangé, mais non point grossier, comme on l'a souvent prétendu. L'installation matérielle des spectacles était sommaire : une estrade en bois, sorte d'échafaud in tempus structum, suivant l'expression...
  • PSYCHODRAME

    • Écrit par Daniel WIDLÖCHER
    • 3 570 mots

    La représentation dramatique ne procure pas seulement une émotion esthétique. Elle mobilise souvenirs, sentiments et imagination. Aristote a, le premier, étudié ses effets psychologiques en soulignant la valeur cathartique de l'action théâtrale : le thème joué suscite chez le spectateur des émotions...

  • SCÉNOGRAPHIE

    • Écrit par Jean CHOLLET
    • 6 524 mots
    • 3 médias

    Créer l'espace nécessaire à la représentation dramatique, évoquer les lieux de son action ou en prolonger le sens, par la voie de l'illusion, de l'illustration, du symbolisme, du naturalisme ou de l'abstraction. Déterminer une spatialité nécessaire au jeu du comédien et...

Médias

Laurence Olivier

Laurence Olivier

<em>L'École de la médisance</em>, Sheridan

L'École de la médisance, Sheridan

Sacha Guitry et Yvonne Printemps

Sacha Guitry et Yvonne Printemps