RIAZANOV DAVID BORISSOVITCH GOLDENBAKH dit (1870-1938)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Érudit marxologue, Riazanov adhère au P.O.S.D.R. dès la fin des années 1890. Après cinq ans de prison, il émigre à l'étranger. Pendant la révolution de 1905, il regagne Odessa, organise et dirige le mouvement syndical à Saint-Pétersbourg, s'enfuit une nouvelle fois à l'étranger et se consacre à l'édition russe des œuvres de Marx et d'Engels ainsi qu'à réunir les documents de la Ire Internationale. Internationaliste pendant la Première Guerre mondiale, il collabore à Golos ainsi qu'à Nache Slovo, journal de Trotski. Il rentre en Russie après la révolution de février 1917 et adhère au Parti bolchevik. Hostile à l'insurrection, il se range, après Octobre, parmi les bolcheviks de droite et partage les positions de Tomski sur les syndicats. Il fonde l'Institut Marx-Engels, dont il devient le directeur, et ses ouvrages sur le marxisme font autorité. Relevé de son poste et exclu du parti en 1931 lors du procès intenté au bureau fédéral menchevik, il est arrêté l'année suivante et meurt en déportation.

—  Claudie WEILL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Claudie WEILL, « RIAZANOV DAVID BORISSOVITCH GOLDENBAKH dit (1870-1938) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/riazanov/