Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MÉMOIRE, psychologie

Articles

  • MÉMOIRE

    • Écrit par Francis EUSTACHE
    • 4 266 mots
    • 1 média

    De prime abord, la mémoire renvoie à une représentation de notre passé. Cette courte phrase élude en fait de nombreuses facettes d’une fonction mentale éminemment complexe. En termes de mécanismes de fonctionnement, la mémoire est une construction composite qui permet d’encoder (ou enregistrer),...

  • MÉMOIRE AUTOBIOGRAPHIQUE

    • Écrit par Arnaud D' ARGEMBEAU
    • 1 961 mots

    La mémoire autobiographique désigne l’ensemble des souvenirs et des connaissances qu’un individu a de son passé personnel. L’étude systématique de la mémoire autobiographique a émergé dans les années 1980 en réaction aux recherches qui évaluaient les mécanismes de la mémoire exclusivement sur...

  • AUTORÉFÉRENCE ET MÉMOIRE

    • Écrit par Serge BRÉDART
    • 848 mots

    L’effet de l’autoréférence sur la mémoire désigne le fait que les informations relatives à soi sont mieux mémorisées que les informations relatives à autrui.

    La procédure classique qui a permis la mise en évidence de cet effet consiste à présenter des adjectifs décrivant des traits de ...

  • MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT

    • Écrit par Francis EUSTACHE
    • 2 454 mots

    La mémoire est une fonction mentale indispensable aux apprentissages et, au-delà, elle est essentielle à la construction de l’identité personnelle. La mémoire est ici considérée comme un ensemble de systèmes en partie indépendants et en interaction constante, mis en place progressivement...

  • ALEXIES

    • Écrit par Marie-Pierre de PARTZ
    • 1 658 mots
    ...lecture. La « procédure d’adressage », requise pour traiter des mots fréquents ou irréguliers (par ex. « seconde »), permet de récupérer directement en mémoire les mots et leur signification et d’utiliser ces informations pour activer leur prononciation. La « procédure d’assemblage » est utilisée pour...
  • ANAMNÈSE

    • Écrit par Georges TORRIS
    • 408 mots

    Issu des mots grecs ána (remontée) et mnémè (souvenir), l'anamnèse signifie rappel du souvenir. Pour Platon, elle est la restauration de l'idée contemplée, avant l'incarnation, par l'âme humaine dans le ciel des idées et dont le souvenir serait resté inconscient...

  • APPRENTISSAGE, psychologie

    • Écrit par Daniel GAONAC'H, Jean-François LE NY
    • 5 939 mots
    • 2 médias
    Alors que, dans les années 1970-80, la psychologie cognitive a accordé plus d’attention à l’étude de la mémoire qu’à celle de l’apprentissage, l’évolution des connaissances à partir de la fin des années 1980 a conduit à une fusion des concepts et des théories de ces deux champs. En effet, les théories...
  • CERVEAU ET GESTES

    • Écrit par Didier LE GALL, François OSIURAK
    • 916 mots
    • 1 média
    Une question non clairement résolue concerne la nature et le format des connaissances impliquées en mémoire à long terme dans les gestes d’utilisation. On trouve ici deux approches différentes.
  • CONSCIENCE PRISE DE

    • Écrit par Henry DUMÉRY
    • 1 600 mots

    Le paradoxe aurait dû s'imposer depuis Freud : la prise de conscience ne rend pas conscient ce qui ne l'est pas ; elle n'admet (et ne garde) à la conscience claire que ce qui la sert sans la gêner, sans l'humilier, sans la troubler. Si quelque chose l'ennuie, elle le chasse ou s'y efforce....

  • EBBINGHAUS HERMANN (1850-1909)

    • Écrit par Jean-François RICHARD
    • 334 mots

    Psychologue allemand, qui s'est attaché à mettre au point des méthodes de mesure pour l'étude des processus mentaux supérieurs. Né près de Bonn, fils de marchand, Ebbinghaus fait des études d'histoire, de philologie, puis de philosophie à Bonn, Halle et Berlin et commence une existence indépendante...

  • EMDR (eye movement desensitization and reprocessing)

    • Écrit par Cyril TARQUINIO
    • 2 814 mots
    • 1 média
    – L’hypothèse de la consolidation-reconsolidation de la mémoire. La théorie de la reconsolidation propose qu’un souvenir réactivé (rappelé en mémoire) redevienne labile et doive par la suite être consolidé de nouveau (reconsolidé) pour exister dans la mémoire des sujets. Ainsi, un souvenir permanent...
  • EXPLICATIONS PROXIMALES ET ULTIMES DES COMPORTEMENTS

    • Écrit par Patrick BONIN
    • 1 020 mots

    Traditionnellement, les recherches en psychologie cognitive portent sur le « comment » des comportements : comment apprenons-nous ? comment parlons-nous ? La psychologie évolutionniste propose non seulement des explications – dites proximales – à ces questions mais, aussi et surtout, elle...

  • INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

    • Écrit par Jean-Gabriel GANASCIA
    • 5 584 mots
    • 5 médias
    – la représentation des connaissances, c’est-à-dire l’organisation des informations en mémoire, et l’apprentissage, autrement dit la construction de nouvelles connaissances à partir des informations stockées en mémoire ;
  • MORPHOLOGIE (psycholinguistique)

    • Écrit par Séverine CASALIS, Pascale COLÉ
    • 2 915 mots
    Une des questions vives de la recherche dans le domaine de la morphologie consiste à se demander s’il est pertinent de concevoir l’existence d’un niveau de représentation morphologique spécifique dans la mémoire du lecteur ou de l’auditeur, et ce, au même titre qu’un niveau de représentation...
  • NEUROSCIENCES COGNITIVES ET SOMMEIL

    • Écrit par Philippe PEIGNEUX
    • 1 398 mots
    L’hypothèse que le sommeil favorise l’apprentissage et les processus de consolidation en mémoire est soutenue par un vaste ensemble d’études tant comportementales que par neuro-imagerie. La consolidation est le processus temporel par lequel des traces mnésiques récemment acquises et initialement...
  • ORALE TRADITION

    • Écrit par Pascal BOYER
    • 4 918 mots
    Les données de tradition orale sont évaluées le plus souvent en termes d'exactitude, de fidélité dans la restitution du passé. C'est là sans doute le critère le plus naturel pour juger du fonctionnement de la mémoire, mais ce n'est ni le seul ni sans doute le plus crucial, du point de vue du...
  • PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

    • Écrit par Serge NICOLAS
    • 4 964 mots
    • 2 médias
    ...atteints d'une pathologie et souffrant de particularités cérébrales ; leur étude expérimentale apporte plutôt des éléments montrant l’importance de la mémoire et de l’ attention soutenue dans l’acte du calcul mental. Il va ainsi être à l’origine de l’étude expérimentale des fonctions mentales supérieures...
  • PSYCHOLOGIE COGNITIVE

    • Écrit par Michel DENIS
    • 4 747 mots
    ...de la psychologie à partir des années 1960. La psychologie affichait en effet de façon explicite son intérêt pour la manière dont les mécanismes de la mémoire permettent d'inscrire dans l'esprit humain – et de les y maintenir disponibles pour des utilisations ultérieures – des contenus mentaux ayant...
  • PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

    • Écrit par David SANDER
    • 5 832 mots
    • 1 média
    ...Au-delà de leur impact marqué sur l’attention, des recherches suggèrent que les émotions peuvent avoir un effet facilitateur sur chacune des trois étapes de l’activité mnésique : l’encodage, la consolidation et le rappel. Ce processus de facilitation mnésique expliquerait pourquoi les situations personnelles...
  • PSYCHOLOGIE DÉVELOPPEMENTALE DU LIFESPAN

    • Écrit par Patrick LEMAIRE
    • 1 533 mots
    ...de la vie adulte et du vieillissement. Il existe néanmoins de fortes interactions entre, par exemple, émotions et cognition chez les personnes âgées. La mémoire des mots émotionnels positifs sera ainsi nettement moins déficitaire chez les personnes âgées que la mémoire des mots émotionnellement neutres....
  • PSYCHOLOGIE DU MENSONGE

    • Écrit par Claudine BILAND, Jacques PY
    • 2 020 mots
    ...qu’ils ont été victimes d’abus sexuel. Il s’agit de la grille CBCA (Criteria-Based Content Analysis). Le second concerne la recherche d’informations en mémoire de manière à distinguer des souvenirs – qui reposent sur une perception – de faux souvenirs qui relèvent d’une confusion ou d’une pure production...
  • PSYCHOMÉTRIE (tests et échelles d'évaluation en psychiatrie)

    • Écrit par Frédéric ROUILLON
    • 3 674 mots
    ...Les tests d’efficience peuvent évaluer spécifiquement certaines fonctions cognitives. Il existe ainsi de très nombreuses épreuves pour l’exploration des différents types de mémoire, mais aussi des instruments composites comme l’échelle clinique de mémoire de Wechsler, le MEM, qui comprend différents subtests...
  • PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

    • Écrit par Martial VAN DER LINDEN
    • 2 375 mots
    Par ailleurs, des biais de mémoire autobiographique ont été observés dans la dépression, se caractérisant par une tendance plus importante à mettre en mémoire et à récupérer des souvenirs négatifs. Ces biais, tout comme les biais d’interprétation, contribueront aux croyances négatives que la personne...
  • RÉHABILITATION PSYCHOSOCIALE

    • Écrit par Denis MAQUET
    • 6 484 mots
    – les capacités mnésiques, formées de plusieurs types de mémoire. La mémoire procédurale permet l’acquisition d’apprentissage, la mémoire épisodique et biographique, l’acquisition et la restitution d’informations durablement conservées, et la mémoire sémantique, lexicale et syntaxique, le langage....