EMDR (eye movement desensitization and reprocessing)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C’est à Francine Shapiro que l’on doit la découverte et le développement de la psychothérapie EMDR (eye movement desensitization and reprocessing  ou, en français, « désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires »). Cette découverte se fit un peu par hasard en 1987 : alors qu’elle se promenait dans un parc, elle s’aperçut, en suivant des yeux un vol d’oiseaux et en opérant des mouvements oculaires latéraux, que les pensées négatives qu’elle avait à l’esprit quelques minutes auparavant s’étaient transformées et que leur charge émotionnelle était devenue moins intense.

Si les souvenirs ou les pensées ne disparurent pas de sa conscience, c’est bien leur charge émotionnelle négative qui peu à peu sembla s’atténuer, jusqu’à disparaître totalement. Shapiro poursuivit cette expérience par des mouvements oculaires rapides en pensant simultanément à des souvenirs pénibles. Puis, elle appliqua la même expérience à des amis et collègues volontaires. Elle leur demanda de se concentrer sur un aspect de leur vie passée (brimades ou humiliations qui pouvaient encore les perturber) et, simultanément, de porter leur attention visuelle sur le mouvement de va-et-vient latéral qu’elle opérait avec ses doigts : il s’agissait de « répliquer » la situation qu’elle avait elle-même vécue dans ce parc quelque temps auparavant. 

Qu’est-ce que la psychothérapie EMDR ?

Lorsque le plan de traitement a été clairement défini et que le patient est prêt à entamer le travail de désensibilisation et de retraitement, le praticien applique alors la procédure EMDR standard en onze points à chacune des cibles identifiées. Cette procédure s’intègre dans un processus psychothérapeutique global qui a conduit à déterminer que l’EMDR pourra être utile dans le traitement de tel ou tel aspect de la problématique du patient. Rares sont les situations (mais il y en a) où la thérapie EMDR est utilisée sans trava [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, responsable du master de psychologie et du master 2 Psychologie de la santé et psychologie clinique, du laboratoire Approches psychologiques et épidémiologiques des maladies chroniques et de l'Équipe de psychologie de la santé de Metz à l'université de Lorraine, fondateur et directeur du centre Pierre-Janet à l'université de Lorraine

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Cyril TARQUINIO, « EMDR (eye movement desensitization and reprocessing) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emdr/