SIONISME

Médias de l’article

Mausolée de Theodor Herzl

Mausolée de Theodor Herzl
Crédits : Hulton Getty

photographie

Theodor Herzl

Theodor Herzl
Crédits : Imagno/ Hulton Getty

photographie

Victimes de la révolution de 1905

Victimes de la révolution de 1905
Crédits : Hulton Getty

photographie

Jérusalem : manifestation ultra-orthodoxe

Jérusalem : manifestation ultra-orthodoxe
Crédits : A. Gharabli/ AFP/ Getty

photographie

Tous les médias


Si la problématique de l'exil est centrale dans la condition juive, elle l'est en étroite association avec son envers : l'attachement à la Terre d'Israël (Eretz Israël). L'exil est arrachement à la Terre promise mais aussi attente fiévreuse du retour. Déjà, l'exilé de Babylone, du vie siècle avant J.-C., psalmodiait : « Près des fleuves de Babel, c'est là que nous étions assis et que nous pensions, en nous souvenant de Sion » (Psaume 137).

La destruction du Temple de Jérusalem par Titus (70 de notre ère) et la répression des dernières velléités d'indépendance politique au iie siècle (soulèvement de Bar-Kokhba en 135) n'entament pas ce loyalisme envers la Terre d'Israël, qui est constamment entretenu par la pratique religieuse : lecture de la Bible et de ses commentaires, prière, liturgie synagogale. L'immigration (aliya) continuait à se diriger vers Eretz Israël pour des motifs religieux : étude de la Torah dans les grands centres religieux du pays (Jérusalem, Safed, Hébron, Tibériade) – volonté d'être enterré dans une terre choisie par Dieu –, croyance en l'accélération de l'arrivée des temps messianiques... Pourtant, bien que le lien physique avec la Palestine n'ait jamais été rompu, le rapport à Sion devenait de plus en plus spirituel et de moins en moins réel au fur et à mesure que l'exil se prolongeait. Il faudra attendre le xixe siècle pour que cette relation à Eretz Israël devienne à nouveau plus concrète et davantage politique.

S'il appartiendra à Theodor Herzl de fonder l'organisation qui sera l'instrument de mise en pratique du sionisme, ses idées furent anticipées par d'autres penseurs dont les essais, arrivant peut-être trop tôt, n'eurent que peu d'échos. Ce sont les hommes qu'on a pris coutume d'appeler les « précurseurs du sionisme » (Mevaserei Tzion).

Mausolée de Theodor Herzl

Mausolée de Theodor Herzl

photographie

Le mausolée où repose, à Jérusalem (Israël), Theodor Herzl (1860-1904), théoricien du mouvement sioniste. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

De Sion au sionisme politique


pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., Centre d'études et de recherches internationales-Sciences Po

Classification


Autres références

«  SIONISME  » est également traité dans :

ALLON YIGAL (1918-1980)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 392 mots

Yigal Allon, de son vrai nom Feikowitch, est l'un des premiers chefs du Palmakh, commando de la Haganah (organisation militaire sioniste représentant la majorité des juifs de Palestine après la Première Guerre mondiale). Il organise l'immigration clandestine des juifs d'Europe vers la Palestine, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yigal-allon/#i_12361

BALFOUR DÉCLARATION (1917)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 202 mots

Le 2 novembre 1917, le ministre britannique des Affaires étrangères, lord Arthur James Balfour, adresse à lord Rothschild, président de la Fédération sioniste de Grande-Bretagne, une lettre dans laquelle il promet la création d'un foyer national juif en Palestine. Pour le gouvernement britannique, ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/declaration-balfour/#i_12361

BEGIN MENAHEM (1913-1992)

  • Écrit par 
  • Claude KLEIN
  •  • 1 007 mots
  •  • 3 médias

Sixième Premier ministre de l'État d'Israël, Menahem Begin est né à Brest-Litovsk le 16 août 1913. La ville que les juifs appelaient Brisk, aujourd'hui biélorusse, était alors polonaise. Durant toute sa vie, Begin est marqué par l'atmosphère pesante, voire sombre, dans laquelle vivent les juifs de Pologne au cours des années […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menahem-begin/#i_12361

BEN GOURION DAVID (1886-1973)

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 1 856 mots
  •  • 5 médias

acte de naissance politique. Il n'eut de cesse, à compter de ce moment, d'œuvrer imperturbablement à la concrétisation du projet sioniste : la création d'un État juif indépendant. Une obstination peu commune et une force d'engagement rare lui permettront de réaliser ce qui apparaissait, au début du xxe siècle, comme un rêve totalement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ben-gourion/#i_12361

BIALIK HAYIM NAHMANE (1873-1934)

  • Écrit par 
  • Abraham GOLEK
  •  • 2 630 mots

Dans le chapitre « Le retour vers la terre des ancêtres »  : […] Pour Bialik, le sionisme était à la fois un retour au passé et une révolution, une continuité et une rupture ; une possibilité de faire fructifier un héritage de trois mille ans en l'implantant sur le sol, en lui rendant son cadre matériel pour le protéger tant du dépérissement spirituel que des massacres. C'est aussi le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hayim-nahmane-bialik/#i_12361

BRENNER YOSSEPH HAYIM (1881-1921)

  • Écrit par 
  • Abraham GOLEK
  •  • 1 204 mots

Dans le chapitre « Un sioniste »  : […] en Ukraine, dans une famille très pauvre. Son éducation fut d'abord strictement religieuse ; adolescent, il abandonna la religion, attiré par le sionisme et le « Bund », mouvement socialiste visant à une autonomie culturelle juive. Sa première nouvelle, Un morceau de pain, paraît en 1899, suivie de près par D'une vallée maudite, recueil de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yosseph-hayim-brenner/#i_12361

BUBER MARTIN (1878-1965)

  • Écrit par 
  • Dominique BOUREL
  •  • 1 692 mots

Dans le chapitre « Les années de formation »  : […] allemand et histoire de l'art rythment une vie d'étudiant remplie par les soirées au théâtre puis par l'agitation sioniste. Outre une influence de Nietzsche sur le jeune étudiant, on repère celles du leader sioniste russe Asher Ginzberg (dit Achad Ha'Am, 1856-1927), père du sionisme culturel, et du militant anarchiste allemand Gustav Landauer ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-buber/#i_12361

COHEN ALBERT (1895-1981)

  • Écrit par 
  • Gérard VALBERT
  •  • 2 460 mots

Dans le chapitre « Combats »  : […] . Personnage important, il représente Chaïm Weizmann et le sionisme. Il va rencontrer de Gaulle, dont il sera plus tard l'un des auteurs de chevet (les hommes politiques aiment à lire Cohen et François Mitterrand fera beaucoup pour la reconnaissance de son mérite). Dès 1945, il dirige la division de protection […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-cohen/#i_12361

GOLDMANN NAHUM (1895-1982)

  • Écrit par 
  • Michel ZLOTOWSKI
  •  • 1 573 mots
  •  • 1 média

Nahum Goldmann est né en 1895 à Wisznewo, en Lituanie. Peu après sa naissance, ses parents le confient à son grand-père paternel et partent faire des études en Allemagne, la Lituanie sous le régime tsariste pratiquant, dans ses universités, un numerus clausus sévère à l'encontre des juifs. C'est à domicile qu'un rabbin vient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nahum-goldmann/#i_12361

HAGANAH

  • Écrit par 
  • Abraham TSITRONE
  •  • 733 mots
  •  • 1 média

Un des termes clefs du sionisme « pratique » (à distinguer du « spirituel »), le mot hébreu haganah (« défense », « protection ») désigne une attitude et un programme qui viennent après l'immigration (aliyah) et l'implantation sur le sol (hityashvout). La volonté et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haganah/#i_12361

HÉBRAÏQUES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY, 
  • René Samuel SIRAT
  •  • 8 502 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La renaissance : pogroms et sionisme »  : […] Ahad Haam (pseudonyme d'A. Ginsberg, 1856-1927) s'attachera surtout à définir le contenu d'un sionisme culturel. Il écrira et publiera en 1889 Lo zo haderekh (Ce n'est pas la bonne direction), pamphlet qui le rendit justement célèbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-hebraiques/#i_12361

HERZL THEODOR (1860-1904)

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 1 904 mots
  •  • 1 média

En septembre 1897, le journaliste viennois Theodor Herzl confiait à son Journal, après la réunion du premier congrès sioniste dont il avait été le maître d'œuvre : « À Bâle, j'ai fondé l'État juif [...]. D'ici cinq ans peut-être, cinquante ans sûrement, chacun le verra. » Remarquable prémonition : à quelques mois près, cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-herzl/#i_12361

HESS MOSES (1812-1875)

  • Écrit par 
  • Yves SUAUDEAU
  •  • 923 mots

Fils d'un petit industriel allemand, Moses Hess naît dans une famille juive de Bonn ; il s'initie aux affaires, commence des études de philosophie à Bonn et publie en 1837 L'Histoire sainte de l'humanité par un disciple de Spinoza (Heilige Geschichte der Menscheit von einem Jünger Spinozas) ; l'ouvrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moses-hess/#i_12361

L'HOLOCAUSTE DANS LA VIE AMÉRICAINE (P. Novick)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 1 150 mots

dans les démocraties dites populaires accaparent très vite les esprits. Le mouvement sioniste convainc les grandes puissances qu'un État juif doit être créé. Plutôt que d'évoquer les victimes, le Juif souffrant, persécuté, assassiné, il vaut mieux alors célébrer le courage des combattants du ghetto de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-holocauste-dans-la-vie-americaine/#i_12361

IRGOUN

  • Écrit par 
  • Abraham TSITRONE
  •  • 516 mots
  •  • 1 média

Organisation nationaliste juive, l'Irgoun tsva'i l'oumi (Organisation militaire nationale) a été fondée en 1931 par Abraham Tehomi. Formé par des éléments issus de l'union des Birionim des années 1920, le premier mouvement sioniste « dissident » recrute ses troupes parmi les membres du Bétar, mouvement de jeunesse du Parti révisionniste, opposé au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irgoun/#i_12361

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 721 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Le cinéma »  : […] 1897 est également l'année du premier congrès sioniste qui s'est tenu à Bâle. De fait, l'histoire du cinéma israélien est profondément marquée par son lien avec les institutions et l'idéologie sionistes. Il commencera à s'en libérer à partir des années 1960, en s'ouvrant progressivement aux valeurs libérales et aux influences de la culture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_12361

JABOTINSKY VLADIMIR (1880-1940)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 497 mots

Idéologue et dirigeant sioniste de droite, fondateur du sionisme révisionniste, Vladimir Zeev Jabotinsky est né en 1880 à Odessa, dans l'empire russe (auj. en Ukraine) et mort le 3 août 1940 au camp du Betar, près de Hunter (État de New York). Il débute sa carrière en 1898, en qualité de correspondant étranger, mais le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-jabotinsky/#i_12361

JUDAÏSME - La religion juive

  • Écrit par 
  • Georges VAJDA
  •  • 6 502 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le sionisme et la situation actuelle du judaïsme »  : […] et la gentilité, reconnurent l'urgence d'une solution politique qui réglerait la crise à l'amiable. C'est ainsi que dans le mouvement sioniste se rencontrent des aspirations religieuses de toujours et une volonté d'« auto-émancipation » dont le ressort cesse d'être confessionnel. En 1948, lors de la naissance de l'État d'Israël sur une portion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-la-religion-juive/#i_12361

JUDAÏSME - Histoire du peuple juif

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 239 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le sionisme politique »  : […] Le sionisme politique trouve sa formulation dans L'État juif du journaliste hongrois Theodor Herzl (1896). Il était préparé par des ouvrages des rabbins J. Alcalay et Z. H. Kalischer, de Moïse Hess parus en 1862, par Auto- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-du-peuple-juif/#i_12361

JUDAÏSME - Défis du temps présent

  • Écrit par 
  • Régine AZRIA
  •  • 3 544 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Israël »  : […] Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, le sionisme n'était pas parvenu à rallier l'ensemble des juifs à sa cause. Il fallut les circonstances dramatiques de la naissance d'Israël au lendemain du plus grand pogrom que l'histoire juive ait connu pour que convergent vers le jeune État l'admiration et la fierté d'un monde juif, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-defis-du-temps-present/#i_12361

JUIVE QUESTION

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 1 384 mots
  •  • 2 médias

Expression apparue à l'époque des Lumières, en Allemagne, lorsque se posa, à la fois sur le plan idéologique et sur le plan politique, le problème de l'émancipation des Juifs d'Occident […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/question-juive/#i_12361

KLEIN ABRAHAM MOSES (1909-1979)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 337 mots

Ardent défenseur du sionisme, A. M. Klein se sert de l'expérience juive pour exprimer ses intentions artistiques. Les volumes Hath Not a Jew... (1940), Poems (1944) et The Hitleriad (1944) évoquent la persécution de son peuple par les nazis. Après un séjour en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-moses-klein/#i_12361

KOLLEK TEDDY (1911-2007)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 375 mots

Herzl Kollek grandit à Vienne et émigre en Palestine en 1934. Il participe alors à la création du kibboutz Ein Gev et s'implique dans le Betar, mouvement de jeunesse sioniste. Il contribue également à organiser l'émigration clandestine de Juifs vers la Palestine et à sauver des jeunes gens originaires d'Allemagne et de pays occupés pendant la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teddy-kollek/#i_12361

LAVON PINHAS (1904-1976)

  • Écrit par 
  • Charles BLOCH
  •  • 665 mots

Lubianiker (qui devait changer plus tard son nom en Lavon) étudia le droit à Lvov et milita activement dans le Mouvement de jeunesse sioniste socialiste (non marxiste) Gordonia. Après avoir immigré en Palestine en 1929 et s'être établi dans le kibboutz Hulda, il devint l'un des principaux théoriciens de son mouvement. Par la suite, il déploya une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinhas-lavon/#i_12361

LEIBOWITZ YESHAYAHOU (1903-1994)

  • Écrit par 
  • Yoram NAVON
  •  • 612 mots

Né à Riga en Lettonie, Yeshayahou Leibowitz fut professeur de biochimie et de neurophysiologie à l'université hébraïque de Jérusalem. Considéré comme l'un des plus grands spécialistes de Maimonide, intellectuel engagé par excellence, rigoureux dans l'observance des commandements religieux juifs, gauchiste extrême sur le plan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yeshayahou-leibowitz/#i_12361

MEIR GOLDA (1898-1978)

  • Écrit par 
  • Amnon KAPELIOUK
  •  • 1 568 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une jeunesse de militante »  : […] Golda est envoyée en mission pour une année aux États-Unis et y est nommée secrétaire de l'Organisation sioniste des femmes pionnières. En 1934, elle est élue secrétaire du comité exécutif de la Histadrout, puis chef de son bureau politique. Elle participe régulièrement aux congrès sionistes et devient membre du Comité national de la communauté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/golda-meir/#i_12361

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 610 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La Palestine ottomane »  : […] opposer efficacement. Après le congrès de Bâle (août 1897), au cours duquel le mouvement sioniste proclama qu'il souhaitait « l'établissement en Palestine, pour le peuple juif, d'un Foyer garanti par le droit public », l'immigration juive, soutenue discrètement par les grandes puissances occidentales, s'accrut très sensiblement ; il fut même un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_12361

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 722 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le sentiment national palestinien avant 1914 »  : […] vraiment qu'à la fin de la première décennie du xxe siècle. Or, au même moment, le mouvement du sionisme politique, né en Europe à la fin du xixe siècle, crée, en Palestine même, une discrimination progressive entre les Palestiniens juifs, grossis de colonies agricoles européennes de plus en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_12361

POGROME ou POGROM

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 542 mots
  •  • 1 média

Terme russe désignant un assaut, avec pillage et meurtres, d'une partie de la population contre une autre, et entré dans le langage international pour caractériser un massacre de Juifs en Russie. Perpétrés entre 1881 et 1921, les pogromes furent si nombreux qu'une typologie a pu être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pogrome-pogrom/#i_12361

SHAMIR ITZHAK (1915-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 479 mots

Homme politique israélien d'origine polonaise, Itzhak Shamir fut le Premier ministre d'Israël en 1983-1984, puis de 1986 à 1992. Il a toujours prôné un sionisme intransigeant, afin de préserver à tout prix le grand Israël (Eretz Israël […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/itzhak-shamir/#i_12361

SHOAH

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 5 886 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La Shoah dans l'histoire »  : […] souvenir. Pour les Israéliens, la Shoah fournit une justification majeure à la solution sioniste ; l'histoire s'est en quelque sorte prononcée contre l'assimilation ; elle a prouvé le danger mortel que recèle pour les juifs la vie en diaspora. La majorité des juifs continuent néanmoins de vivre en dehors d'Israël ; chez eux, le souvenir du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shoah/#i_12361

STERN GROUPE

  • Écrit par 
  • Abraham TSITRONE
  •  • 359 mots
  •  • 1 média

Sous la conduite d'Abraham Stern, jeune intellectuel visionnaire, qui refuse, malgré la guerre mondiale, l'armistice avec l'Angleterre, plusieurs membres de l'Irgoun forment un groupe d'action clandestin en 1940. Dans l'optique de Stern, le gouvernement britannique, qui « occupe » la Palestine (il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-stern/#i_12361

TCHERNIKHOVSKY SAÜL (1875-1943)

  • Écrit par 
  • Isaac POUGATCH
  •  • 1 301 mots

Dans le chapitre « Pèlerin de la Terre promise »  : […] mais il garde jalousement le souvenir des héros et de la terre de ses aïeux, devenant ainsi un des plus fermes soutiens du jeune mouvement sioniste. C'est en glorifiant les héros juifs antiques qu'il trouve des accents prophétiques, presque à son corps défendant, car il ne manque pas de dénoncer le Moyen Âge chrétien et juif issu du prophétisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saul-tchernikhovsky/#i_12361

WALTER BENJAMIN. LE DÉSIR D'AUTHENTICITÉ (M. Pulliero)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 103 mots

Vu l'époque, il était impossible que, sur sa route, Benjamin ne rencontrât pas le sionisme, dont les adeptes montraient un prosélytisme actif auprès des lycéens et des étudiants d'origine juive. Ils avançaient que l'assimilation était un leurre, qu'en réalité les Juifs dits « assimilés », participant à la vie culturelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-benjamin-le-desir-d-authenticite/#i_12361

WEIZMANN CHAÏM ou HAÏM (1874-1952)

  • Écrit par 
  • Julian Louis MELTZER
  • , Universalis
  •  • 823 mots

de renom international, Weizmann demeure surtout célèbre pour son engagement politique. Très tôt, il adopte la culture et les idéaux nationalistes juifs et défend le retour en Terre promise. Pendant ses études et sa carrière à l'université, il devient un sioniste convaincu et prend la tête des jeunes sionistes. Ce mouvement s'oppose à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/weizmann-chaim-ou-haim/#i_12361

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain DIECKHOFF, « SIONISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sionisme/