POULANTZAS NICOS (1936-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Athènes, Nicos Poulantzas a été membre du Parti communiste grec. Résidant en France à partir de 1960, il va être maître de conférences à l'université de Paris-VIII (Vincennes). Quand il publie en 1968 son livre Pouvoir politique et classes sociales, il n'est pas exagéré de dire qu'il n'y a pas en France de véritable théorie marxiste de l'État. Les esprits exigeants doivent se contenter de quelques textes de Gramsci et de quelques commentaires intelligents sur les classiques de la théorie de l'État.

Pouvoir politique et classes sociales se situe à un tout autre niveau. C'est apparemment un livre bardé de références dogmatiques, formulé dans une langue rébarbative, mais en même temps plein de vigueur juvénile et qui bouscule les règles établies. Nicos Poulantzas est, à l'époque, très profondément influencé par Louis Althusser, mais il ne développe pas pour autant la pensée d'un maître ; il part, en réalité, à l'aventure, un peu comme s'il s'enivrait de découvertes qu'il est très difficile de maîtriser et qu'il faut, à cause de cela, emprisonner dans une terminologie familière et bien connue. On peut, bien entendu, critiquer sévèrement l'importance qu'il attribue alors aux définitions et aux classifications, à la taxinomie. On ne doit cependant pas oublier que cet ouvrage permet à beaucoup de rompre, à ce moment-là, avec un marxisme simpliste, qui ne voit dans l'État que l'instrument de la classe dominante et dans la politique qu'une manipulation.

Nicos Poulantzas, en cherchant à délimiter le champ du politique, fait toucher du doigt l'irréductibilité de celui-ci par rapport à l'économique ou à l'idéologique, et le redécouvre comme un jeu de stratégies et de tactiques en vue de maintenir la cohésion de la formation sociale.

Il est, en ce sens, beaucoup plus loin du structuralisme qu'on ne l'a dit. C'est ce que montre bien son livre Fascisme et dictature (1971), qui s'intéresse de très près aux pr [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Marie VINCENT, « POULANTZAS NICOS - (1936-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicos-poulantzas/