PSYCHOLOGIE DU MENSONGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mensonge est un comportement quotidien et fréquent : nous avouons en émettre deux en moyenne par jour. Il peut être défini à travers son auteur. Le menteur a l’intention délibérée d’abuser une autre personne, sans donner le moindre avertissement et sans que la victime lui ait demandé d’agir ainsi. Le menteur connaît la vérité. Il a le choix de la dire ou pas. Le mensonge peut être transmis par la parole (falsification) ou par le silence (omission). Le mensonge est étudié dans les laboratoires de recherche du point de vue de son émetteur (encodage) ou de sa cible (décodage).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages



Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Claudine BILAND, Jacques PY, « PSYCHOLOGIE DU MENSONGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-mensonge/