Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ROMAINE RELIGION

Articles

  • ÉNÉE

    • Écrit par Universalis
    • 837 mots

    Prince troyen légendaire, fils de la déesse Aphrodite et du mortel Anchise, Énée joue un rôle prépondérant dans la guerre de Troie contre les Grecs, n'étant surpassé en valeur que par son cousin Hector. Dans L'Iliade, Homère suggère qu'Énée ne goûtait guère cette position subalterne,...

  • EVOCATIO, religion romaine

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 524 mots

    Le terme latin « evocatio » désigne, dans le monde romain, l'acte de procédure religieuse par lequel les dieux d'une cité ennemie sont sollicités, au moment de l'assaut final, d'« abandonner le territoire, les temples, les cultes et la ville » de l'ennemi, pour accorder leur préférence « au territoire,...

  • FASTES & NÉFASTES JOURS

    • Écrit par Jean-Claude DUMONT
    • 421 mots

    Sur les fastes (fasti, calendriers romains, proprement : liste des jours fastes), l'indication de chaque jour est accompagnée de l'un des sigles suivants : F, C, N, NP, EN, Q.ST.D.F., Q.R.C.F. Ces sigles marquent le caractère du jour et correspondent à une division fondamentale du temps entre jours...

  • FAUNUS & DIVINITÉS RUSTIQUES

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 604 mots
    • 1 média

    Le domaine de Faunus, divinité romaine, inquiétante et complexe, est proprement rural : champs, prés, forêts, par opposition à tout ce qui est urbain. Son pouvoir est à la fois nécessaire et redoutable pour l'homme ; son aire d'action englobe tout un secteur indispensable à la survie de la société...

  • FESCENNINS CHANTS

    • Écrit par Alain LABROUSSE
    • 225 mots

    Les Fescennini versus, ou encore carmina Fescennina, étaient des dialogues satiriques en vers latins appartenant à l'ancien fonds italique. Ils étaient chantés par des danseurs masqués lors des vendanges, des moissons et probablement à l'occasion d'autres fêtes rustiques. Ils ressemblaient aux chansons...

  • FÉTIAUX

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 470 mots

    Membres d'un groupe, ou collège, de vingt prêtres (fetiales) chargé d'assurer à Rome la garantie de Jupiter vis-à-vis d'un ennemi, au moment de la déclaration d'une guerre ou de la conclusion d'un traité. L'institution de ce sacerdoce spécialisé répondait au besoin...

  • FIDES

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 646 mots

    « Numa, écrit Tite-Live, n'institua de cérémonie annuelle qu'en l'honneur de la seule Fides ; il enjoignit aux flamines de se rendre à son sanctuaire sur un char à deux chevaux et de célébrer le culte la main enveloppée jusqu'au bout des doigts, afin de signifier que la bonne ...

  • FLAMINE

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 459 mots

    Prêtre romain attaché au service d'un dieu déterminé à l'exclusion de tout autre. D'où il ne suit pas que toutes les divinités honorées à Rome aient eu leur flamine : seuls les dieux de la triade primitive, Jupiter, Mars et Quirinus (flamines majeurs), plus douze dieux secondaires,...

  • FOI

    • Écrit par Edmond ORTIGUES
    • 10 465 mots
    ...excellence de la foi promise est la jonction des mains droites, la poignée de mains ; le geste du serment est la main levée, parfois tenant l'épée. La déesse Fides a la main droite voilée en signe de consécration. Les dieux témoins du contrat sont spécialement ceux qui, selon G. Dumézil, représentent...
  • FORTUNA

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 656 mots

    Possédant, à Rome, un statut d'une très grande ambiguïté, la notion de fortuna, qui correspondait originellement à « la chance », « la bonne chance » surtout, a sans doute été très tôt divinisée. Mais c'est en ce point qu'il faut essayer d'élucider les choses. Dans la mesure où l'on dit que...

  • FORUM

    • Écrit par Gilbert-Charles PICARD
    • 538 mots
    • 2 médias

    Place publique de Rome et des villes romaines. Comme la ville grecque, et à la différence des villes orientales, la ville italique possède en son centre une place où les citoyens se réunissent pour traiter d'affaires politiques ou économiques. À Rome, cette place s'établit dès le ~...

  • FRAZER JAMES GEORGE (1854-1941)

    • Écrit par Nicole BELMONT
    • 3 470 mots
    Le point de départ du périple concerne la religion romaine archaïque. Frazer pose une double question à propos du rituel qui présidait au renouvellement du prêtre de Diane officiant au sanctuaire de Nemi, dans les monts Albains. Ne pouvait lui succéder, après l'avoir tué, qu'un esclave fugitif entré...
  • GALLO-ROMAINE RELIGION

    • Écrit par Christian-Joseph GUYONVARC'H
    • 731 mots

    Les documents directs que nous ont laissés les Celtes (et donc les Gaulois) antérieurement à la conquête romaine sont archéologiques et relèvent de la protohistoire. Ils excluent également les témoignages littéraires et la sculpture monumentale. La civilisation matérielle des Celtes a...

  • GAULE

    • Écrit par Jean-Paul DEMOULE, Jean-Jacques HATT
    • 26 438 mots
    • 4 médias
    ...Elle a beaucoup contribué à la formation du syncrétisme religieux, même avant l'Empire romain, et a notamment favorisé ce que l'on a appelé l'interpretatio romana, c'est-à-dire, en ce qui concerne la Gaule, la transposition gréco-romaine des dieux et des mythes gaulois ; ce phénomène recouvre...
  • GENTILICES CULTES

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 293 mots

    Propres à certaines gentes, c'est-à-dire à certains clans patriciens, les cultes gentilices doivent être rigoureusement distingués des cultes domestiques qui se célébraient dans le cadre d'une famille au sens étroit du mot et au domicile de cette famille. Les cultes gentilices avaient leurs rites...

  • GRANDE MÈRE DES DIEUX

    • Écrit par Richard GOULET
    • 793 mots

    Divinité orientale et gréco-romaine connue habituellement sous le nom de Cybèle dans la littérature de la Grèce et de Rome depuis le ve siècle environ, la Grande Mère des dieux avait également plusieurs autres appellations, certaines de celles-ci provenant de lieux célèbres où l'on rendait...

  • HERCULE

    • Écrit par Catherine SALLES
    • 1 001 mots

    Le nom du dieu Hercule est une déformation du grec Héraklès (cf. le dieu Herclè des Étrusques), et la tradition romaine qui fait remonter son installation sur le site de Rome avant la fondation de la ville n'est en réalité qu'une variante des nombreuses légendes relatives au passage du héros en Italie...

  • JANUS

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 305 mots

    Le nom de Janus est assimilable à un nom commun signifant « passage ». L'irlandais a dérivé de la même racine le mot désignant le « gué » et la porte d'une maison se dit en latin janua ; inutile sans doute de recourir au dieu étrusque Ani pour expliquer le Janus latin. Il est...

  • JUNON, religion romaine

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 426 mots

    Le nom de Junon est sans doute à rattacher à la racine qui a donné en latin juvenis et juventus, exprimant une idée de « jeunesse » et donc de « plénitude de force physique ». L'assimilation à la divinité étrusque Uni ne paraît pas s'imposer. Déesse latine plus que romaine, Junon était honorée dans...

  • JUPITER, religion romaine

    • Écrit par Jean-Paul BRISSON
    • 588 mots

    Le nom de « Jupiter » signifie littéralement : « maître du jour lumineux ». Cette étymologie assurée ne doit pas inciter à en faire pour autant un dieu purement naturaliste. Jupiter est, certes, le maître de la foudre et de l'orage, comme l'attestent les épithètes archaïques de Lucetius, « l'éclatant...