GRANDE MÈRE DES DIEUX

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Divinité orientale et gréco-romaine connue habituellement sous le nom de Cybèle dans la littérature de la Grèce et de Rome depuis le ve siècle environ, la Grande Mère des dieux avait également plusieurs autres appellations, certaines de celles-ci provenant de lieux célèbres où l'on rendait un culte à cette divinité (ainsi Dindymène, du mont Dindyme en Galatie). Le nom officiel complet que lui donnaient les Romains était Mater deum magna Idaea (la Grande Mère des dieux, déesse de l'Ida).

Les légendes s'accordent pour situer l'origine du culte de la Grande Déesse ou Mère des dieux en Phrygie, en Asie Mineure ; et le centre de son culte fut, à l'époque classique, Pessinonte, mais le fait qu'il ait existé plusieurs déesses semblables en dehors de la Phrygie montre que la Grande Mère n'était que la forme phrygienne d'une déesse de la nature commune à toute l'Asie Mineure. D'Asie Mineure son culte s'est tout d'abord répandu en Grèce. Les Grecs ont toujours vu en elle une ressemblance avec leur déesse Rhéa et ont fini par identifier complètement l'une et l'autre.

Pendant l'invasion de l'Italie par Hannibal en ~ 204, les Romains ajoutèrent foi à une prophétie de la Sibylle qui disait que l'ennemi pourrait être chassé et vaincu si la « Mère de l'Ida » était amenée à Rome, sous la forme de son symbole sacré, un petit bloc de pierre que l'on croyait tombé des cieux. L'identification de la Grande Mère avec les déesses romaines Maia, Ops, Rhéa, Tellus et Cérès contribua à établir son culte sur des bases solides : vers la fin de la République, il était déjà bien connu, et, sous l'Empire, il devint l'un des plus importants du monde romain.

Sous toutes ses formes, orientale, grecque ou romaine, la Grande Mère se présentait avec les mêmes caractéristiques. La plus remarquable était sa maternité universelle. Elle était la Grande Mère non seulement des dieux, mais aussi des hommes et des animaux [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, chargé de recherche au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  GRANDE MÈRE DES DIEUX  » est également traité dans :

CYBÈLE

  • Écrit par 
  • Catherine SALLES
  •  • 1 066 mots

Grande Mère des dieux, Cybèle était adorée à Pessinonte en Phrygie et sur l'Ida comme déesse de la terre et maîtresse des fauves. Sa religion, où se manifestaient les éléments d'un fétichisme primitif (culte du pin, des pierres, des fauves), était caractérisée par des cérémonies orgiaques de nature mystique et par des rites sauvages (mutilation et émasculation de ses prêtres, les galles) ; elle po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cybele/#i_8263

DÁNA

  • Écrit par 
  • Christian-Joseph GUYONVARC'H
  •  • 145 mots

Propre à la mythologie celtique, Dána est un autre nom de la déesse Brigit dans son aspect de déesse mère des dieux de l'Irlande. Mais ce nom n'est attesté que par une mention du Glossaire de Cormac , qui date du x e siècle, et par quelques allusions topographiques, hormis son emploi principal, qui est le nom générique et spécifique des dieux de l'Irlande ou Túatha Dé Dánann (« Tribus de la dées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dana/#i_8263

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rites et dieux »  : […] L'art religieux gaulois du midi de la France comprend en particulier les statues et fragments de statues provenant d'Entremont, de Roquepertuse ; il s'agit surtout de figures masculines accroupies, dont certaines imposaient la main sur une tête de mort. Outre un grand linteau gravé représentant des têtes de chevaux, on a découvert des piliers creusés d'alvéoles contenant des crânes humains. Deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_8263

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La religion du monde colonial »  : […] L'époque archaïque est caractérisée par une vigoureuse expansion des Grecs dans toute la Méditerranée et la mer Noire. Cette expansion s'accompagne d'une extension parallèle du panthéon grec, car les colons emportent leurs dieux avec eux et continuent à les adorer dans leurs nouvelles patries, où l'on voit apparaître, avec un certain décalage, les types déjà canoniques, en Grèce et en Asie Mineure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_8263

MYTHOLOGIES - Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 7 930 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La grande déesse : la Terre-Mère »  : […] Les déesses des cultures néolithiques et des premières civilisations du Proche-Orient, de l'Iran et de l'Inde sont avant tout des divinités de la fertilité, en relation avec la terre, les eaux et la végétation. Leurs statues et leurs effigies illustrent leur consubstantialité avec la végétation, spécialement avec l'agriculture. En fin de compte, elles expriment l'inépuisable fécondité de la Terre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-et-deesses/#i_8263

TERRE SYMBOLISME DE LA

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 3 895 mots

Dans le chapitre « Multiplicité des polarités symboliques »  : […] La tradition sémitique et chrétienne appelle le premier homme, l'homme primordial, Adam (de l'hébreu adamah , terre labourée), et le dit puisé du limon au nombril de la terre (sous le mont Sion à Jérusalem). La terre d'où est tiré Adam est donc par elle-même le symbole de toute la création. Aussi apparaît-elle comme une synthèse des différentes polarités symboliques : plat pays ou pays bas, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-de-la-terre/#i_8263

Pour citer l’article

Richard GOULET, « GRANDE MÈRE DES DIEUX », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-mere-des-dieux/