NEUROSCIENCES COGNITIVES ET SOMMEIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le sommeil est souvent perçu comme un arrêt nécessaire de nos activités d’éveil, mettant le corps et le cerveau au repos. L’analogie au mode de veille passif d’un ordinateur est toutefois erronée. En effet, ce qui caractérise le cerveau « endormi » est avant tout un changement de son mode opératoire avec la mise en place de réseaux d’activité qui diffèrent des profils observés à l’état de veille, mais également varient en fonction du stade de sommeil étudié. Deux stades bien distincts se succèdent au sein d’un cycle de quatre-vingt-dix minutes, plusieurs fois répété au cours d’une nuit de sommeil : le sommeil lent suivi du sommeil paradoxal (ou sommeil à mouvements oculaires rapides). Les états d’éveil et de sommeil(s) se différencient sur le plan de l’activité neurophysiologique et neurochimique (systèmes neurotransmetteurs) ainsi que sur celui de la régulation centrale des fonctions somatiques, endocrines et autonomes. À l’heure actuelle, le sommeil et ses stades sont vus comme des états qui supportent des fonctions adaptatives cruciales (et parfois vitales) dans les domaines physiologique, neurophysiologique et cognitif. Ces fonctions peuvent partiellement évoluer avec les modifications de l’architecture du sommeil au cours de la vie, de la période initiale du développement jusqu’au vieillissement. Pour les neurosciences cognitives, le sommeil est devenu un véritable domaine d’intérêt en raison de la mise en évidence de l’influence du sommeil (et de ses altérations) sur l’efficience de notre fonctionnement cognitif et mental à l’éveil, ainsi que du rôle important qu’il joue pour la consolidation et le stockage en mémoire à long terme de nouvelles informations.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe PEIGNEUX, « NEUROSCIENCES COGNITIVES ET SOMMEIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-sommeil/